La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1225 – La paire d’excentriques

– « Comment est-ce possible ? »

Sentant l’immense pression émanant de cette tête gigantesque, tous se figèrent.

Ils pouvaient sentir que sa grandeur n’était pas juste un terme qualifiant son apparence. Sa force paraissait être sans limite. Même si elle n’avait pas encore attaqué, son aura indomptable avait déjà scellé l’espace les environnant, rendant leur fuite quasiment impossible.

– « C’est… le dernier palier du royaume de l’Ouverture du Corps ? » Le Maître Enseignant Wu déglutit.

Il pouvait entrevoir le niveau de leur adversaire… Saint 5ème Dan dernier palier! Ils n’avaient aucune chance de vaincre un expert de ce calibre!

Zhang Xuan hocha la tête, grave.

Cruel était bien plus puissant que l’Empereur Qingtian, sans compter le fait qu’il devait posséder de terrifiants atouts.

– « Qu’allons-nous faire ? »

La panique les submergea rapidement.

Si leur ennemi avait seulement été au palier avancé, ils auraient pu essayer de se battre, mais là… Peu importait à quel point ils luttaient, leurs chances d’en sortir vainqueurs étaient nulles!

– « Dire que vous avez réussi à utiliser une formation pour briser l’autel. Zhang Xuan, je dois admettre que vous êtes très intelligent. Mais les gens comme vous ont tendance à devenir la proie de leur propre sagesse. Grâce à votre aide, j’ai pu me libérer de mes chaînes! Pourquoi ne pas me dire ce que vous ressentez en ce moment ? Vous avez désespérément essayé de me tuer, tout cela pour finir par me détacher de vos propres mains. Des regrets ? De la culpabilité ? »

Le visage flottant dans le ciel lançait au jeune homme un regard suintant de dérision.

Il avait scellé l’espace les entourant, il leur était donc impossible de lui échapper. La victoire était déjà sienne!

– « J’ai certes quelques regrets, mais puisque nous en sommes là, à quoi bon pleurer sur le passé ? Mais je suis curieux. D’où venait cet autel ? Comment avez-vous été piégé à l’intérieur ? » répondit-il calmement.

Ces questions étaient les seules zones d’ombre dans son esprit.

Il était évident que l’autel était un artefact de la Tribu démoniaque. Comment avait-il pu en être victime ?

– « Puisque je vais vous dévorer, je vais être magnanime et accéder à votre demande. Considérons cela comme votre dernière volonté! » ricana le crâne volant. « Cet autel était celui de ce bâtard de Qingtian! »

– « L’Empereur Qingtian ? » Zhang Xuan fronça les sourcils, confus. « Mais… n’était-ce pas votre disciple ? »

Pourquoi ce démon aurait-il enfermé son propre professeur ?

– « Humph! Il y a deux mille ans, lorsque j’ai convoqué cet enfoiré, je n’étais qu’une paire d’yeux en lambeaux et une pointe de volonté… Je lui ai enseigné l’art des Oracles des Âmes pour une simple raison : l’utiliser pour retrouver les autres parties de mon corps, et revenir à mes jours de gloire! »

– « Oui. » Zhang Xuan acquiesça.

Il le savait déjà.

Comment un individu appelé Cruel aurait-il pu être assez sympathique pour prendre un disciple et lui transmettre gratuitement ses connaissances ?

Il avait évidemment ses raisons.

– « Il n’était pas trop mauvais. Il m’a accepté comme professeur, il a capturé de nombreux Ingénieurs Célestes et des Forgerons et a rassemblé d’innombrables minerais précieux pour me forger cette tête! »

– « Forger ? » Le Maître Enseignant se rappela soudain les nombreuses pièces par lesquelles il était passé.

Si toute la petite île était son cerveau, ces salles devaient en être la structure interne.

Pour concevoir quelque chose d’aussi énorme, non seulement il avait fallu une immense quantité de matériaux, mais plus important encore, de la main-d’œuvre. Au cours des deux mille années précédentes, beaucoup d’hommes avaient dû perdre la vie dans cette entreprise.

Grâce à sa capacité à se dissimuler et à la traîtrise des Marais, personne n’avait jusqu’alors imaginé que toutes ces disparitions étaient des enlèvements et des meurtres.

– « Dès le début, cette crevure était extrêmement respectueuse, exécutant tout ordre sans aucune hésitation. Je n’ai jamais douté de sa loyauté… Dire qu’il a levé la main sur moi! »

Sa rage débordante retentissait dans sa voix. Il poursuivit : « Un jour, il a apporté l’autel sous prétexte de m’aider à retrouver ma force. Mais en réalité, il l’utilisa avec la tête qu’il avait fait forger pour me sceller! Le temps que je m’en rende compte, il était trop tard. J’ai été emprisonné. »

– « Emprisonné ? » l’encouragea Zhang Xuan à continuer.

