La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1180 – Zhang Xuan versus Zhang Jiuxiao

Gedeng!

Les cœurs du Roi Zhongqing et de l’Empereur Chu Tianxing manquèrent un battement.

– « Zhang Xuan ? Lequel ? »

– « Zhang Xuan du Royaume de Xuanyuan. » Alors que le Maître Enseignant Bai poursuivait sa lecture, ses lèvres frémissaient de plus en plus. « Après quoi… il a été nommé Principal de l’Académie des Maîtres Enseignants de Hongyuan! »

Vu comme la déclaration précédente avait résonné dans toute la Cité de Qingyuan, ils auraient dû être sourds pour ne pas l’avoir entendue. Ils pensaient que le jeune homme, peu importait ses capacités, allait au devant de sa propre mort, et pourtant… il avait déjà réussi une fois à causer la chute d’un Pavillon!

Au lieu d’un novice ignorant, il s’avérait être un vétéran victorieux!

– « Le Pavillon des Maîtres Enseignants du Royaume de Xuanyuan doit être une branche trois étoiles, tout au plus. Il n’est pas si surprenant qu’il l’ait emporté. Mais pensez-vous qu’il… puisse réitérer cet exploit ? » demanda, hésitant, le Roi Zhongqing.

– « Je ne peux pas fournir une réponse tranchée. Mais comme il en a déjà fait l’expérience, je pense qu’il comprends à quel point ce défi est difficile. Puisqu’il ose s’y risquer, il doit être confiant en ses chances de succès, » expliqua avec appréhension le Maître Enseignant Impérial.

Accablé par l’inquiétude, le Roi Zhongqing hurla de désespoir : « Il ne peut pas réussir. Il ne doit pas réussir! »

Le Maître Enseignant Bai secoua la tête et soupira. « Je ne sais pas s’il va réussir ou non, mais peu importe les résultats… La réputation du Pavillon de l’Empire Qingyuan est déjà irrémédiablement entachée… »

L’injustice était répandue partout, même dans le Pavillon des Maîtres Enseignants. Malgré les règles mises en place, ses racines s’y étaient infiltrées. Tout au long de l’histoire de l’humanité, de nombreux génies n’étaient pas tombés face à des ennemis puissants, mais suite aux intrigues de leurs pairs.

La mort de chaque génie était une immense perte pour le Pavillon. Ainsi, le principe de défier une branche avait été mis en place pour leur permettre de se défendre.

Que Zhang Xuan pût réussir ou non, le fait même que le siège eût accepté sa demande signifiait que le jeune homme était tenu en haute estime. En conséquence de quoi, le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan serait automatiquement étiqueté comme étant incompétent, brimant les prodiges. Le Quartier Général convoquerait le Maître de Pavillon Gou pour une enquête plus approfondie, et quelles qu’en seraient les conclusions, la réputation de ce dernier serait détruite.

– « Il n’y a aucune chance qu’il réussisse, aucune… » Puu! Le Roi Zhongqing hurlait, grinçant des dents, quand il sentit soudainement une douleur dans la poitrine. Du sang se fraya un chemin jusqu’à ses lèvres.

Il se tourna rapidement vers le Maître Enseignant Bai et supplia : « Vite, frappez-moi. Frappez-moi de toutes vos forces! J’en ai besoin… »

– « … » Maître Enseignant Bai.

– « … » L’Empereur Chu Tianxing.

Dans le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan…

En voyant l’accord du siège flotter dans le ciel, le Maître Enseignant Wu sentit sa vision se troubler.

Il était convaincu que le Maître de Pavillon Gou faisait preuve d’un manque d’équité dans cette affaire, mais… Bref, il avait grandi là et y avait passé plusieurs siècles. Il considérait cet endroit comme sa maison, et il ne pouvait supporter de voir quelqu’un traîner la réputation de son Pavillon dans la boue.

Mais il savait qu’il était déjà trop tard pour reculer.

Étant données les circonstances actuelles, Zhang Xuan n’avait pas eu d’autre choix.

Le jeune Saint Céleste n’était qu’un Maître Enseignant 6 étoiles, tandis que le Maître Enseignant Gou non seulement en avait une de plus, mais était le Maître de Pavillon de la branche locale. Puisque ce dernier avait réellement tenté de l’inculper pour un crime qu’il n’avait pas commis, le seul moyen pour Zhang Xuan de s’en sortir était de défier le Pavillon.

Le Maître Enseignant Wu resta dans un état second pendant un long moment, et toutes les frustrations et l’impuissance qu’il ressentait se manifestèrent finalement sous la forme d’un long soupir.

