Le Monde des Mages | Warlock of the Magus World | 巫界术士
A+ a-
Chapitre 388 – Démoniste de la lignée de Mankestre

L’emblème était plutôt petit, le dos étant en bronze.

Après avoir vu le symbole devant, les pupilles de Leylin se rétrécirent soudainement.

C’était un serpent noir géant formé de nombreuses runes, mordant sa queue et formant une étrange empreinte circulaire.

« Ce symbole! Je l’ai déjà vu dans les jardins de Dylan! » Leylin ne l’aurait évidemment pas oublié. Le souvenir était encore frais dans son esprit.

Quand il était dans les jardins de Dylan, il y avait une grande peinture à l’huile de ce serpent noir qui mordait sa queue dans l’héritage du grand mage. Derrière cette peinture à l’huile se trouvait l’endroit où Leylin avait obtenu les yeux de Kemoyin.

On pouvait dire que ce symbole marquait le début du chemin de Leylin en tant que Démoniste!

– « Il est un Démoniste, la résonance de nos lignées et le symbole! » Leylin pesa l’emblème dans sa paume, « On dirait qu’il est mon billet qu’a prophétisé la Pièce du Destin. »

– « Quoi? Reynold, vous le reconnaissez ? » Demanda le vieux Pharen.

– « Non, mais je dois le sauver. » Le ton de Leylin était léger mais avec une détermination indiscutable.

– « Mes excuses, mais si vous insistez, nous ne pourrons que nous séparer. Je ne veux pas avoir de problèmes. »

En tant que Mage, Pharen déclina instinctivement.

Un Mage de rang 1 comme celui – ci représentait généralement une sorte de problème, et Pharen ne voulait pas le provoquer.

De plus, Leylin et lui s’étaient simplement rencontrés en route et s’entendaient bien. Il n’était pas assez proche de Leylin pour prendre des risques pour lui.

« Bien sûr. Vous pouvez partir en premier. » Répondit Leylin, ne trouvant pas le choix de Pharen étrange.

Si Pharen avait été du genre à insister ardemment pour rester avec lui, il n’aurait pas pu vivre jusqu’à cet âge.

– « Je suis désolé! Avec un air désolé, il monta dans la voiture et partit. »

« Arrêtez – vous là! » A cet instant, un son soudain retentit, entraînant une forte explosion.

six trainées de lumières brillantes jaillirent du ciel, et au moment où la brillance se dissipa, les figures de six Mages différents étaient apparues.

Ils étaient évidemment un mélange de races, et la présence des elfes noirs et des nains surpris Leylin,

Un groupe de chevaliers d’élite et de soldats nains se précipitèrent.

– « Un Mage Humain ? »

Les nains et les elfes noirs froncèrent les sourcils en voyant Leylin et Pharen.

La Zone Crépusculaire était maintenant un endroit où la race humaine avait le statut le plus élevé. Même dans les régions extérieures, les Mages humains seraient respectés. Bien sûr, s’ils étaient dans la banlieue désolée, il y aurait des situations où ces races assassineraient des humains et leur voleraient leurs trésors.

Bien que de tels actes se soient produits, il n’y aurait aucune trace laissée derrière, de peur que les humains l’utilisent comme une cause pour envahir.

Il était difficile d’éliminer deux Mages et d’empêcher les nouvelles de se répandre.

« C’est un voleur méprisable qui a volé l’objet sacré que nos deux races protègent ensemble. Mages, ne vous méprenez pas! » Les Mages elfes et nains les avertirent.

« Protéger un objet sacré? Qu’est – ce que c’est? » Leylin scruta curieusement le démon entre deux âges avec sa force spirituelle, puis trouva un paquet de vignes vertes dans ses bras.

Une force de vie concentrée s’étendait de l’intérieur de la boule de vigne.

– « C’est donc ça! » Un regard de compréhension apparut dans les yeux de Leylin.

