Kill The Hero
A+ a-
Chapitre 80 – District Spéciale de Kaesong

⚠ Avertissement : certaines parties de ce chapitre sont à risques ⚠

Après que les portes du donjon soient apparues, tous les pays du monde avaient connu une période très difficile, et elle progressait toujours.

Dans certains cas, l’existence du pays était ébranlée par le niveau de souffrance qu’ils traversaient.

C’était particulièrement vrai pour les pays du deuxième et du tiers monde.

Afrique, Europe de l’Est, Moyen-Orient, Amérique du Sud, …

« Où ? La Corée du Nord ? »

Des pays comme la Corée du Nord.

Il était impossible pour de tels pays qui avaient à la fois des troubles politiques et nationaux, de gérer correctement les portes du donjon.

Donc, ces pays avaient deux choix, soit ils se laissaient ruiner, soit ils demandaient de l’aide à des puissances plus fortes.

Dans le cas de la Corée du Nord, ils avaient choisi cette dernière. Ils ouvrirent leurs portes et demandèrent de l’aide au monde.

Bien sûr, ils n’avaient pas ouvert cette grande porte, en gros, seule une petite porte était ouverte.

« Kaesong, la Corée du Nord ? »

Le District Spécial de Kaesong était autrefois une si petite porte.

Après avoir conçu Kaesong comme une zone spéciale pour les joueurs, la Corée du Nord permettait à presque tous les étrangers d’entrer librement sans imposer de conditions ni de restrictions aux attaques de donjons.

Même dans un état socialiste, il n’y avait aucune restriction sur l’activité économique dans les districts spéciaux désignés.

Si les joueurs pouvaient vaincre la porte du donjon, alors ils seraient en mesure de faire ce qu’ils voulaient dans cette zone, donc naturellement, après être devenu un district spécial, Kaesong devint l’une des villes les plus avides du monde.

« C’est pratiquement comme Gotham. »

Donc, on lui donna le surnom de Gotham, comme la ville dans le Batman, une bande dessinée de la série DC.

« Il est allé là-bas ? Est-il fou ? »

C’était pour cette raison que Lee Jin Ah était surpris que Kim Woo Jin soit allé dans un tel endroit.

« Le fou, c’est toi qui es délibérément venu pendant le déjeuner et mangé ma nourriture. Putain de salopard d’insectes. »

Lee Jin Ah, qui était en train de mettre des ramen dans son bol avec une paire de baguettes, fit une expression étrange en entendant ces mots et rit maladroitement.

Oh Se Chan lui jeta un regard noir avant de continuer à parler.

« Kaesong n’est pas une ville aussi mauvaise que vous le pensez.

– Est-ce logique ? C’est là que tous ces bâtards criminels aiment se rassembler. »

Comme le disait Lee Jin Ah, le district spécial de Kaesong était un lieu de rassemblement pour les criminels, mais pas juste pour les criminels, c’était pour les joueurs criminels.

Un endroit pour les personnes qui ne peuvent pas entrer ou travailler dans des pays normaux ou qui ne veulent tout simplement pas vivre une vie normale.

« S’il y avait un loup dans un troupeau, alors il sentirait le sang et se démarquerait. Mais s’il n’y avait que des prédateurs rassemblés, alors c’était étonnamment paisible. Pensez à l’Amérique. Comparé au nombre d’armes à feu disponibles, le nombre de décès causés par les armes à feu est assez faible, n’est-ce pas ?

– C’est considéré comme petit ?

– Imaginez ce qui se passerait s’ils légalisaient les armes à feu en Corée du Sud. Pensez-vous que le nombre serait aussi petit que le leur ? »

Après avoir dit cela, Oh Se Chan ramassa quelques nouilles avec ses baguettes.

« C’est plutôt le meilleur endroit pour chasser les donjons. Il n’y a pas de taxe, donc il est plus facile d’échanger des biens, ce qui rend les prix des biens moins chers. C’est mieux qu’ici tant que tu es capable de suivre les règles.

– Quelles sont les règles ?

– Il suffit de laisser les gars dangereux seuls.

