Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 146 : Des gens durs, des porcs durs, des arbres durs

C’était le 31 mai, le lundi de la sixième semaine d’école.

Le vieil homme et la mère Wang reviendraient de leur voyage aujourd’hui. Wang Ling a appris qu’ils seraient à la maison vers cinq ou six heures du soir. Le petit-déjeuner nutritif de Mère Wang lui avait cruellement manqué et n’avait pas l’habitude de ne pas le manger plusieurs jours d’affilé. Bien sûr, par rapport à son petit-déjeuner nutritif, ce qu’il attendait le plus avec impatience … c’était les collations de nouilles croustillantes au bœuf en édition limitée que le vieil homme rapportait de South Tianhe …

Lorsque Wang Ling est arrivé à l’école, le sujet que tout le monde avait sur les lèvres était “un chanteur de rue qui était devenu une star soudaine sur Internet hier.”

En entendant cela, Wang Ling a immédiatement su que le chanteur de rue était Tang Youning. Il savait que ce dernier allait certainement faire grand bruit en s’appuyant sur l’impact de la chanson «Old Boys» d’un autre monde. Mais il ne s’était pas attendu à ce que cela se produise si tôt…

Les commérages étaient comme une maladie contagieuse. Du silence du début du semestre à presque tout la classe a pris l’habitude de bavarder le matin… Wang Ling a estimé que tout cela était uniquement dû à Hero Guo. C’était ce type qui avait tout commencé !

“J’ai entendu dire que ce frère Métro était chanteur depuis longtemps, et qu’il s’était évanoui lors d’une audition de talents il n’y a pas longtemps. Qui sait comment il est soudainement devenu si incroyable tout d’un coup.” Hero Guo haussa les épaules, utilisant le nouveau surnom de «Frère Métro» que des amis du net avaient inventé pour Tang Youning.

La raison pour laquelle Tang Youning s’appelait Frère Métro était parce qu’il n’était pas dans la rue mais dans le métro quand il chantait «Old Boys», et il était devenu populaire après que quelqu’un l’ait filmé et téléchargé la vidéo sur Internet.

Dans la vidéo, les cheveux de Tang Youning n’étaient pas peignés et sa tenue était constituée de marchandises en bord de route qui coûtaient quelques dizaines de yuans, en plus de la guitare cassée, ils ont donné à Tang Youning un regard légèrement négligé. Cependant, c’était précisément cette apparence non raffinée sans maquillage qui donnait l’impression qu’il avait résisté aux tempêtes de la vie en chantant «Old Boys». ( Les coïncidence je te jure… )

Dans la vidéo, on pouvait voir que de nombreux passants se sont arrêtés malgré eux pour écouter dès que Tang Youning a ouvert la bouche pour chanter.

Tout le monde en était enchanté.

En fait, Tang Youning avait une apparence très juste et délicate, et sa silhouette maigre était ce que la plupart des jeunes admiraient et aspiraient. Bien que cette époque n’ait pas fait de discrimination contre les personnes grasses, l’esthétique idéale du monde était encore limitée à la beauté maigre. ( Pourtant rien de mal à avoir des formes, et il est maigre parce qu’il est pauvre )

Lorsque certaines filles de la classe ont regardé la vidéo, elles ne pouvaient s’empêcher de se sentir enivrées, Tang Youning était vraiment trop beau !

Qui diable était cette personne ?

Quel genre d’expériences avait-il eu ?

Comment a-t-il pu écrire une telle chanson ?

Bien sûr, Wang Ling n’allait pas déranger Tang Youning en disant que la chanson venait de lui.

Parce que personne n’aurait pu imaginer que pour lui, cette chanson valait deux bols de nouilles au bœuf … ( bande d’inculquer ! Bol de nouilles = divin )

Trente-trois yuans et soixante-dix cents…

Le matin, le cours de talismans Dao, le professeur Pan a distribué une pile de dépliants. Il était interdit aux enseignants des écoles de donner des cours particuliers aux élèves. Chaque enseignant responsable craignait donc que les élèves qui ne seraient pas en mesure de suivre les progrès en classe aient un impact sur les scores moyens de la classe. Par conséquent, l’approche de l’école était d’encourager les étudiants à fréquenter un établissement d’enseignement privé pour des cours de rattrapage. Du moins, c’est ce que fait le lycée secondaire n ° 60.

Habituellement, il y avait trois à quatre personnes dans une petite classe de rattrapage, et huit à dix personnes dans une classe moyenne… bien sûr, moins il y avait de personnes, plus la leçon coûterait cher.

Et la raison la plus importante pour laquelle le lycée n ° 60 était disposé à distribuer des brochures pour ces «établissements d’enseignement privé» était qu’ils étaient pauvres !

