Laissez-moi Jouer en Paix|Let me game in peace|我只想安静地打游戏
A+ a-
Chapitre 131 – Sélection du trésor

Zhou Wen avait cherché le symbole de la petite paume pendant tout ce temps, mais il ne l’avait pas trouvé. Il avait scruté le bâtiment qui abritait les portes de la ville d’innombrables fois, mais il avait échoué.

Cependant, à part l’entrée, il n’y avait que des murs de la ville sans aucun signe du symbole de la petite paume.

“Est-ce que le symbole de la paume est dans le Palais de la Providence?” Zhou Wen regarda la porte hermétiquement fermée du Palais et pensa: “Si c’est vraiment le cas, c’est gênant. Chaque année, le Palais de la Providence n’ouvre ses portes qu’une fois par jour. Cependant, les tuteurs nous ont exhortés de ne pas entrer. Dans le passé, il y avait des experts au stade épique qui étaient entrés et n’avaient jamais pu en sortir. De plus, je ne suis qu’au stade Mortel.”

Juste au moment où il se sentait déçu, il entendit soudainement la musique mélodieuse et solennelle du Palais de la Providence.

Accompagné par la musique, c’était comme si les portes de la ville, qui avaient été scellées pendant des siècles, s’ouvraient lentement. La porte de la ville était remplie d’une lueur violette et brillante, si aveuglante qu’il était difficile pour quiconque de la regarder droit dans les yeux.

Avant que Zhou Wen et les autres ne puissent voir ce qui se trouvait au-delà des portes de la ville, l’espace souterrain émit soudainement une lumière aveuglante qui ressemblait à la lumière sacrée des fissures spatiales.

Puis, ils virent un spectacle inconcevable. Ils virent de grandes et petites boîtes sortir des fosses spatiales.

Il y avait des boîtes en bois exquises, des boîtes recouvertes d’antiquité, et des boîtes de jade vertes et blanches. Il y avait aussi de grands coffres en métal.

Il y avait aussi des boîtes d’or et d’argent avec des gemmes incrustées. Elles avaient l’air éblouissantes et exquises. Les filles les regardaient, presque ravies.

Il y avait de nombreux coffre. En un instant, plus d’un millier de boîtes volèrent vers l’entrée. Tout comme les légendes le disaient, il semblait y avoir des fantômes invisibles les traînant dans l’entrée.

“Il y a tellement de boîtes.” Feng Qiuyan fronça les sourcils.

“Vous ne pouvez compter que sur la chance.” Hui Haifeng fit un grand pas vers une boîte dorée contenant toutes sortes de gemmes. Il sortit son jeton et tapota légèrement la petite boîte dorée. La petite boîte dorée cessa de flotter dans les airs et tomba au sol.

Hui Haifeng tendit immédiatement la main et tint la petite boîte dorée, puis revint. Il était très décisif.

Zhou Wen regardait les nombreuses boites. Il ne savait vraiment pas laquelle choisir. À ce moment, Wang Lu dit à Zhou Wen: “J’ai toujours eu de la chance, si tu en as besoin, je peux t’aider à en choisir une.”

Lorsque Wang Lu dit cela, elle débordait de confiance. C’était comme si elle pouvait définitivement choisir quelque chose de bien.

“Très bien, je te crois sur parole alors.” Zhou Wen était extrêmement déçu d’avoir échoué à trouver le symbole de la petite paume. Choisir une boîte n’avait que peu de sens pour lui.

S’il ne pouvait pas télécharger le donjon du Palais de la Providence, la probabilité de choisir une boîte cadeau avec un œuf de compagnon était juste trop faible.

Pouvoir choisir une boîte avec un Œuf de Compagnon de haut niveau était encore plus difficile.

Zhou Wen n’avait jamais eu de chance avec les jeux, donc peu importait qu’il choisisse lui-même ou non. Il ne pouvait pas prendre la peine de perdre son temps et son énergie et lança le jeton à Wang Lu.

Même s’il devait faire ce choix lui-même, il ne pouvait en choisir qu’un au hasard. Ce n’était pas différent de laisser Wang Lu en choisir un. Il pourrait aussi bien gagner du temps pour voir s’il pouvait trouver le symbole de la petite paume.

“Quelqu’un d’autre a besoin de mon aide?” Wang Lu regarda les autres et demanda.

“Puisque nous sommes déjà là, tout dépend de la chance de toute façon, je préfère faire ça moi même”, dit Wei Ge avec un sourire.

