La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1092 – Le Fondateur arrive

– « Le Livre de l’Héritage du Poison ? » Bai Ting et Hai Mingjin sursautèrent.

Selon les rumeurs, il s’agissait d’un artefact écrit personnellement par le Fondateur de la Salle aux Poisons. Elle y aurait détaillé tous les secrets de ses arts du poison. Cet objet était la cible du désir de tous les Maîtres Poisons, cependant… il avait disparu en même temps que son auteur.

Après la mort du Fondateur, quelques Maîtres de Salle avaient pris la relève. Mais comme ils n’étaient pas réellement ses héritiers, ils avaient été incapables de recevoir l’approbation de tous, d’où le chaos ambiant de la Salle aux Poisons.

Pendant longtemps, tous avaient pensé que le Livre de l’Héritage du Poison avait disparu pour de bon, mais qui aurait cru que le Gardien Dextre Shen Jue parviendrait à l’obtenir!

– « En effet! Avec cet artefact, il peut être officiellement intronisé nouveau Maître de la Salle aux Poisons sans que sa légitimité soit remise en question. C’est juste que… Bref. Inutile de s’y attarder davantage. De toute façon, vous comprendrez tout en rencontrant notre professeur! »

Yuan Ling voulait poursuivre, mais il se contint et ravala ses mots. Invitant les deux arrivants à le suivre, il prit les devants en s’envolant.

Le duo le suivit de près.

En tant qu’experts Saint 5ème Dan, leur vitesse de vol était hors du commun. Il ne leur fallut pas longtemps pour arriver dans une vaste résidence située au centre de la ville.

Avec Yuan Ling en tête, ils se dirigèrent vers la salle où leur professeur leur avait enseigné par le passé. Mais avant qu’ils ne pussent y entrer, ils entendirent des cris résonner depuis l’intérieur.

– « Il utilise cette situation pour nous rabaisser! Pourquoi notre professeur devrait-il accepter ? Dans le pire des cas, sortons nous battre! »

– « Il va trop loin, nous ne pouvons pas juste rester tranquillement hors de son chemin ni le laisser faire ce qu’il veut! »

– « Juste parce qu’il dit que c’est le Livre de l’Héritage du Poison, nous devrions baisser les yeux ? Y a-t-il quelqu’un qui puisse le certifier ? Je me souviens qu’il était en froid avec le professeur. Il veut en profiter pour se débarrasser de ses rivaux et ainsi devenir sans opposition le Maître de Salle! »

– « Ce n’est pas comme si nous ne savions pas à quelle genre de personne est le Gardien Dextre. Avec une telle carte en main, il est obligé de l’utiliser contre nous. »

En entrant dans la pièce, ils virent des douzaines de Maîtres Poisons rassemblés, chacun avec un air indigné sur son visage.

En parcourant rapidement la pièce du regard, Bai Ting remarqua qu’ils étaient tous des aînés et des cadets ayant en leur temps étudiés à ses côtés. La plupart d’entre eux avaient déjà atteint les 8 étoiles.

Au centre de la pièce se trouvait un doyen habillé en civil. Il avait une aura insaisissable, à peine perceptible, et sa respiration était si indistincte qu’il était impossible de dire s’il était en vie ou non. S’il n’avait pas été assis au centre de la pièce, il aurait très bien pu être invisible.

Intrigué, Hai Mingjin utilisa secrètement sa Perception Spirituelle pour balayer l’autre partie, et le résultat qu’il avait obtenu le surprit.

À sa grande surprise, l’espace occupé par le doyen lui sembla complètement vide!

Quelle force incroyable il doit avoir Il plissa les yeux d’étonnement.

Il était évident que la personne devant lui avait atteint un niveau bien au-delà de son imagination, de sorte qu’il était incapable de percevoir son existence à l’aide de sa Perception Spirituelle.

Un expert d’un tel calibre n’avait même pas besoin de lever la main pour le réduire en poussière. D’une simple pensée, son âme pouvait être écrasée. La différence entre eux était énorme.

Alors à quel point était-il puissant une fois armé de poison ?

Vraiment terrifiant!

– « Professeur, le cadet Bai Ting est là! » Ignorant le débat ambiant houleux, Yuan Ling s’avança et fit son rapport.

