La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1088 – L’identité de Luo Ruoxin

Les compétences du Maître Wu en tant qu’apothicaire étant plutôt décentes, en peu de temps, il réussit à forger la Pilule de Grande Intermittence.

Difficile de dire si cela était dû à l’augmentation de son niveau de cultivation ou à la maturité incroyable de l’Herbe de Grande Intermittence, mais un total de cinq pilules avaient été produites en une seule fois.

Le Vice-Principal Tan Qing devait en consommer trois avant que ses membres coupés ne retrouvent finalement leur état normal, pour revenir ainsi à une mobilité plus naturelle.

– « Principal Zhang Yinqiu, vous êtes actuellement loin d’atteindre le royaume de l’Esprit Primordial, mais votre âme ayant baignée dans la lumière sacrée pendant deux ans, elle possède une résistance exceptionnelle. Je vais vous transmettre une technique de cultivation de l’âme, pouvez-vous entrer dans cette marionnette pour le moment ? Je vais essayer de trouver un moyen de vous créer un nouveau corps! » S’étant approché de son interlocuteur, Zhang Xuan sortit d’un geste la marionnette d’un démon de l’Autre Monde de son anneau.

Son âme était beaucoup plus résistante que les autres, ayant été nourrie d’énergie sacrée pendant ces deux années autour de la Plateforme. Bien qu’elle ne pût être comparée aux Esprits Primordiaux, elle était capable de tenir sans corps pendant une longue période de temps.

Tant que le Saint Céleste lui préparait un réceptacle convenable rapidement, il serait capable de vivre comme un humain ordinaire sans aucun problème.

– « C’est… la marionnette d’un démon ? » En la voyant, l’ancien Principal secoua immédiatement la tête.

Il avait consacré sa vie à combattre la Tribu Démoniaque. Comment pouvait-il prendre possession du corps d’un de ses ennemis jurés ?

– « En son temps, le Grand Maître Wu Yangzi a utilisé leur chair pour forger ces marionnettes. Elles représentent le sommet de son talent! » ajouta rapidement le jeune homme, sachant que Zhang Yinqiu adulait le forgeron décédé.

– « Vous dites que… le Grand Maître Wu Yangzi les a conçues personnellement ? » Il écarquilla les yeux avant de reporter son attention sur ce nouveau trésor.

Son admiration pour le forgeron venait du plus profond de son cœur, c’était grâce à cela qu’il avait pu découvrir autant d’informations sur le domaine antique dans le cadre de ses recherches sur son idole.

Après avoir examiné la marionnette pendant un moment, il ne put s’empêcher d’en admirer l’exquise conception. Cependant, il finit par secouer la tête et dit : « Quoi qu’il en soit, je suis toujours un Maître Enseignant. Vivre avec la chair et le sang d’un démon de l’Autre Monde… Je ne peux vraiment pas le faire! »

– « Maître, vous n’êtes pas mort! » Juste au moment où il était sur le point de refuser définitivement la proposition de Zhang Xuan, il entendit une voix agitée retentir.

Il leva la tête et vit une bête massive, semblable à un singe, sauter sur lui avec des yeux larmoyants.

– « Helios Byzantium… » Les yeux de Zhang Yinqiu s’embuèrent en la voyant.

Cette bête Sainte était celle qu’il avait apprivoisé, la Bête Helios Byzantium!

Tant le maître que le subordonné se considéraient liés à la vie, à la mort, mais ils n’avaient pas vraiment cru qu’un jour viendrait où ils pourraient se rencontrer à nouveau.

– « Maître, vous m’avez tellement manqué… » La Bête s’agenouilla et serra son aimé propriétaire dans ses bras. Les larmes coulèrent sans retenue sur son visage, et à cet instant, elle ne ressemblait plus du tout à l’austère Gardienne de l’Académie des Maîtres Enseignants de Hongyuan que tout le monde connaissait.

– « On dirait qu’il compte vraiment beaucoup pour lui… » Voyant le duo, Zhang Xuan se plongea dans une profonde réflexion.

Il était évident, d’après la réaction de l’animal, qu’il avait vraiment souffert de la disparition de son maître. En effet, ils avaient passé plusieurs siècles ensemble, et la connexion entre eux n’était pas quelque chose pouvant être remplacée aussi facilement.

