La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 112 – Une grande résolution

 

Même s’il avait hérité des biens de ses parents, Fang Yuan avait besoin de temps pour accumuler des richesses.

Il ne pouvait pas quotidiennement faire pousser des Feuilles de Vitalité, car cela lui prenait beaucoup de temps. Chaque fois qu’il faisait pousser les neuf Feuilles de Vitalité, une demi-journée s’était déjà écoulée.

Fang Yuan réfléchit un moment. Ce Gu Relique d’Acier Rouge n’était présent que durant un jour. En si peu de temps, comment pourrait-il trouver une si grande quantité de pierres primaires? Le seul moyen était d’hypothéquer sa taverne à vin ou ses bâtiments de bambou.

Il ne fallait pas avoir de pitié pour si peu.

Un an plus tard, la marée des loups se déroulerait. Sous l’attaque des loups, le village de Gu Yue tiendrait désespérément plusieurs fois, mais lors de l’attaque la plus sévère, la porte d’entrée serait détruite. Le chef de clan et les doyens retiendraient le Roi des Loups, et Gu Yue Qing Shu sacrifirait sa vie pour bloquer la porte et stabiliser la situation.

Dans sa vie passée, la marée des loups avait tué un grand nombre de membres parmi les trois clans de la montagne Qing Mao. Bien que ce ne soit pas 90% de la population, ce n’était pas beaucoup plus.

D’ici là, il y aurait bien plus de biens que de personnes survivantes, parlerait-on de louer le bâtiment en bambou? La taverne de vin faisait face aux portes de l’est, qui oserait y boire? Même si des gens le voulaient, la taverne aurait été utilisée par le clan et transformée en une tour défensive.

À l’heure actuelle, le clan et de nombreuses personnes sous-estimaient la gravité de la marée des loups. À ce stade, s’il pouvait se débarrasser de la taverne et des bâtiments en bambou, il pourrait les vendre au meilleur prix.

“L’opulence et l’argent ne sont que des biens matériels, seule la culture est primordiale. Mais les vendre au clan serait trop bon marché. Si je les vendais à un individu, le prix serait plus élevé. Mais qui aurait la capacité financière d’acheter mon bâtiment en bambou et ma taverne? Une transaction aussi énorme ne pouvait pas être réglée en une fois. Les deux parties devaient observer et marchander pour obtenir les meilleurs prix, cela prendrait trop de temps. Je n’ai qu’un jour. Attends, peut-être que quelqu’un pourrait…”

Un éclair de génie frappa Fang Yuan en pensant à quelqu’un.

Cette personne n’était t’autre que son oncle Gu Yue Dong Tu.

Son Oncle et sa Tante étaient à la fois rusés et misérables. Ces décennies d’exploitation de la taverne, des bâtiments en bambou et de la vente des Feuilles de Vitalité, ils devaient avoir une énorme réserve de pierres primaires.

De plus, ces actifs étaient à l’origine exploités par eux. Tout cela leur avait permis de gagner beaucoup de temps et d’argent.

Le plus important était qu’ils avaient désespérément besoin de ce bien familial pour continuer à vivre leur train de vie opulent. Peu importe le montant de leurs avoirs, sans aucun revenu, c’était comme une rivière sans source; leurs pierres primaires se réduiraient de plus en plus, n’importe qui serait anxieux à ce sujet.

L’Oncle et la Tante étaient les meilleures cibles pour la transaction.

Pensant à cela, Fang Yuan n’hésita plus, quittant la cabane dans les arbres et se dirigeant vers le domaine de Gu Yue Dong Tu.

Celle qui avait ouvert la porte était Shen Cui, son ancienne servante.

«Ah c’est toi!» En voyant Fang Yuan, elle fut très choquée.

Bientôt, elle réalisa qu’elle avait laissé échapper un lapsus et son visage devint blanc d’horreur. Fang Yuan était maintenant un Maître Gu de rang deux, mais elle n’était qu’une simple mortelle, la différence entre eux était colossale.

