Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 158 – D’où vient le pouvoir du pardon ?

Il était incroyablement difficile de créer un talisman de méditation. Mais à part le Maître de Dopey qui en avait terminé par inadvertance, tous les autres avaient échoué. Bien sûr, Wang Ling avait fait semblant, et avait délibérément fait une erreur dans la dernière étape de l’écriture des sceaux.

La plupart des talismans produits étaient des échecs, il n’y avait donc aucun moyen de se faire remarquer ici, ce serait trop accrocheur.

En fait, les sceaux de Wang Ling étaient bien plus uniformes que ceux de Maître Pan. Mais pour lui, c’était juste pour le plaisir, le talisman de méditation ne lui était pas très utile. Quand il s’agissait d’avertissements concernant un désastre imminent, son système d’alerte des paupières était beaucoup plus direct.

D’une manière générale, cette leçon de talismans avait été assez harmonieuse, à part le petit épisode répugnant avec Dopey Guo.

Dopey Guo avait réussi à terminer le talisman de méditation par accident, et même lui ne savait pas pourquoi un tel roulingzhi était apparu. . .

Pendant un moment, la scène était mortellement embarrassante.

Dopey Guo ne put que sourire en s’excusant pour apaiser l’atmosphère tendue.

Cependant, la professeure Pan était, au final, la professeyur Pan. En tant que professeur principal au lycée No. 60 et une pionnière de l’enseignement dont les étudiants étaient fiers, elle avait reconnu le vrai sens de ce roulingzhi en un coup d’œil !

Elle fronça les sourcils en se souvenant brusquement que l’étudiant Dopey Guo était souvent distrait, tant dans son expression que dans ses pensées. . . parfois, quand elle était en patrouille, elle voyait même de la fenêtre arrière de la classe cet élève affalé sur son bureau, endormi ! C’était clairement le résultat de l’utilisation trop fréquente du roulingzhi !

Même le talisman de méditation avait projeté ce genre de chose, ce qui était suffisant pour prouver à quel point ce roulingzhi était mortel pour les adolescents. . . comment les fleurs de la patrie pouvaient-elles se permettre ce genre de chose étrange ?

Aucune quantité de sourires maladroits ou de bavardages ne pourrait aider cette situation.

Professeure Pan appela directement les parents de Dopey Guo pour entrer, avec l’intention de discuter de la question du roulingzhi.

C’était vraiment très embarrassant. ( Mdr le pauvre )

Après la fin des cours, Dopey Guo revint du bureau de la Professeure Pan et s’effondra sur son bureau, se sentant particulièrement fatigué.

En même temps, il hurlait dans son cœur : Ma réputation, toute ma vie! C’est fini !

Super Chen ne put s’empêcher de tapoter l’épaule de Dopey Guo. “Frère Guo, nous sommes tous des hommes, nous comprenons… il n’y a pas de quoi s’inquiéter !”

La petite cacahuète le réconforta d’un côté.

Des larmes coulaient déjà dans les coins des yeux de Maître Dopey, et il voulait simplement pleurer. “Très bien… mes parents ont été convoqués !”

Petite cacahuètes : “Lorsque j’ai remis les devoirs à la Professeure Pan tout à l’heure, j’ai entendu les professeurs du bureau discuter de ton père.”

“Mon père ?”

Petite cacahuètes : “Ils discutaient de savoir si ton père est un botaniste ou non.”

Maître de Dopey: “…”

. . .

Il était midi, et l’atmosphère dans la salle de classe était un peu lourde, ce qui rendait les deux camarades d’une autre école, He Bufeng et Tang Jingze, très mal à l’aise. Ils ne comprenaient pas ce qui se passait.

Après une enquête minutieuse, ils ont découvert que Mère Juan allait livrer le déjeuner aujourd’hui ! ( Ah ! La vieille et sa cuisine Démoniaque ! )

À chaque fois que tout le monde pensait à son bento d’amour de style noir, ils tremblaient malgré eux.

“Mère Juan n’a-t-elle pas fait que des bentos le vendredi ?”

“Mère Juan a entendu dire qu’il y avait deux élèves du lycée n ° 59 aujourd’hui, alors elle a décidé de faire les bentos plus tôt, et elle les amènera ici dans peu de temps…” Répondit faiblement cacahuètes.

