La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1178 – Aujourd’hui, l’un d’entre nous va tomber!

– « Maître de Pavillon Gou, le Maître de Salle Xing de la Salle des Maîtres en Combat et moi-même avons été témoins de cette affaire de nos propres yeux. Sa culpabilité est évidente! » s’exclama le Maître Enseignant Wu.

– « Vous pensez que votre simple témoignage suffit ? » rétorqua le vieil homme. « En tant que Maître Enseignant, vous devriez savoir qu’il vaut mieux ne pas se baser aveuglément sur l’apparence! Vous auriez dû mener une enquête minutieuse afin de distinguer la fiction de la réalité, et ce d’autant plus qu’un Vice-Maître de Pavillon est impliqué! Si vous persistez dans votre opinion et clamez que notre camarade a calomnié un Maître Enseignant 6 étoiles, que va devenir la réputation de notre branche de l’Empire Qingyuan ? »

– « C’est… » La voix de Wu Rufeng commença à manifester une légère hésitation.

Pour que le Pavillon des Maîtres Enseignants pût maintenir l’ordre dans sa zone d’influence, sa réputation était d’une importance capitale. Si l’on apprenait qu’un Vice-Maître de Pavillon avait abusé de son autorité avec un Maître Enseignant de rang inférieur, leur crédibilité serait remise en question, et ils seraient pointés du doigt!

Il fit une pause avant de se reprendre. « Maître de Pavillon Gou, je comprends que notre renommée est importante, mais l’équité l’est plus encore! En tant que Maîtres Enseignants, nous devons être des modèles d’une haute moralité et rester impartiaux dans tout jugement. Si nous prenions parti pour les nôtres dans le simple but de préserver notre dignité, comment pourrions-nous être aptes à juger les autres ? »

Certes, la réputation du Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan serait entachée si le Vice-Maître de Pavillon Tian était condamné pour ces faits. Mais si l’information selon laquelle ils s’étaient arbitrairement tenus d’un côté ou d’un autre se répandait, le bien-fondé de leur position sur le Continent serait remis en question!

– « L’équité ? Êtes-vous en train de me dire que vous avez été équitable ? J’ai plutôt entendu dire que vous vous êtes ligués contre votre propre camarade! » hurla-t-il froidement. « Vice-Maître Tian, dites-nous à nouveau ce qu’il s’est passé hier! »

– « Oui! » répondit celui-ci, qui était donc présent. « Alors voilà. Le Roi Zhongqing, en charge des défenses de la Cité, avait capturé le Vice-Maître de la Salle aux Poisons de l’Empire Hongyuan. Il réussit alors à en obtenir des renseignements sur cette organisation et mena une expédition pour s’en occuper. De plus, il apprit également qu’un Maître Poison particulièrement redoutable connu sous le nom de Sun Qiang se cachait en ville, et qu’il était hautement probable qu’il puisse mettre l’humanité en péril. Après enquête, il arriva à la conclusion que cet individu était le majordome de Zhang Xuan! »

Il ajouta : « Étant donné qu’un Maître Enseignant était impliqué dans cette affaire, il savait ne pas avoir l’autorité nécessaire pour traiter cette affaire, et il vint donc demander mon assistance. J’ai alors invité Zhang Xuan au manoir du Roi Zhongqing, mais il a refusé de coopérer. Il a même fait usage de la force pour libérer Sun Qiang et nous a attaqué… »

– « Il vous a attaqué ? » Les yeux de Wu Rufeng se levèrent vers le ciel. « Vice-Maître de Pavillon Tian, ne vous trouvez-vous pas ridicule ? Le Principal Zhang est un Saint 2ème Dan dernier palier alors que vous êtes un expert à l’entrée du royaume de l’Ouverture du Corps. Voulez-vous nous faire croire qu’il est suffisamment dérangé pour sauter sur quelqu’un plus fort que lui d’au moins deux royaumes entiers de cultivation ? »

Il ne pouvait parler à personne du fait que le jeune homme était un Maître Enseignant Céleste, mais cela ne voulait pas dire qu’il ne se battrait pas contre quelqu’un qui osait le calomnier!