La subvention du groupe Huaguo était encore en cours de traitement, ce qui pour une grande entreprise prendrait un certain temps. Ainsi, avant qu’ils ne puissent recevoir la subvention officielle pour rénover le terrain de l’école, la directrice Chen ne pouvait qu’utiliser cette stratégie dans sa lutte pour transformer l’école.

La pauvreté du lycée n ° 60 avait toujours été la cible de blagues transmises par les anciennes générations de personnes âgées.

L’autre chose qui leur avait laissé la plus forte impression était les quelques palmiers ratatinés à l’entrée de l’école. Chaque fois que Wang Ling passait à côté de ces arbres, ils lui faisaient toujours penser à cet arbre particulier sur la route Dahuang qui avait prospéré après avoir été frappé par la foudre.

Il y avait des gens durs dans un tremblement de terre, des porcs coriaces dans une inondation… et des arbres coriaces au lycée n ° 60 ! ( En gros qui survivent au catastrophe )

Les élèves du lycée n ° 60 étaient déjà assez habitués à la «génialité» de l’école.

Lorsque Wang Ling a reçu le dépliant, ses pupilles se sont légèrement rétrécies.

Parce que l’établissement d’enseignement privé dont il faisait la promotion était le Château Immortel Mo !

Avaient-ils maintenant un œil sur le lycée n ° 60 et prévoyaient de vendre leur faux médicament ici ?

Wang Ling regarda le dépliant et se plongea dans une profonde réflexion.

Aujourd’hui, il y avait un nouveau patient au dix-huitième étage du bâtiment des infirmières de nuit.

Le patient avait été envoyé ici depuis la salle d’urgence hier. À l’époque, il n’y avait pas assez de personnel aux urgences et le chef du service de santé avait appelé tous les chirurgiens qui étaient sur le chemin du retour à la maison pour qu’ils reviennent immédiatement. Le directeur Li était déjà rentré chez lui lorsqu’il a été convoqué par le chef de l’hôpital à deux ou trois heures du matin.

La raison principale était que le patient ne les avait pas contactés assez rapidement, ils n’avaient donc pas pu effectuer l’opération à temps. Au moment où le patient est arrivé aux urgences, les médecins n’avaient pas réussi à sauver la situation.

Il n’était pas mort, mais les neurones de son cerveau avaient été si gravement endommagés qu’ils avaient entraîné un grave trouble mental.

Sous la pression persistante des dirigeants de la ville, le chef de l’hôpital ne pouvait que transférer le patient dans l’enceinte de l’hôpital séparé du directeur Li, puis convoquer des spécialistes pendant la nuit pour une consultation afin de voir s’il y avait des méthodes de traitement spéciales qui pourraient être utilisées.

Pendant que les dépliants annonçant le château de Mo Immortal étaient distribués dans la classe d’élite, le directeur Li présidait un forum de spécialistes à l’hôpital.

Il s’agissait de huit spécialistes du département de psychiatrie qui constituaient presque la gamme la plus solide dans l’enceinte de l’hôpital séparé pour les maladies mentales difficiles à traiter.

Debout à la tête de la table de conférence, le directeur Li soupira. “Avant de commencer la réunion, quelqu’un peut-il expliquer ce qui a causé la lésion cérébrale initiale du patient ?”

Un vieux spécialiste avec une moustache et des cheveux grisonnants a rapidement répondu: “Le diagnostic préliminaire était un syndrome de dysfonctionnement cérébral chronique… ou en d’autres termes, une commotion cérébrale.’

“Quelle était la cause?” Demanda le directeur Li en fronçant les sourcils.

Un autre spécialiste a répondu: ‘Le patient n’a aucun membre de sa famille, mais selon le supérieur du patient, avant que cela ne se produise, le patient avait été percuté par un tricycle.” ( … La Tri-loli a fait des ravages )

Un tricycle ?

Le directeur Li a soudainement senti que cela lui rappelait quelque chose !

“Peux-tu approfondir ?”

“Selon la description du patient alors qu’il était encore conscient… apparemment, après que ce tricycle l’ait percuté, il conduisait sa Maybach quand ce tricycle l’a poursuivi obstinément sur huit autoroutes. Finalement, les symptômes de son état ont éclaté et il est entré en état de choc. À cause de cela, il a percuté le garde-corps de l’autoroute à trois cents kilomètres à l’heure et la voiture est tombée cinquante mètres en ligne droite pour heurter une autre autoroute avant qu’elle n’explose finalement.” ( Je l’avais dit… faut pas énerver une Loli… )

“…”

Après avoir entendu cela, le directeur Li a profondément ressenti que pour lui, rester en vie après ça… n’allait pas être facile !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Ombre
  • 4. Cesar
  • 5. Cédric
  • 6. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 145 – La Mwah Mwah de Ling Zhenren Menu Chapitre 147 – La mort est-elle arrivée ?