En entendant cela, He Bufeng et Tang Jingze se sentirent un peu émus dans leurs cœurs. . . ( et ben mes pauvres )

Ils avaient depuis longtemps entendu dire que le lycée 60 était accueillant. Bien sûr, la tante de cuisine était trop attentionnée ! Non seulement elle avait spécialement fabriqué les bentos, mais elle les avait également livrés à la classe !

En revanche, leur attitude envers le lycée 60 à l’époque avait été tout simplement terrible !

He Bufeng et Tang Jingze se sentaient profondément honteux.

Wang Ling: “…”

Ces deux personnes n’étaient clairement pas conscientes de la gravité du problème !

Même Wang Ling ne pouvait pas le nier. Au lycée, Mère Juan était une femme unique dans le monde des tantes de cuisine.

Pour une raison quelconque, il sentait que son identité n’était pas simple. De plus, elle avait des disciples pratiquement partout, il avait déjà vu l’ombre de la cuisine de Mère Juan dans de nombreux endroits, le plus célèbre étant les lanières de pommes de terre célestes. La plupart des gens avaient maintenant l’impression que c’était sa spécialité, c’était probablement son plat le mieux coté après qu’elle ait dit au revoir aux repas communs et se soit tournée vers l’étude spécialisée dans la nouvelle cuisine.

La dernière fois, dans une entrevue vedette du campus dans le magazine de l’école, il y avait eu un segment à la fin où elle avait généreusement partagé sa perspicacité dans la fabrication de lanières de pommes de terre célestes, c’est-à-dire, ne faites pas frire les pommes de terre d’un seul coup ! À mi-chemin de la friture, transférez les pommes de terre dans une autre poêle, cela changerait leur goût !

Il était près de midi lorsque le silence dans la classe fut brisé à ce moment par le bruit d’un chariot, ses roues crissant sur le sol.

Mère Juan était arrivée. . .

Elle poussa la porte de la salle de classe, portant toujours un tablier jaune clair, un uniforme de chef blanc comme la neige et aucun autre accessoire sur sa silhouette dodue. Quand elle souriait, il y avait de légères rides au coin de ses yeux. “J’ai fait attendre tout le monde, il est temps de manger !”

En disant cela, la lumière coula de sa main dans toutes les directions, et les boîtes à repas délicatement emballées sur le chariot furent instantanément dispersées pour s’installer dans les mains de chaque élève.

D’un air autoritaire, elle posa ses mains sur ses hanches. “Les bentos d’aujourd’hui ont été spécialement conçus pour accueillir les deux élèves du lycée n°59.” Elle savait que la relation entre les étudiants des 2 lycées était assez tendu, donc pour les bentos de cet après-midi, elle avait soigneusement creusé son cerveau pour eux. Enfin, elle avait été frappée par l’inspiration ! ( ça fait peu r )

À l’exception de Tang Jingze et He Bufeng, le reste de la classe trois aspirait un souffle froid. . . Bon sang ! Même les bandes de pommes de terre célestes ordinaires dans les bentos d’amour avaient été changées ! Ils allaient vraiment mourir cette fois !

Tout le monde prit de profondes respirations et ouvrit les boîtes à repas. . .

La première chose qu’ils virent étaient des poivrons verts frits avec des champignons qui dégageaient encore de la vapeur. Cependant, les champignons étaient un peu étranges et ressemblaient un peu à des chevaux miniatures. Super Chen mangea une bouchée, et le goût de champignon explosa sur sa langue. Il ne put s’empêcher de demander: “Mère Juan, qu’est-ce que c’est…?

“C’est un champignon particulièrement nutritif !”

“Oui …” répondit Super Chen.

Mère Juan expliqua lentement: “On l’appelle la méduse du pin, et vit sur le pin de mer ! Je suis allé à la Mer Gelée et j’ai directement sauté dans l’eau pour l’attraper, donc c’est très frais ! Si vous mangez cela avec les bois de velours d’élan, J’espère que tout le monde pourra vivre une vie plus harmonieuse et agréable après avoir mangé ces deux plats !”

Petite cacahuètes: “Alors cette soupe…”

Mère Juan: “Mm, il s’agit de la soupe de lis blanc, simplement appelée Bai Baihe.”

Tout le monde: “…”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Ombre
  • 4. Thomas
  • 5. Cesar
  • 6. Cédric
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 157 – Un grand roulingzhi dans les airs ! Menu Chapitre 159 – Le Quotidien du Crapaud Malchanceux.