– Je suppose qu’il pourrait y avoir des types dangereux comme moi. »

En entendant ces mots, Oh Se Chan ne put s’empêcher de rire.

« Je vous aurais envoyé là-bas pour y jeter un œil, mais je vous répète que vous n’êtes pas si fort. »

Lee Jin Ah grommela avec un regard maussade sur son visage.

« Hyung, ne pouvez-vous pas me faire un petit compliment ?

– Je l’admets si vous faites un saignement de nez à Kim Woo Jin.

– Ah, vraiment ! Ce type est un monstre spécial ! Tu ne comprendrais pas à moins de le voir combattre en personne…

– Il y a un monstre encore plus puissant que Kim Woo Jin. »

Quand il entendit cela, le visage de Lee Jin Ah devint sérieux.

« Qui est-ce ?

– Suzuki Eiji. Il devrait être au niveau 50 maintenant, mais dans les donjons standard de deux étages, il aurait du mal à trouver un adversaire. »

Lee Jin Ah pencha la tête en entendant le nom.

« Je n’ai jamais entendu parler de lui. Est-ce que tu es en train de me dire ça pour m’embêter ? »

Malgré sa réaction, l’expression de Oh Se Chan ne changea pas.

« Croyez-le ou non, ne croisez jamais l’homme avec une cicatrice sous l’œil droit. »

Oh Se Chan marqua une pause avant d’ajouter une autre information.

« Parce qu’il est un chien de chasse pour la Guilde du Messie. »

Lee Jin Ah digéra lentement cette information.

« Mais pourquoi ce type est-il allé là-bas ? Est-ce dangereux ?

– Je ne sais pas.

– Eh bien, peut-être qu’il est allé attraper le type effrayant dont vous venez de parler ? »

A cette question, Oh Se Chan éclata de rire.

« Jamais. En réalité, même si vous emportez une armée avec vous, il n’y a aucune garantie que vous puissiez vaincre ce dernier. Kim Woo Jin le saurait probablement mieux que moi. Peut-être était-il allé faire autre chose. »

Alors qu’il disait cela, les pensées de Oh Se Chan se mirent à dériver brièvement.

‘Si Kim Woo Jin est vraiment allé chasser Suzuki Eiji… et s’il le chasse, alors il ne fait aucun doute qu’il est après la Guilde du Messie.’

L’expression d’Oh Se Chan se durcit légèrement.

‘ … Peut-être devrons-nous découvrir à l’avance le Pouvoir du Pharaon.’

La partie la plus centrale du district spécial de Kaesong était le complexe industriel de Kaesong.

Utilisé comme une usine dans le passé, c’était maintenant un point de rassemblement pour les joueurs qui restaient dans le District Spécial de Kaesong.

La vie dans le quartier était très différente de ce que les gens de l’extérieur pensaient. Plutôt qu’une ville d’anarchie, elle ressemblait à n’importe quel autre endroit au monde.

« Nous vendons des objets !

– Nous vendons des matériaux ! »

La première chose que l’on remarqua était le fait que de simples magasins couvraient les rues. Là, on pouvait voir des objets et des matériaux rassemblés par des monstres.

Ces visages, difficiles à voir pour le grand public, étaient disposés comme un marché aux poissons et la fraîcheur de tout cela était assez choquante.

Il y avait même des magasins vendant les cadavres complets de monstres.

« Cadavre de loup-garou, attrapé hier. Je le vends en entier ! »

C’était un monstre qui s’était échappé d’une porte de donjon et avait été capturé.

Dans d’autres pays, au moment où vous étiez pris avec des monstres de cette manière, vous receviez un joli bracelet en fer, gracieusement offert par l’État. Mais dans le District Spécial de Kaesong, il n’y avait pas besoin de s’inquiéter.

« Wow ! 

– Sugoi ! »

C’était la raison pour laquelle les touristes non joueurs cliquaient sur leurs caméras sur les lieux.

Bien sûr, ce n’était pas une bonne chose à voir. Les activités illégales étaient généralement faites dans les endroits sombres et cachés où personne ne pouvait les voir.