Plus important encore, Fang Yuan était une personne impitoyable qui avait osé tuer le serviteur de la famille Mo, hachant plus tard son cadavre et l’envoyant à la famille Mo.

«Cette servante adresse ses respects au jeune maître Fang Yuan, bienvenue à la maison, jeune maître.» Shen Cui frissonna de peur et ses jambes flageolèrent, s’agenouillant sur le sol.

«À la maison?» Fang Yuan fit un pas dans la cour. Voyant les décors familiers, son visage montrait une pointe de moquerie; il n’y avait aucun sentiment d’appartenance ou d’attachement.

Un an plus tard, il était de retour ici.

Comparé à son souvenir, cet endroit était beaucoup plus vide. Juste comme Fang Zheng l’avait dit, certains serviteurs de la famille avaient déjà été vendus ou avaient vu leur salaire réduit.

L’apparition soudaine de Fang Yuan avait alarmé l’Oncle et la Tante.

En tant que gouvernante, la Matrone Shen arriva par la suite, s’agenouillant et s’inclinant pour inviter Fang Yuan dans le salon et lui servir du thé.

Fang Yuan s’assit sur la chaise et observa le salon.

Beaucoup de meubles manquaient, et le décor était beaucoup plus sobre et simple que dans ses souvenirs.

Mais cela ne signifiait pas qu’Oncle et Tante n’avaient pas d’économies.

“Gu Yue Dong Tu est toujours très rusé, c’est un acte d’auto-préservation. Il était déjà passé au second plan et sa force de combat avait considérablement diminué. Plus important encore, il avait perdu l’Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles, ce qui signifiait qu’il avait perdu sa carte maîtresse dans le maintien de ses relations personnelles, ne pouvant plus exercer son influence comme avant.”

La richesse d’un homme est sa propre ruine en provoquant la cupidité d’un autre.

Après que Fang Yuan ait hérité des biens, de nombreux membres du clan jalousaient sa fortune.

Quant à Oncle et Tante, ils étaient confrontés au même problème. L’énorme quantité d’économies qu’ils avaient, était à la fois une bonne chose et un problème.

Pour eux, il s’agissait de ne pas montrer leur richesse, c’était la bonne façon de vivre.

À ce moment-là, on entendit des pas.

Les pas se rapprochèrent, et bientôt, la Tante apparut à la porte.

«Fang Yuan, tu as vraiment osé revenir ici!» En voyant Fang Yuan, la rage dans son esprit apparut de nulle part, hurlant aussitôt, «Espèce de traître, c’est comme ça que tu nous remercies de t’avoir élevé, gamin indigne! De là à penser que tu nous traiterais ainsi, tu es vraiment sans cœur, non tu n’es même pas qualifié pour en posséder un, tu es juste inhumain!»

«Tu as encore l’audace de venir ici, de boire mon thé ainsi, tu es vraiment sans-gêne? Es-tu ici pour voir notre misère et te moquer, maintenant que l’as vu, peux-tu dégager d’ici?»

Son doigt pointait Fang Yuan et son autre main était posée sur sa taille alors qu’elle criait comme une furie.

Si Fang Yuan n’avait pas porté sa tenue de combat de Maître Gu de rang deux, elle lui aurait sans doute sauté à la gorge pour l’étrangler.

Fang Yuan ne prêta aucune attention à son comportement, ni ne montra aucune expression au doigt de sa tante pointé sur lui ou à ses accusations.

Une année était passée depuis leur dernière rencontre, le visage vieilli de la Tante, bien que couvert de rage et de haine ne pouvait pas cacher son air hagard.

Ses vêtements auparavant luxueux avaient été changés en de simple vêtement de chanvre, et les accessoires sur sa tête avaient diminué. Sans maquillage, sa bouche était aiguisée et son visage petit, comme un singe.

