La Venue du Fleuve Céleste | 天阿降临
A+ a-
Chapitre 22 – L’aspect de la maison

“Dr … “Chu Jungui venait de se rappeler qu’il ne connaissait pas encore le nom du Dr Chu.

“Il ne vous l’a jamais dit,” conclut Grand-père Chu en le regardant. “Il s’appelle Chu Yunfei, c’est le nom qu’il s’est donné. Quand il était petit, il s’appelait Eagle Yang, mais il n’aimait pas ça, alors il l’a changé lui-même quand il a grandi.”

“Il ne m’a jamais dit cela, ni ne m’a dit son vrai nom. Les gens de la base, ils l’appellent tous Dr Chu.”

Grand-père se leva avec difficulté et lui demanda de le suivre dans la cuisine. 

“Je vais préparer un peu de nourriture, et tu me raconteras toutes ces années.”

Grand-père ouvrit le réfrigérateur rouillé, prit quelques légumes et de la viande et les coupa lentement.

Chu Jungui fit le tri dans sa mémoire de sa vie d’origine et sélectionna quelques événements de la vie et de l’apprentissage pour les lui raconter. En fait, la vie dans sa mémoire était monotone et simple, quelle que soit la taille de la base spatiale, l’espace où un petit garçon pouvait se déplacer était également limité. Il ne faisait généralement que faire de l’exercice physique et étudier, mais passait le plus clair de son temps libre à regarder l’espace vide.Le Dr Chu était très occupé et ne s’occupait que rarement de lui.

Grand-père écouta tout en préparant le dîner. Les mouvements de ses mains étaient lents et réguliers, ne s’arrêtant que lorsqu’il entendait le nom du Dr Chu.

“Tu te souviens de ta mère ? ” demanda Grand-père.

Chu Jungui secoua la tête : “Je n’ai jamais vu ma mère aussi loin que je m’en souvienne.”

Grand-père secoua aussi la tête : “Ce n’est pas du tout étrange. L’esprit de ton père est toujours occupé à la recherche, comment pourrait-il savoir comment amadouer une femme ? Aucune femme ne voudrait vivre dans l’espace avec lui pendant longtemps.”

Chu Jungui ne savait pas quoi dire, alors il baissa la tête en silence.

À ce moment-là, la vapeur s’élevait de la marmite et le dîner était prêt. C’était simple, juste deux bols de nouilles avec des légumes et de la viande.

“Je ne savais pas que tu reviendrais, alors mangeons quelque chose de simple. A cette heure, les magasins sont tous fermés et on ne peut rien acheter.”

Le bol placé devant lui était extraordinairement grand, tout comme un petit bassin. Il souleva le bol, prit d’abord une gorgée de soupe, qui était très savoureuse.

Ce bol de nouilles avait un goût de cuisine fait-maison, mais il ne l’avait jamais goûté auparavant et le trouvait étonnamment délicieux, bien plus que les dîners de dinde sur le vaisseau de transport.

Face à ce délice de toute une vie, Chu Jungui mit de côté sa réserve et finit les nouilles et la soupe d’un seul trait . Il posa le bol sur le table et soupira de satisfaction. Le seul regret étant qu’il n’ait mangé qu’une demi-portion. Bien que ce bol de nouilles soit destiné à deux personnes, le corps d’humanoïde avait consommé plus que la ration deux personnes.

Grand-père le regardait simplement, sans bouger le bol devant lui.Voyant que Chu Jungui n’était manifestement pas plein, il lui donna la plupart des nouilles dans son propre bol.

“Merci, non…”

“Ce n’est pas grave, je vieillis et parfois je ne peux même pas penser à venir dîner le soir. Si tu n’étais pas revenu, je n’aurais probablement pas mangé ce soir non plus.”

Les nouilles étaient si délicieuses que Chu Jungui ne réfléchit pas trop et mangea tout ce qu’il y avait dans le bol, ce qui le fit se sentir mieux.

Après le dîner, Grand-père fouilla dans sa chambre, trouva une clé et ouvrit l’autre porte fermée.

“Entres, c’était la chambre de ton père. Après son départ, il n’a jamais démenagé. Maintenant que tu es de retour, tu peux rester dans cette pièce. Au fait, ton père … a-t-il laissé des affaires derrière lui ?”

