La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 93 – Horde de petites bêtes

«Courez plus vite, ne vous laissez pas distancer!»

«Les membres du clan en face se battent de toute leur force, ils attendent notre aide!»

«Suivez-moi de près, ou vous vous perdrez facilement au milieu de la bataille, la nuit est dangereuse.»

Sur le chemin du retour, il y avait un groupe de cinq hommes qui couraient devant Fang Yuan.

“Quelque chose est arrivé?” Il n’avait pas marché plus de cinq cents mètres quand Fang Yuan vit un treizième groupe.

Il ne pouvait s’empêcher de contempler, mais pour être honnête, avec cinq cents ans de souvenirs, c’était juste trop superflu et en désordre. Bien que Fang Yuan soit né de nouveau, il n’avait jamais renoncé à ses vieux souvenirs.

Pourtant, une grande partie de ses souvenirs étaient enveloppés dans une épaisse couche de brouillard, et s’il essayait de les récupérer par la force, il n’en obtiendrait aucun bénéfice.

Seuls quelques souvenirs profonds et puissants qui étaient comme des perles étincelantes et translucides retraçaient les cinq cents ans de sa vie précédente comme un fil connecté.

Il était évident que ce qui se passait en ce moment ne faisait pas partie de ces perles.

Sa vie au Village de Gu Yue n’était que le début de la période précédente, c’était bien trop loin.

En plus…

“Il est possible que cela ne se soit jamais produit dans ma vie passée, mais à cause de mes actions, un effet papillon s’est produit et a causé des changements dans les environs.”

Juste comme ça, il marchait en réfléchissant. Inconsciemment, Fang Yuan atteignit la porte nord du village.

Par chance, un autre groupe était sur le point de partir.

«Eh?» En voyant Fang Yuan, une seule personne de ce groupe s’arrêta net. «Fang Yuan, pourquoi es-tu toujours là?»

«Qu’est-ce qui ne va pas?» Fang Yuan leva les yeux et regarda cette personne. Ce n’était autre que son camarade de classe, Gu Yue Chi Cheng.

Chi Cheng fronça immédiatement les sourcils et dit: «Oh bon sang, tu ne le sais pas encore? Il y a eu une marée de bêtes à petite échelle qui s’est formée près du village. Il se trouve que les villages au pied de la montagne seront bientôt assiégés. Sans nous, ces faibles mortels et esclaves seront dans une position difficile.»

«Oh, alors c’était ça?» Le regard de Fang Yuan étincela.

Leur interaction lui permit de raviver ses souvenirs. Un tel événement s’était produit dans sa vie passée.

Dans ce monde, il était difficile pour l’humanité de survivre. Presque chaque année, une marée de bêtes les submergeaient. Les humains ont besoin de ressources et d’espace pour vivre. Ce n’était pas différent pour les bêtes sauvages et les insectes!

Ce phénomène pouvait être vu comme une guerre entre les bêtes sauvages et l’humanité.

En prenant la montagne Qing Mao par exemple, tous les trois ans, une marée de loups à grande échelle attaquait chacun des grands villages de montagne.

“Selon mes calculs, la véritable progression de la marée de loups se produira l’année prochaine. Cependant, cette marée de bêtes est une branche de celle-ci. Jusqu’à ce que cela augmente, quand il atteindra la limite maximale, il provoquera la réunion des groupes de bêtes.”

“Sous une telle influence, il y a une chance que cela soit étendu et que toutes sortes de groupes de bêtes se déplacent, ce qui entraînerait la formation de marée plus grande encore plus tard. Cela ne peut que mettre modérément en danger l’existence du village de Gu Yue, mais si on la laisse tranquille, son influence sera grandement réduite.”

“Attends…” Il y eut un flash soudain dans le regard de Fang Yuan, mais il baissa rapidement les yeux, pour cacher ce changement.

Voyant que Fang Yuan n’avait rien dit, Chi Cheng continua de parler. «Actuellement, la salle des affaires internes et externes ont toutes les deux donné l’ordre de se mobiliser, elles ont proclamé que c’était une mission urgente ce matin, tu dois aussi y participer.»

A cet instant, Chi Cheng changea d’intonation: «Le danger rôde partout pendant une marée de bêtes. Tu n’es qu’un petit Maître Gu de rang un, contrairement à un rang deux comme moi, tu devrais faire attention heh heh heh!»

En disant cela, il leva délibérément la tête et gonfla sa poitrine, caressant sa propre ceinture, l’air satisfait et fier.

Sa ceinture n’était plus la ceinture verte de rang un, mais une ceinture rouge de rang deux. Sur le dessus de la plaque de métal, il y avait le mot ‘Deux’.

Grâce à l’aide de son grand-père, Gu Yue Chi Lian, il avait atteint le rang deux il n’y a pas si longtemps.

