La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 921 : La statue vaillante de Zhang Xuan

Obéissant aux ordres de son maître, Helios amorça sa descente. Après quoi, le groupe se tint près de la place, devant la résidence du Directeur de l’Alliance.


Cet endroit rendit Zhang Xuan nostalgique. En effet, ce fut sur cette même place qu’il se battit contre des génies de plus de 20 empires pour gagner le droit d’entrer à l’Académie. Étrangement, ce souvenir lui paraissait déjà si lointain!


Voilà de cela quelques mois, il était encore jeune et téméraire et avait vaincu tous ses adversaires avec une force écrasante, laissant ainsi une légende derrière lui… Mais désormais, il était beaucoup plus posé et mature.


En regardant la grande place, Luo Qiqi lui demanda par curiosité : « Est-ce que le professeur connaît cet endroit ? » Selon son opinion, Zhang Xuan était une personne incroyablement talentueuse. Même parmi la jeune génération des Clans Sages, très peu de pratiquants pouvaient rivaliser avec lui. Et il était difficile de croire qu’un ‘monstre’ de sa pointure provenait d’une terre modeste et non d’un clan prestigieux!


La place était vaste, certes, mais rien de comparable avec les montagnes sacrées et les terres bénies dominées par les Clans Sages, et l’énergie spirituelle y semblait très ténue!


Zhang Xuan ne répondit à la jeune apothicaire que par un sourire silencieux. S’il n’avait pas hérité de la Bibliothèque de la Voie Céleste, il aurait probablement passé sa vie à l’écart, dans le modeste Royaume de Tianxuan.


La place était animée par une foule où de nombreux pratiquants regardaient avec ferveur une statue massive érigée en son centre.


– « Que font-ils ? » Tout ceci intriguait Zhang Xuan.


La place se trouvait à proximité de la résidence du Directeur de l’Alliance et du Pavillon des Maîtres Enseignants, donc elle avait toujours été silencieuse. Pourquoi fichtre une foule se rassemblerait-elle soudainement en ce lieu ? Y avait-il une émeute ?


– « Regardez, regardez! C’est le professeur Zhang! »


– « Il est beau et fringant, exactement comme dans mes rêves! »


– « Le professeur Zhang est mon idole, vous savez. Mon plus grand souhait est d’atteindre un dix millième de sa grandeur! »


– « Ha, ton idole ? Plutôt l’idole de tout le monde oui! Il n’y a personne sur cette place qui ne respecte pas et n’admire pas le professeur Zhang! »


– « En effet! J’ai entendu dire que le Maître Enseignant Zhang était allé à l’académie. Ah, je souhaite tellement qu’il puisse nous donner une conférence… »


– « Assister à la conférence du Maître Enseignant Zhang est le rêve d’innombrables membres de l’Alliance… Alors, qui t’a demandé de t’absenter la dernière fois qu’il avait donné une conférence, hein ? »


– « De quoi je me mêle ? Attends, je me souviens que tu n’y étais pas non plus, n’est-ce pas ? »



Avant même d’avancer sur la place, Zhang Xuan put entendre les discussions d’innombrables jeunes hommes et femmes, les yeux pétillants d’admiration et les poings serrés.


– « Excusez-moi… Puis-je vous demander qui est le Maître Enseignant Zhang dont vous parlez ? » Demanda Luo Qiqi à un jeune pratiquant.


– « Vous ne connaissez même pas le Maître Enseignant Zhang ? Vous êtes à la traîne… » Répondit-il avec une once de mécontentement.

Cependant, au moment où il vit le visage de la jeune femme, il se figea et rougit. « Ah… C’est vous qui avez posé la question ? Il s’agit de Zhang Xuan, le plus grand Maître Enseignant à avoir quitté notre Alliance dans toute son histoire… » En effet, la beauté de Luo Qiqi suffisait à faire tomber tous les hommes à ses pieds.


– « Zhang Xuan, il… Quand est-il devenu votre idole ? » Une expression étrange apparut sur le visage de Zhang Xuan. Cela faisait déjà plusieurs mois qu’il était parti, par conséquent, la liesse le concernant aurait dû retomber. Pourquoi parleraient-ils encore de lui ?


Une idole ? Qu’ai-je fait pour ça ?


– « Quelle audace! Qui ose s’adresser directement au Maître Enseignant Zhang avec autant d’irrespect ? »


Un jeune homme s’avança. Il devait avoir 16-17 ans et portait des vêtements extravagants. Au premier regard, ce devait être une personne au statut élevé.


Sa forte exclamation attira l’attention de la foule dont le regard se porta sur les quatre belles dames à côté de Zhang Xuan.


– « Le Huitième Prince est un play-boy notoire. Il se montre en spectacle pour se faire remarquer par ces belles jeunes femmes! »


– « Mais si ce jeune homme n’avait pas parlé de Zhang Xuan aussi ouvertement, il n’aurait pas réagi! »


– « Le Maître Enseignant Zhang est aussi l’idole du Prince. Il représente pour lui l’objectif à atteindre! »


Après avoir appris ce qui se passait, des ricanements froids émergèrent de la foule.