De son côté, le Maître de Pavillon Gou était si enragé par ce qu’il venait de se passer que tout son corps tremblait.

Après avoir passé cinq cents ans à la tête du Pavillon des Maîtres Enseignants, il avait presque atteint l’âge de la retraite. Il avait pensé pouvoir jouir d’une fin de carrière paisible et partir la tête haute, mais qui aurait cru qu’il finirait par marcher sur une énorme mine au dernier moment ?

Il savait que, peu importait qui sortirait vainqueur de ce défi, la réputation du Pavillon de l’Empire Qingyuan était irrémédiablement souillée.

– « Vous! Savez-vous ce que signifie défier un Pavillon ? » Contenant sa furie, le Maître de Pavillon Gou fixa le jeune homme en serrant les dents.

Si un regard pouvait tuer, il aurait dévasté les environs.

– « C’est à moi que vous posez cette question ? Humph! »

Zhang Xuan lui retourna son regard, de terrifiants éclairs grésillants entre eux deux.

– « Pour l’humanité, moi, Zhang Xuan, je suis descendu seul dans la galerie souterraine pour réparer le sceau menant au champ de bataille de l’Autre Monde! Pour l’humanité, j’ai traqué les Dix Rois de Qingtian les uns après les autres, évitant ainsi une crise certaine! Pour l’humanité, j’ai formé les étudiants de l’Académie des Maîtres Enseignants de Hongyuan et leur ai conféré une force comparable à celle des Maîtres en Combat! J’ai consacré ma vie à protéger l’humanité, à me battre sur le fil du rasoir encore et encore, et je n’ai jamais rien eu à me reprocher! Et pourtant, le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan ose m’humilier ainsi… Mon seul souhait était que le siège me donne l’occasion de réparer ce tort! Puisque vous êtes incompétent et inutile, et que vous avez choisi de couvrir un malfaiteur juste pour éviter quelques contrariétés, je n’ai qu’à prendre moi-même les choses en main! »

Après quoi, il lança : « Quant à savoir si vous êtes embarrassé ou non par ce défi… pourquoi devrais-je m’en inquiéter ? »

– « Vous! » Choqué par ces reproches, le Maître Enseignant Gou se sentit perdre toute maîtrise.

Il avait pensé n’avoir affaire qu’à un simple Maître Enseignant 6 étoiles, et quelques mots critiques auraient dû suffire à le faire s’incliner docilement devant lui. Jamais dans son imagination il ne s’était attendu à ce que cet individu fût un fauteur de troubles aussi intrépide!

– « Maître de Pavillon Gou… Je regrette, mais vous avez vraiment commis une grave erreur. » Wu Rufeng ferma les yeux et secoua la tête.

D’autres l’ignoraient, mais lui savait que le jeune homme était un Maître Enseignant Céleste et un Saint Céleste, un homme comparable au Maître Enseignant Kong!

Sans parler du Maître d’une simple branche, même le Maître de Pavillon du Quartier Général des Maîtres Enseignants n’oserait pas l’humilier de cette manière!

Se dresser contre un tel individu n’était pas différent de cracher sur l’autorité des cieux! Si le jeune homme s’était contenté de courber le front face à une telle insulte, comment aurait-il encore pu se montrer digne de guider les autres ?

En entendant le Maître Enseignant Wu, le visage du Maître de Pavillon se déforma de rage, et il cracha furieusement entre ses dents serrées : « Vous dites que j’ai eu tort ? Humph! Pensez-vous qu’il sera si simple de vaincre le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan ? Sonnez le rassemblement! »

Puisqu’ils en étaient là… Il refusait de laisser le jeune homme s’en tirer aussi facilement!

Dong dong dong dong!

Peu de temps après son commandement, quatre carillons retentirent des profondeurs du Pavillon, indiquant le début des hostilités.

Hong long long!

En seulement quinze minutes, tous les Maîtres Enseignants 6 et 7 étoiles étaient arrivés, l’air grave, comme des soldats se préparant à s’élancer sur un champ de bataille.