«Je viens d’apprendre cette nouvelle, mais puisque c’est ainsi.» Fang Yuan sourit soudainement et dit: «Puisque c’est ainsi, alors je vous suivrai et partirai avec vous. Une fois en première ligne, je quitterai votre équipe et retournerai à la mienne.»

«Urgh, qui voudrait vous emmener?» Chi Cheng croisa les bras, la bouche crispée avec dédain.

Le ton de Fang Yuan était lointain. «La règle du clan stipule que les Maîtres Gu restés seuls doivent fusionner dans le groupe le plus proche de leur position, ils ont l’obligation de continuer à se battre. Chi Cheng, tu ne connais même pas ce point?»

«Toi!» Chi Cheng lui lança un regard noir, sur le point de s’enflammer.

«En effet, c’est le cas», dit finalement Chi Shan, qui regardait tranquillement.

Il faisait près de deux mètres de haut et sa silhouette inspirait puissance et force. Son torse était nu, ses muscles durs comme du métal. Son corps entier était couvert d’une peau rouge ardente qui semblait émettre de l’air chaud.

Sans aucun doute, il était le chef de ce groupe.

En le voyant parler, même Chi Cheng, qui était l’héritier de la faction Chi, garda le silence.

Chi Shan regarda Fang Yuan sans expression: «Laissez-nous partir, et suivez-nous.»

Sa voix était basse et grave, ses mots courts et simples. Une certaine aura, qui poussait les gens à ne pas questionner ses ordres, émanait de lui.

Fang Yuan haussa nonchalamment les épaules.

Chi Cheng rit froidement, alors qu’il regardait Fang Yuan avec une intention malveillante, en parlant d’un ton particulier et accentué: «Alors tu ferais mieux de nous suivre correctement!»

Fang Yuan ne lui répondit pas.

«Hmph, pourquoi devrions-nous le traîner?» Chi Cheng marmonna pour lui-même avec colère, mais comme il était entravé par l’autorité de Chi Shan, il n’osa pas agir impudemment.

Aussitôt, le groupe de six personnes partit de l’entrée du village, pour suivre la route de montagne et descendre la pente.

Gu Yue Chi Shan prit la tête. Il était peut-être de grande taille, mais sa vitesse n’était pas lente non plus. Outre lui et Chi Cheng, il y avait aussi deux hommes et une femme dont l’expression était indifférente.

Alors qu’ils couraient, le groupe de Chi Shan commença à manifester la force et la grâce d’un des trois groupes les plus puissants.

Chacun d’eux avait une respiration rythmée, leurs pas étaient rapides et fluides. Seul Chi Cheng semblait être dans une situation difficile, mais il utilisait son Gu Grillon de la Pilule du Dragon de temps en temps, pour rattraper le groupe. Pourtant, on pouvait aussi voir qu’il avait reçu un bon enseignement, car bien qu’il ait souvent trébuché, au moins il ne tomba pas.

Quand ils atteignirent le pied de la montagne, d’un geste de la main de Chi Shan, le groupe s’arrêta rapidement.

*Huff huff…*

Chi Cheng était en retard de trois cents mètres, et il était le dernier à les rattraper. Son visage était pâle et il haletait lourdement, son regard tremblait alors qu’il regardait Fang Yuan.

Pendant le voyage, ce dernier avait toujours suivi de près le groupe, et jusqu’à maintenant, sa respiration n’était que légèrement lourde. Il ne ressemblait pas du tout à un nouveau venu.

«Chi Cheng, souviens-toi, améliore ta force physique.» Chi Shan se retourna et conseilla Chi Cheng. Puis il passa son regard sur Fang Yuan, un soupçon de louange dans les yeux.

Les regards que les autres membres du groupe portaient sur Fang Yuan s’étaient aussi légèrement adoucis.

«Nous approchons de la marée là-bas. Chi Cheng et Fang Yuan, allez vers le centre de notre équipe.» Chi Shan regarda la forêt de montagne noire devant lui en parlant.

Cette phrase laissa Fang Yuan réévaluer Chi Shan.

Cet homme de la taille d’un rocher avait de la tolérance. Le milieu d’un groupe est souvent l’endroit le plus sûr. Bien que Fang Yuan ne soit pas une personne de la lignée Mo, Chi Shan conservait cependant sa ligne de conduite consistant à protéger les nouveaux venus. S’il était comparé au serpent maladif Jiao San, ce dernier pâlirait.

Le ciel était déjà complètement sombre, et les nuages noirs étaient réunis en masse, rendant la neige sur le sol sombre.

Le groupe de Chi Shan avait déjà changé de rythme. Leur vitesse chuta considérablement alors qu’ils couraient lentement à travers le terrain compliqué de la forêt.

