La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 17 – Commencer à raffiner le ver de liqueur

« Avec mon talent de grade C, la taille de mon Océan Primitif n’est que de 44% d’ouverture. La récupération d’un Gu utilisant de l’essence primitive est bien plus rapide que mon propre taux de récupération. Si je veux raffiner un Gu, j’aurais besoin d’une aide extérieure, ce qui signifie que je dois gaspiller des pierres primitives. »

« Plus la volonté du Gu est faible, plus sa résistance est faible et plus il est facile pour moi de le raffiner. Cependant, toute créature vivante aura toujours la volonté de vivre. Pour affiner le Gu du clair de lune, il faudrait au moins cinq pierres primitives, au plus j’aurais besoin de huit pierres. »

« Pour le moment, pour raffiner le ver de Liqueur, il me faudrait au moins onze pierres, tout au plus, il me faudrait seize pierres. »

Bien que le Ver de Liqueur soit également un Gu de rang un comme le Gu au clair de lune, il était plus rare. Ainsi, la difficulté du processus de raffinement augmentait également.

En d’autres termes, bien que Fang Yuan ait maintenant dix-sept pierres primitives, il lui resterait au plus six pierres, ou au moins une pierre primitive.

Dans la nuit, le croissant lumineux dégageait un clair de lune clair et pur. La lumière de la lune était comme la main douce de la sainte dame, caressant légèrement le village Gu Yue. Le long du chemin, les maisons en bambou étaient comme du jade, se tenant en grand nombre. La brise de la nuit soufflait lentement.

Sous ce clair de lune, Fang Yuan retourna à l’auberge. La porte de l’auberge était déjà fermée. Fang Yuan frappa à la porte.

« Je vous entends! Je vous entends! Qui est-ce, qui frappe à la porte à cette heure tardive… » Grommela l’aubergiste en ouvrant la porte, les yeux gonflés de sommeil.

Mais quand il vit Fang Yuan debout à la porte, tout le mécontentement et la somnolence de son expression changèrent, et il plia sa taille et dit avec un sourire flatteur, « Ah, c’est sa jeune seigneurie. J’ai beaucoup de chance de pouvoir ouvrir la porte de sa seigneurie. »

Fang Yuan hocha la tête, l’air froid et indifférent, et entra dans l’auberge.

« Mon seigneur, avez-vous faim? Voudriez-vous que j’informe les cuisines et vous prépare quelques petits plats pour le souper?

« Pas besoin, Fang Yuan secoua la tête et ordonna seulement: va me préparer de l’eau chaude, j’aimerais me laver. »

« Oui! L’ouvrier hocha immédiatement la tête: monseigneur, allez d’abord dans votre chambre. Je vous garantis que l’eau chaude sera envoyée immédiatement. »

Fang Yuan acquiesça et monta les escaliers, se dirigeant vers le deuxième étage. Le travailleur regarda le dos de Fang Yuan, ses deux yeux scintillant dans la lumière, révélant une expression de jalousie.

« C’est un Maître Gu, oh si seulement j’avais le talent pour cultiver, ce serait bien! » Il secoua ses poings, soupirant profondément. Ces mots flottèrent dans les oreilles de Fang Yuan et il sourit amèrement dans son cœur.

Un Maître Gu avait le pouvoir de transcender les mortels, devenant un homme au-dessus des hommes, mais dans ce processus, le prix à payer était également très élevé.

Le premier problème était les ressources financières. Un Maître Gu avait besoin de pierres primitives pour pratiquer, les batailles nécessitaient aussi des pierres primitives, le raffinage d’un Gu nécessitait aussi des pierres, et le commerce n’était pas une exception.

Sans pierres primitives, comment la cultivation serait-elle possible?

Ce point était une position difficile, n’étant qu’un mortel ordinaire qui regardait de côté, le travailleur de l’auberge ne comprendrait pas.

Tout comme plus tôt dans la soirée, le jeune Maître Gu Jiang Ya exprima sa colère et son mécontentement sur les chasseurs quand il laissa tomber leurs pots de vin. Il ne pouvait pas supporter de dépenser des pierres primitives pour boire ce vin de bambou vert, mais ces chasseurs qui n’étaient que des hommes ordinaires avaient vraiment de l’argent à dépenser!

Pour avoir un aperçu de la situation dans son ensemble, ce seul sens pouvait en apprendre beaucoup sur la situation de cultivation d’un Maître Gu. La force d’un Maître Gu était grande, elle atteignait un niveau surpassant celle d’un simple mortel, mais le prix était également élevé. Plusieurs fois, l’utilisation de chaque morceau de pierre primitive nécessitait une grande attention, surtout quand il s’agissait de maîtres Gu de rang inférieur. Ne vous laissez pas berner par la surface glorieuse; en réalité, la vie d’un Maître Gu est constamment tendue à cause de l’argent.