Le fait que Fang Yuan ait récupéré les avoirs avait eu une grande influence et un grand impact sur sa vie quotidienne.

Fang Yuan ne prêta aucune attention, il brandit sa tasse et but du thé avant de dire lentement: «Ma venue aujourd’hui concerne la vente de la taverne et les bâtiments en bambou, mon Oncle et ma Tante sont-ils intéressés?»

«Pouah, sale gamin, à quoi bon vouloir vendre la taverne et les bâtiments de bambou…» Le ton de la Tante se cala alors qu’elle réagissait finalement, son visage montrant l’incrédulité: «Quoi, tu veux vraiment vendre la taverne et les bâtiments de bambou?»

Fang Yuan posa sa tasse de thé, se pencha en arrière sur la chaise et ferma les yeux pour se reposer, «Il vaut mieux que ce soit Oncle qui en discute avec moi.»

La Tante serra les dents, n’en croyant pas ses orreilles, alors que ses yeux lançaient des flammes éclatantes tandis qu’elle fixait Fang Yuan avec colère: «Je sais, tu essayes de te jouer de moi, c’est pourquoi tu as dit ça! Une fois que j’accepterai, je serai moqué et ridiculisé. Tu penses que je ne suis qu’une idiote et que tu te seras joué de moi? Mais ça ne prend pas.»

C’était une manière de penser d’une personne possédant un statut social peu élevé.

Fang Yuan soupira intérieurement avant de dire une phrase pour changer l’attitude de sa tante.

«Encore un mot et je pars. Je crois que d’autres personnes seraient intéressées. D’ici là, je l’aurais vendu à d’autres personnes, alors ne le regrettez pas.»

La Tante s’arrêta un moment: «Veux-tu vraiment vendre ces biens?»

«Je vous laisse cinq minutes.» Fang Yuan ouvrit les yeux pour parler, avant de les refermer.

Il entendit Tante partir en faisant une série de pas rapides et plus lointain.

Peu de temps après, l’Oncle Gu Yue Dong Tu apparut devant Fang Yuan, mais la Tante ne l’accompagna pas.

Fang Yuan le regarda.

L’Oncle était déjà en train de vieillir, son visage bien entretenu auparavant avait rétrécit, il avait beaucoup plus de cheveux blancs.

Il s’était inquiété ces derniers jours.

Perdant les biens de la famille, il perdit soudainement ses ressources financières. Sans l’Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles, il perdit également son influence extérieure.

Son titre d’aîné caché était déjà considéré comme une vaste blague.

Bien qu’il ait eu une énorme fortune entre ses mains, sans son influence, ces pierres étaient devenues problématiques.

La politique du clan était d’encourager ses membres à se battre pour les ressources, en particulier les règles qui insistaient pour régler les différends par des combats Gu, c’était totalement impartial et sans cœur, cependant cela pourrait exterminer les parasites et l’apparition d’une génération de bon à rien, permettant aux membres du clan de se maintenir dans un sentiment de vigilance. Cela permettait également à la force de combat du clan de se maintenir.

Dans ce monde, seule une force de combat puissante pouvait assurer la survie. Les tornades, les inondations et les bêtes ne peuvent arrêter les conquérants.

Ces dernières années, Gu Yue Dong Tu avait vécu une vie de paix et ses capacités de combat avaient diminué. Afin de réduire son fardeau, les vers Gu avec lesquels il avait l’habitude de se battre, avaient déjà été vendus depuis longtemps.

Si quelqu’un le défiait maintenant, il perdrait définitivement, il n’avait aucune chance de gagner.

Fang Yuan parla ouvertement de sa venue.

«Fang Yuan, je ne vais pas tourner autour du pot. Je ne comprends pas quelque chose, pourquoi as-tu besoin de vendre la taverne à vin et les bâtiments en bambou? Si tu les gardes, tu auras une source de revenus stable.» L’Oncle ne pouvait pas y croire, mais son ton était beaucoup plus calme que celui de la Tante.