Ce paquet de vignes était en fait appelé la Vitalité Fruitvine, et il contenait une grande quantité d’essence de force vitale. Pour les races qui s’entraînaient dans des techniques de méditation comme l’absorption de vie des elfes noirs, c’était vraiment inestimable.

Il était naturellement considéré comme hautement apprécié par les soldats et les artisans nains. C’était la raison pour laquelle ces deux races s’occupaient ensemble.

La raison pour laquelle Leylin était si bien informée à ce sujet était que ce fruit avait toujours été un produit majeur dans les offrandes annuelles des elfes noirs et des nains, et Leylin en profitait toute seule.

A cause de lui, il y avait une pénurie de ces Vignes Vitalité. Même le vol d’un fruit entraînerait de nombreux problèmes et serait traqué.

– « Bien que vous soyez des Mages humains, ces objets sacrés doivent être offerts au Gardien du Domaine, Seigneur Leylin! »

Voyant Leylin toujours immobile, un elfe noir menaça.

– « Mage Reynold, vous m’avez causé des problèmes! » Pharen rit amèrement.

Pharen connaissait naturellement le célèbre Gardien du Domaine. C’était le souverain de toute la Zone Crépusculaire!

Même lui, un Mage errant, avait de nombreux mentors et acolytes à prendre en charge. Il ne pouvait pas vraiment se détacher d’eux.

À la mention du Mage de rang 3 légendaire, Pharen semblait avoir l’intention de se débarrasser de cette affaire gênante. – « Reynold, nous…»

« Pfft-! » Leylin ne put se retenir et se mit à rire.

Le sourire sur son visage devint si grand qu’il se pencha, tenant son ventre des deux mains, incapable de contenir son rire.

– « Mage Humain, pourquoi riez-vous ? » Leurs chefs échangèrent un regard, ayant un mauvais pressentiment.

A ce moment, ils remarquèrent le beau jeune homme devant eux, son visage semblant être particulièrement familier avec eux.

– « C’est la première fois que quelqu’un utilise mon propre nom pour me menacer! » Après avoir ri, l’expression de Leylin s’assombrit.

En même temps, il y avait un étrange changement dans son visage, comme s’il y avait eu un retrait spontané d’une méthode de dissimulation.

Une aura semblable à l’éveil d’une ancienne bête sauvage commença à émaner de son corps.

* Thud! Thud! Thud! Les huit pattes des Araignées d’Hiver Souterraines commencèrent à trembler et elles tombèrent faiblement au sol. Les Chevaliers et les Nains étaient tous tombés.

Leylin fit un pas en avant et l’espace sembla se figer.

Les six Mages dans les airs furent poussés au sol, les expressions de terreur.

– « Vous – Vous – Vous êtes Leylin Farlier, le Gardien de la Zone Crépusculaire, le Grand Empereur de la Nuit! »

La bouche de Pharen s’élargit, son bouc se dressa. Ses doigts tremblaient et il était si effrayé qu’il était presque incapable de parler.

Bonté! Donc, celui qui avait voyagé avec lui était le Seigneur Gardien dont le nom s’était répandu partout? Celui qui était presque divinisé?

Pharen fouilla immédiatement dans ses souvenirs jusqu’à ce qu’il trouve qu’il n’avait rien dit de désagréable à propos de l’Alliance de la Nature ou de Leylin lui – même, puis poussa un soupir de soulagement.

Après cela, cependant, son cœur se retrouva coincé dans sa gorge une fois de plus.

Auparavant, il avait prévu d’abandonner Leylin et ce Mage pour fuir. Est – ce que ce comportement gagnerait le mécontentement du Gardien Radiant?

Comparé aux conflits internes de Pharen, l’apparence de Leylin envers ces autres races était complètement différente.

« Salutations au Seigneur Gardien du Domaine! » Les Mages elfes et nains s’inclinèrent immédiatement.

les ondulations d’énergie uniques d’un Mage de rang 3 ne pouvaient pas être falsifiées.

