Le Démon Roi | Great Demon King | 大魔王
A+ a-
Chapitre 71 – Un moment de grâce avant le prélude à l’assassinat

Après avoir passé toute une journée à se préparer, Han Shuo et Phoebe prirent une calèche à la Guilde des Marchands Boozt dans la partie sud de la ville.

Han Shuo et Phoebe s’assirent côte à côte dans la voiture. Deux arbalètes primitivement simplistes, décorées de gravures complexes, étaient placées devant les deux. En plus de cela, il y avait une dague qui brillait d’une lueur froide.

– «Cette arbalète et cette dague seront de bien meilleure qualité que celles que tu as obtenues de la part des cavaliers orques. Je te donne tout cela gratuitement.» Phoebe tenait un morceau de soie propre dans ses mains, essuyant soigneusement la longue épée dans ses mains alors qu’elle parlait froidement à Han Shuo.

Celui-ci jouait avec l’arbalète et le poignard dans ses mains, si heureux qu’il ne pouvait guère supporter de les poser. Il était assez satisfait de la générosité de Phoebe et dit avec un léger rire : «Ne comptez pas trop sur moi pour cette opération, je ne suis pas aussi fort que vous le pensez. Mon but principal est de rester vigilant et de vous servir d’assistant. Vous êtes toujours celle qui devra agir.»

– «Je sais, tu n’auras qu’à suivre mes ordres le moment venu. Je te dirai quoi faire alors.» Phoebe roula des yeux vers Han Shuo et dit cela avec colère.

Han Shuo sortit une petite bouteille de son anneau spatial et versa avec précaution de la poudre sur le bout de son doigt, enduisant très prudemment les pointes de la dague et des carreaux de l’arbalète. Il nettoya à la hâte et répétitivement le bout du doigt recouvert par la poudre.

Phoebe était un peu curieuse au sujet des actions de Han Shuo et déplaça légèrement son corps plus près de l’endroit où il était assis, continuant à regarder et observer ses actions pendant un bon moment. Elle demanda finalement, l’air perplexe : «Que fais-tu ?».

Un brin de parfum, semblable à l’odeur des orchidées, flotta dans la bouche et le nez de Han Shuo alors que Phoebe se rapprochait de lui. Il lui lança involontairement un regard alors que son cœur tremblait. Phoebe était comme Han Shuo aujourd’hui, vêtue de vêtements moulants et noirs de nuit. Les vêtements serrés des marcheurs de nuit rendaient le corps merveilleux de Phoebe visible sans aucun doute. Elle avait une paire de joues ciselées et une beauté éblouissante qui émanait du mouvement de ses yeux clairs. Tout cela donnait à Han Shuo un cœur comme un singe et un esprit comme un cheval au galop.

«J’ai déjà Fanny… bien que Phoebe soit jolie, sa personnalité est trop froide et elle vient avec trop de bagages dangereux. » Dit Han Shuo en silence et tourna la tête pour continuer à se concentrer sur le revêtement de la dague et des carreaux de l’arbalète. Il répondit calmement : «Rien, j’applique juste un peu de poudre de poison sur mes armes.»

– «Méprisable ! Sans vergogne ! Cela va à l’encontre des règles de l’Empire. Si quelqu’un devait être au courant de tes actions, tu aurais de sérieux problèmes !» Le visage de Phoebe était plein de mépris tandis qu’elle parlait froidement.

«Peu importe… ce que nous allons faire aujourd’hui n’est pas une tâche dès plus honorable de toute façon. De plus, personne ne le saura. Heh heh, tu es ma complice et même moi, je ne te crois pas assez stupide pour te louper sur un coup pareil.» Han Shuo eut un petit rire maléfique en parlant avec fierté.

Phoebe était un peu étouffée par sa colère en entendant les mots de Han Shuo, mais comme elle avait demandé de l’aide, elle ne pouvait que renifler froidement et ne pouvait rien dire d’autre.

Lorsque Han Shuo avait appliqué de la poudre de poison sur tous les carreaux de l’arbalète et sa dague, il réfléchit un moment et sortit quelques aiguilles de fer de sa cuisse. Il n’épargna aucun problème et fut extrêmement patient en appliquant la même poudre de poison sur les aiguilles de fer. Phoebe renifla à nouveau légèrement, semblant ressentir du mépris pour les méthodes de Han Shuo.

Une fois qu’il eut réglé tout cela de manière appropriée, Han Shuo rangea toutes ses armes et regarda Phoebe: «Bien, pourquoi n’attaques-tu pas directement Grover et essaies-tu plutôt de tuer ses deux laquais inefficaces ?.»

