La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 918 : Graine de Bodhi

– « Yu Shenqing ? » Zhang Xuan fut étonné.


Pourquoi le cherchait-il ?


– « Principal Zhang, après que vous ayez rejeté son cadeau, il est venu tous les jours pour vous rencontrer, par crainte que vous ne lui en vouliez pour une raison quelconque. » Lui expliqua le directeur Mo. Yu Shenqing ne pouvait pas oublier cet incident où il avait chassé comme un malpropre Zhang Xuan lors de l’anniversaire de sa fille. Il lui fallait rattraper le coup.


– « Allons voir ce qu’il me veut! »


Arrivés à la salle de réception, ils aperçurent l’Empereur assis, l’air inquiet, accompagné de trois hommes, dont deux se tenant debout derrière lui, le visage pâle.


Zhang Xuan ne reconnut pas les deux hommes placés à l’arrière, mais par contre il identifia le visage familier du Roi Huai, assis à côté de l’Empereur. Ce même roi qui lui avait offert son palais.


– « Votre Majesté, Roi Huai! »


– « Nous adressons nos respects au Principal Zhang! » Les quatre hommes se levèrent pour le saluer.


– « Asseyez-vous, épargnons-nous ces formalités d’usage! » Zhang Xuan rejoignit son siège, puis demanda au Roi. « Votre Altesse, j’aurais dû vous rendre visite pour vous remercier de votre générosité, cela me gêne de vous voir ici! »


– « Principal Zhang, ce n’est pas grand-chose! » Le Roi s’inclina à la hâte. « Lors de notre première rencontre, j’ai tout de suite su que vous étiez une personne au grand potentiel, mais je ne m’attendais pas à ce que vous deveniez le Principal de l’académie aussi rapidement. » Ce n’est qu’en apprenant qu’il était le professeur de Yuan Tao, membre d’un clan Sage, qu’il pensa nouer des liens étroits avec lui.


– « Si cela ne vous dérange pas, pourriez-vous m’exécuter un mouvement ou deux ? » 


– « Que je vous fasse une démonstration de technique ? » Le roi fut stupéfait sur le coup, mais il comprit très vite de quoi il s’agissait! Zhang Xuan était-il prêt à lui offrir une guidance ?


Même si le jeune homme avait un niveau inférieur au sien, il avait réussi à illuminer des ânes et des coqs durant sa conférence, alors apprendre de lui ne pouvait être que très profitable, et cela lui épargnerait sûrement des années de tâtonnements.


– « Avec plaisir! » Huai se plaça au centre de la pièce et commença à exécuter une technique de combat. Il disposait du même niveau que les directeurs de l’académie, à savoir le royaume Saint 1ère Dan dernier palier.


Aussitôt ses mouvements effectués, il revint à sa position d’origine et se tint droit devant Zhang Xuan, comme un élève attendant les remarques de son professeur.


– « Votre Altesse, votre maîtrise de l’Art du Poing de l’Eau Fugace est vraiment impressionnante. Souffrez-vous de problèmes de circulation sanguine et de faiblesses occasionnelles ? »


– « Co… Comment l’avez-vous appris ? » En effet, sa tension n’était pas au top et son zhenqi ne coulait plus aussi doucement qu’auparavant. Mais personne n’était au courant, ni même l’Empereur! Si ses adversaires l’apprenaient, ils pourraient s’en servir pour le déstabiliser et lui causer des ennuis.


– « Si mon diagnostic s’avère exact, ces problèmes proviennent d’une blessure que vous avez subie dans le passé, n’est-ce pas ? » Il s’était battu de nombreuses fois sur le champ de bataille quand il était jeune. 


– « Oui c’est vrai! »


– « J’ai une gourde de bon vin en ma possession. Buvez-en et faites circuler votre zhenqi selon la technique que je vais vous transmettre, ensuite, votre traumatisme aura disparu. Pratiquez assidûment et vous parviendrez à percer! » Il sortit sa gourde et la lui tendit. Après quoi, il prit un morceau de papier et un pinceau pour lui écrire la technique.


Même si Zhang Xuan n’était qu’au rang mi-Saint premier palier, les lectures qu’il avait faites au Compendium lui avait permis d’acquérir une profonde compréhension des royaumes Saint 1ère et 2ème Dan. Ce fut donc un jeu d’enfant pour lui de proposer une technique selon la constitution de Huai.


– « Merci Principal Zhang! » D’un simple regard, le Roi fut transi d’émoi. La technique qu’il venait de recevoir était bien plus avancée que celle qu’il pratiquait jusqu’alors! Pourquoi une telle générosité, alors qu’il n’avait offert qu’un palais ?


– « … » Vu l’excitation de Huai, qui était d’habitude d’un tempérament plutôt calme, tout le monde se regarda et présuma qu’il devait s’agir d’une technique extraordinaire.