– « Il y a deux étapes pour ce défi. Premièrement, le candidat doit vaincre tous les Maîtres Enseignants du Pavillon. Deuxièmement, le candidat doit passer la Tour des Maîtres Enseignants! Actuellement, tous les membres 6 et 7 étoiles de notre Pavillon sont présents. Si vous avez l’intention de l’emporter, vous devrez d’abord les vaincre! »

Ensuite, le Maître de Pavillon Gou s’avança lentement vers la foule s’étant agglutinée là, et déclara d’une voix tonitruante, avec autorité : « Maîtres Enseignants du Pavillon de l’Empire Qingyuan, quelqu’un est venu cracher sur notre honneur. Que devons-nous faire ? »

– « Le démolir! »

– « Faites-lui comprendre que notre Pavillon n’est pas à prendre à la légère! »

– « Comment un Maître Enseignant 6 étoiles ose-t-il agir avec autant d’audace ? Il a défié notre Pavillon ? Regardez-moi l’envoyer bouler d’une chiquenaude! »

Après avoir entendu ce qu’il se passait, les Maîtres Enseignants hurlèrent, furieux.

Voyant que le moral des troupes était au plus haut, le Maître de Pavillon Gou hocha la tête, approbateur. « Bien! Commençons! »

Des douzaines de milliers de Maîtres Enseignants 6 étoiles étaient présents, et leur puissance n’était pas à prendre à la légère lorsqu’ils étaient rassemblés. Peu importait à quel point Zhang Xuan était talentueux ou puissant, leurs forces étaient plus que suffisantes pour le broyer!

– « Qui ira l’affronter le premier ? »

– « Laissez-moi faire! En tant que membre du Pavillon des Maîtres Enseignants, je voudrais abattre cet imbécile qui ose nous défier! »

Un jeune homme descendit alors du ciel.

Zhang Jiuxiao!

Il venait juste d’arriver de la Salle des Experts.

– « Bien! » l’approuva le Maître de Pavillon.

En tant que membre d’un Clan Sage, le Clan Zhang, même s’il ne faisait que partie d’une branche familiale secondaire, son talent était sans égal dans l’Empire Qingyuan. Et puis, en tant que Maître Enseignant 7 étoiles, il avait de nombreuses cordes à son arc. S’occuper de Zhang Xuan allait être une promenade de santé!

Le Maître Enseignant Gou lui envoya un message télépathique. « Inutile de lui montrer de la pitié. Qu’il apprenne ce qu’il en coûte d’avoir osé défier notre Pavillon! »

– « Maître de Pavillon Gou, rassurez-vous, je sais quoi faire! » Il fronça les sourcils. Son aura devint de plus en plus dense alors qu’il se tournait vers son adversaire en plissant les yeux.

Depuis le moment où il l’avait rencontré, Zhang Xuan l’avait embarrassé à maintes reprises. Ainsi, il souhaitait lui rendre la monnaie de sa pièce une bonne fois pour toutes, avec un combat!

– « Un duel entre Maîtres Enseignants peut prendre plusieurs formes. Un défi de Profondeur d’Âme, un combat dans une profession auxiliaire, une confrontation directe, une conférence… Puisque vous êtes à l’origine du défi, c’est à moi d’en choisir le type, » dit Zhang Jiuxiao en s’avançant, confiant, vers le prodige. Il s’arrêta finalement à cinq mètres de lui.

En tant que membre du Clan Zhang, il avait pu prendre de nombreux raccourcis dans sa cultivation, d’où des lacunes dans son mental. Cependant, il était certain d’être au sommet dans tous les autres aspects. Il ne perdrait pas face à lui!

Puisqu’il avait osé défier le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan, il lui ferait comprendre à quel point il était insignifiant.

N’étant pas d’humeur à jouer avec Zhang Jiuxiao, le prodige secoua impatiemment la main. « Je vous écoute! »

– « Je choisis un combat, un duel de force! » ricana-t-il froidement.

Il s’agissait du moyen le plus direct et le plus simple pour établir sa supériorité. Il avait pratiqué de nombreuses techniques de combat puissantes au Clan Zhang. Vaincre quelqu’un dont la cultivation était inférieure à la sienne n’était vraiment pas un problème.

– « Jiuxiao, non! »

De son côté, en entendant cette proposition, le Maître de Pavillon Gou se rappela immédiatement comment Zhang Xuan venait d’envoyer voler le Vice-Maître de Pavillon Tian d’un geste de la main, aussi lui envoya-t-il rapidement un message télépathique.

Etant donné que même un expert à l’entrée du royaume de l’Ouverture du Corps ne faisait pas le poids face à lui, comment pouvait-il avoir une chance de le battre ?

