Laissez-moi Jouer en Paix|Let me game in peace|我只想安静地打游戏
A+ a-
Chapitre 30 – Paralysie du sommeil

Badump! Badump!

Zhou Wen sentit son cœur battre comme un tambour alors qu’il battait de plus en plus vite. Cela lui donnait l’impression que son cœur allait littéralement sortir de sa poitrine.

“Est-ce que ce rythme cardiaque pourrait être dû à ma perte fréquente de sang ?” Zhou Wen n’avait jamais vécu cela auparavant. Il avait l’intention d’ouvrir les yeux et de se lever pour soulager l’inconfort.

Cependant, il ne pouvait ni ouvrir les yeux ni s’asseoir. Il ne pouvait même pas bouger ses doigts. La sensation était semblable au désir d’uriner en rêvant, mais étant incapable de se lever.

“Que se passe-t-il ?” Zhou Wen sentit un sentiment menaçant monter en lui. Il était certain de ne pas rêver, car son esprit était extrêmement lucide.

Ce qui était le pire, c’était qu’il avait l’impression que quelque chose le pressait, grossissait et l’étouffait. Il pouvait à peine respirer.

Malgré cela, Zhou Wen ne pouvait toujours pas ouvrir les yeux. Il ne pouvait pas non plus bouger. C’était comme s’il ne pouvait pas sortir de son rêve.

“Serait-ce l’oppression fantôme dont grand-père parlait quand j’étais petit ?” Pensa-t-il.

Comme le père de Zhou Wen était très occupé par le travail et qu’il lui manquait une mère, son grand-père l’avait élevé dès son plus jeune âge. Chaque soir, son grand-père lui racontait des histoires pour l’inciter à dormir.

Quant aux histoires de son grand-père, elles étaient pour la plupart des histoires de fantômes. Peut-être que l’une d’entre elles était l’histoire du mystérieux téléphone. Cependant, Zhou Wen était encore jeune à l’époque, donc il ne se souvenait pas de la plupart d’entre elles. Seules quelques-une particulièrement effrayantes lui avaient laissé une profonde impression jusqu’à aujourd’hui. L’une d’entre elle concernait l’oppression des fantômes.

Zhou Wen sentait que sa situation actuelle était très similaire à cette oppression dont son grand-père avait parlé. Son esprit était très lucide, mais il ne pouvait pas se réveiller ou bouger.

C’était comme si un objet lourd le pressait alors que son cœur battait. Cela le rendit extrêmement mal à l’aise, au point de lui faire mal. Pourtant, il ne pouvait pas bouger.

Cette sensation se poursuivit du milieu de la nuit jusqu’à six heures du matin. Ce n’est qu’alors que Zhou Wen reprit le contrôle de son corps. Il se leva instantanément, courut dans la salle de bain et vomit dans les toilettes.

Même s’il venait de vomir sa bile, il resta quelque peu mal à l’aise.

“Qu’est-ce qui ne va pas ? Ça ne pouvait pas être aussi simple qu’une intoxication alimentaire, non ?” Zhou Wen pensa soudainement à sa rencontre avec Jing Daoxian la nuit dernière. Il ne put s’empêcher d’être alarmé. “Ne me dites pas que ça a un rapport avec lui ?”

Zhou Wen se lava le visage avant de se diriger vers le salon. Il ramassa la pile de tôles violettes qu’il avait rangées dans un tiroir.

Il n’y avait eu aucun changement et les mots étaient clairement gravés sur le métal.

“Jing Daoxian est connu pour être capricieux. Il n’a définitivement pas fait ça pour mon bien en me donnant le Sutra de l’Immortel Perdu après que je l’ai rejeté. Peut-être que le problème vient de cette dalle de métal. Se pourrait-il qu’il m’ait empoisonné ?” Zhou Wen soupçonnait Jing Daoxian d’avoir placé une forme d’hallucinogène, qui pourrait s’infiltrer dans le corps par contact, sur la plaque de métal violette.

Il avait appris de telles connaissances générales à l’école, et il avait plutôt bien réussi dans ses études. À l’aide d’une pince à épiler, il plaça la dalle violette dans un récipient en verre et fit un simple test. Cependant, il ne trouva aucune réaction.