– « Exactement! Mais ce dégénéré de Qingtian n’avait pas seulement l’intention de me maintenir enfermé! Dès le départ, il avait l’intention d’utiliser les arts de l’âme, ceux que je lui avais enseigné personnellement, pour voler mes souvenirs et prendre ma place! » À ce moment-là, le démon ricana avec mépris, comme s’il se moquait d’une simple grenouille aux aspirations bovines.

Même si l’Empereur de Qingtian avait été son subordonné, il était toujours un fier et noble Empereur de la Tribu démoniaque, un être supérieur par sa naissance! Bien qu’ayant eu affaire au célèbre Cruel, comment aurait-il pu se soumettre volontairement ?

Et puis, le Cruel qu’il servait n’était plus que l’ombre de lui-même, une simple coquille vide.

– « Voler vos souvenirs et vous remplacer ? » Le Saint Céleste secoua la tête et poussa un soupir montrant à quel point son interlocuteur lui inspirait de la pitié. « Dire qu’en tant qu’expert de légende qui a rivalisé avec le Maître Enseignant Kong, vous êtes malgré tout tombé dans le piège d’un simple sous-fifre. »

Même s’il n’était plus aussi puissant qu’auparavant, il aurait dû conserver d’innombrables mesures de protection et tout autant atouts.

Et pourtant, il avait été floué par l’Empereur Qingtian… Il avait du mal à le croire.

– « Peuh! Même si je ne doutais pas de sa loyauté, je me suis toujours méfié de lui. Mais il y a deux mille ans, je venais juste de sortir de mon coma, et ma cultivation n’était même pas au royaume Saint. J’avais besoin de sa force et de ressources, je n’ai pas eu d’autre choix que de compter sur lui. »

Une vile lueur traversa ses yeux, et il ajouta : « Mais comme vous l’avez souligné, ce n’était qu’un simple sous-fifre. J’avais laissé un éclat de ma volonté dans son esprit. S’il tentait de me tuer, j’aurais écrasé son âme séance tenante! »

À ces mots, les lèvres de Zhang Xuan se serrèrent.

Ces deux démons faisaient vraiment la paire, en tant que professeur et élève. Sous la surface, calme en apparence, les eaux étaient agitées. Adeptes du jeu de la trahison, ils s’étaient poignardés l’un l’autre!

– « Après avoir terminé la construction de ma tête, et dans l’objectif de ressusciter et d’acquérir une certaine puissance martiale, je devais étendre ma conscience pour couvrir toute l’île. En faisant cela, j’ai perdu conscience, et il a utilisé cette ouverture pour me sceller dans l’autel! »

En se remémorant ces événements, sa fureur l’embrasa. « Au moment où il allait me tuer, le brin de volonté que j’avais laissé en lui s’est activé. Puisqu’il ne voulait pas mourir, il n’avait pas d’autre choix que de m’obéir. Et comme je ne pouvais le tuer à cause d’une de ses manigances, nous avons maintenu le statu quo.

– « Ce… » Le Vice-Maître de Pavillon Wu et le Maître de Salle Xing se regardèrent.

Le mot “professeur” avait une réelle signification sur le Continent des Maîtres Enseignants, y compris chez les pratiquants ordinaires.

Si un étudiant trahissait son propre professeur, il était tué sans la moindre hésitation.

Ciel, Terre, Famille, Professeur, Souverain!

Pour un Homme, la position d’un professeur était supérieure à celle de sa propre patrie, et juste inférieure à celle de ses parents!

Ainsi, il était très rare de voir un disciple conspirer contre son enseignant. Cependant, dans cette paire de démons de l’Autre Monde, le professeur avait cherché à utiliser son propre élève alors que l’étudiant avait voulu prendre sa place.

Quelle excentricité!

Notant le trouble de ses compagnons, Zhang Xuan expliqua : « La Tribu démoniaque a juré fidélité au Dieu Spirituel. La notion de professeur n’a aucune valeur pour eux. »

Il avait rencontré de nombreux démons et avait même éliminé l’Empereur et les Rois de Qingtian. Ainsi, il en était venu à apprendre à connaître davantage leur culture et leurs croyances.

Un seul être emportait leur adhésion inconditionnelle, le Dieu Spirituel. Ils lui obéissaient sans protester et sans réfléchir. D’un autre côté, le statut d’enseignant ne signifiait rien pour eux.

Sans parler de manigances, même le meurtre n’était pas condamné. L’irrespect envers un professeur n’était pas considéré comme un acte répréhensible.

