La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 36 – Un cadavre découpé en cadeau !

– «As-tu entendu la rumeur selon laquelle Fang Yuan aurait tué quelqu’un ?» Murmura un étudiant à son camarade de classe.

– «Oui, et il a vraiment tué quelqu’un», répondit l’étudiant en enserrant sa poitrine, le visage pâle.

«De nombreux gardes étaient sur les lieux et l’ont vu faire. Fang Yuan le pourchassait. Ce type a tenté d’implorer sa clémence mais Fang Yuan ne lui a pas prêté attention et l’a immédiatement décapité. »

«Ce n’est pas tout. Après l’avoir tué, Fang Yuan n’a même pas épargné son corps sans tête. Il l’a traîné jusqu’au dortoir et l’a découpé en morceaux. A la fin on aurait dit une sorte de pâté de viande. »

– «Es-tu sérieux? »

– «Le plus sérieux du monde! je suis venu tôt ce matin et je pouvais encore voir les taches de sang laissées entre les fissures de la roche verte.

«Oh mec, pourquoi te mentirais-je? plus tôt l’Aîné de l’Académie a fait appeler Fang Yuan à ce sujet. »

Les jeunes de l’Académie ne prêtaient pas attention aux cours pendant qu’ils discutaient.

Pour ce groupe de jeunes de 15 ans, le concept de tuer était trop étranger et trop effrayant.

Ils étaient sous la protection du clan depuis leur plus jeune âge et avaient tout au plus expérimenté des combats organisés ou simplement tué des poulets et des chiens.

Quant à tuer une personne, ils en étaient encore bien loin.

– «Qui Fang Yuan a-t-il tué? »

– «J’ai entendu dire qu’il s’agissait d’un serviteur de la famille Mo. »

– «Ouais, je suis sûr de ça car hier j’ai personnellement vu Mo Yan amener un groupe de serviteurs de sa famille pour chercher des problèmes à Fang Yuan. »

– «La famille Mo, ce n’est pas bon, Mo Bei a des ennuis maintenant. »

Un certain nombre de jeunes se tournèrent vers Gu Yue Mo Bei.

Ce dernier était assis sur son siège, le visage pâle – il n’avait appris que le matin même la nouvelle du meurtre commis par Fang Yuan. De plus, il connaissait bien Gao Wan. En tant que l’un des serviteurs les plus énergiques de la famille, celui-ci était doué pour lécher les bottes et investissait beaucoup d’efforts dans ses techniques de combat. C’était un larbi très compétent.

Longtemps auparavant, Gao Wan s’était même battu avec lui. Dire qu’il avait été tué par Fang Yuan!

C’est précisément pour cela que Mo Bei était deux fois plus choqué que les autres. Cependant, Il était encore plus inquiet et terrifié.

Il mentirait s’il disait qu’il ne craignait pas un meurtrier comme Fang Yuan, et il n’était pas le seul à le craindre. Lorsque Fang Yuan les avait volés deux fois auparavant, tous les étudiants s’étaient confrontés à lui.

– «Me suis-je vraiment battu avec un meurtrier aussi impitoyable? »

Bon nombre d’entre eux se tapotaient la poitrine, en proie à une peur persistante.

S’ils pouvaient encore accepter le fait que Fang Yuan ait tué quelqu’un, le point crucial restait qu’il avait même disséqué le cadavre et en avait fait de la chair à pâté.

C’était terriblement cruel!

Être confronté à un crime aussi horrible eut un fort impact sur l’esprit pur et innocent de tous ses jeunes.

————————————-

L’Aîné de l’Académie était seul dans la pièce avec Fang Yuan.

Il était assis, l’étudiant debout devant lui. Aucun d’entre eux ne disait mot, ce qui rendait l’atmosphère extrêmement tendue.

L’aîné regarda silencieusement Fang Yuan et une leur complexe passa dans ses yeux.

Dans la matinée, les gardes lui avaient rapporté l’incident du meurtre commis par Fang Yuan. Cette nouvelle l’avait à la fois choqué et rendu suspicieux.

En tant que Maître Gu de rang trois en charge de l’Académie, il connaissait évidemment la force de combat d’un Maître Gu de rang un au stade initial.

Le fait que Fang Yuan ait été capable de tuer Gao Wan revenait à une victoire du plus faible sur le plus fort.

En vérité, certains gardes lui avaient rapporté que la nuit précédente, Mo Yan avait fait irruption au sein de l’Académie et piégé Fang Yuan.

Sur le moment, il n’avait pas prêté attention à l’affaire et ne les avait pas arrêtés.

Il était l’aîné de l’Académie – son objectif était de nourrir les futurs Maîtres Gu, pas de les protéger. Tant qu’il n’y avait pas de morts parmi les étudiants, il encourageait les conflits secrets.

Mo Yan était venu chercher des ennuis à Fang Yuan et il en était ravi car d’une part, il savait que quelle qu’en soit l’issue, ce combat serait bénéfique pour la croissance de Fang Yuan.

Ensuite, il voulait réprimer l’influence de Fang Yuan qui avait, à deux reprises, bloqué les portes de l’Académie et volé les autres étudiants.

Ce garçon avait bien trop d’influence, il fallait faire quelque chose.

Cependant, il ne s’attendait pas à ce que Mo Yan échoue, que le serviteur qu’elle avait laissée soit incapable de battre Fang Yuan et finisse même par être tué!

Dans ce monde où la force prévalait sur tout le reste, tuer était loin d’être exceptionnel. C’était même très courant pour un Maître Gu.

Mais lorsqu’un enfant de 15 ans tuait pour la première fois, ce n’était pas si simple.