« Sans parler du fait que plus le niveau d’un Maître Gu augmente, plus les ressources nécessaires augmentent. Sans un soutien adéquat, il est très difficile pour un maître Gu de prendre le chemin de la cultivation. » Fang Yuan pensait à sa vie passée et avait une compréhension profonde de cette réalité.

Il retourna dans sa chambre. Juste après avoir allumé la lampe, le travailleur de l’auberge entra avec un bassin d’eau chaude. Bien sûr, il y avait des serviettes et d’autres articles de toilette.

Fang Yuan laissa le travailleur partir et ferma la porte de la chambre. Il posa le verrou de la porte, se lava et se leva sur son lit.

Bien qu’il se sente un peu fatigué, son cœur brûlait d’excitation. « J’ai enfin mis la main sur le ver de liqueur. Le ver de liqueur est plus rare que le Gu du Clair de Lune, car en un sens, c’est un Gu qui augmente le talent latent d’un Maître Gu! »

Fang Yuan s’assit en tailleur sur le lit et sortit le ver de Liqueur. Celui-ci dormait encore profondément. Son corps était légèrement plus grand que celui du Gu du Clair de Lune, doux et blanc comme un ver à soie.

Sous la lumière, son corps était enveloppé d’une légère couche de lumière vacillante, tout comme l’éclat d’une perle. Deux petits yeux ressemblant à deux graines de sésame noires étaient montés sur sa tête blanche potelée, ce qui la rendait charmante et naïve.

Placé dans sa main, il n’était pas lourd. Son poids était d’environ la moitié d’un œuf de poule. En le sentant soigneusement, son corps dégageait une odeur d’arôme de vin. Ce parfum n’était pas l’arôme du vin de bambou vert mais celui du ver de Liqueur. L’odeur était faible et brumeuse, comme si elle n’était pas là. Le nez de Fang Yuan tressaillit alors qu’il inhalait le parfum du ver de Liqueur.

Le parfum se déplaça vers le bas dans l’ouverture, pénétrant dans L’Océan primitif de cuivre bleu-vert. L’Océan primitif se déchaîna pendant un moment, absorbant rapidement le vin. Une lueur d’essence pure et raffinée apparut.

L’autre essence primitive avait une couleur vert émeraude, brillante d’un éclat métallique de cuivre. Cependant, cette essence primitive était d’un bleu-vert pâle, plutôt cyan, et elle était plus condensée que l’essence originelle. C’était l’essence primitive qu’un Maître Gu de rang 1 intermédiaire pouvait produire.

Conscient de cette lueur d’essence primitive cyan dans sa mer de cuivre cyan, Fang Yuan révéla un sourire satisfait. « Pour le moment, ma base de cultivation est juste celle d’un premier stade de rang un. Mais avec la condensation du ver de Liqueur, une fois que l’essence primitive sera raffinée, je pourrai avoir de l’essence primitive de rang intermédiaire. La beauté de cet avantage ne peut pas être dit en une ou deux phrases. »

Mais très vite, son sourire se dissipa. « Cependant, pour le moment, je n’ai pas encore complètement maîtrisé le ver de Liqueur. Ce n’est que lorsque je l’aurais raffiné et que je l’aurais transformé en mon Gu vital, que je pourrai l’utiliser librement plus tard avec une efficacité maximale pour raffiner mon essence primitive. »

A cette pensée, il n’hésita plus et commença à extraire un jet d’essence de cuivre cyan de sa Mer Primitive. L’essence primitive s’enroula étroitement autour du ver de Liqueur, l’amenant dans les airs devant Fang Yuan, et commença à envahir son corps.

Le ver de Liqueur sentit sa vie en danger et se réveilla immédiatement. Il commença à lutter violemment, utilisant son propre pouvoir pour chasser l’essence primitive de Fang Yuan.

« Ce ver a une très forte résistance. » L’expression de Fang Yuan devint grave alors qu’il sentait le taux de consommation de son essence primitive dépasser le double de ce que le Gu du clair de lune avait consommé.

« Quoi qu’il arrive, je dois raffiner ce ver de Liqueur. » Ses deux yeux brillèrent avec détermination tandis qu’il continuait à verser de l’essence primitive dans le ver de Liqueur.

Dans la pièce, les bougies sur la table brûlaient silencieusement et brillaient au milieu de la pièce tandis que les coins les plus reculés des murs étaient sombres. La lumière des bougies rayonnait sur le visage de Fang Yuan mais il avait déjà fermé les yeux, concentrant toute son attention sur le ver de Liqueur.

Un jet continu d’essence de couleur cyan cuivrée ressemblant à un jet de brouillard émanait de tout le corps de Fang Yuan, puis il se rassembla et s’enroula fermement autour du ver de Liqueur. Le ver flottait dans les airs, à moins d’un pied du visage de Fang Yuan. Il luttait de toutes ses forces au milieu de l’essence de cuivre cyan.

Le temps s’écoula tranquillement.