– « Celui qui m’a attaqué n’était pas Zhang Xuan lui-même mais un chaudron en sa possession. Celui-ci est un Saint artefact de niveau intermédiaire qui possède une force comparable à la mienne, » expliqua-t-il.

– « Vous tombez de plus en plus bas. Bien que vous soyez un Maître Enseignant, vous n’êtes pas capable d’égaler un simple chaudron de ce rang ? »

Aussi puissant que fût un artefact, il était incapable de déployer une réelle puissance sans personne pour le prendre en main. Et quelqu’un d’aussi puissant que Tian Qing n’avait pas été capable de prendre le dessus… Se payait-il leur tête ?

– « Bon. » Le Vice-Maître de Pavillon cracha, glacial : « Puisque vous insistez sur ma prétendue calomnie, laissez-moi vous demander… ai-je une raison de m’en prendre à lui ? »

– « C’est… » Le Maître Enseignant Wu ne sut que dire.

– « Je suis le Vice-Maître du Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire Qingyuan, un Maître Enseignant 7 étoiles. En termes de statut, il ne m’arrive pas à la cheville. Et vous pensez que j’ai une raison de mettre ma carrière en jeu juste pour m’occuper d’un simple Principal d’une Académie de Maîtres Enseignants avec qui je n’ai aucun lien ? »

Ce point était exactement ce qui troublait son interlocuteur.

Il ne comprenait pas non plus pourquoi il avait agi ainsi à l’encontre Zhang Xuan.

Il paraissait en apparence être supérieur au jeune homme en tout point… Un tel comportement était complètement illogique!

Il ne parvenait pas à mettre le doigt sur cette dernière pièce du puzzle!

– « Wu Rufeng, avez-vous quelque chose à dire ? » demanda le Maître de Pavillon Gou d’une voix dépourvue de toute chaleur.

– « Bien que je n’aie aucune idée de ses motivations, les faits sont là : le Roi Zhongqing et lui étaient en train de l’agresser violemment lorsque nous sommes arrivés sur les lieux. Si nous avions eu le moindre retard, le Principal Zhang aurait perdu la vie! De nombreux Maîtres Enseignants et Maîtres en Combat peuvent en témoigner, et si ma parole n’est pas suffisante, je peux les amener devant vous pour que vous les interrogiez! De plus, le Vice-Maître de la Salle aux Poisons évoqué plus tôt a déjà avoué que le Roi Zhongqing et le Vice Maître de Pavillon Tian l’ont forcé à mentir pour coincer le jeune Maître Enseignant! »

– « Vous parlez de ce Ming Zhen ? »

– « C’est exact! »

Le Maître de Pavillon Gou rétorqua : « Il est mort la nuit dernière! »

– « Il est mort ? Mais il était enfermé dans la prison du Pavillon… Comment cela se peut-il ? » Le Maître Enseignant Wu ne pouvait en croire ses oreilles.

– « Comment voulez-vous que je le sache ? C’est vous qui l’avez arrêté, et maintenant vous affirmez ignorer la cause de son décès. Ne pensez-vous que c’est à moi de vous poser cette question ? » La température descendit alors en dessous de zéro..

– « Maître de Pavillon Gou, êtes-vous… en train de me suspecter ? » Les yeux de Wu Rufeng s’écarquillèrent d’incrédulité.

– « Ce n’est pas que je le veuille, mais réfléchissez un instant. Pensez-vous qu’il me soit possible de ne pas m’interroger ? Vous avez affirmé que Chen Zhe avait trahi le Pavillon des Maîtres Enseignants et vous m’avez demandé la permission de le capturer pour interrogatoire. Je vous ai laissé faire, et il est décédé alors que vous en aviez la garde! Etant donné le niveau de sécurité du Pavillon, personne n’aurait pu l’atteindre, sauf vous! À part la torture pour le forcer à avouer ce qui vous arrangeait, comment aurait-il pu mourir ? »

Il poursuivit : « De plus, j’ai également enquêté sur ce Zhang Xuan, et vous semblez avoir survécu à une situation dangereuse ensemble. Vu la profondeur de votre relation, je ne peux m’empêcher de croire que vous avez intentionnellement pris parti pour lui, et que vous êtes même allé jusqu’à faire un faux témoignage en sa faveur! Cela ne fait pas longtemps que vous avez été promu au poste de Vice-Maître de Pavillon, et je comprends que vous ayez hâte de faire vos preuves pour remplacer votre collègue. Mais quoi qu’il en soit, vous avez besoin d’être plus convaincant! Vu le bazar que vous avez causé, vous attendez-vous à ce que je vous croie ? »