– « Vous n’avez pas à me remercier! » Il n’avait fait don que d’une technique ordinaire, pas d’une version simplifiée de l’Art Divin de la Voie Céleste. « Votre Majesté, puis-je connaître la raison de votre visite ? » Demanda-t-il ensuite à Yu Shenqing.


L’Empereur se leva précipitamment. « Principal Zhang, je suis là pour deux raisons… »


– « Oh ? »


– « Vous êtes le bienfaiteur de notre clan Yu. Non seulement vous avez donné à ma fille des techniques pour cultiver son âme, mais vous avez également soigné l’arbre Bodhi. Je vous suis vraiment reconnaissant et il me faut vous rendre la pareille! » Le refus de son cadeau l’avait rendu nerveux. Il avait donc décidé de lui rendre visite et de le lui remettre personnellement.


– « Ce n’est pas grand-chose! »


– « Je sais que le Principal Zhang n’est pas une personne intéressée par les biens matériels … Voici la seule graine que l’arbre Bodhi a produit en toutes ces années. J’espère que vous accepterez ce cadeau! » L’Empereur lui présenta une boite de jade.


– « Une graine de votre arbre sacré ? »


À quoi pouvait-elle bien servir ?


– « Si vous la plantez comme il faut, elle donnera vie à un autre arbre Bodhi. Pratiquer sous cet arbre calme votre esprit, améliore votre vitesse de progression et vous évite les dangers d’une mauvaise interprétation des techniques. Et cerise sur le gâteau, l’arbre a des effets mystiques sur ceux qui cultivent leur âme »


– « Je peux faire pousser un autre arbre ? » Zhang Xuan avait les yeux brillants. Il avait pu juger des capacités de cet arbre lorsqu’il avait nourri l’âme de Wei Ruyan. S’il pouvait en bénéficier lui aussi, son âme évoluerait très rapidement.


– « Oui! Puisque le Principal Zhang a pu créer un ensemble de techniques formidables pour l’âme, il doit aussi avoir une compréhension profonde de celle-ci. Je crois que cela devrait vous être utile, alors acceptez ce cadeau, s’il vous plaît! »


– « Merci pour votre cadeau! » Il ne rechigna pas cette fois-ci. Il pourrait planter cette graine dans le Nid Anthive et faire pratiquer son âme quand bon lui semblerait.


Après quoi, Yu Shenqing fit signe aux deux hommes placés derrière lui. « Pour ce qui est de la deuxième raison, je vous laisse le soin de parler! » Les deux hommes s’avancèrent et saluèrent.


– « L’actuel Chef du Clan Shen de la Cité de Hongyuan, Shen Wanting, adresse ses respects au Principal Zhang! »


– « L’actuel Chef du Clan Liu de la Cité de Hongyuan, Liu Zaiyan, adresse ses respects au Principal Zhang! »


– « Les Clans Shen et Liu ? » Zhang Xuan avait entendu parler des Quatre Grands Clans, mais il n’avait jamais eu d’interaction avec eux. Pourquoi ces deux chefs lui rendaient-ils visite ?


– « Oui. Je suis venu vous présenter les excuses de mon Clan Shen pour l’attitude offensante de mon fils! »


– « Mon fils, Liu Quan, a fait preuve d’arrogance à votre égard. Alors je suis venu vous demander pardon. Je vous laisse disposer de mon fils comme vous l’entendez! »


Les deux chefs levèrent la main, et deux jeunes hommes entrèrent précipitamment.


Il s’agissait de Shen Jun et de Liu Quan, que le jeune Maître Enseignant Céleste avait rencontrés lors du banquet d’anniversaire de Yu Fei. Ils n’avaient plus l’apparence fringante qu’on leur connaissait, mais étaient pratiquement méconnaissables. Leur visage était tuméfié et gonflé!


– « Mais… » Zhang Xuan cligna des yeux, confus. Un simple désaccord entre eux ne justifiait pas qu’on les mette dans un état pareil.


– « Ces deux énergumènes ont causé des ennuis au Principal Zhang! Nous avons manqué de discipline, et nous souhaitons vous indemniser pour cette affaire. Nous vous demandons d’accepter! » Shen Wanting offrit un anneau de stockage.


– « Je … » 


Ces deux hommes lui avaient-ils causés des ennuis ? Pourquoi n’en avait-il aucun souvenir ?


Devant le silence du Principal Zhang, Liu Zaiyan continua à l’implorer. « Principal Zhang, j’espère que vous accepterez ce geste de notre part. Sinon, je crains que nos clans ne doivent quitter la Cité! »


Zhang Xuan fut encore plus déconcerté.


Voyant la confusion sur son visage, Yu Shenqing et le Roi Huai furent encore plus empreints d’admiration.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 917 : Nouvelle percée – Royaume mi Saint Atteint  Menu Vol.8 / Chapitre 919 : Shen Jun éclate en sanglots