«Parce que je veux acheter un Gu Relique d’Acier Rouge.» Fang Yuan répondit honnêtement, il n’y avait pas besoin de cacher une telle choses.

«C’est donc ça.» Le regard de l’Oncle brillait: «Alors, tu vends également l’Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles?»

«C’est hors de question.» Fang Yuan secoua la tête sans hésiter, «Je ne vends que la taverne à vin, les bâtiments en bambou, les terres et les huit serviteurs.»

L’Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles était la chose la plus précieuse dans son héritage, Fang Yuan avait besoin de sa capacité de guérison et de pouvoir les vendre pour gagner des pierres primaires. Elle pouvait soutenir sa culture et nourrir les vers Gu.

De plus, l’année prochaine, la marée des loups arriverait, et le prix des Feuilles de Vitalité monterait en flèche. Avec cette Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles entre les mains, Fang Yuan n’aurait aucun problème avec les pierres primaires pour son ascension durant sa progression au rang deux.

Mais si l’Oncle obtenait l’Herbe de Vitalité à Neuf Feuilles, son influence d’ «ancien caché» se rétablirait instantanément. Fang Yuan ne voulait pas que cela se produise.

Voyant l’attitude déterminée de Fang Yuan, Gu Yue Dong Tu était très déçu. En même temps, il se sentait impuissant.

Les deux eurent une conversation secrète pendant deux heures, puis ils signèrent un accord de transfert extrêmement sécurisé.

Gu Yue Dong Tu regagna la taverne, les bâtiments en bambou, les serviteurs de la famille et les terres, tandis que Fang Yuan conduisait trois serviteurs qui tenaient chacun une boîte remplie de pierres primaires vers la cabane.

Ils avaient chacun ce qu’ils voulaient.

En entendant la nouvelle, la Tante se précipita vers lui. Voyant les contrats et les actes de propriété de Gu Yue Dong Tu entre ses mains, elle le regarda avec des yeux ronds et montra une joie écrasante, «Mon mari, ce gamin a été stupide, pour pouvoir continuer de cultiver, il a vendu une entreprise aussi rentable! Tellement stupide, il s’est tiré une balle dans le pied tous seul.»

«Mourrez-vous si vous cessez de parler? Taisez-vous donc!» Gu Yue Dong Tu avait l’air très irrité.

«Mon mari…» La Tante fit la moue, «Je suis juste contente.»

«Ne le soyez pas! Avec cette taverne et les bâtiments de bambou, nous devons être encore plus prudents maintenant et garder profil bas. Bien que Fang Zheng soit notre fils adoptif, nous ne pouvons pas abuser de cette relation. Après tout, Fang Zheng ne s’est pas encore complètement développé, qui sait ce que l’avenir nous réserve?» Gu Yue Dong Tu soupira profondément.

«Compris!» La Tante écoutait en regardant la pile d’actes, riant de façon incontrôlable.

Le visage de Gu Yue Dong Tu était solennel.

La transaction se passa bien, et il avait maintenant un revenu. Les pierres primaires qu’il avait dépensées seraient réapprovisionnées après deux ou trois années de fonctionnement. Mais il n’était pas content du tout.

Dans son esprit apparaissait encore la silhouette de Fang Yuan.

Pour un Gu Relique, Fang Yuan a vendu sans hésiter ses actifs, c’était comme renoncer à la vie confortable qu’il avait devant lui.

Gu Yue Dong Tu se mit à la place de Fang Yuan et se dit: “Est-ce-que je ferais la même chose?  

…Non je ne pourrais pas.”

Même s’il n’aimait pas Fang Yuan, le voir le remplissait de haine et de dégoût, il ne pouvait s’empêcher de s’exclamer, “Pour être capable de renoncer et d’abandonner son futur confort aussi facilement, il sait faire preuve de résolution!”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 111 – Les pierres primaires ne sont que des biens matériels Menu Chapitre 113 – Se taire pour gagner une fortune