Fang Yuan et Chi Cheng étaient au milieu du groupe. À gauche se trouvait l’énorme Chi Shan, tandis que sur le côté droit se trouvait un vieil homme. Derrière eux se trouvait une jeune femme aux cheveux bleu et devant eux, un Maître Gu: Chi She.

Il était le Maître Gu de reconnaissance de ce groupe, et il émettait des sifflements. De temps en temps, il sortait sa langue de sa bouche.

Sa langue semblait coupée en deux, devenant une langue fourchue de serpent. Alors qu’ils pénétraient plus profondément dans la forêt de montagne, des bêtes sauvages en train de courir commençaient à apparaître partout dans leur environnement.

Soudain, Chi She ouvrit la bouche et dit: «Devant nous, trois animaux de taille moyenne sont apparus.»

«Chassez-les.» L’expression de Chi Shan était immuable alors qu’il donnait immédiatement un ordre.

Le groupe de six hommes ne changea pas de direction; ils continuèrent d’avancer. Trois cerfs sauvages apparurent devant eux, changeant rapidement de direction et se dispersant.

Peu de temps après, l’expression de Chi She changea: «Un groupe de créatures de taille moyenne.»

«Chut.» dit Chi Shan.

Le petit groupe se déplaça immédiatement sur le côté gauche, contournant ce groupe de singes gênants.

C’était l’avantage d’avoir un Maître Gu de reconnaissance, il était capable d’anticiper et d’informer plus tôt le groupe, leur permettant de prendre des décisions précises.

“Chi She utilise probablement le Gu de la Langue du Serpent. Ce ver Gu de deuxième rang peut détecter les différences de chaleur. J’ai atteint le rang deux maintenant, et à l’avenir pour survivre dans la nature, j’aurai aussi besoin d’un Gu de détection,” pensa Fang Yuan.

Soudain, Chi She parla de toute urgence, «Une créature de taille moyenne, soupçonnée d’être un tigre blanc.»

«Avançons.» Le ton de Chi Shang était calme.

*Rrrrh!*

Un tigre féroce sauta hors du fourré devant eux, et le groupe le rencontra de front. Sans l’avertissement de Chi She à l’avance, ils seraient peut-être pris au dépourvu.

Mais le groupe l’avait anticipé depuis longtemps.

D’abord, le vieux Maître Gu à droite dégonfla ses joues et cracha une substance visqueuse de couleur blanche.

La substance se répandit brusquement dans les airs, devenant une énorme toile d’araignée. Sa forte viscosité piégea le visage du tigre blanc.

Le tigre lutta férocement dans le filet, Chi Shan s’avança immédiatement et brandit son poing, pour frapper la tête de la bête.

De son poing jaillit un éclat doré, et d’un seul coup, la tête du tigre fut brisée en morceaux. Le tigre blanc mourut en un souffle.

Le groupe ne s’arrêta pas pour récupérer sa peau, mais marcha dessus et continua d’avancer. Chi She reprit la place de Chi Shan et courut devant.

Tout au long du processus, c’était simple comme une image. Tous les membres du groupe montraient une compréhension mutuelle.

“Cette bataille n’a pas pris plus de trois secondes. Si c’était moi qui prenait ce tigre seul, j’aurais besoin d’au moins cinq minutes.” Le regard de Fang Yuan brillait.

Ces Maîtres Gu étaient aussi de rang deux comme lui, mais la principale différence était toujours celle des vers Gu.

Ils utilisaient tous des vers Gu de rang deux, ce qui leur permettait de faire ressortir le meilleur des uns des autres. Cependant, les Gu des mains de Fang Yuan n’étaient qu’au rang un.

‘Maître Gu’… en chinois, le mot Gu était placé avant le mot Maître, signifiant que les vers Gu avaient un impact bien supérieur sur la puissance de combat d’un Maître Gu que son utilisateur lui-même. (1)

“Bien que j’aie atteint le rang deux, j’ai encore besoin d’avoir un Gu de rang deux pour pouvoir afficher la pleine puissance de combat d’un Maître Gu de ce rang, mais pour le moment, je n’ai pas beaucoup de pierres primaires sur moi, j’ai utilisé une énorme partie pour ma percée au rang deux. Le raffinage de deux Gu va aussi utiliser une quantité considérable de pierres primaires.”

Alors que Fang Yuan pensait à cela, Chi She, qui était devant lui, dit soudainement: «J’ai trouvé le groupe du serpent.»

(1) Les Chinois aiment signifier les choses par ordre d’importance. Maître Gu, en chinois: Gu Zhen Ren; Gu est avant Maître, le Gu est donc très important.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 92 – L’avenir est en vue Menu Chapitre 94 – Retrait soudain de la force