Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 313 — Chi Yue

Au dernier étage de la tour, les flammes des bougies vacillèrent dans le vent, et les ombres des membres de l’assemblée disparurent avec elles, se réduisant à de minuscules formes à peine perceptibles.

Chi Yue tendit calmement la main vers son bâton, la même expression indifférente sur son visage. Le bâton trembla aussitôt, comme animé par une forme de vie, et les crânes suspendus à son sommet s’entrechoquèrent dans une danse macabre.

Fraichement nommé, le Grand Général Ver de Feu empoigna l’immense épée qui trônait sur son dos, son visage calme et résolu. Il avait combattu et tué pour gravir les échelons de l’armée à la seule force de ses bras et de son intelligence. C’était un féroce guerrier qui s’était illustré un nombre incalculable de fois au combat, survivant à tant de conflits et de champs de bataille. Il n’en était certainement pas à sa première tentative d’assassinat, et n’éprouvait ainsi pas la moindre trace de peur face à cette présence menaçante et inattendue.

Le vent hurla à travers l’édifice, et une ombre noire apparut tel un spectre de la mort sur le rebord d’une fenêtre. Il tenait une lance aux reflets violets entre ses mains, ses yeux brillaient d’une lueur glaciale et son corps débordait d’intention meurtrière.

— Mm ? fit le Général, un sourire en coin sur les lèvres. Ouverture de la Condensation de l’Impulsion ? Un type à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion osait pénétrer dans le Temple Ver de Feu ? Ce gars voulait mourir, ça ne faisait pas l’ombre d’un doute.

— Je me demandais qui pouvait oser faire une chose pareille, mais ce n’est qu’un simple idiot. Qu’espères-tu faire ici avec ta cultivation ridicule ? tempêta le chef de tribu avec un sourire sadique. Vous comptez rôder dans les ombres encore longtemps ? reprit-il en regardant derrière Lin Ming. Si tu es venu avec d’autres fous de ton espèce, il serait temps de les appeler à ton secours, eh ! eh ! Que je vous envoie ensemble en enfer !

En même temps qu’il parlait, une flamme discrète apparut dans sa main ; c’était un talisman de transmission sonore pour donner l’alerte. Aussi vil qu’il soit, cet homme n’était certainement pas un idiot. Un grand maître attendait probablement une ouverture pour passer à l’action, sans quoi le type qui leur faisait face n’aurait jamais osé s’introduire ici avec une cultivation à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion.

Et même si le danger était faible, il préférait ne pas prendre de risque. Sa vie avait trop de valeur à ses yeux.

De son côté, Chi Yue était toujours aussi silencieux. Il s’était figé quelques secondes en voyant Lin Ming apparaître, avant de se rappeler d’où il le connaissait. Ce gamin avait assassiné Chi Guda quelques mois plus tôt. Après quoi le chaman avait envoyé son propre Avatar de Flammes le pourchasser à travers le Marécage Noirâtre. Sans l’intervention inopinée de ce foutu Oiseau Vermillon, à l’heure actuelle, il serait mort depuis longtemps.

Le corps de ce gamin renfermait une multitude de secrets.

Chi Yu se souvenait parfaitement l’avoir vu voler avec une simple cultivation au sommet du Façonnage Osseux. Partant de là, il en avait conclu qu’il appartenait sans doute à une famille immensément riche et qu’il détenait un artéfact lui permettant de voler. Un tel trésor était absolument inestimable. Qui sait quels sommets atteindrait sa force s’il parvenait à mettre la main dessus ?

D’un claquement de doigts, une flamme s’échappa de ses mains et se précipita en dehors de la tour en rugissant, avant de dessiner un cercle tout autour du temple et de revenir aussitôt dans la main de Chi Yue.

Un sourire féroce se dessina alors sur son visage, ses lèvres révélant de longues dents pointues et menaçantes pareilles aux crocs d’une chauve-souris.

