La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 54 – Mais je suis le président de la classe!

Le soleil de feu descendit lentement du côté ouest de la chaîne de montagnes.

Sa lumière n’était pas perçante, juste un simple petit rayon lumineux et doux.

Le ciel de l’ouest était teinté dans des nuances de rouge et de rosé, la lueur du coucher du soleil s’étendait continuellement dans le ciel immense. C’était comme une concubine impériale qui venait d’être récompensée, se pressant joyeusement autour de l’empereur, avec l’idée de coucher avec lui.

La montagne Qing Mao était entièrement engloutie dans une mer de couleur rose. Chacun des bâtiments et des maisons à grands piliers était également recouvert d’une couche de fil d’or.

La forêt environnante tout autour de l’académie semblait être essuyée par une légère couche d’huile jaune luisante. Le vent soufflait lentement, et alors que les étudiants sortaient de la salle de classe avec les pierres primaires qu’ils venaient de recevoir, ils étaient dans un état d’esprit détendu et calme.

«Je ne sais vraiment pas ce à quoi pense Fang Yuan, abandonner le rôle de président de classe comme ça!»

«Heh heh heh, son cerveau a disjoncté. Je parie qu’il ne pense qu’à tuer des gens toute la journée, ne nous préoccupons pas de ce fou.»

«En y repensant, le jour où il a fait irruption dans la classe, j’ai vraiment été terrifié, c’était tellement horrible que j’ai fait un cauchemar le soir même où je suis rentré chez moi.»

Les élèves marchaient par groupe de deux ou trois.

«Bonjour président de classe.»

«Mmm.»

«Président de la classe, salutations.»

«Mhmm.»

Gu Yue Mo Bei déambulait, et partout où il allait, les étudiants s’inclinaient et le saluaient.

Il était incapable d’étouffer son excitation et son engouement.

C’était la fascination de l’autorité elle-même.

Même si ce n’était qu’une infime différence de statut, cela pouvait rendre une personne encore plus confiante.

En ce moment même, alors que le soleil mourant était aussi rouge que le sang, Mo Bei le regarda tandis que son cœur chantait: «Comment se fait-il que je ne me sois jamais rendu compte que la couleur rose de ce coucher de soleil était vraiment adorable…»

«Hmpf, je me laisse distraire, juste parce que je suis devenu président.» Gu Yue Chi Cheng marchait exprès derrière lui, puisqu’il ne voulait tout simplement pas le saluer.

«Je n’ai vraiment aucune idée de ce que Fang Yuan à en tête… quand je pense qu’il a réellement abandonné le poste de président. Mais c’est aussi une bonne chose, car sinon, en tant que troisième, comment aurais-je pu obtenir le poste de vice-président?» Gu Yue Chi Cheng était confus, mais il ressentait aussi du bonheur et du soulagement.

«Bonjour vice-président.» A cet instant, un étudiant passa devant lui et s’inclina immédiatement pour le saluer.

«Heh heh, bonne journée à vous aussi.» Gu Yue Chi Cheng hocha instantanément la tête, le visage tout souriant.

Une fois l’élève parti, Chi Cheng pensa naturellement: «Le sentiment d’être le vice-président est plutôt agréable. Je suis sûr que d’être le président de la classe est encore mieux. Si seulement je n’étais pas le vice-président, mais le président lui-même!»

Chi Cheng qui venait de se réjouir était déjà rempli d’une avidité insatiable, commençant même à nourrir des attentes à l’égard du statut de président de classe.

Sous le système du clan, chaque rang plus élevé que le précédent était comme une carotte devenant plus appétissante que la précédente, l’attirant profondément.

«Bien que je ne sois qu’un talent de grade C, je pense que tout ira de mieux en mieux.» Gu Yue Chi Cheng était plein d’espoir pour son avenir.

Cependant, en ce moment, l’autre vice-président Gu Yue Fang Zheng se sentait très mal, son expression était plutôt disgracieuse.

«Frère, toi!» Il avait les yeux écarquillés avec incrédulité à l’entrée de l’académie, où se tenait une silhouette isolée.

«Les vieilles règles comme d’habitude, chaque personne une pierre primaire.» Fang Yuan se tenait debout à la porte, les bras croisés et le ton terne.

La bouche de Fang Zheng s’ouvrit et se ferma plusieurs fois, puis après quelques moments d’efforts, il dit finalement, «Frère, mais je suis le vice-président maintenant!»

«C’est vrai.» Fang Yuan hocha la tête, jetant un regard indifférent à Fang Zheng, «Le vice-président reçoit une indemnité de cinq pierres à chaque fois.»

Fang Zheng était abasourdi, et pendant un moment, il était incapable de dire un mot.

Un groupe d’adolescents se pressa autour de Gu Yue Mo Bei en s’approchant.

Quand ils virent Fang Yuan bloquer l’entrée de l’école, Gu Yue Mo Bei se mit en colère, le doigt pointé vers Fang Yuan. «Fang Yuan! Tu as vraiment le courage de nous retenir?! Je suis le président, et en tant qu’étudiant normal, quand tu me vois, tu devrais d’abord te taire et me saluer!»