“Non. Nous avons rencontré des pirates de l’espace et avons fini par faire s’écraser le canot de sauvetage dans lequel je me trouvais sur une planète inhabitée sur laquelle des étudiants de l’Académie Sen Shang s’entraînait et m’ont ramené. Ils ont fouillé les environs et n’ont trouvé aucune trace du canot de sauvetage.”

Grand-père soupira, comme s’il avait vieilli de dix ans en un instant. Il dit lentement : “J’ai eu ce sentiment, il y a quelques jours, que votre père … avait peur que quelque chose n’aille pas. Quand on vieillit, parfois ses prémonitions viennent nous hanter”

“Mais, je suis de retour.”

“Ouais, tu es de retour.” Grand-père sourit enfin, fit le lit et l’aida avec la literie.       

Chu Jungui porta ses bagages, qui ne se limitaient  qu’à un sac à dos dans la chambre.

En le regardant déballer ses affaires, Grand-père lui dit : “Ton père a toujours été têtu, il a toujours eu ses propres idées. Quand il était jeune et que ta grand-mère était encore en vie, j’ai ouvert un atelier de réparation de vaisseaux spatiaux dans un port franc. On l’appelait une usine, mais en fait il n’y avait que quelques ouvriers à part moi. On ne pouvait réparer que les vaisseaux spatiaux les plus petits et les plus primitifs, et je devais souvent démanteler de vieux vaisseaux qui avaient été mis à la ferraille. C’était une vie difficile, mais très stable. C’est ainsi que les frais de scolarité de ton père ont toujours été payés.”

Grand-père soupira profondément au souvenir de cette époque et dit : “Quand il a obtenu son diplôme, il ne voulait pas reprendre  mon atelier de réparation. À l’époque, il s’est disputé avec moi, puis il a fait ses bagages et est parti, pour ne plus jamais revenir. Ce n’est que chaque année, au Nouvel An, qu’il m’envoyait une lettre. Il semblait travailler comme une sorte de chercheur et  était très occupé.”

“Très occupé! Je ne pouvais le voir que quelques fois par an,” ajouta Chu Jungui.

Le vieil homme secoua la tête et poursuivit : “Ton père était un réparateur de navires talentueux, mais pour faire de la recherche, il serait loin d’être qualifié. Je ne sais pas s’il a essayé de me prouver que j’avais tort de rester chercheur aussi longtemps. Mais tout est fini maintenant. J’ai juste … qu’il ne rentrerait pas à la maison pour une visite avant la fin.”

“Mon père … devait être un très bon chercheur.”

À ce stade, l’esprit de Chu Jungui se rejoua la scène de la bataille sanglante du Dr Chu dans son vaisseau spatial avec de nombreux ennemis d’élite. Les manœuvres gracieuses, les tirs décisifs, le verrouillage inéluctable, tout cela était du plus haut niveau.

Le combat spatial et aérien était le domaine d’étude du Dr Chu, n’est-ce pas ?

“Maintenant, reposes-toi, nous parlerons demain.” 

Après cela, Grand-père retourna dans sa chambre, s’assit sur une chaise longue, mit une épaisse couverture sur ses genoux et alluma la télévision sur le mur.

L’écran de télévision scintillait, pas de son. Le vieil homme restait assis là, à regarder l’écran muet, comme s’il pouvait rester assis là pour toujours.

Chu Jungui souhaita bonne nuit et ferma doucement la porte, avant de regarder sa chambre de plus près. Elle n’était pas grande, un lit simple, un bureau et deux armoires étaient pleines à craquer.

Il ouvrit les rideaux et regarda dehors. La fenêtre était petite et étroite, avec une épaisse couche de poussière qui tombait sur le verre. La fenêtre n’avait pas été nettoyée depuis longtemps, donc il était impossible de voir à l’extérieur.

Il tira les rideaux et se rendit à la bibliothèque, tirant un livre épais avec une certaine curiosité.

C’était un livre sur les principes des neurones biologiques, avec une couverture épaisse et un titre estampillé qui faisait allusion à son histoire ancienne et longue. À notre époque, en fait, tout livre en papier était une antiquité. Les livres étaient couverts de poussière. Il semblait avoir été stocké pendant une période de temps inconnue.

Chu Jungui le parcourut et trouva de façon surprenante des annotations sur presque chaque page. L’écriture était encore un peu enfantine et il semblait s’agir des notes laissées par le Dr Chu lorsqu’il était adolescent. Chu Jungui ne pensait pas que le Dr Chu aurait lu un livre aussi démodé, et même lu avec autant de sérieux.  Il se pencha sur une page et regarda de plus près les annotations qui y figuraient. 