Ainsi, d’un geste du doigt, Zhang Xuan rendit le morceau d’âme que la Bête lui avait offerte auparavant.

– « Principal Zhang… » Remarquant ce retour, Helios Byzantium se tourna vivement vers le jeune homme, avec un regard incrédule.

– « À partir de maintenant, vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Si vous le souhaitez, vous pouvez rester avec l’ancien Principal, » déclara-t-il en lui souriant.

S’il devait être parfaitement honnête, vu sa force actuelle, il lui était inutile de chercher à la garder par tous les moyens à ses côtés. Puisqu’il en était ainsi, il pouvait tout aussi bien lui rendre sa liberté afin qu’elle pût rester aux côtés de Zhang Yinqiu.

– « Merci Maître…» Reconnaissante, la Bête Helios Byzantium s’inclina devant Zhang Xuan.

Sans lui, elle n’aurait jamais revu son premier maître.

– « Maître Enseignant Zhang, j’ai pris ma décision. Je vais entrer dans cette marionnette pour le moment. Jusque-là, plus rien ne me retenait dans ce monde. Notre Académie a un nouveau Principal, vous, et je suis convaincu qu’elle atteindra de nouvelles hauteurs sous votre direction. C’est pourquoi je pensais qu’il était préférable que je meure honorablement plutôt que de m’accrocher si honteusement à la vie… »

À ce moment-là, il regarda sa bête Sainte et sourit. « Mais… après l’avoir vu, je me suis trouvé une raison de vivre! »

Zhang Yinqiu avait consacré toute sa vie à l’Académie des Maîtres Enseignants. Ainsi, il n’avait ni femme, ni enfants. En plus de cela, l’Académie avait déjà trouvé une personne incroyablement talentueuse pour prendre sa place. Il pensait donc n’avoir plus aucun but à son existence. Pourtant, devant tant de tendresse à son égard, il réalisa avoir encore beaucoup à faire. Il était encore trop tôt pour abandonner.

Parfois, une personne ne vivait pas seulement pour elle-même, mais pour les autres.

– « Très bien! » Zhang Xuan hocha la tête. Il tendit la main pour imprégner l’âme de Zhang Yinqiu d’une énergie particulière avant de l’escorter jusqu’à la marionnette.

Hu!

Quelques instants plus tard, celle-ci ouvrit les yeux.

Bien que n’ayant pas l’air spécialement impressionnante, elle était quand même un réel expert, un Saint 3ème Dan. Avec un tel corps, les prouesses au combat de l’ancien Principal s’étaient considérablement améliorées.

Après s’être occupé des problèmes de Tan Qing et de Zhang Yinqiu, Zhang Xuan mena le groupe vers l’entrée de la Salle de la Sainte Ascension, devant le sceau.

D’un premier claquement de doigt, la sphère réapparut. Et d’un second, un passage apparut devant eux.

– « Très bien, allons-y. »

Le groupe quitta les lieux. Ils retrouvèrent alors le Maître Mu, Feng Xun et les autres, qui les attendaient à l’extérieur.

En voyant que Zhang Xuan et les autres étaient rentrés sains et saufs avec les Vice-Principaux Tan Qing et Ji Yan, une vague de joie éclata.

Le but de leur mission ayant été atteint, ils décidèrent de partir du Palais de Qiu Wu. Ainsi, Zhang Xuan leva la sphère à bout de bras, et un éclat brillant les enveloppa tous.

Hu!

L’instant d’après, leur groupe se retrouva debout sur le volcan au sommet de la Montagne de l’Hirondelle.

Ayant enfin réussi à s’échapper de l’ancien domaine, Zhang Xuan poussa un soupir de soulagement. Un air joyeux sur le visage, il fit apparaître d’un mouvement du poignet une pile de trésors devant lui. « Voici les objets que contenaient les anneaux de stockage des Rois démons de l’Autre Monde pendant notre expédition. Puisque nous avons réussi à nous en sortir, partageons le butin entre nous! »

Aussi précieux ces trésors étaient-ils, anciennes possessions des Rois de la Feuille du Ciel, de la Feuille Écarlate, etc, c’était grâce à leurs efforts à tous qu’il avait été capable de les vaincre. Tant qu’ils avaient été dans le domaine antique, ils ne savaient pas s’ils allaient pouvoir s’échapper en vie ou pas, cela ne faisait donc aucune différence s’ils partageaient le butin entre eux ou non. Cependant, étant donné qu’ils avaient réussi à s’en sortir, il était normal de s’en occuper désormais.