– «Grover a en sa possession des objets dangereux appartenant à la Guilde, il les a confiés à une maîtresse de confiance. Si Grover meurt, sa maîtresse ne manquera pas de révéler publiquement ces objets. Cela aurait un impact destructeur sur nous. Donc, avant de tuer Grover, je dois d’abord trouver sa maîtresse et mettre la main sur ses objets.» Phoebe jeta un coup d’œil à Han Shuo, en lui expliquant avec réticence.

Plus une guilde de marchands était grande, plus il était probable que des relations louches se créent. Prenez par exemple les ressources que Han Shuo avait saisies des cavaliers de loups orques. Ces objets appartenaient à l’origine aux magasins de la ville de Drol. L’Empire avait depuis longtemps un règlement officiel selon lequel si les citoyens obtenaient de telles ressources, ils devaient être remis.

La transaction de Fabian et Han Shuo avait déjà enfreint les règles de l’Empire. Si l’Empire venait à découvrir les méthodes de la Guilde des Marchands de Boozt, la Guilde aurait du mal à échapper à leur inévitable punition. Pour une guilde comme la Guilde des Marchands Boozt, il y avait sûrement plus de transactions illégales. Il semblait que cette affaire frauduleuse était traitée par Grover. Pas étonnant que Phoebe n’ose pas agir à la légère contre lui.

Les deux discutèrent à voix basse de certains détails jusqu’à ce que la calèche s’arrête soudainement à l’insu de quiconque. Le cocher à l’avant dit doucement: «Mademoiselle, nous sommes arrivés à la porte arrière de la guilde.

«Allons-y !» Phoebe jeta un coup d’œil à Han Shuo et prit les devants. Han Shuo passa la tête pour regarder autour de lui et sautait également.

– «Mademoiselle, dépêchez-vous d’entrer. Faites attention. Grover vient de prendre quelques hommes forts et de quitter la guilde. Je ne sais pas où ils sont allés. Ils reviennent toujours à la fin de la nuit. » Un vieil homme de la Guilde des Marchands de Boozt gardait la porte de derrière et se retourna précipitamment pour permettre à Phoebe et Han Shuo d’entrer quand il les vit arriver.

– «Nous vous avons fait faire de grands efforts !» Dit Phoebe au vieil homme. Elle jeta un coup d’œil à Han Shuo alors qu’ils se précipitaient dans la guilde. Han Shuo suivit étroitement Phoebe tandis que lui aussi avançait rapidement.

«Bien que la Guilde soit principalement contrôlée par les hommes de Grover, je peux mobiliser quelques hommes plus âgés, et tout cela parce que Grover n’est pas au courant de ma relation avec eux. Il y a beaucoup de gardes à l’intérieur, alors nous devons être prudents. Autrement, non seulement l’assassinat échouera si nous sommes découverts, mais il sera difficile de s’enfuir saint et sauf.» Elle n’oublia pas de le rappeler à Han Shuo.

Il faisait complètement noir maintenant. Il n’y avait pas de lune ce soir et des couches épaisses de nuages noirs absorbaient complètement la lumière. Les quelques lumières dans les couloirs de la Guilde des Marchands de Boozt étaient incapables de briller sur un large périmètre.

Phoebe avait la force d’un épéiste. Son corps agile surprit grandement Han Shuo. Son corps volait sans bruit et sa vitesse était extrêmement rapide.

Son énergie Yuan tourbillonnant follement, Han Shuo fut grandement étonné par l’extraordinaire efficacité de ses sens quand il se calma. La nuit noire était complètement incapable d’obstruer son champ de vision. Même sans l’illumination des lumières, Han Shuo pouvait clairement voir les poissons nager dans les bassins sous les montagnes artificielles au loin. Il pouvait également entendre clairement les pas venant de loin et les bruissements des voix basses dans les salles de passage.

La marche calme de Han Shuo était également agile et rapide. Il était comme un guépard en pleine chasse, cherchant sa proie, suivant sans faire aucun bruit derrière Phoebe.

Soudain, Han Shuo s’approcha rapidement et attrapa Phoebe, tirant brusquement son corps et se fourrant dans une fissure dans les montagnes artificielles environnantes.

La fissure dans les montagnes artificielles était extrêmement étroite, et leurs corps étaient serrés l’un contre l’autre alors qu’ils se pressaient à l’intérieur. Han Shuo pouvait sentir les pics complètement arrondis devant la poitrine de Phoebe. Son visage charmant était devenu furieux alors qu’elle fixait férocement Han Shuo, ses yeux semblant cracher du feu.

«Chut!» Il tendit un doigt pour faire un signe de silence, les yeux de Han Shuo roulèrent rapidement, indiquant à Phoebe qu’il y avait une situation inattendue.