“Il n’y a pas de poison ? Ou le poison pourrait-il être relativement spécial et empêcher les méthodes ordinaires de le découvrir ?” Zhou Wen fronça légèrement les sourcils.

Avec tout cela fait, Zhou Wen sentit que son corps avait récupéré. Son cœur s’était calmé et il n’avait plus la nausée.

Il soupçonnait un cas d’intoxication alimentaire, alors il prit des médicaments pour la digestion. Son corps semblait complètement guéri et il n’y avait plus d’anomalie.

Alors qu’il prenait note de son corps, il commença à farmer dans le jeu. Maintenant, il était capable de tuer le Squelette Général. Il avait juste besoin d’un peu de temps, prenant près d’une heure pour le tuer à chaque fois.

Rien ne tomba quand il le tua cette fois. Cela le déçut quelque peu.

Ne voulant pas gaspiller son sang pour relancer le donjon de l’Ancienne Cité Impériale, il décida de s’y aventurer davantage.

Les anciens bâtiments étaient reliés comme un labyrinthe massif. Zhou Wen avait l’intention de se rendre dans l’un des anciens bâtiments pour y jeter un œil, mais il avait peur de mourir, ce qui gâcherait son sang.

Plus il se dirigeait vers le centre de l’ancienne Cité Impériale, plus il rencontrait de soldats squelettes. Vers la fin, il avait rencontré des marées de soldats squelettes qu’il ne pouvait pas passer, peu importe à quel point il essayait. Pourtant, il n’avait toujours pas vu d’autre Général squelette.

Cela continua tard dans la nuit et les rues étaient remplies d’un nombre infini de squelettes. Abandonnant, Zhou Wen quitta la zone et choisit de quitter le jeu.

Il n’avait pas passé une bonne nuit de sommeil la nuit précédente, alors il était fatigué. Il décida de dormir tôt pour se préparer pour les efforts du lendemain.

Il ne lui fallut pas longtemps pour s’endormir, mais peu de temps après, il se réveilla à nouveau. Il souffrait encore de paralysie du sommeil.

Son cœur se mit à battre la chamade alors que quelque chose de lourd le pressait. Il se sentait extrêmement mal.

“Bon sang… Ce n’est certainement pas aussi simple qu’une intoxication alimentaire… Ce doit être ce Jing Daoxian…” Zhou Wen avait envie de se maudire.

Il n’avait aucune rancune envers lui. Il venait de décliner son offre et c’était le résultat. Il était vraiment détestable.

Après avoir enduré toute la nuit, le sentiment disparu à l’aube. À peu près au même moment que la veille, Zhou Wen reprit le contrôle de son corps.

Il se leva à nouveau et se précipita dans la salle de bain. Les vomissements étaient pires qu’hier, ce qui lui donnait l’impression qu’il allait vomir son estomac.

Comme la fois précédente, l’inconfort disparut rapidement. Si ce n’était pas à cause de la douleur atroce et de ses vomissements dans les toilettes, Zhou Wen aurait pensé que son malaise n’était rien d’autre qu’une illusion.

Il était certain que le problème était lié à Jing Daoxian.

Le chercher était manifestement peu pragmatique.

La Ligue entière le traquait depuis des décennies, mais ils n’avaient pas réussi à l’appréhender. Il était presque impossible pour quelqu’un d’ordinaire comme Zhou Wen de le trouver.

Même s’il avait de la chance et finissait par le trouver, Zhou Wen ne croyait pas qu’il aurait les moyens de réparer cette injustice.

Après réflexion, il sortit la dalle du Sutra de l’Immortel Perdu. Sans la moindre hésitation, il la feuilleta et lut son contenu.

Jing Daoxian lui avait dit qu’elle contenait un Art d’Énergie Primordiale intéressant et qu’il devrait cultiver.

Bien que cette pensée ne semblait pas reposer sur quelque chose de fiable, Zhou Wen n’avait pas le choix. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était d’abord comprendre ce qu’était Le Sutra de l’Immortel Perdu avant de prendre une décision.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Lawliet
  • 🥉 3. Thomas
  • 4. PascalW
  • 5. Stormliders
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas
  • Stormliders
  • Lawliet
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 29 – Le Sûtra de l’Immortel Perdu Menu Chapitre 31 – Le Sutra qui ne peut être mémorisé