Les Mages des deux races avaient une impression très profonde de l’expression de Leylin, et même s’ils étaient transformés en poussière, ils ne se tromperaient pas.

Après tout, Leylin avait détruit la splendeur de leurs deux races, et avait même tué leurs dirigeants!

Leylin était maintenant comme un roi démon ou un monstre pour eux.

« Dites aux gens derrière vous que je vais prendre cet homme. Cette Vigne de Vitalité sera également considérée comme faisant partie de la portion de cette année. » Ordonna Leylin avec indifférence.

Il n’avait pas l’intention d’utiliser la force brute parce que ce serait juste les intimider.

– « Compris, Monseigneur. » Les Mages elfes et nains noirs poussèrent un long soupir, s’inclinèrent et se retirèrent rapidement comme si un grand monstre les poursuivait.

La nouvelle de l’apparition de Leylin ici était bien trop époustouflante, et ils devaient apporter cette nouvelle à leurs supérieurs immédiatement pour pouvoir s’expliquer de la perte du trésor.

……

– « Êtes – vous réveillée? Si c’est le cas, venez ici! » Le Mage d’âge moyen ouvrit les yeux, la voix de Leylin résonnant à son oreille.

Il se leva immédiatement et vit que Leylin se tenait à côté, jouant avec un tube à essai rempli de sang. À l’intérieur de ce tube à essai, il y avait des brins de jaune terre qui s’étaient figés, incapables de se disperser.

– « Kubler salue mon seigneur! » il s’agenouilla aussitôt respectueusement, comme un loup qui avait vu son roi.

Leylin l’avait senti. Il avait l’impression que grâce à sa lignée, il pouvait influencer ce Mage.

C’était une chose terrifiante.

« L’Enorme Serpent de Mankestre! Votre lignée vient du Serpent Mankestre Flétri. » Leylin conclut.

« Oui. Démoniste de la lignée de Mankestre, Kubler, salue mon seigneur! » Il s’inclina à nouveau.

– « Pas étonnant…» Leylin secoua la tête.

Il comprit enfin le sentiment étrange qu’il avait eu de cet homme.

On disait que le Serpent Mankestre était un descendant de la lignée du Serpent Kemoyin Géant. Bien qu’il ait été dilué, il était toujours un descendant du Serpent Kemoyin.

Face à un véritable Démoniste du Serpent Kemoyin Géant, il était naturel d’être affecté et réprimé par lui.

Lorsque Leylin était encore un acolyte, il avait déjà vu un énorme serpent de Mankestre. Bien qu’il soit encore jeune, c’était suffisant pour lui causer un mal de tête.

Le corps adulte de cet énorme serpent était comparable à celui d’un mage de rang 1. Bien que ce n’était rien aux yeux de Leylin maintenant, c’était une force terrifiante pour les acolytes à l’époque.

– « bien, dites – moi votre histoire et votre raison d’être ici. »

Leylin parla sans expression, bien que ses yeux soient suffisants pour que le cœur de Kubler devienne froid.

Bien qu’il ne puisse pas utiliser de sorts de recherche spirituelle sur les Mages, il était très facile pour Leylin, un Démoniste qui avait déjà atteint le rang 3, de briser complètement l’esprit et d’extraire des fragments spirituels de lui.

Bien qu’il n’obtienne pas une information complète s’il le faisait, et que ce Démoniste mourrait définitivement, c’était très possible.

Heureusement, Kubler était de toute évidence un homme vif d’esprit et avait peur de Leylin. Bientôt, il raconta systématiquement ses origines.

Après avoir entendu quelques mots, l’expression de Leylin devint sombre.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant-première
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. tristan
  • 🥉 3. Xetrix
  • 4. Cesar
  • 5. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • tristan
  • Lionel
  • Xetrix
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 387 – Découverte d’un Démoniste Menu Chapitre 389 – Continent Central