Voyant que ses mobiles étaient mis en doute, le Maître Enseignant Wu tenta de s’expliquer avec anxiété. « Je jure sur mon honneur de Maître Enseignant que j’ai été parfaitement impartial dans cette affaire, et que je n’ai aucun intérêt à usurper la position du Vice-Maître Tian… »

– « Assez! Je ne veux plus en entendre parler. Peu m’importe que vous vous dressiez l’un contre l’autre, vous feriez mieux de ne rien faire qui puisse nuire à la réputation de notre Pavillon! » l’interrompit-il. « Cela fait cinq cents ans que je suis Maître du Pavillon, et même si je n’ai rien accompli de remarquable, je n’ai pas non plus commis d’erreur dans mon mandat. L’heure de la retraite approche, et j’espère quitter un Pavillon en paix. Je refuse de partir en étant la risée de la Cité, et je ne veux pas qu’il arrive quoi que ce soit d’ici-là. Me suis-je bien fait comprendre ? »

Ne s’étant pas attendu à ce que le Maître Enseignant Gou lui attribuât des intentions aussi odieuses, Wu Rufeng paniqua. « Maître de Pavillon Gou, je ne vise vraiment pas le pouvoir! Bien que j’aie bravé une situation périlleuse avec le Principal Zhang, je n’imaginerais pas un instant prendre parti pour lui pour quelque chose d’aussi important… »

– « Silence! Je vous ai dit que je n’interférerai pas dans votre conflit! Faites ce que vous voulez, mais ne salissez pas l’image de notre Pavillon! »

– « Mais… » Indigné, le Vice-Maître de Pavillon Wu grinça des dents. Puisque le Maître de Pavillon Gou ne voulait pas écouter ce qu’il avait à dire, il ne put que serrer les poings et répondre à contrecœur. « Très bien, je comprends. »

– « Il vaudrait mieux que ce soit le cas. Bien, envoyez un homme quérir Zhang Xuan pour éclaircir tout cela. S’il est disposé à reconnaître ses torts, je peux même envisager de lui donner le bénéfice du doute. Toutefois, son insubordination réclame une condamnation à vie… » ordonna-t-il.

Mais avant qu’il ne pût terminer sa phrase, une voix retentit soudain. « Inutile d’envoyer quelqu’un à ma recherche, je suis là. »

Après quoi, un jeune homme entra dans la pièce.

Zhang Xuan.

Il n’était à l’origine venu que pour devenir un Maître Enseignant 7 étoiles, et il n’aurait jamais cru assister à une telle farce. Il pouvait presque sentir son sang bouillir de rage.

Au début, il pensait que le Maître de Pavillon Gou avait été trompé par le Vice-Maître Tian, mais il avait réalisé que cet homme n’était qu’un supérieur incompétent qui ne voulait pas d’histoire avant son départ à la retraite.

Horrifié par l’arrivée soudaine de Zhang Xuan, le Maître Enseignant Wu s’exclama : « Principal Zhang! »

Suite à cette conversation, il pouvait affirmer que le Maître de Pavillon Gou était vivement irrité par le Saint Céleste. Il arrivait vraiment au mauvais moment… S’il était jugé sous le coup de ce mécontentement, il pouvait tout à fait être condamné!

Au même moment, une lueur cruelle traversa les yeux de Tian Qing. Il s’avança rapidement et dit : « Maître de Pavillon Gou, ce jeune homme est celui qui a organisé ce coup monté : le Principal de l’Académie des Maîtres Enseignants de Hongyuan, Zhang Xuan! »

– « Vous êtes Zhang Xuan ? » Il plissa les yeux, menaçant. « Comment vous, un simple Maître Enseignant 6 étoiles, osez-vous espionner notre conversation ? Quelle impertinence! »

– « Impertinent ? Je ne pense pas l’être autant que vous! » répondit-il d’une voix aussi glaciale d’une nuit d’hiver.