Ainsi, les deux démons n’avaient eu aucun scrupule à s’affronter dans l’ombre pendant deux milles ans.

En fait, Zhang Xuan était même convaincu que la raison pour laquelle le Cruel de la chambre souterraine de Wu Yangzi avait pu reprendre conscience était l’intervention de l’Empereur Qingtian afin de contrôler son professeur.

Le jeune homme leva la tête et demanda : « Pour vous faire hésiter à le tuer, que diable avait-il pu faire comme manigances ? »

Puisque l’Empereur avait eu l’intention de lui faire du mal et qu’il était capable de se venger, pourquoi ne pas l’avoir fait ?

– « Il savait quelque chose sur une Amulette Céleste de l’Héritage, » avoua Cruel.

Peut-être que des siècles d’isolement et de solitude l’avaient vraiment marqués. Face au groupe de Maîtres Enseignants, ses proies, il révéla tout sans rien cacher.

– « Une Amulette Céleste de l’Héritage ? » Zhang Xuan ayant fouillé la mémoire de l’Empereur Qingtian, il le savait et n’était donc pas surpris.

Mais, les yeux de Wu Rufeng et des autres se plissèrent.

Ignorant leur choc, le démon hurla : « C’était une de ses fidèles marionnettes qui a découvert des informations à ce sujet. En tant que Maître Enseignant, vous devriez également savoir à quel point une de ces Amulette est précieuse. »

Tous acquiescèrent.

Le Maître Enseignant Kong avait personnellement laissé derrière lui ces artefacts qui étaient liés à son bien le plus précieux, le plus puissant, celui qu’il avait fabriqué personnellement, le Grand Codex du Printemps et de l’Automne. Ainsi, la valeur d’une Amulette Céleste de l’Héritage était telle que même les Maîtres Enseignants 9 étoiles en perdaient la tête.

Une lueur excitée apparut dans les yeux de l’île. « Si je pouvais en obtenir une, je pourrais me libérer de cet ignoble état dans lequel je me trouve, retrouver rapidement les autres parties de mon corps, et revenir au sommet! Peut-être même m’emparerai-je du Grand Codex du Printemps et de l’Automne, et je surpasserai alors le Maître Enseignant Kong! »

De simples démons ne savaient que faire d’une de ces Amulettes, même s’ils en obtenaient une. Mais lui qui avait combattu l’Enseignant du Monde si longtemps n’ignorait pas comment en faire bon usage.

– « Dans mon état actuel, je suis incapable de quitter les marécages. Je ne pouvais donc que compter sur lui pour obtenir l’Amulette, et j’ai été contraint par la force des choses à épargner sa misérable vie! De plus, il connaissait la position d’autres morceaux de mon corps, et s’il les avait détruits, mon rétablissement en aurait été gravement entravé! »

– « Tout s’explique… » Zhang Xuan hocha la tête.

L’attrait d’une Amulette Céleste de l’Héritage était tout simplement trop grand, et après une longue période de sommeil forcé, Cruel avait sûrement voulu retrouver toute sa puissance dès que possible. Ainsi, il était compréhensible qu’il eût choisi d’épargner l’Empereur Qingtian malgré sa traîtrise.

Revenant sur un point précis de son récit, le jeune homme essaya de creuser la question. « Vous avez dit que la piste de l’Amulette avait été obtenue par “une de ses fidèles marionnettes”. Puisque même Tian Qing n’était pas au courant… Il semble que l’Empereur lui faisait davantage confiance encore! »

Tian Qing avait été un morceau de la volonté de l’Empereur Qingtian, il ne pouvait donc pas être considéré comme une marionnette.

Quant au Roi Zhongqing, il n’était rien de plus qu’un laquais, aussi Cruel ne parlait probablement pas de lui non plus. Alors, y avait-il un autre élément qui se cachait dans l’Empire Qingyuan ?

Mais encore une fois, en supposant que ce fût vrai, pourquoi n’avait-il rien découvert à ce sujet dans la mémoire du démon ?

– « Inutile d’essayer de lui mettre la main dessus, il m’a déjà juré fidélité, » ricana Cruel.

Puis, semblant perdre tout intérêt à poursuivre cette discussion, un éclat glacial traversa ses pupilles, une vague de soif de sang jaillissant de sa personne. « Bien! L’histoire est terminée. Vous devriez vous sentir privilégiés d’avoir réussi à apprendre autant de secrets bien gardés. Maintenant, il est temps d’aller dormir… à jamais! »

Boom!

Une terrible pression s’abattit soudainement des cieux, leur entraînant une sensation d’étouffement. Leur respiration se bloqua.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. JOSEPH
  • 33. Xetrix
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1224 – Libérer Cruel Menu Chapitre 1226 – La crise de Liu Yang (1)