Le doyen hocha la tête avant de tourner son regard vers celui-là. « Je pensais que vous ne pourriez plus avancer quand votre cœur s’est refroidi après ce fameux incident. Excellent. Au final vous êtes capable de devenir un Maître Poison 8 étoiles. Vous ne m’avez pas déçu! »

– « Professeur… » Les yeux de son étudiant s’embuèrent alors qu’il s’avançait et s’agenouillait devant son maître.

Depuis qu’il avait quitté le siège, il n’avait jamais revu son professeur. Il avait trop honte pour le regarder face à face. À nouveau devant lui, ses émotions contenues pendant de nombreuses années ne purent l’être plus longtemps.

Le vieil homme sourit. « Vous allez bientôt devenir un Maître Poison 8 étoiles, alors ne pleurez pas! »

– « Oui! » Bai Ting hocha la tête. Se relevant, il lui demanda, confus : « Professeur, j’ai à l’instant entendu quelqu’un dire que quelqu’un voulait que vous fassiez quelque chose… Si je peux me permettre, qu’est-ce qu’il se passe ? »

À en juger par l’indignation des autres, ce n’était rien de bon.

– « Rien d’important. » Le doyen agita vaguement la main avant de soupirer profondément. « Vous devriez vous concentrer sur l’examen de Maître Poison 8 étoiles pendant que vous êtes ici et partir dès que vous aurez terminé. La Salle aux Poisons n’est plus l’endroit sûr que vous connaissiez. Un bain de sang approche, alors échappez-vous aussi loin que vous le pouvez. »

– « Que… » Il fronça les sourcils, perplexe.

Son professeur était l’un des Quatre Éminences, qu’était-il arrivé pour qu’il prononçât des paroles aussi déprimantes ?

De plus… la trouvaille de Shen Jue du Livre de l’Héritage du Poison et son installation en tant que nouveau Maître de Salle n’étaient-elles une occasion de joie ?

Notant son trouble, un Maître Poison 8 étoiles s’approcha et lui expliqua : « Je pense que vous avez dû apprendre que le Gardien Shen a trouvé le Livre de l’Héritage du Poison et qu’il a l’intention de devenir le nouveau Maître de Salle, n’est-ce pas ? »

– « Oui! » acquiesça-t-il.

L’aîné Yuan Ling venait de l’en informer.

– « Le Livre de l’Héritage du Poison est un artefact laissé par le Fondateur, et il contient un poison mortel. Il n’y a qu’une seule façon de l’ouvrir, le rituel Hommage à la Vie. Le Gardien Shen souhaite que notre professeur le dirige, » ajouta-t-il en grinçant des dents.

En entendant ces mots, Bai Ting écarquilla les yeux, sous le choc.

Les Maîtres Poisons avaient l’habitude de sceller leurs manuels avec du poison mortel. Pour les ouvrir, il fallait avoir la capacité de défaire le poison, ou sacrifier sa vie.

En d’autres termes, il parlait d’utiliser une vie humaine pour retirer le poison de l’ouvrage. Si une ne suffisait pas, deux. Si deux ne suffisaient pas, trois… La quantité de poison étant forcément limitée, à un moment ou à un autre, il n’y en aurait plus.

Voilà ce qu’était le rituel Hommage à la Vie!

Celui-ci était particulièrement cruel, il privait le mort de toute dignité. Il était considéré comme une des pratiques des Maîtres Poisons jugées démoniaques, raison de plus pour qu’ils fussent méprisés par des professions plus orthodoxes.

– « Mais… pourquoi notre professeur ? » insista Bai Ting, les mâchoires crispées.

Son professeur était l’un des Quatre Éminences, alors pourquoi voulait-il sacrifier un individu aussi estimé pour l’Hommage à la Vie?

– « Notre professeur a eu un différend avec le Gardien Shen il y a de nombreuses années, nous pensons donc qu’il s’agit d’une tentative pour lui rendre la pareille. De plus, le poison contenu dans cet artefact est trop puissant, il est impossible que des humains du commun des mortels ne s’en approchent. Ainsi, seul un Maître Poison 9 étoiles peut remplir ce rôle. Pour toutes ces raisons, le Gardien Shen a choisi le professeur. Il pourra ainsi renforcer sa position, et lancer un avertissement aux autres : personne ne doit s’opposer à lui! »

Bien que l’Hommage à la Vie pût épuiser le poison, son efficacité dépendait également de la force du sacrifice. Considérant la puissance de celui qui recouvrait le Livre de l’Héritage du Poison, même s’ils sacrifiaient vingt mille personnes ordinaires, cela ne suffirait pas.