Les autres aimaient évidemment tenir leur destin entre leurs mains, donc personne ne prévoyait de laisser Wang Lu choisir pour eux.

Mis à part Hui Haifeng qui avait déjà fait sa sélection, les autres commencèrent à observer les boîtes, espérant trouver quelques indices.

Zhou Wen observait également, mais il regardait dans le Palais de la Providence pour voir s’il pouvait trouver le symbole de la petite paume.

Malheureusement, le lieu était rempli de lumière divine resplendissante. Tout ce qu’il pouvait voir était des boîtes cadeaux qui volaient, mais il ne pouvait pas voir ce qu’il y avait à l’intérieur.

Cependant, Wang Lu n’avait pas l’intention de choisir sérieusement. Elle traita les deux jetons comme des fléchettes et les jeta dans la rangée de boîtes.

Avec deux coups, deux boîtes furent projetées au sol.

Wang Lu sourit en courant et ramena les deux coffrets cadeaux à Zhou Wen.

La boîte était taillée dans du bois et faisait environ trente centimètres de large de tous les côtés. Il y avait des motifs de nuages gravés dessus. A part ça, il n’y avait rien d’autre.

Zhou Wen n’était pas d’humeur à voir ce qu’il y avait dedans. Après avoir reçu la boîte, il la fourra dans son sac et continua à regarder le palais.

“Tu ne vas pas l’ouvrir?” Dit Wang Lu.

“Peu importe,” dit Zhou Wen nonchalamment.

Wang Lu était un peu mécontente que Zhou Wen ne s’en soucie pas. Voyant que tout le monde choisissait ses boîtes et que personne n’y prêtait attention, elle dit à Zhou Wen: “Ne pense pas que je l’ai choisi au hasard. Ma chance est vraiment bonne.”

“Oui, merci,” dit Zhou Wen.

Wang Lu était furieuse quand elle vit la réaction superficielle de Zhou Wen. Elle lui lança un regard haineux, mais Zhou Wen observait la situation à l’intérieur du Palais de la Providence tout le temps sans lui jeter de second regard.

“Si j’avais su que tu réagirais comme ça, je ne t’aurais pas aidé à choisir.” Wang Lu fit la moue et se retira sur le côté. Elle n’avait même pas envie d’ouvrir sa boîte cadeau pour voir ce qu’il y avait dedans.

Après qu’ils aient tous fait leurs choix, les tuteurs les menèrent hors du Palais de la Providence. Zhou Wen n’avait toujours pas trouvé le symbole de la petite paume. Il était extrêmement déçu.

Aucun d’entre eux n’avait l’intention d’ouvrir leurs coffrets cadeaux sur place. Zhou Wen ramena également la boîte que Wang Lu avait choisie pour lui dans son dortoir.

“Je me demande ce que c’est?” Zhou Wen l’ouvrit.

En effet, c’était comme il l’avait imaginé. Il n’y avait pas d’oeufs de compagnie ou de cristaux dimensionnels à l’intérieur, mais un étrange flacon en bronze.

“Ce ne peut pas être un pot de chambre, non?” Zhou Wen regarda la fiole de bronze à l’intérieur de la boîte.

Mais à première vue, elle semblait être un peu trop petite. Elle n’était probablement pas adaptée aux adultes.

De plus, le style semblait plus exquis et il avait des courbes lisses comme s’il ne correspondait pas au style ancien du Quartier Est.

Zhou Wen alluma son téléphone ordinaire et vérifia Internet. Rapidement, il apprit ce que c’était. C’était une lampe à huile à main de l’Arabie antique.

“D’après l’apparence de la lampe à huile, il devrait s’agir d’une antiquité. Je me demande combien je peux la vendre?” Zhou Wen marmonna à lui-même en sortant la lampe en bronze et en essuyant la poussière qu’il avait vue avec un morceau de papier de soie.

Après quelques coups, la lampe en bronze trembla soudainement, et les motifs sur elle commencèrent à briller étrangement.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Lawliet
  • 🥉 3. Cesar
  • 4. PascalW
  • 5. j
  • 6. Thomas
  • 7. OyaTec_Suko-??
  • 8. Yaozard
  • 9. Stormliders
🎗 Tipeurs récents
  • OyaTec_Suko-??
  • j
  • Yaozard
  • Cesar
  • Thomas
  • Stormliders
  • Lawliet
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 130 – Un génie sans égal? Menu Chapitre 132 – Aucune connaissance avec les Immortels