La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol. 9 / Chapitre 1003 : Je suis votre fondateur

Vol. 9 / Chapitre 1003 : Je suis votre fondateur

Zhang Xuan ne pouvait pas retarder le traitement de Wei Ruyan, autrement, comment affronterait-il le regard de son père décédé ?

Les morts que le jeune Principal avait laissés étaient un fait malheureux, il est vrai, mais cela aurait été bien pire s’il s’était fait remplacer par son clone ou avait sorti le Roi de la Feuille Violette et la Bête Helios ! De plus, en tant qu’invité, il avait dû agir de la sorte, c’est-à-dire laisser son corps et extraire son âme, sinon son absence aurait été remarquée !

Qui aurait pu penser que ses « considérations prudentes » finiraient par aboutir à cet énorme conflit?

En regardant les Maîtres déchaînés sous ses yeux, Zhang Xuan sentit ses cheveux se dresser sur sa tête.

Si tout échouait, il pourrait peut-être finalement, faire appel au Roi Démon et à Helios pour aider la société à se débarrasser de cette tumeur toxique.

Non ! Il repoussa très rapidement cette pensée macabre ! Je suis Maître Enseignant, pas boucher !

Même si les Maîtres en Poison étaient généralement snobés dans la société, ils n’avaient causé aucun dommage ou préjudice significatif à celle-ci.

– « Puis-je savoir où se trouve le Maître Xu ? » Demanda Zhang Xuan. Dans de telles circonstances, il ne pouvait compter que sur un visage familier pour parler à sa place et arbitrer cette situation.

– « Maître Xu a provoqué une menace, entraînant la mort de nos aînés. Pour sa trahison, j’ai ordonné à mes hommes de l’appréhender. On s’occupera de lui très bientôt. » Répondit le directeur.

– « Un traître ? Mais… La loyauté de Maître Xu envers la Salle aux Poisons devrait être évidente pour vous tous, non ? Vous ne pensez pas que c’est une mesure extrême ? » Xu n’avait rien fait du tout, seul le corps de Zhang Xuan était responsable.

– « Certes, vous êtes fort, mais nous ne pouvons pas laisser la mort de tant de nos aînés, impunie. Même si notre Salle doit se battre jusqu’au dernier de ses membres, nous ne reculerons pas ! » Cria le directeur. À ce stade, peu importait que Zhang Xuan ait fait tout cela volontairement ou non, seul le sang pouvait régler le préjudice causé ! La dignité de la Salle était en jeu. « Messieurs, amenez Xu You ici. Nous allons d’abord l’exécuter avant de nous occuper de lui ! »

– « Oui ! » D’abord hésitants, deux aînés s’envolèrent pour aller le chercher.

Devant toute la destruction qu’il observa, Xu eut un profond sentiment de culpabilité et aurait préféré avoir été tué à la place de Xue.

– « Avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ? » Demanda froidement le vieux directeur.

– « Je… Je suis prêt à accepter mon châtiment ! » Mille mots n’absoudraient pas ses péchés.

– « Il est bien que vous admettiez vos crimes ! » Puis il détourna son visage de Xu. « Exécutez-le ! »

En vérité, il ne voulait pas réserver ce sort à ce camarade qu’il connaissait depuis des siècles, mais il ne pouvait pas perdre la face devant les membres de sa Salle ! C’était une décision douloureuse à prendre.

– « Oui ! » Le regard des aînés en disait long sur ce qu’ils pensaient.

– « Ce n’est pas nécessaire, je vais le faire moi-même. » Il ne pouvait pas laisser ses amis supporter ce fardeau. Aussi, il commença à canaliser son zhenqi dans l’intention de l’utiliser pour écraser son cœur.

– « Attendez un moment ! » La voix de Sun Qiang retentit. Ce dernier ne semblait plus anxieux, mais dégageait une aura de supériorité. Il avait les mains derrière le dos et regardait profondément le ciel. « Puisque nous en sommes arrivés là, je n’ai plus besoin de cacher mon identité plus longtemps ! »

– « Votre identité ? » La foule s’interrogea.

– « Effectivement ! » Hochant la tête, Zhang Xuan continua d’une voix calme mais puissante. « Savez-vous quel type de constitution a le fondateur de la Salle aux Poisons ? »

– « Notre fondateur possède le Corps Poison Inné, c’est-à-dire qu’il ne craint aucun poison. C’est grâce à cette capacité qu’il a pu créer la Salle et l’amener jusqu’à la gloire… » Dit le directeur, dont l’obsession du moment était de tuer Zhang Xuan. Or, connaissant sa force, il ne pouvait agir sans un minimum de préparation.

– « Oui. Le Corps Poison Inné ! Alors, savez-vous pourquoi les poisons que vous avez utilisés contre moi sont complètement inefficaces ? »

– « … » La foule se tut.

– « Serait-ce… que vous possédiez cette constitution ? » Le corps du directeur se raidit. Clairement, Zhang Xuan cherchait à lui faire comprendre quelque chose.