Seuls les Maîtres Poisons 9 étoiles possédaient une résistance suffisante pour vider complètement le poison de l’artefact, et personne d’un niveau inférieur.

– « Puisqu’il utilise de toute évidence cette occasion pour se venger, le professeur ne peut pas juste refuser ? » demanda Bai Ting avec anxiété.

– « Il peut, oui, mais le Gardien Shen… souhaite le forcer à se conformer à ses exigences au nom du bien de tous! »

– « Au nom du bien de tous ? »

– « En effet. Il a promis à tous les Maîtres Poisons qu’aussi longtemps que le Livre est ouvert, il en partagera le contenu le plus accessible, le rendant publique pour que tous l’étudient, dans l’objectif d’accroître la puissance de la Salle aux Poisons. Avec cette promesse, il tente d’influencer l’opinion publique contre notre professeur, le forçant ainsi à mener le rituel. Tous les Maîtres présents au siège circulent dans les environs. Ils prétendent vouloir assister à la cérémonie d’intronisation, mais en vérité, la plupart d’entre eux ne font que surveiller le manoir, craignant que le professeur ne tente de s’échapper, » ajouta le Maître Poison 8 étoiles, des flammes rageuses dans les yeux.

Ce n’est que dans les moments difficiles que l’on peut voir ce qu’il y a réellement dans le cœur de ceux qui nous entourent.

Les Maîtres Poisons qui étaient proches de lui ou qui le flattaient servilement avaient tous fui aussi loin que possible, et seuls ses étudiants gardaient les lieux.

Bai Ting ne put s’empêcher de serrer ses poings.

En effet.

Avec de tels arguments pour amadouer les autres Maîtres Poisons, son professeur n’aurait d’autre choix que de devenir un sacrifice. Autrement, avec l’opinion publique jouant contre lui, il ne lui faudrait pas longtemps avant de tomber en déshonneur.

Interrompant le Maître Poison, le doyen assis au centre de la pièce agita la main.

– « Tout va bien. J’ai déjà pris ma décision à ce sujet. Après ma mort, ne venez plus dans ce manoir. Restez-en aussi loin que possible, afin que nous puissions au moins préserver notre héritage. »

Personne n’aurait osé lever la main sur ses disciples pendant qu’il était en vie, mais une fois que Shen Jue serait arrivé à ses fins, il ne faisait aucun doute qu’il se tournerait ensuite vers eux.

La Salle aux Poisons n’était pas aussi strictement encadrée que le Pavillon des Maîtres Enseignants. En ces lieux, le fort dominait. Sans une force suffisante, le seul destin était la mort.

– « Professeur… » En entendant ces mots, les personnes présentes furent profondément troublées. Même les yeux de Yuan Ling avaient rougi, et un silence douloureux flottait dans l’air.

A cet instant, la voix de Bai Ting brisa brusquement l’atmosphère morose.

– « Professeur, en fait… vous n’avez pas besoin de vous sacrifier. Le Gardien Shen ne deviendra pas aussi facilement Maître de Salle désormais! »

– « Hmm ? »

En entendant ces mots, tous se tournèrent rapidement vers eux. Même le doyen ne put s’empêcher de froncer les sourcils.

– « Cadet Bai, que voulez-vous dire ? » demanda Yuan Ling.

– « Tout simplement que si la situation avait été différente, le Gardien Shen aurait effectivement été qualifié pour devenir le Maître de Salle après avoir retrouvé cet artefact, et que personne n’aurait pu y faire quoi que ce fût. Toutefois… J’ai bien peur que le Livre ne suffise plus! » dit-il avec assurance.

– « Il ne pourra pas réussir, même avec le Livre de l’Héritage du Poison ? » Yuan Ling fronça les sourcils, pas sûr de comprendre.

Les autres furent également déconcertés par cette affirmation.

Qu’était le Livre de l’Héritage du Poison ? Un artefact que le Fondateur avait laissé derrière lui. Pour faire un parallèle, c’était l’équivalent du Grand Codex du Printemps et de l’Automne du Maître Enseignant Kong. Il s’agissait du trésor suprême de la Salle aux Poisons. Il pouvait être considéré comme le symbole de l’autorité du Fondateur, et toute personne en sa possession était digne de la soumission de tous les Maîtres Poisons.

C’était justement parce que Shen Jue l’avait obtenu que son professeur avait été piégé dans une telle impasse.