Il ne reçut comme réponse que le poing de Fang Yuan.

Gu Yue Mo Bei était surpris. Après avoir été frappé, il ne put s’empêcher de reculer de quelques pas, le visage incrédule. «Tu m’as frappé, tu as vraiment osé me frapper?»

De nouveau, sa question reçut les poings de Fang Yuan en réponse.

*Bang, Bang, Bang*

Après avoir échangé quelques coups offensifs et défensifs, Gu Yue Mo Bei fut projeté au sol par Fang Yuan et tomba inconscient.

Les jeunes environnants étaient tous choqués en regardant, ils ne savaient pas comment réagir.

C’était totalement différent de leur imagination!

Les gardes à l’entrée de la porte avaient également observé tout ce qui se passait. Ils ne purent s’empêcher de chuchoter entre eux.

«Fang Yuan vient de renverser le nouveau président, que faisons-nous?»

«On attend!»

«Que voulez-vous dire?»

«Cela signifie juste les regarder, puis appeler d’autres personnes et nettoyer l’endroit ensuite.»

«Mais…»

«Hé hé, tu veux provoquer quelqu’un comme Fang Yuan? J’espère que tu te souviens de ce qui est arrivé à Wang Da et Wu Er!»

Le garde qui venait de s’enquérir trembla immédiatement et cessa de dire un mot de plus.

Les deux gardes à l’entrée de la porte se tenaient parfaitement droits. Pour laisser un incident se produire juste à côté d’eux, c’était comme s’ils étaient sourds et aveugles, incapables d’entendre ou de voir quoi que ce soit.

Après que Fang Yuan ait réglé son compte à Gu Yue Mo Bei, il s’occupa également de Fang Zheng et de Chi Cheng.

Ce fut alors que les autres adolescents réalisèrent que rien n’avait changé. Fang Yuan était toujours le même vieux Fang Yuan, et l’extorsion se poursuivrait comme toujours.

«Chacun de vous remet une pierre primaire, les vice-présidents trois, le président de classe huit.» Fang Yuan annonça les nouvelles règles.

Les jeunes ne purent que soupirer et tendre docilement leurs pierres primaires.

Quand ils sortirent des portes de l’école, tout à coup quelqu’un se gifla la tête et s’exclama à haute voix: «J’ai compris, pas étonnant que Fang Yuan ne veuille pas du poste de président de classe. Il voulait continuer à nous extorquer!»

«Chaque fois qu’il le fait, il obtient environ cinquante-neuf morceaux de pierres primaires, et à présent il est monté à environ soixante-huit. S’il était le président de la classe, il n’en obtiendrait que dix.» Bon nombre d’entre eux furent éclairés par les mots de ce dernier.

«Il est tellement perfide, trop rusé, et sauvage!» Certains d’entre eux se giflèrent les cuisses, avec haine et ressentiment.

*Soupir* «Si même eux se font piller, cela signifie que la position de président et de vice-président n’a rien d’extraordinaire.»

On ne savait pas qui venait de parler, mais quand les jeunes l’entendirent, ils ne purent s’empêcher de se taire.

*Bang!*

L’ancien de l’académie frappa férocement son bureau, extrêmement furieux.

«Ce Fang Yuan est juste trop audacieux, qu’essaie-t-il de faire? Pour aller jusqu’à extorquer et prendre huit pierres du président de classe et trois des vice-présidents?» Le professeur de l’académie fit de son mieux pour réprimer la colère dans sa voix, mais son ton débordait de fureur.

Fang Yuan rejetait sa propre intégration dans le système du clan. En d’autre terme, c’était une sorte de trahison envers le clan lui-même. Cela suffisait à énerver le doyen de l’académie.

Immédiatement après, Fang Yuan était allé extorquer ses camarades de classe. Il allait de plus en plus loin, et cela dépassait déjà les attentes du professeur. Après cette extorsion, l’influence du président et des vice-présidents serait complètement affaiblie.

Avec le temps, les étudiants normaux perdraient leur respect et leur intérêt pour ces deux postes.

Les actions de Fang Yuan semblaient assez simples en surface, mais la signification de tels actes était plutôt lourde de conséquences.

C’était utiliser sa propre force pour défier le système du clan!

C’était quelque chose que le doyen de l’académie ne voulait absolument pas voir. Il élevait les nouveaux espoirs du clan, pas les traîtres. Pourtant, bien que sachant que Fang Yuan était parti le défier de front, il savait qu’il était incapable de faire quoi que ce soit pour l’arrêter.

S’il le faisait vraiment, le premier qui ne le laisserait pas faire serait le chef de clan. Les deuxième et troisième personnes ayant des opinions contre lui seraient Gu Yue Chi Lian et Gu Yue Mo Chen.

Le chef de clan avait mis tous ses espoirs en Gu Yue Fang Zheng, car il était le seul talent de grade A en trois ans. Le chef de clan avait besoin d’un génie tenace et indépendant, pas d’une fleur fragile et délicate.