“L’éternelle question est de savoir si l’homme est la plus parfaite des créatures des dieux. Lorsque les puces implantables ont fait leur apparition, beaucoup pensaient que les humains étaient désormais au même niveau que les dieux, car nous avons commencé à avoir la capacité de réparer leur travail et de l’améliorer. Mais l’intelligence artificielle a submergé le cerveau humain dans la plupart des domaines. La combinaison intelligence + puces semble remplacer complètement les humains, n’est-ce pas ?

Mais aujourd’hui, pour la première fois, j’ai réalisé à quel point la structure du neurone, même le plus simple, est belle. Peut-être que les dieux ont caché leurs plus grands secrets derrière ces structures. Depuis mille ans, nous essayons de déchiffrer la fonction d’un neurone avec des chiffres froids et des symboles chimiques, et nous nous sommes trompés.”

Il semblait que l’adolescent Dr. Chu avait également tendance à fantasmer. En fait, il y avait plus de mille ans, l’humanité avait déchiffré tous ses codes génétiques et depuis lors, la technologie de renforcement médical et du corps humain avait progressé à pas de géant. En l’an 2500 environ, le corps humain lui-même n’avait plus de secrets et l’amélioration avait atteint un goulot d’étranglement total qui se trouvait dans la structure naturelle du corps. Par exemple, si vous vouliez courir plus vite et sauter plus haut, l’articulation inversée était le meilleur choix. Afin d’améliorer l’intelligence, il fallait d’abord résoudre le problème de la vitesse de transmission des signaux nerveux. 

Le cerveau humain n’était pas encore complètement développé, mais la bande passante n’était plus suffisante. Si vous voulez l’améliorer, vous devez remplacer tous les nerfs.

Le Dr Chu avait laissé ses commentaires après 3400 après J.-C., mais il avait toujours de telles fantaisies enfantines.

Chu Jungui secoua la tête et devint encore plus convaincu que le Dr Chu avait choisi la mauvaise profession. Il n’était qu’un chercheur de second ordre et un mécanicien n’était qu’un emploi stable, mais le champ de bataille était le territoire exclusif du Dr Chu.

Le livre fut remis à sa place d’origine et Chu Jungui en sortit quelques autres au hasard. Ces livres étaient très variés, de la biologie à la chimie en passant par les mathématiques ou les principes mécaniques, tout. Il semblait que le jeune Dr Chu était vraiment une personne très diligente et studieuse.

Chu Jungui sortit à nouveau le livre le plus épais, le lut, l’examina soigneusement et le scanna par divers moyens, puis fut déçu de constater que le livre ne cachait aucune puce, ni aucune interface de données. Tant le contenu imprimé que les annotations sur le livre étaient normaux, et il n’y avait pas de mot de passe pour cacher quoi que ce soit.

Il semblait que le Dr Chu aime beaucoup lire, conclut Chu Jungui.

À notre époque, lire des livres à l’ancienne était plus une excentricité qu’une bonne habitude. Même avec l’espace de stockage ridiculement petit de la puce d’identité, aussi lente que la vitesse de course d’une loutre, un tel livre, on pouvait le télécharger en une seule fois et le lire lentement. Il n’était pas nécessaire d’acheter un livre physique et encore moins de prendre des notes de manière aussi inefficace.

En regardant l’armoire pleine de livres, Chu Jungui se rendit immédiatement compte que cette armoire était pleine d’antiquités !

De nombreux livres étaient en très bon état, probablement vieux de plusieurs milliers d’années. S’ils étaient vendus, ils vaudraient une fortune. Cependant, le Dr Chu avait peint sur une antiquité de si grande valeur et avait tellement dessiné dessus qu’il semblait avoir eu hâte d’utiliser tout l’espace vide. Et si les annotations avaient eu un contenu d’époque, cela aurait été bien, mais le Dr Chu était encore jeune à cette époque, et il ne restait que des propos enfantins.

On raconte qu’un ancien empereur chinois aimait inscrire et tamponner sur la calligraphie et les peintures de personnes célèbres et qu’il écrivait plus de mots que l’affichage original.

Il s’avérait que le Dr Chu soit également un collègue enthousiaste.   

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 21 – Rentrer chez soi Menu Chapitre 23 – Pour vivre