Pourtant… ce cadet disait que même quelqu’un ayant mis la main sur le Livre ne pouvait devenir Maître de Salle ? Alors… qui dans le monde était qualifié pour l’être ?

– « Cadet Bai, je n’ai aucune idée d’où vous voulez en venir. Le Livre de l’Héritage du Poison est l’artefact ultime du Fondateur, et quiconque l’a en sa possession aura naturellement la plus haute autorité dans la Salle aux Poisons. » Le Maître Poison 8 étoiles secoua la tête. « À moins que le Fondateur lui-même n’apparaisse, nous ne pouvons pas l’empêcher de devenir le Maître de Salle! »

– « Aîné Lu a raison. J’ai invité le Fondateur ici aujourd’hui! » gloussa Bai Ting.

– « Vous avez invité… le Fondateur ? »

– « Cadet Bai, le Fondateur est décédé il y a plusieurs dizaines de millénaires, alors comment pourriez-vous l’inviter ? »

– « Ce n’est pas le moment de plaisanter, Cadet Bai. »

Tous furent surpris un instant avant de secouer la tête.

Si ce dernier avait dit avoir trouvé un autre artefact ayant appartenu au Fondateur, ils auraient pu le croire. Cependant, avoir trouvé ce dernier lui-même… Rêvait-il éveillé ?

– « J’ai bien trouvé le Fondateur. Elle n’est actuellement qu’un fragment d’âme, et elle possède actuellement le corps de cette jeune femme. » Bai Ting désigna alors la personne derrière lui en la pointant du doigt.

Ce ne fut qu’à ce moment-là que les plus aveugles remarquèrent qu’il avait enveloppé une personne de son zhenqi. Il la posa doucement sur le sol, lâcha prise, et en un instant l’aura empoisonnée jaillit du corps de Wei Ruyan, faisant reculer d’un pas les observateurs.

Avant que quiconque ne puisse comprendre ce qu’il se passait, le doyen Lin Jianghai, assis au centre, s’exclama soudainement d’un ton incrédule : « C’est… le Corps Poison Inné ? »

Le Corps Poison Inné était la constitution unique supérieure liée à la Salle aux Poisons. Depuis le départ de leur Fondateur, ses successeurs n’avait jamais trouvé un seul individu possédant une telle constitution. Qui aurait cru qu’une telle personne aurait pu apparaître soudainement devant eux dans de telles circonstances ?

– « Elle ne possède pas seulement le Corps Poison Inné, elle possède également la Constitution de l’Âme Poison! » ajouta son fier élève.

– « Elle… » Le corps de Lin Jianghai trembla sous l’émotion. « Que se passe-t-il ? Pourquoi cette jeune femme est inconsciente ? »

– « Alors voilà… » Bai Ting commença à expliquer comment il avait rencontré le Fondateur dans une branche de la Salle aux Poisons et lui avait promis d’amener la jeune femme au siège.

– « Vous dites que… l’âme de notre Fondateur possède ce corps ? Que c’est seulement parce qu’elle est affaiblie qu’elle n’a pu résister à la pression de la Constitution de l’Âme Poison qu’elle est tombée dans le coma ? » Lin Jianghai se raidit, sous le choc.

– « En effet. Si vous ne me croyez pas, vous pouvez jeter un œil à cette pilule qu’elle nous a donné! »

Bai Ting sortit une bouteille de jade de son anneau de stockage.

En souriant, il sortit une pilule et la présenta à son professeur.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. SaPhirYNA
  • 4. Cinthia
  • 5. Florian
  • 6. Reinox
  • 7. PascalW
  • 8. jack975
  • 9. Caroline
  • 10. Alexis
  • 11. Marco
  • 12. Max973
  • 13. Cindy
  • 14. j
  • 15. Thomas
  • 16. Ali
  • 17. guillaume
  • 18. Ba-Soma
  • 19. nevri
  • 20. Starbuck
  • 21. Aeyna
  • 22. Cesar
  • 23. Cédric
  • 24. Martin
  • 25. Ronan
  • 26. JOSEPH
  • 27. Xetrix
  • 28. Pierre
  • 29. Yaozard
  • 30. Frederic
  • 31. enzo
  • 32. Korros
  • 33. lancelot
  • 34. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1091 – Le Livre de l’Héritage du Poison Menu Chapitre 1093 – Epargnez-moi, Fondateur (1)