— C’était donc ‟juste” toi… lâcha-t-il. Quelques mois ont passé et ta cultivation a progressé du sommet du Façonnage Osseux à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion. Mais dis-moi, à quel moment t’es tu dit qu’une avancée aussi ridicule d’un seul palier te permettrait de me tuer en plein cœur de mon sanctuaire ? Tu t’imagines peut-être que tu es la réincarnation du Fier Empereur des Étendues Sauvages Australes, hein !? Laisse-moi t’apprendre ce que ça signifie de mourir, eh ! eh !

Il se lécha alors les lèvres dans un éclat de rire, laissant apparaître une longue langue rouge sang. À ses yeux, Lin Ming n’était qu’une pile de trésors attendant d’être ramassés. Un jeune gamin ignorant comme lui n’avait probablement pas la moindre idée de ce qu’était le véritable pouvoir. Sans doute imaginait-il avoir affaire à un artiste martial Houtian ordinaire…

Chi Guda était à un demi-pas du Houtian lorsqu’il l’avait assassiné, alors qu’à l’époque, sa cultivation à lui se trouvait au sommet du Façonnage Osseux. Partant du principe qu’il avait été obligé d’utiliser ses atouts les plus puissants pour parvenir à ses fins, à savoir la Graine des Dieux Infernaux et Annihilation du Tonnerre de Feu, sa force rivalisait à ce moment-là avec le plus faible des artistes martiaux Houtian.

Et maintenant, quelque trois mois et demi plus tard, sa cultivation avait à peine progressé. Pour Chi Yue, Lin Ming ne représentait donc tout simplement pas une menace. De toute manière, même un personnage quasi divin comme le Fier Empereur n’aurait pas été en mesure de le menacer dans cette situation. Sa cultivation était beaucoup trop faible.

La grande porte de la salle s’ouvrit tout à coup, et un groupe de gardes en armures lourdes se précipita à l’intérieur. Profitant du tumulte, le chef de tribu alla se placer derrière eux. Ces hommes appartenaient à sa garde rapprochée, les chevaliers de sang, choisis parmi les guerriers les plus aguerris et les plus sanguinaires de l’armée. Un nombre incalculable de maîtres avait trouvé la mort sous le fil de leurs épées, et leur présence à elle seule suffisait à renverser le cours d’une bataille.

Ses chevaliers de sang à ses côtés, en plus de tous les autres maîtres présents dans la tour, le chef de tribu se sentit tout de suite plus tranquille. Aussi cruel et impitoyable qu’il fût, la mort lui faisait en réalité plus peur que n’importe quoi d’autre. À ses yeux, sa vie était plus précieuse encore que l’or. Il régnait sur un territoire gigantesque avec une armée d’esclaves à son service ; un monde de pouvoir et de richesse se dessinait devant lui.

— Occupez-vous de me protéger pendant que le Grand Maître s’occupe de cet intrus ! commanda-t-il par le biais de véritable énergie. Il pouvait lui-même être considéré comme un artiste martial, mais il cultivait uniquement dans l’espoir d’allonger sa pitoyable existence.

— Qui que vous soyez, maintenant que vous êtes là, n’imaginez pas repartir vivant ! s’écria le général en bondissant vers Lin Ming, tranchant droit devant lui avec son épée.

Lin Ming tenait calmement la Lance Divine Pourpre entre ses mains, regardant avec indifférence cet homme s’abattre sur lui avec son épée. Quand soudain, une lueur glaciale illumina ses yeux.

— Meurs ! lâcha-t-il froidement.

Sa voix résonna à travers la tour tel le sinistre murmure d’un dieu de la mort tout droit sorti des profondeurs abyssales. À l’instant même où cette voix arriva dans les oreilles du Grand Général Ver de Feu, son corps fut secoué par un violent tremblement et ses deux yeux se révulsèrent.

Comme si son âme venait de lui être arrachée, cet homme au corps massif tomba à genoux, avant de s’effondrer sur le sol, son sort inconnu.

— Mm !? Le visage de Chi Yue s’assombrit brusquement.

Une attaque psychique ?

