La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 872 : L’Arbre Bodhi se meurt

– « C’est exact, il s’agit de l’art de récupération de Hu Po! Connais-tu ses effets ? » Demanda Lu.

– « D’après ce que je sais, cet art secret ne traite pas vraiment les blessures. Il déclenche plutôt le potentiel du corps, en dissimulant les blessures et permettant temporairement aux prouesses en combat à être les plus pointues possibles. C’est une manœuvre d’urgence utilisée uniquement dans des circonstances désespérées. »

– « Très bien, mais connais-tu la faille de cet art ? »

– « Dès que les effets cessent…les blessures empirent. »

– « Tout juste! Les blessures s’aggravent, et il y a une chance pour que le niveau s’effondre aussi… Le Maître Enseignant Zhang paraissait connaître l’état dans lequel je me trouvais, alors il y a été doucement dès le premier mouvement, tout en évitant les endroits où j’avais été touché. Autrement, je n’aurais pas survécu! »

– « Mais… » Wu Xu trouvait toujours cela inconcevable.

– « Tu ne me crois pas ? Cet art secret a dissimulé mes blessures dans les acupoints Hongmen et Zhanghui. S’il avait frappé l’un de ces deux points, mes blessures auraient été très violentes. »

– « Regarde ça… » Avec un sourire amer, Lu Cheng pointa du doigt ses vêtements. Et Wu Xu resta déconcerté. Sur la zone des vêtements correspondant aux emplacements des acupoints, il y avait de petits trous rappelant ceux laissés par une fine aiguille. Difficile de les remarquer sans s’approcher de très près.

– « C’est…lui qui les a laissés ? » La voix de Wu Xu trembla de peur.

– « C’est lui. Dès le tout premier mouvement, il avait déjà remarqué ma faiblesse et avait balayé son herbe sur ces deux points. À ce moment-là, je ne l’avais pas encore réalisé, pensant qu’il n’aurait peut-être pas assez de puissance pour mener à bien l’attaque. Mais le moment suivant, afin d’éviter de me blesser, il détourna son attaque vers mon acupoint Shanzhong, situé sur ma poitrine… En vérité, si ça avait été un duel normal, il aurait pu me tuer du premier coup. Cependant, il a choisi d’y aller mollo. C’est juste que je n’en étais pas conscient … »

– « … » Le visage de Wu Xu pâlit.

– « Même moi, je peux difficilement jauger les véritables prouesses du Maître Enseignant Zhang. C’est une énigme insondable. En aucun cas nous devons nous en faire un ennemi! » Déclara Lu Cheng.

– « C’est certain. »

– « Très bien, dépêche-toi de récupérer de tes blessures, puis tu tenteras une percée vers le royaume mi-Saint. Une fois que tu auras réussi, tu pourras nous suivre dans les Quatre Grandes Académies pour participer à la sélection des nouveaux membres et accomplir ta mission. Sinon, il te faudra attendre extrêmement longtemps pour avoir une autre chance! »

– « Ne t’inquiète pas, Frère Lu. Je vais réussir! »

Sur le chemin du retour, Hu Yaoyao et ses camarades passèrent le plus clair de leur temps à renforcer leur niveau de mi-Saint, et Zhang Xuan profita également du voyage pour renforcer son niveau Chrysalide.

Ce fut un voyage silencieux d’une demi-journée vers la Cité de Hongyuan. Le soleil s’était déjà levé à l’horizon.

Arrivé près de sa résidence, Zhang Xuan baissa les yeux et fut complètement abasourdi.

Est-ce … mon palais ?

Les décombres s’étaient transformés en un palais exquis, n’ayant rien à envier au palais royal. De plus, on avait pris soin d’installer des formations offensives et défensives étonnantes.

Que s’est-il passé ?

Les directeurs avaient dit qu’ils enverraient quelqu’un réparer sa résidence, mais à ce point!

– « Descendons voir! »

Après avoir dit au revoir aux quatre Chefs de faction, Zhang Xuan fit descendre Helios dans la cour. Sun Qiang sortit immédiatement pour le saluer.

– « Qu’est-il arrivé ? » Demanda son jeune Maître.

– « C’est la famille royale de Hongyuan! J’ai essayé de les arrêter, mais ils ont insisté pour réparer. Finalement, je n’ai pu que laisser faire. »

– « Le palais royal ? » Le jeune Zhang fit de gros yeux. Il avait été expulsé du palais royal par l’Empereur lui-même deux nuits auparavant. Pourquoi avait-il décidé de réparer sa résidence ?

– « Mais oui! Et l’Empereur Shen Yuqing s’est déplacé 3 fois pour vous rencontrer… »

– « Il veut me rencontrer ? »

Souffre-t-il de sautes d’humeur!