– « C’est… »

– « Principal Zhang, c’est vous qui avez tué le Roi de la Feuille du Ciel, et tous les autres également, nous ne pouvons pas prendre ces objets… » Ne s’étant pas attendus à ce qu’il sortît tous ces trésors de ces anneaux de stockage, tous furent surpris.

Ils ne purent s’empêcher d’être un peu émus par une telle générosité.

Du fond de leur cœur, ils étaient convaincus que c’était uniquement grâce à ce jeune homme qu’ils avaient pu vaincre leurs cruels ennemis et s’échapper vivants du domaine antique. Tout au long de l’expédition, ils n’avaient rien accompli de grandiose, ils se sentaient donc embarrassés à l’idée de récupérer une partie des objets.

– « C’est notre équipe qui est entrée dans l’ancien domaine. Sans vous, je n’aurais peut-être pas pu survivre moi non plus, alors ne soyez pas gênés… »

En devenant un Saint Céleste, son état d’esprit avait également changé.

Aussi précieux que fussent ces artefacts, il était préférable qu’ils fussent employés à l’augmentation de la puissance du plus grand nombre. Les monopoliser était bien moins intéressant.

– « Très bien. Dans ce cas, nous acceptons gracieusement… » Voyant que Zhang Xuan avait pris une ferme décision, ses compagnons de route décidèrent de ne plus rejeter sa bonne volonté. Même après avoir terminé de partager tous les trésors entre eux, leurs gains individuels étaient énormes.

Ils laissèrent une énorme part du butin à Zhang Xuan, mais celle-ci ne lui était d’aucune utilité. De plus, son plus grand gain dans cette aventure avait été de prendre possession du Palais de Qiu Wu!

Hu!

D’une secousse, l’espace plié de l’ancien domaine fut transféré à la surface de la sphère. De loin, on aurait dit qu’une carte y avait été gravée.

Après s’être répartis les différents objets, le Maître Wu et le Directeur Han se dirigèrent vers le jeune homme. Le premier lui dit alors : « Principal Zhang, puisque toute cette histoire est enfin réglée, nous allons repartir à l’Empire Gouverneur Qingyuan faire notre rapport. Nous allons donc maintenant vous laisser et vous dire au revoir… »

– « D’accord. Nous nous reverrons dans le futur, » répondit-il.

– « Avant de partir, nous aimerions discuter en privé avec vous. Pouvez-vous nous accorder un instant ? » poursuivit-il à l’aide d’un message télépathique.

– « Bien sûr. »

D’un geste de la main, il créa un sceau autour d’eux pour empêcher quiconque d’écouter leur conversation. Après quoi, il se tourna vers le duo et leur demanda : « Puis-je savoir ce qui est si important pour que vous souhaitiez tenir les autres à l’écart ? »

Les deux hommes se regardèrent brièvement, l’air d’hésiter, et finalement le Directeur de la Guilde Han s’avança et lui expliqua : « En fait, ce n’est rien de grave. Il y a juste une chose sur laquelle… nous voudrions vous conseiller! »

– « Me conseiller ? » Zhang Xuan fronça les sourcils d’incompréhension.

Mais quel genre de problème pouvait-il avoir pour qu’ils voulussent lui offrir un conseil en privé ?

Après quelques secondes de silence, le Maître Wu poursuivit : « Je vais aller droit au but. Nous pensons avoir remarqué, après vous avoir vu ces derniers jours, que vous souhaitez faire la cour à la Maître Enseignante Luo. Est-ce bien le cas ? »

– « C’est exact! » acquiesça Zhang Xuan.

Il était parfaitement normal qu’un homme courtise une femme, il n’avait donc aucune raison de le nier.

De plus, cette femme était la seule personne ayant fait battre son cœur. Il avait la ferme intention de passer sa vie entière à ses côtés.

– « Alors… Connaissez-vous ses origines ? » demanda le Maître Wu.

– « Eh bien… D’après ce que j’ai entendu jusqu’à maintenant, il semble qu’elle est liée au Clan Sage Luo. Est-ce que je me trompe ? » Zhang Xuan hésita un moment avant de finalement les interroger.