Si ce genre d’attaque n’avait rien d’exceptionnel en soi, Lin Ming se trouvait seulement à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion. Et pourtant, il venait de mettre à terre un maître au sommet de la Condensation de l’Impulsion d’un battement de cils. Comment une chose pareille avait-elle pu arriver ?

Le chef de tribu se mit tout à coup à paniquer. Il n’avait pas la moindre idée de la manière dont Lin Ming s’y était pris, mais le Grand Général de son armée gisait maintenant au sol sans même avoir reçu le moindre coup. Ce type était-il la réincarnation d’un démon ?

Pourtant insensibles aux affres de la mort et de la destruction, les chevaliers de sang semblaient eux aussi agités, resserrant inconsciemment leur prise autour de leurs armes. Ils ne craignaient pas la mort, mais ils n’en restaient pas moins des hommes des Étendues Sauvages Australes aux croyances millénaires. À ce titre, ils craignaient les démons plus que n’importe quoi d’autre, et ce jeune homme ressemblait en tout point de vue aux démons dépeints dans les contes et les légendes.

— Eh bien, eh bien… voilà d’où te vient toute cette assurance ! Tu possèdes une technique psychique secrète, mais n’imagine pas pouvoir me tromper avec des artifices de ce genre !

S’il avait été surpris sur le coup, Chi Yue retrouva rapidement son calme. En tant qu’artiste martial au Houtian avancé et en tant que porteur d’un Esprit de Feu, la force d’un général au sommet de la Condensation de l’Impulsion ne valait rien à ses yeux. Sa mort ne signifiait donc rien.

D’un geste de la main droite, une boule de feu jaillit de sa paume.

— Je te réduirai en cendres !

Une masse de flammes cramoisies s’abattit sur Lin Ming, mais celui-ci ne bougea pas d’un poil. Alors qu’une lumière azur enveloppait son corps, il tendit la main vers la boule de feu.

Les brillantes flammes rouges explosèrent à la manière d’un feu d’artifice dans sa paume, mais à part une curieuse lueur dorée autour de sa main, son corps ne présentait pas la moindre trace de brûlure.

— Hein !? Chi Yue qui essayait jusqu’ici de paraître le plus serein possible finit par perdre ses moyens. Il n’avait pas utilisé son Esprit de Feu dans son attaque, mais celle-ci contenait tout de même 60 à 70 % de sa force. Pourtant, Lin Ming l’avait bloquée d’une seule main ? Et à mains nues qui plus est ? C’était tout simplement impossible !

Chi Yue se mit dès lors à imaginer qu’il avait affaire à un maître Xiantian déguisé. Mais si c’était vraiment un maître Xiantian, pourquoi aurait-il pris le soin de se cacher sous l’apparence d’un jeune homme à la Condensation de l’Impulsion pour venir ici le provoquer ?

De toute manière, il était trop tard pour se poser ces questions, car la lance de Lin Ming approchait déjà.

Un coup partit, le tonnerre gronda et la véritable énergie fendit l’air. La table au centre de la pièce vola en morceaux, tandis que la pointe de cette lance violette filait vers la poitrine de Chi Yue.

Ni une ni deux, celui-ci se mordit aussitôt la langue avec force, et un enfant enveloppé dans des flammes s’échappa de sa poitrine pour s’écraser contre la lance de Lin Ming.

— Te voilà enfin ! s’écria Lin Ming avec un sourire sauvage, et la véritable énergie jaillit de son corps telle la lave d’un volcan.

Force des Dieux Infernaux , viens à moi  !

Un sifflement strident s’échappa de la Graine des Dieux Infernaux, et le pouvoir du feu et de la foudre se déversa à travers la Lance Divine Pourpre, sa puissance décuplée !

La pointe de la lance s’abattit droit sur le front de l’être de feu, entre les deux yeux, et la véritable énergie azur fut libérée. Cet enfant recouvert de flammes était l’avatar du Chaman Ver de Feu, et cette attaque visait précisément à détruire son sceau spirituel.