– « Non, je ne sais pas. »

– « Vous ne savez pas ? » La foule resta sans voix.

Si vous ne possédez pas le Corps Poison Inné… pourquoi déblatérer tout ça ?

– « Pour être plus exact, je ne suis pas trop sûr non plus. C’est juste que chaque fois que je commence à méditer, je tombe dans un état particulier. C’est comme si une autre âme prenait le contrôle de mon corps, me laissant totalement impuissant. Par la suite, je suis comme immunisé contre tous les poisons, comme ce qu’apporterait cette constitution… »

– « Une autre âme a pris le contrôle de votre corps ? »

– « Insensible aux poisons ? »

Tout le monde fut abasourdi.

– « C’est vrai ! » Il eut un sourire amer. « Je sais que ce que je dis peut sembler ridicule, et je ne vous en voudrai pas de ne pas me faire confiance. Cependant, c’est la vérité… Quand je me suis battu avec vous tous, malgré la situation dangereuse dans laquelle je me trouvais, je n’ai pas du tout ouvert les yeux, n’est-ce pas ? »

L’assistance hocha la tête.

– « Ce n’est pas que je ne voulais pas ouvrir les yeux, mais que mon corps était sous l’emprise d’une autre volonté … Et si je ne me trompe pas, il s’agit de celle du fondateur de la Salle aux Poisons ! »

– « Il y a une autre volonté à l’intérieur de votre corps … le fondateur de la Salle ? »

– « Vous devez plaisanter ! »

Le fondateur était contemporain de Kong, et cette époque remontait à plusieurs dizaines de milliers d’années. Comment pourrait-il posséder son corps ?

– « Je sais que tout ceci semble ridicule mais c’est vrai. Pourquoi ne pas lui demander vous-même ? Il me suffit de me mettre dans mon état méditatif. Peut-être pourrait-il répondre aux doutes que vous avez ! » Déterminé, il s’assit en tailleur.

Hong long !

Dès qu’il s’est assis, tout le monde sentit la formation entourant l’île bourdonner de vie, comme si elle était contrôlée par quelqu’un.

Après quoi, les yeux de Sun Qiang s’ouvrirent lentement, et une voix lourde et ancienne s’exprima par sa bouche. « Pourquoi ? Vous doutez de mon identité ? » Sa voix avait changé et il émanait d’elle une autorité dominatrice.

– « Oh ? » Tout le monde plissa le front d’étonnement. Il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait d’une autre personne. De plus l’aura paraissait ancienne.

– « Maître, vous dites que vous êtes notre fondateur… mais en avez-vous des preuves ? » Demanda respectueusement le vieux directeur qui transpirait de sueurs froides.

– « Vous me demandez de prouver mon identité ? De quel droit ? » Cria froidement le jeune méditant « possédé ».

– « Ce n’est pas que nous doutions de l’identité d’un aîné, mais … notre fondateur a disparu du monde depuis longtemps, il est donc très difficile pour nous de comprendre comment vous pouvez partager un corps avec cette personne… » Répondit prestement le directeur.

– « Pff ! Je vous accorde le bénéfice du doute et vous pardonne cette fois ! En vérité, je ne suis qu’un fragment d’âme de mon ancien moi. C’est par pure coïncidence si j’ai réussi à me fixer sur un Lotus à Sept Cœurs et ai survécu. C’est Sun Qiang ici qui a trouvé le Lotus et m’a fait sortir de l’ancien domaine dans lequel je me trouvais. Finalement, je me suis accroché à son corps, mais je ne peux apparaître que lorsqu’il médite… Sinon, pensez-vous qu’un simple jeune garçon Saint Naissant pourrait voir au travers de cette formation, rester imperméable à tout poison, et vous vaincre tous facilement ? »

Le directeur resta stupéfait. Pour être honnête, même à cet instant, il pouvait à peine croire qu’il avait perdu contre Sun Qiang. Pas une seule fois dans sa longue vie, il n’avait rencontré de génie aussi redoutable ! Mais ce qui était le plus effrayant, c’était que le zhenqi de ce génie semblait être inépuisable. Après avoir tué quatorze aînés, blessé un Vice-directeur et combattu avec lui pendant un long moment, ce dernier n’avait pas du tout été affaibli !

– « Maître, y a-t-il des preuves concrètes que vous pouvez fournir pour justifier que vous êtes bien le fragment d’âme de notre fondateur ? » Demandèrent prudemment les Maîtres de la Salle, dubitatifs.

– « Si ça ne tenait qu’à moi, je vous tuerais tous sans aucune hésitation pour avoir douté de mes paroles… Vous avez la chance que Sun Qiang refuse toute autre effusion de sang ! Donc, j’oublierai cette question ! Non seulement le fondateur possède le Corps Poison Inné, mais aussi la Constitution d’Âme Empoisonnée… En tant que Maître en Poison, je n’ai pas à vous dire comment vérifier cela ! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol. 9 / Chapitre 1002 : Inconciliable Menu Vol. 9 / Chapitre 1004 : Adresser ses respects au Fondateur