Le jeune Prince était le huitième fils du Directeur Zhao, le frère cadet de Zhao Feiwu. En dépit de son jeune âge, sa réputation dans la Cité du Royaume de la Myriade était épouvantable. Lubrique, dominateur, arrogant, colérique… Il avait commis de nombreuses atrocités, et décevait au plus haut point son père et sa sœur!


Mais voilà que quelque mois auparavant, il avait décidé, après avoir été réprimandé par sa sœur, qu’il prendrait Zhang Xuan comme modèle et qu’il pratiquerait avec assiduité dans l’espoir de devenir un expert puissant comme lui.


Tout à coup, quelqu’un dans la foule s’écria, étonné. « Attendez un instant… Est-ce moi, ou ce jeune homme me dit… quelque chose ? »


– « Oui, j’ai l’impression de le connaître, mais je ne sais plus d’où ni de quand! »


De nombreuses personnes rejoignirent cet intérêt soudain.

Stupéfait par l’attitude explosive du jeune homme devant lui, Zhang Xuan ne put s’empêcher de répondre. « Irrespectueux ? Pourquoi le serais-je ? Est-ce que ce Zhang Xuan est quelqu’un d’important ? »


Jamais il n’aurait pensé qu’un jour viendrait où la prononciation de son propre nom serait taboue! Devait-il rire, pleurer, ou se mettre en colère ?


– « En temps normal, votre irrespect n’aurait pas été remarqué, mais aujourd’hui est un jour particulier, ne le savez-vous pas ? » Lui fit remarquer le jeune Prince, les yeux pleins d’hostilité.


– « Quel jour sommes-nous alors ? »


– « C’est ce même jour que la statue du Maître Enseignant Zhang fut érigée sur cette place! En tant que citoyen de l’Alliance, vous ne le savez même pas ? Vous avez vécu dans une grotte ou quoi? »


– « Le jour de l’érection de la statue ? » Quelle ne fut pas la surprise de Zhang Xuan, qui tourna alors son regard vers son effigie.


En l’examinant de plus près, il remarqua que l’homme représenté était vêtu d’une tunique de Maître Enseignant, qu’il avait une main placée derrière son dos et l’autre tenant un pinceau, et que ses yeux fixaient le ciel, comme pour scruter la structure du monde.


L’effigie était disposée sur une monture, un phénix aux ailes déployées, apparemment prêt à s’envoler dans les cieux et à découvrir les profondeurs du ciel.


C’est moi ? Ses paupières et sa bouche commencèrent à trembler.

N’est-il pas un peu… différent!


La sculpture avait une stature imposante et le matériau utilisé était d’une grande rareté. C’était une excellente œuvre d’art, réalisée de toute évidence par un Maître Sculpteur…


Toutefois, il y avait quelques différences avec notre vrai Zhang Xuan, en particulier l’allure. La sculpture était trop grande et trop majestueuse.


De plus… Pourquoi un phénix ? Quand Zhang Xuan était-il monté sur une telle bête ? Il n’avait aucun souvenir d’en avoir apprivoisé une un jour! La seule créature ressemblante était l’Aigle Verdâtre.


S’élever dans les cieux sur le dos d’un phénix, n’était-ce pas exagéré ?


Quand suis-je devenu si grand et si digne ?


M’ont-ils sculpté selon les normes du Maître Enseignant Kong ?


Et ce regard compatissant, semblant embrasser le monde… Pourquoi ?


Zhang Xuan ne fut pas le seul à être choqué. Ses jolies accompagnatrices le furent également, en particulier Hu Yaoyao, qui savait à quel point Zhang Xuan était redoutable.


Comment cet intrigant effronté pourrait-il avoir une statue aussi majestueuse et fière ? C’est incroyable!


– « D’après ce que je sais, le Maître Enseignant Zhang n’est pas encore mort, non ? Alors pourquoi lui avoir érigé une statue ? » Demanda le jeune professeur.

– « Vous osez maudire le Maître Enseignant Zhang ? » Le Prince se mit en colère. « La conférence du Maître Enseignant Zhang a profité à des millions de membres, et nous le considérons tous comme notre Estimé Professeur… Donc, nous avons érigé une statue pour lui rendre hommage. Vous avez quelque chose contre ça ? »


– « Une conférence ? » Zhang Xuan était un peu dépassé. Néanmoins, il se souvint tout à coup de la conférence qu’il avait donnée juste après la fin du tournoi. À la toute fin, il avait même dessiné un phénix sur lequel il s’était envolé…


Cette statue représentait-elle cette scène ?


Il avait fait ça pour appuyer sa réputation, pas pour qu’on l’idolâtre.


Devait-il leur dire qu’il n’était pas aussi génial qu’ils le pensaient ? Cela reviendrait à s’autoflageller, non ?


Ah, quelle galère! Pensa-t-il.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 920 : Retour à l’alliance du Royaume de la Myriade Menu Vol.8 / Chapitre 922 : Nouvelle rencontre avec Zhao Feiwu