– « Qu’avez-vous dit ? » de rage, il tapa du point sur la table, et fit jaillir la puissance de son aura.

Puisqu’il était le Maître du Pavillon des Maîtres Enseignants local, son statut était le plus haut de l’Empire Qingyuan. Et pourtant, une peste de Principal d’une petite Académie de Maîtres Enseignants osait s’adresser à lui de cette manière. C’était un manque total de respect envers un aîné, une violation flagrante de la bienséance!

– « Vous ne comprenez pas ce que je dis ? » Face à la colère de son interlocuteur, Zhang Xuan ne montra nulle inquiétude. Apathique, il ajouta : « Après tant d’années, vous devriez connaître la personnalité du Maître Enseignant Wu mieux que quiconque. Le Vice-Maître de Pavillon Tian a aidé le Roi Zhongqing dans son objectif de nous nuire, à moi et à mon majordome. Pourtant, sans prendre la peine d’enquêter, vous avez choisi de vous ranger aveuglément de son côté afin de préserver votre confort personnel. Vous êtes même venu jusqu’ici pour adresser des réprimandes au Vice-Maître de Pavillon Wu. Êtes-vous vraiment aveugle, ou bien avez-vous un seau sur la tête ? Comment le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire de Qingyuan peut-il être aussi malchanceux pour devoir se traîner un Maître de Pavillon aussi incompétent et inutile que vous ? »

– « Principal Zhang! » Surpris par des piques aussi franches venant d’un homme d’un si bon tempérament, le Maître Enseignant Wu trembla.

Dès le départ, le Maître Enseignant Gou avait une mauvaise impression de lui. Après qu’il eût prononcé ces mots, aucune réconciliation n’était plus envisageable.

– « Comment cet espèce d’idiot impertinent, ce simple Maître Enseignant 6 étoiles, peut-il insulter notre Maître de Pavillon ? Maître Enseignant Gou, je vais l’appréhender de ce pas pour avoir piétiné l’étiquette et paralyser sa cultivation! » hurla le Vice-Maître de Pavillon Tian en fonçant sur Zhang Xuan.

– « Tian Qing, vous osez lever la main sur lui! » s’écria furieusement le Vice-Maître Wu en s’élançant pour protéger le jeune prodige.

– « Ne vous inquiétez pas pour moi! » affirma ce dernier en secouant légèrement la main.

Peng!

Le Vice-Maître Tian ne comprenait toujours pas ce qui lui arrivait quand il s’enfonça soudain dans un mur.

Après quoi, Zhang Xuan avança lentement, pas à pas, et avec un regard aussi tranchant que la lame d’une épée, il haussa le ton. Sa voix résonna alors clairement dans toute la Cité de Qingyuan.

– « Je suis parvenu jusqu’ici, un pas à la fois, depuis le Royaume de Tianxuan, et personne n’a jamais pu me reprocher quoi que ce soit! Moi, Zhang Xuan, en tant que Maître Enseignant 6 étoiles et Principal de l’Académie des Maîtres Enseignants de Hongyuan, je demande par la présente la permission au siège de défier le Pavillon des Maîtres Enseignants de l’Empire de Qingyuan! »

Il conclut : « Aujourd’hui, l’un d’entre nous va tomber! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. SaPhirYNA
  • 4. Cinthia
  • 5. Florian
  • 6. Reinox
  • 7. Cesar
  • 8. PascalW
  • 9. Ruben
  • 10. jack975
  • 11. Caroline
  • 12. Kyshin
  • 13. Fleadly
  • 14. Ali
  • 15. guillaume
  • 16. Alexis
  • 17. Marco
  • 18. enzo
  • 19. Max973
  • 20. Cindy
  • 21. j
  • 22. tristan
  • 23. Thomas
  • 24. Ba-Soma
  • 25. nevri
  • 26. Starbuck
  • 27. Aeyna
  • 28. Cédric
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. JOSEPH
  • 32. Xetrix
  • 33. Pierre
  • 34. Yaozard
  • 35. Frederic
  • 36. Korros
  • 37. lancelot
  • 38. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1177 – Programmes d’entraînement excentriques Menu Chapitre 1179 – Il s’appelle Zhang Xuan