L’Aîné se souvint de son premier meurtre. À l’époque, il était déjà Maître Gu de rang deux. À l’âge de 19 ans, lors d’un conflit, il avait tué un Maître Gu du village du clan Bai.

Cela fait, il avait vomi à profusion et paniqué. Durant quelques jours, il n’avait plus eu d’appétit. Il ne pouvait même pas trouver la paix dans son sommeil car lorsqu’il fermait les yeux, il voyait le mort le regarder, furieux.

Mais le visage de Fang Yuan était aussi froid que de la glace. Où était le trouble? Sans parler du fait qu’il ne ressentait aucune inquiétude. On aurait dit qu’il avait parfaitement bien dormi la nuit précédente, que ce n’était pas lui qui avait tué!

Surtout que le Doyen de l’Académie avait entendu dire qu’après que Fang Yuan ait tué le serviteur, il n’avait pas épargné le cadavre et, dans sa rage, l’avait même traîné jusqu’au dortoir pour en faire de la chair à pâté. Rien qu’à entendre parler de méthodes aussi vicieuses, il en éprouvait une sorte de terreur!

C’est pourquoi il regardait Fang Yuan, en proie à des émotions complexes.

D’un côté, il était stupéfait par l’indifférence de Fang Yuan envers la vie, par son attitude aussi dure et froide que de la glace. Et de l’autre, il appréciait le fait que Fang Yuan soit une bête de combat née. Il lui avait suffi de quelques jours pour se familiariser avec le Gu du Clair de Lune et tuer. Un adolescent ordinaire – fût il un talent de grade A – n’aurait jamais pu y parvenir. Il était doué pour le combat ! Bien éduqué, s’il se battait pour le clan, il deviendrait le cauchemar de tous ses ennemis.

Enfin, il était inquiet et angoissé.

Inquiet car après cet incident, la réputation de Fang Yuan allait grandir et il lui serait impossible de la restreindre. Fang Yuan était bien trop audacieux:non seulement il avait désobéi aux règles du clan en utilisant son Gu à l’Académie, mais il avait même tué quelqu’un avec. Il était nécessaire de réprimer son influence, sinon, comment l’Aîné pourrait-il continuer à gérer cette académie?

Angoissé parce qu’il ne savait pas comment résoudre parfaitement ce problème, d’autant qu’il impliquait la famille Mo.

Il rompit le silence d’une voix grave et solennelle:

– «Fang Yuan, sais-tu pourquoi je t’ai fait venir ici ? »

– «oui », répondit Fang Yuan en hochant la tête: «J’ai utilisé le Gu du Clair de Lune à l’académie et enfreint les règles du clan. Selon ses règles, comme c’est ma première offense, je devrais payer une amende de trente pierres primitives. »

Il s’était bien gardé de mentionner le point crucial, c’est à dire la mort de Gao Wan.

L’aîné demeura un instant stupéfait : il ne s’attendait pas à ce que Fang Yuan réponde ainsi.

Son expression s’assombrit:

– «N’essaie pas de m’embrouiller !» Dit-il d’un ton cassant. «Et dis-moi, que s’est-il passé avec la mort de Gao Wan? »

Fang Yuan plissa les yeux :

– «Hmph, ce Gao Wan est allé à l’encontre de ses supérieurs, ses intentions étaient vicieuses. Hier soir, non seulement il a bloqué la porte de ma chambre mais il a même essayé de me tuer. En droit de légitime défense j’ai été forcé d’utiliser le Gu du Clair de Lune. Heureusement, j’ai réussi à tuer ce traître. Je pense qu’il y a de fortes chances pour que cet homme soit un espion venu d’un autre village de la montagne et j’implore les ainés d’enquêter. »

En entendant cela, l’Aîné de l’Académie fronça les sourcils.

Maintenant que Gao Wan était mort, Fang Yuan pouvait dire ce qu’il voulait. Après tout, Gao Wan n’était qu’un étranger, pas un membre du clan. Sa mort en soi n’avait pas d’importance pour l’Aîné, cependant, il était inquiet de la réaction de la famille Mo. Gao Wan était leur serviteur et il était mort à l’académie. En tant que responsable, il allait devoir leur donner une explication.

En réfléchissant un peu, il fixa Fang Yuan et demanda:

– «Laisse – moi te poser une question. Le cadavre de Gao Wan, qu’en as-tu fait ? »

Les lèvres de Fang Yuan se retroussèrent, révélant un sourire cruel.

– «J’ai découpé le cadavre de Gao Wan et l’ai mis dans une boîte de bois. Le matin venu, je l’ai déposée devant la porte arrière de la famille Mo. »

– «Quoi? » Littéralement estomaqué, le Doyen de l’Académie faillit bondir de son siège.

Non seulement Fang Yuan avait tué leur serviteur, mais il avait découpé le cadavre et l’avait placé devant la porte arrière de la famille Mo. C’était une provocation flagrante!

Pour l’Aîné qui tentait de résoudre cela pacifiquement, c’était un vrai cauchemar.

Fang Yuan n’était qu’un petit Maître Gu de rang un, comment réagirait la grande famille Mo?

A cette pensée, l’Aîné de l’Académie ressentit un mal de tête : l’affaire était déjà hors de son contrôle. Ce Fang Yuan était un véritable fauteur de troubles.

– «Puisque le mal est fait, je ne vois pas de raison d’en parler davantage. Maintenant sors et prépare toi mentalement car ta punition aura lieu dans quelques jours. »

L’Aîné de l’Académie était terriblement contrarié. Il agita la main et fit signe à Fang Yuan de partir : il avait besoin de réfléchir calmement pour trouver une solution.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 35 – Vas-y, crie! Menu Chapitre 37 – À la fois un compromis et une menace.