« Rahh ! »

Hurlant comme une bête démente et son visage grimaçant avec horreur, l’être de feu tenta vainement d’attraper la pointe de la lance.

La Lance Divine Pourpre avait été forgée à partir de matériaux divins. Alors qu’il s’y agrippait avec rage, ses deux petites mains se mirent à fumer. Mais il ne voulait pas la lâcher, peu importe à quel point la douleur était vive et insupportable et peu importe à quel point son visage agonisant se déformait.

— Va au diable !

Brandissant son bâton derrière l’être de feu, Chi Yue le laissa retomber sur Lin Ming en frappant de toutes ses forces.

D’un ricanement, Lin Ming arracha aussitôt la Lance Divine Pourpre à l’emprise de l’avatar de feu, et l’aiguille du serpent dragon surgit du bout de son doigt.

« Bang ! »

Le bâton de Chi Yue s’écrasa violemment contre le sol, brisant les pierres en morceaux et ébranlant la tour toute entière. La silhouette de Lin Ming en revanche, s’était déjà envolée.

Tandis qu’au même moment, l’aiguille du serpent dragon transperçait les yeux de l’être de feu.

L’aiguille métallique lui traversa la tête de part en part, ressortant derrière son crâne en laissant un trou derrière elle. Le visage de l’avatar resta figé pendant une fraction de seconde, avant de se déchirer de douleur dans un cri perçant, son expression innocente et tranquille effacée par celle d’un monstre hideux.

Les yeux injectés de sang, Chi Yue se mit à trembler de tout son corps, ses poils se hérissant et ses veines ressortant à la surface de son front en palpitant.

— Toi ! Comment as-tu osé détruire mon avatar ? s’emporta-t-il.

— Non seulement j’ai détruit ton avatar, mais je vais aussi te prendre la vie !

Lin Ming était à la fois accusateur, juge et bourreau. Le sort de Chi Yue lui appartenait. Sa lance tournoya d’un seul coup, s’abattant en direction de la gorge du chaman. Portée par le concept de vent, elle fendit l’air à une vitesse extrême. Chi Yue ne pouvait tout simplement pas l’éviter.

— Dans ce cas, tu mourras avec moi ! s’écria-t-il avec une horrible grimace.

Le sommet de son bâton se cassa alors d’un coup sec, révélant une lame sinistre cachée juste en dessous.

Conscient qu’il ne s’en sortirait pas, Chi Yue ignora complètement l’attaque de son adversaire, s’accrochant à sa lance pour mieux pouvoir le poignarder droit au cœur avec la pointe de son bâton. S’il ne survivait pas, il emporterait au moins Lin Ming avec lui dans l’au-delà.

La Lance Divine Pourpre lui transperça instantanément la gorge, pourtant, son bras ne rencontra aucune résistance, comme s’il avait frappé dans le vide. Alors que sa vision s’éteignait et que ses forces l’abandonnaient, il réalisa que Lin Ming se trouvait à l’autre bout de la salle, une longue chaîne rouge entre les mains directement reliée au talon de la lance…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Fleadly
  • 🥈2. Guillaume
  • 🥉 3. Léo
  • 4. Alexis
  • 5. Lionel
  • 6. PascalW
  • 7. Cesar
  • 8. Noa
  • 9. Ba-Soma
  • 10. OyaTec_Suko-??
  • 11. Thomas
  • 12. Martin
  • 13. David
  • 14. enzo
  • 15. Paredes
  • 16. Kyshin
  • 17. Wakou
  • 18. Zovan
  • 19. Cédric
  • 20. Ronan
  • 21. Maxime
  • 22. matsu 1
  • 23. 94macadam
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • Kyshin
  • Maxime
  • OyaTec_Suko-??
  • enzo
  • Noa
  • Zovan
  • Fleadly
  • Paredes
  • Ba-Soma
  • Cesar
  • matsu 1
  • Ronan
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 312 — Le chef du Culte Ver de Feu Menu Chapitre 314 — Une nuit sanglante