– « C’est aussi la déduction à laquelle nous sommes arrivés. En fait, nous pensons qu’il y a de grandes chances qu’elle soit la jeune princesse du Clan Luo! » révéla-t-il avec une expression extrêmement sérieuse.

– « Leur jeune princesse ? » Zhang Xuan était surpris.

– « Oui. Elle est célèbre pour avoir la lignée la plus pure de leur Clan après leur fondateur. Non seulement elle possède un talent sans égal, mais on dit qu’elle a également hérité de l’artefact suprême du Clan Luo, le Silencieux Dimensionnel… »

Il hésita un moment avant de continuer. « Les Clans Sages portent une attention toute particulière à la pureté de leur lignée, et ainsi le choix d’un partenaire revêt une importance extrême à leurs yeux. De plus, elle possède leur plus puissant artefact… Ainsi, normalement, il devrait être impossible qu’elle se marie à un étranger! »

– « Elle… » Le prodige fronça les sourcils. « S’il en est ainsi, ne va-t-elle pas rester célibataire toute sa vie ? »

– « Pour ceux dont la lignée est d’une pureté moyenne, peu importe leurs conjoints. Mais pour ceux dont la lignée est aussi pure que celle de la jeune princesse du Clan Luo… l’affaire se corse! » Le Maître Enseignant Wu secoua la tête. « Même si elle devait se marier, ce serait probablement un mariage entre Clans Sages! »

– « Entre Clans Sages ? »

– « Tout à fait. Leurs techniques de cultivation ne devant en aucun cas être divulguées à des étrangers, les membres des Clans Sages choisissent souvent de se marier entre eux. De plus, s’ils trouvent un compagnon avec une lignée d’une pureté similaire, leurs descendants auront de grandes chances d’avoir un talent équivalent ou même supérieur à leurs parents… Je crains donc que votre désir d’être réunis ne vous crée de nombreuses difficultés. » Il hésita un moment avant d’ajouter : « Vous vous engagez sur une pente escarpée! »

Il ne s’opposait pas à leur bonheur, mais il sentait que Zhang Xuan devait d’abord être informé de certaines choses.

Il n’était pas facile d’épouser une fille d’un Clan Sage.

– « Plus important encore… d’après ce que je sais, la jeune princesse du Clan Luo est déjà fiancée à un homme d’un Clan Sage très puissant! Ce serait pour cette raison qu’elle aurait fugué, et que jusqu’à présent personne ne sait où elle se trouve… » renchérit le Directeur de la Guilde Han.

Après avoir cherché l’identité de Luo Ruoxin, les diverses rumeurs qu’il avait entendues à son sujet refirent surface dans son esprit. Bien qu’il ne s’agît que d’informations de seconde main, et qu’il y avait de fortes chances pour qu’elles ne fussent pas fiables, il était important d’en informer Zhang Xuan.

S’il souhaitait vraiment la faire sienne, il ne devait pas seulement affronter le Clan Luo mais aussi un autre Clan Sage, celui de son fiancé.

Puisqu’ils avaient affronté le danger ensemble, il ne pouvait pas le laisser se lancer sans en comprendre les risques.

– « Elle est fiancée ? De quel clan vient cet homme ? » demanda le jeune homme.

– « C’est un clan qui porte le même nom que le vôtre! » Le Maître Wu fit une pause avant de conclure :

– « Le Clan Zhang des Clans Sages! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. SaPhirYNA
  • 4. Cinthia
  • 5. Florian
  • 6. Reinox
  • 7. PascalW
  • 8. jack975
  • 9. Caroline
  • 10. Alexis
  • 11. Marco
  • 12. Max973
  • 13. Cindy
  • 14. j
  • 15. Thomas
  • 16. Ali
  • 17. guillaume
  • 18. Ba-Soma
  • 19. nevri
  • 20. Starbuck
  • 21. Aeyna
  • 22. Cesar
  • 23. Cédric
  • 24. Martin
  • 25. Ronan
  • 26. JOSEPH
  • 27. Xetrix
  • 28. Pierre
  • 29. Yaozard
  • 30. Frederic
  • 31. enzo
  • 32. Korros
  • 33. lancelot
  • 34. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1087 – Le conseil du Maître Enseignant Kong Menu Chapitre 1089 – Même pas capables de résister à un seul coup