La colère sur le visage de Phoebe ne se dissipa toujours pas. Une trace de rouge pâle inonda le cou et la nuque de Phoebe. Leurs deux cuisses étaient un peu enchevêtrées et se frottaient l’une contre l’autre, ils pouvaient même sentir le battement de cœur de l’autre à travers leurs corps communicants. Un brin d’ambiguïté commença à s’installer entre eux.

Apparemment trop timide pour regarder Han Shuo, la joue de Phoebe fit son chemin à côté de l’oreille de Han Shuo alors qu’elle disait d’une voix incroyablement basse, son souffle sonnant comme des orchidées, «Je vais te tuer s’il ne se passe rien.»

L’expression de Han Shuo était ironique alors qu’il réglait sa respiration et se concentrait, sans rien dire. Il sentit les pas extrêmement légers s’approcher. Sa respiration devint plus lente et il secoua même légèrement la tête, voulant prévenir Phoebe du danger. Qui savait que parce que Phoebe pinçait ses lèvres de jade à voix basse vers Han Shuo, le tremblement de tête de Han Shuo fit que les lèvres tentantes de Phoebe se collèrent directement sur ses joues.

Juste au moment où la respiration de Phoebe devenait irrégulière et alors qu’elle était sur le point d’entrer en rage, Han Shuo tourna la tête avec une extrême difficulté et utilisait un regard très résolu pour dire à Phoebe d’être prudente.

Celle-ci avait le niveau d’un maître de l’épée après tout, et la force de son état mental était assez élevée. Elle prit une profonde inspiration à ce moment dangereux et calma immédiatement son cœur qui battait rapidement. Cependant, à cause de sa profonde respiration, les pics pleins devant sa poitrine se soulevèrent involontairement, se levant de sorte que Han Shuo faillit perdre le contrôle et laissa sortir un gémissement.

«Mon pare-vent a vraiment été perturbé et je suis venu ici à la vitesse la plus rapide possible. Pourquoi n’ai-je rien découvert ? Ai-je été trop prudent ces derniers temps ?» Le murmure d’un homme qui parlait à lui-même retentit, pas très loin des deux.

Des pas excessivement légers retentirent lentement dans les environs après que la voix soit à portée. Si Phoebe n’avait pas augmenté sa concentration au maximum, il aurait été extrêmement difficile de détecter ces pas à moins que l’homme n’ait été assez proche.

Puisqu’il était un mage de vent, il pouvait en effet utiliser les magies d’amélioration du vent majeur pour diminuer considérablement le poids de son corps. Sa vitesse de marche serait plus rapide que celle des mages et des guerriers normaux, et ses pas seraient encore plus doux et sans bruit. Pas étonnant que même avec la force de Phoebe en tant que maître de l’épée, elle n’ait pu détecter son mouvement qu’après s’être approché.

Han Shuo et Phoebe restèrent en haleine.

Cependant, Phoebe n’osa pas agir imprudemment cette fois. Elle avait peur que son jugement soit faussé. Ses yeux clairs se dirigèrent droit sur Han Shuo, comme si elle voulait obtenir des indices sur le visage de ce dernier.

Après un moment, Han Shuo expira doucement et dit à voix basse: «Il est parti !»

Dès que sa voix retentit, Phoebe utilisa ses mains et ses jambes pour se tortiller fermement hors de la fissure des montagnes artificielles. Elle baissa la tête et dit doucement d’un ton féroce : «Je laisse passer pour cette fois, mais la prochaine fois que quelque chose comme ça se produira, trouve un endroit plus spacieux, sinon je ne te laisserai pas partir.»

Phoebe fit le tour de la zone après avoir fini de parler et était sur le point de se diriger dans une autre direction. Elle fit deux pas et réalisa que Han Shuo souriait ironiquement, n’ayant pas encore rattrapé son retard. «Tu ne veux plus de minerai d’or noir ?»

– «J’arrive !» Han Shou répondit et suivit avec une certaine résignation, pensant «comment puis-je trouver une cachette spacieuse quand les choses vont mal !»

Ils ne rencontrèrent plus de rebondissements inattendus par la suite. Phoebe conduisit Han Shuo sur un chemin plus long, évitant quelques groupes de gardes et se rendant finalement dans la chambre de Darnell et Yuna.

«Préparons les choses, préparons-nous et attendons que ce couple de chiens revienne !» Phoebe parla aussitôt en entrant dans la pièce, semblant vouloir évacuer sa frustration.

Par conséquent, Han Shuo et Phoebe commencèrent à travailler activement, se préparant à assassiner les fidèles de Grover qui étaient sur le point de rentrer.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Julien Martin
  • 🥈2. prince
  • 🥉 3. enzo
  • 4. Marino
🎗 Tipeurs récents
  • prince
  • Marino
  • enzo
  • Julien Martin


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 70 – Aidez-moi à tuer deux laquais Menu Chapitre 72 – Un assassinat à couper le souffle