Au fur et à mesure que les bougies brûlaient, elles devenaient plus petites et la lumière diminuait. Le croissant devant la fenêtre était lentement descendu, puis un nouveau jour arriva.

La lumière du matin se faufila à travers la fissure étroite de la fenêtre et se mit à briller dans la pièce. C’était comme si la fenêtre avait un bord de lumière.

Fang Yuan ouvrit les yeux et regarda le ver devant lui. Le corps blanc du Ver de Liqueur avait une teinte cyan. C’était le résultat de l’effort de Fang Yuan après une demi nuit. Cependant, il était clair que ce volume de couleur cyan ne représentait même pas 1% du corps du ver de Liqueur.

Le visage de Fang Yuan semblait grave. La volonté de ce ver d’Alcool était trop tenace et sa résistance était incroyablement forte; En d’autres termes, c’était au-delà d’un Gu de rang un.

« Ce Gu était très probablement le Gu vital du Moine Fleur de Vigne. Le Moine Fleur de Vigne était un maître de rang cinq, donc ce ver de Liqueur était à l’origine de rang cinq, mais parce qu’il a traversé toutes ces années sans assez de nourriture, Il est maintenant au rang un, mais sa volonté est toujours aussi dure qu’un rocher! »

Fang Yuan avait deviné juste.

Ce ver de Liqueur était à l’origine le Gu vital du Moine. Sa volonté originelle avait été effacée et raffinée jusqu’à la fin; elle avait accompagné le Moine Fleur de Vigne à travers toutes ses batailles, traversant le monde souterrain.

Après la mort du moine, sa forte volonté persistait dans le ver d’Alcool. En ce moment même, alors que Fang Yuan essayait de raffiner le ver de Liqueur, cela équivalait à se battre contre la volonté du moine.

C’était beaucoup plus difficile que d’essayer d’affiner un Gu naturel.

La volonté d’un humain était généralement plus forte que celle d’un Gu naturel. Face à la mort, les humains pouvaient produire une force que même eux ne pouvaient pas imaginer. Sans parler du fait que le Moine était un maître de la faction démoniaque. Il allait et venait par lui-même, parcourant le monde souterrain. Sa volonté était plus tenace que les maîtres de son niveau de la faction juste.

« Il est impossible de raffiner ce ver en un mois, à moins qu’il n’y ait un maître fort qui puisse utiliser un souffle d’un Gu de rang deux ou de rang trois pour faire pression sur ce ver et réprimer sa volonté. Avec de l’aide, je pourrai faire deux fois plus avec moitié moins d’effort. » Alors qu’il réfléchissait, Fang Yuan ne put s’empêcher de soupirer.

Ses parents étaient morts et sa tante et son oncle complotaient contre lui. Lui-même n’avait pas de soutien, alors où pourrait-il trouver de l’aide extérieure?

S’il avait un talent de grade A, il y aurait peut-être une chance, mais il n’était qu’un talent de grade C. Tout le monde dans le clan n’était pas optimiste à son sujet, alors qui serait prêt à dépenser une telle énergie pour venir l’aider?

Plus important encore, il ne pouvait pas révéler l’existence du ver de Liqueur.

Il n’y avait pas de ver de liqueur dans le village de Gu Yue, et Fang Yuan n’était pas en mesure d’expliquer l’origine de ce ver. S’il était exposé, il y aurait une énorme possibilité que les aînés le découvrent et le lie au cas du moine. C’était trop facile de croire qu’il existait une relation entre les deux.

« Sur la base de ce fait, dix-sept pierres primitives ne suffiront pas. J’en aurais besoin d’au moins trente! C’est gênant, mais peu importe à quel point c’est difficile, je veux quand même raffiner ce ver de Liqueur. » La volonté de Fang Yuan était aussi rigide que l’acier.

L’importance du Gu vital était énorme. Cela influerait grandement la direction que prendrait la cultivation d’un Maître Gu. Bien que le Ver de Liqueur ne soit pas le meilleur choix au monde pour un Gu vital, il était quand même bien meilleur que le Gu du clair de lune. C’était aussi la meilleure option dans la situation actuelle de Fang Yuan.

Grogne…

À cet instant, Fang Yuan eut un cri de protestation.

Après une nuit sans sommeil et de tous ses efforts pour raffiner le ver de liqueur, Fang Yuan avait naturellement faim.

« Je suppose que je vais d’abord remplir mon estomac et réfléchir à un moyen d’accumuler des pierres primitives. » Fang Yuan se frotta le ventre et descendit. Il alla au restaurant, prit un siège dans un angle, et commanda plusieurs sortes de plats pour le petit-déjeuner.

Juste au moment où il commençait à manger, son petit frère Gu Yue Fang Zheng apparut.

« Frère, pourquoi restes-tu à l’auberge, pourquoi n’es-tu pas rentré dormir la nuit dernière? » Son frère était très direct, son ton impliquait qu’il demandait une explication.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 16 – Prendre autant que possible Menu Chapitre 18 – Laisser le passé se disperser comme de la fumée