Alors que Zhang Xuan imaginait tout et n’importe quoi, un serviteur de la résidence se précipita pour annoncer le retour de l’Empereur. « Invite-le à entrer. » Il voulait toujours se procurer l’arbre Bodhi.

– « Oui Maître! »

– « Maître Enseignant Zhang! » Yu Shenqing le salua dans la salle principale.

Zhang Xuan lui fit signe de s’asseoir. « Votre Majesté, je vous suis reconnaissant d’avoir envoyé vos hommes réparer ma résidence, mais puis-je en connaître la raison ? »

– « Nous nous sommes quittés sur un malentendu, alors j’espère que nous pourrons nous réconcilier grâce à cela! »

– « Un malentendu ? Ne vous en faites pas pour ça, ce n’est vraiment rien. » Après tout, il était tout de même responsable des destructions qu’il avait occasionnées au Palais de l’Empereur.

« Je suis heureux de voir que le Maître Enseignant Zhang n’est pas fâché à ce sujet. » Il se faisait du mouron depuis deux jours. Mais ce n’était pas surprenant du tout que le jeune homme réagisse ainsi. Décider sur un coup de tête d’offrir des techniques redoutables, n’était que l’apanage d’un Maître Enseignant magnanime, indifférent aux choses matérielles de ce monde.

Après avoir bavardé encore un moment, Zhang Xuan demanda. « J’ai entendu dire que la famille royale avait un arbre Bodhi de rang Saint. Puis-je l’emprunter pour quelque chose si ce n’est pas trop demander ? »

– « L’arbre Bodhi ? » Une expression conflictuelle apparut sur le visage de Yu Shenqing. « C’est que… »

– « Ce n’est peut-être pas approprié ? » Zhang Xuan fronça les sourcils. Il en avait à tout prix besoin pour sauver Wei Ruyan.

– « Ce n’est pas ça … Pour être honnête avec vous, notre arbre Bodhi est en train de dépérir. La situation s’est particulièrement détériorée au cours des deux dernières années… j’ai tenté toutes sortes de moyens, mais je n’ai pas réussi à inverser le processus. Je crains que dans son état actuel, il ne soit plus très loin de la mort! »

– « Il dépérit ? »

– « Oui. J’ai invité plus d’une centaine d’herbologues au cours des deux dernières années, mais aucun ne fut capable de le soigner. » Malgré le secret qui courait autour de cet arbre, l’Empereur n’hésita pas à tout raconter.

– « Pouvez-vous m’y mener ? »

– « Oh, vous voulez le voir ? »

– « En effet. Je connais une ou deux choses en herboristerie aussi, alors je pourrai peut-être vous aider! »

– « Vous connaissez bien l’herboristerie ? Mais c’est formidable! » Après deux années à désespérer, y avait-il l’ombre d’un espoir ?

Il amena le jeune Zhang au palais sans se retourner!

Après avoir atterri, Yu Shenqing ouvrit la voie en prenant quelques raccourcis.

– « L’arbre Bodhi est juste à l’intérieur… »

– « Ici ? » Il n’était jamais venu dans cette résidence, mais il fut étonné de n’apercevoir aucune formation. Était-ce normal de laisser l’arbre sans protection ?

– « L’arbre n’est utile que pour les pratiquants de l’âme. Nous sommes les seuls dans tout l’Empire Hongyuan à l’utiliser. De plus, ayant atteint le royaume Saint, il possède déjà sa propre sensibilité et il déteste être entouré de formations, alors… »

– « Ah je vois. »

Tout en parlant, le duo entra dans la résidence où l’Empereur fut salué respectueusement par des Maîtres Enseignants. « Votre Majesté! ». Il s’agissait d’experts en poste près de l’arbre pour s’en occuper.

– « Maître Enseignant Zhang, voici l’arbre Bodhi! »

Zhang Xuan vit un arbre majestueux au milieu de la cour. Son tronc était extrêmement épais et sa hauteur était d’environ une douzaine de mètres. Néanmoins, les feuilles de ses branches étaient desséchées et clairsemées et il y avait des traces blanches le long du tronc.

– « En effet, il est sur le point de mourir… » Dit Zhang Xuan.

C’était le printemps, la saison où tout s’animait et où la vitalité imprégnait l’air, pourtant cet arbre imposant montrait des signes évidents de déclin. Si la famille royale n’avait pas épuisé ses ressources pour l’aider à survivre, il serait peut-être déjà mort!

Incapable de déterminer son état de loin, Zhang Xuan demanda. « Puis-je le regarder de plus près ? »

– « Bien sûr, n’hésitez p… »

Yu Shenqing acquiesça, mais l’un des protecteurs de l’arbre lui dit. « Votre Majesté, il est déconseillé à quiconque de s’approcher de l’arbre maintenant! » …

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 871 : Percées Menu Vol.8 / Chapitre 873 : Brûlez-le (Partie 1)