« J’aime l’eau ici. Qu’en pense-tu ?

– Vous voulez parler d’alcool ?

– Il y a aussi quelque chose de mieux. »

De l’alcool au trafic de drogue. Les choses les plus laides que l’humanité pouvait échanger, pouvaient être échangées ici.

« Tuez ce fils de pute !

– Attrapez ce bâtard ! »

Aux yeux de ceux sous l’influence de la drogue et de l’alcool, et ceux dont la moralité avait déjà pris de gros coups, quelque chose d’autre apparut devant eux.

Et la vue devant eux était brutale au-delà du point d’être juste féroce.

Le combat entre les joueurs ayant survécu aux horreurs des donjons n’était pas quelque chose qui pouvait être comparé à ceux qui ne chassaient pas ou aux gens ordinaires.

Contrairement aux arènes de combat qui avaient des règles, la plupart des combats dans le District Spécial de Kaesong étaient des combats à mort.

Les combats étaient toujours extrêmement sanglants.

Des combats comme ceux-là, qu’on aurait du mal à trouver ailleurs, étaient l’une des spécialités du District Spécial de Kaesong car ils pouvaient éclater à tout moment.

Une chose similaire se passait dans un club situé dans un coin du complexe industriel de Kaesong. C’était un bar avec quelques tables et chaises pour les clients.

Clink !

On pouvait entendre des bouteilles d’alcool se briser les unes après les autres.

« Putain !

– Ack ! »

Des cris pouvaient être entendus partout.

Entre les cris et la musique du groupe, deux hommes se tenaient devant chacun, pointant les bouteilles brisées dans leurs mains.

« Qu’avez-vous dit ? Pourquoi ne pas le répéter, enfoiré !

– Allez-vous faire quelque chose, salaud ? »

Les deux ivrognes se jurèrent l’un l’autre.

Ils semblaient tous deux plus que disposés à commettre un meurtre, ce qui prouvait que ces deux-là n’étaient pas ordinaires.

« C’est un combat de joueurs !

– C’est fou, quelqu’un les a arrêtés !

– Ils sont tous les deux au-dessus du niveau 30, voulez-vous les arrêter et les arrêter ? »

En fait, les deux joueurs étaient tous deux supérieurs au niveau 30 et une personne ordinaire ne serait pas capable de les arrêter même s’ils avaient un fusil automatique.

« Ils étaient en train de prendre du jus de mûre il y a une minute…

– Des drogues ? Oh mon Dieu ! »

Surtout, ils n’avaient pas simplement de l’alcool.

C’était comme deux voitures sans freins qui se heurtaient à pleine vitesse.

Les spectateurs déglutirent collectivement et certains d’entre eux firent quelques pas en arrière.

Tout à coup.

Puk !

Une flèche vola entre les deux qui semblaient être isolés du monde extérieur.

Les deux hommes tournèrent alors la tête en même temps pour regarder d’où elle venait, leurs yeux sauvages comme des bêtes.

Dans leur regard, ils virent une femme assise à une table, et à côté d’elle, un homme de petite taille les regardait avec un regard froid.

En dessous de son œil droit se trouvait une cicatrice assez impressionnante.

« Huk.

– Ugh. »

Dès qu’ils virent cet homme, les deux hommes enivrés d’alcool et de drogues devinrent beaucoup plus sobres.

Cela arriva à presque tout le monde dans le club. Comme ils devinrent tous nerveux quand ils remarquèrent l’apparition de cet homme.

Une seule personne dans tout le club était plus détendue que nerveuse à ce moment.

‘Suzuki Eiji.’

Kim Woo Jin, déguisé en homme bronzé avec une grande moustache assise au bar et observant la situation, observait l’homme qui était parvenu à calmer la situation tendue dans le club avec seulement un regard.

Et puis une pensée lui vint à l’esprit.

‘Je ne pensais pas te rencontrer de cette façon.’

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez pour lire Kille the Hero en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 79 – Enfin un chien de chasse utile Menu Chapitre 81 – Entrepôt