En même temps pour Chi Lian et Mo Chen, ils avaient également placé leurs espoirs sur leurs propres petits-fils respectifs, espérant que leurs petits-enfants grandiraient au milieu de revers et de frustrations.

Si le doyen de l’académie agissait et remplaçait les étudiants pour punir Fang Yuan, une fois que cela sortirait des murs de l’académie, il y aurait des rumeurs du type : «Comme les futurs successeurs de la famille Mo et Chi ne pouvaient pas battre Fang Yuan, les aînés ont décidé de les aider.»

Comme ce serait désagréable.

Ce serait inévitablement un coup dur pour la réputation et l’honneur des familles Mo et Chi.

Bien sûr, le doyen de l’académie n’avait pas peur d’un petit Fang Yuan, mais il craignait que son intervention n’attire la pression des trois côtés: le chef de clan, la lignée Mo et Chi. Ils représentaient presque toutes les hautes autorités du clan Gu Yue. En tant que modeste aîné, comment pourrait-il endurer ce supplice?

«La racine de cette affaire remonte au secret de Fang Yuan. Sur quoi a-t-il pu compter pour atteindre le stade intermédiaire?» Le vénérable maître de l’Académie retint sa colère et tourna son regard vers les trois rapports d’investigation sur sa table.

Le premier rapport montrait de nombreuses informations sur les antécédents familiaux de Fang Yuan.

Fang Yuan était né dans une bonne famille; il n’y avait rien d’étrange dans son identité et son expérience de vie était impeccable. Ses deux parents étaient décédés et il avait été pris en charge par son oncle et sa tante. Cependant, il ne s’entendait pas avec eux, et depuis qu’il était à l’académie, Fang Yuan y était toujours resté.

Le second rapport concernait les annales de vie de Fang Yuan.

Il avait fait preuve d’intelligence dès son plus jeune âge, et avait été vu de façon optimiste par les hommes du clan, prédits comme un talent de grade A. Pourtant, après la cérémonie d’éveil, il avait obtenu le grade C, ce qui avait grandement déçu le clan.

Le troisième rapport était sur la piste récente de Fang Yuan.

Ses habitudes de vie quotidienne étaient très simples, et il avait un emploi du temps rigide. Pendant la journée, il suivait toujours les cours de l’académie et la nuit, il dormait toujours dans les dortoirs. Il était extrêmement travailleur dans sa cultivation, et entrait toujours dans la cultivation d’un Maître Gu chaque nuit, nourrissant son ouverture. Il y avait des moments où il sortait à la seule auberge du village pour avoir de meilleurs repas et acheter du vin.

Il avait une affection particulière pour le vin, et aimait boire celui de bambou vert. Sous son lit, il tenait des dizaines de pots de vin de bambou en réserve.

Le doyen de l’académie regarda attentivement les trois rapports, son esprit formant à nouveau une profonde impression de Fang Yuan.

«Ses deux parents sont morts prématurément, et il n’a pas pu s’entendre avec son oncle et sa tante… Pas étonnant que ce gamin n’ait pas le sentiment d’appartenir au clan. Et pourtant, ils lui ont aussi personnellement coupé les ailes et l’ont jeté à terre… Pas étonnant qu’il soit si sauvage… indiscipliné, particulièrement froid et détaché du système du clan… Sa vie est si simple et il est assidu envers la cultivation. Sacrifiant son bonheur, ne voulant pas céder, il veut prouver sa capacité au clan. C’est pourquoi quand je l’ai réprimé, il a riposté si violemment…»

Une fois que l’aîné de l’académie eut réfléchi sur ce point, il ne put s’empêcher de pousser un soupir.

Plus il en apprenait sur Fang Yuan, plus il le comprenait.

Bien sûr, comprendre ne signifie pas pardonner. Fang Yuan était allé contre lui, n’hésitant pas à offenser sa dignité, allant même jusqu’à rejeter le rôle de président de la classe et continuer d’extorquer ses camarades. Il ne pouvait le tolérer.

Secouant l’information dans ses mains, le vénérable maître fronça à nouveau les sourcils. «Bien que ces rapports soient détaillés, ils n’ont rien à voir avec le secret sur l’avancement de Fang Yuan. Cela fait déjà quelques jours, ces gens sont des idiots!»

*Toc, toc, toc.*

A ce moment, on entendit frapper à la porte.

«Entrez», dit l’aîné de l’académie.

La porte s’ouvrit.

C’était le garde personnel du chef de clan Gu Yue Bo. «Le chef de clan a des ordres à transmettre, estimé et vénérable maître, dépêchez-vous de vous rendre au Pavillon de la Famille Principale.»

«Oh, qu’est-ce qu’il y a?» L’ancien de l’académie se leva de son siège, il avait senti la gravité du problème par le ton et l’expression du garde.

«Le Maître Gu de rang quatre Jia Fu est revenu, son frère Jia Jin Sheng a disparu!» Répondit le garde.

«Haa…» L’aîné de l’académie prit une bouffée d’air froid.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 53 – Fang Yuan, tu es nommé président de classe Menu Chapitre 55 – Exactement les mots que je voulais entendre!