Mais Zhang Jiuxiao balaya ses inquiétudes d’un haussement d’épaules. « Maître de Pavillon Gou, soyez tranquille! N’oubliez pas que je suis un enfant du Clan Zhang. Même si je ne suis en apparence qu’un Saint 3ème Dan dernier palier, mon habileté au combat est bien supérieure à la normale. Pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai encore jamais révélé ma véritable force jusqu’à présent. »

Puisqu’aucun adversaire ne lui était arrivé à la cheville dans le Pavillon, il n’avait jamais eu besoin de démontrer toute l’étendue de ses capacités. Pour la toute première fois, il avait l’intention de dévoiler ce qu’il valait réellement devant tous, dans l’objectif de donner une leçon à Zhang Xuan!

Hong long!

Ses acupoints s’ouvrirent simultanément, et son aura écrasante jaillit abruptement alentour.

En un clin d’œil, son niveau dépassa Saint 3ème Dan dernier palier, passant à Saint 4ème Dan.

– « Le royaume de l’Esprit Primordial ? Quand Zhang Jiuxiao a-t-il percé ? »

– « On dirait qu’il a dissimulé sa véritable force jusqu’à aujourd’hui… »

– « Pour atteindre ce royaume alors qu’il n’a pas trente ans, il est vraiment incroyable… »

– « Son titre de génie le plus formidable de notre Pavillon n’est pas emprunté! »

En sentant la cultivation de Zhang Jiuxiao atteindre Saint 4ème Dan en un instant, les assistants furent stupéfaits un moment avant que l’admiration et le respect ne remplissent le fond de leurs yeux.

– « Le Maître Enseignant Zhang est si incroyable. Je savais bien que personne ne lui arrivait à la cheville! »

Une jeune femme au siège plus que généreux était arrivée, et se cachait derrière un pilier. Elle contemplait Zhang Jiuxiao, des étoiles scintillant dans ses yeux de biche.

Elle savait que son idole n’était pas quelqu’un d’ordinaire, mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il fût si exceptionnel. Le combat n’avait pas encore commencé qu’il surpassait déjà son adversaire, et de loin! En assistant à cette démonstration de supériorité, son cœur langoureux battit plus fort.

Hu!

L’aura de Zhang Jiuxiao finit par se stabiliser au royaume de l’Esprit Primordial palier inférieur. Il serra fermement ses poings et fit un coup sec de la tête sur le côté. Geji ! Geji! Des craquements d’articulation résonnèrent. Après quoi, il regarda avec dédain le jeune homme lui faisant face. « Commençons. »

– « Êtes-vous certain d’être vraiment prêt ? » demanda Zhang Xuan.

– « Tout à fait. Si vous souhaitez utiliser une arme, n’hésitez pas. J’attraperai tout ce que vous m’enverrez à mains nues, et je vous montrerai l’écart entre un simple mortel et un vrai prodige! » lança-t-il d’un ton glacial avant de canaliser son zhenqi dans ses mains. Une lueur dorée recouvrit ses doigts.

– « Une arme ? » Un sourire moqueur apparut sur les lèvres de Zhang Xuan et il dit avec impatience : « Je n’ai pas de temps à perdre avec vous. Puisque vous êtes prêt, j’arrive. »

Son emploi du temps était soudainement devenu assez chargé.

Faire tomber un Pavillon signifiait qu’il devait d’abord faire face à toutes personnes affiliés à cette branche, puis vaincre les nombreux éclats de conscience laissées par les Maîtres Enseignants du passé dans la Tour des Maîtres Enseignants. Il n’allait pas passer toute la journée à l’écouter déblatérer des inepties.

– « Eh bien! Moi non plus, je n’ai pas de temps à perdre avec vous. Je vais en finir en un instant! »

Voyant que Zhang Xuan le prenait à la légère, la dernière fibre de raison de Zhang Jiuxiao se brisa finalement, et dans un rugissement furieux, il se jeta en avant.

– « Vous voulez me finir en un instant ? Essayez donc! » Sans même prendre la peine d’esquiver cette attaque soudaine, le prodige se redressa dignement, sa voix tonna comme un carillon dans une nuit obscure.

– « À genoux! »

Boom!

La foudre semblait avoir frappé dans la foule. En un instant, l’élan offensif du Maître Enseignant disparut sans laisser de trace, et avant que quiconque ne pût comprendre ce qu’il se passait, il tomba brusquement à terre.

Ses genoux fermement ancrés au sol, Zhang Jiuxiao était agenouillé devant Zhang Xuan, l’air indigné et visiblement dans tous ses états.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. JOSEPH
  • 32. Xetrix
  • 33. Pierre
  • 34. Cédric
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1179 – Il s’appelle Zhang Xuan Menu Chapitre 1181 – Vous pensez que je n’oserais pas vous rosser ?