Kill The Hero
A+ a-
Chapitre 170 – Éveil (4)

Il n’était pas rare que l’armée soit stationnée à l’extérieur d’une porte de donjon.

De plus, il n’était pas rare que la quantité et la qualité des troupes stationnées changent à mesure que le nombre d’étages augmentait.

Pour les monstres qui pouvaient sortir d’un donjon du 1er étage, des fusils d’assaut normaux suffisaient.

Cependant, pour les monstres qui pouvaient sortir d’un donjon du 3 étages, parfois un tank était nécessaire.

Donc, naturellement, des troupes plus puissantes étaient stationnées à l’extérieur des donjons qui avaient un plus grand nombre d’étages.

Et naturellement, il y avait plus de règles.

Il serait étrange que le contrôle dans un endroit où les tanks et autres armes puissantes puissent être tirées soit faible.

Le rôle de Kimura Yoshio en tant que commandant des forces armées dans cette opération était de tuer Kim Woo Jin et de faire croire à un accident que personne au monde ne soupçonnerait.

En fait, ce n’était pas trop difficile à faire.

Comme cela avait été expliqué précédemment, la raison d’être de telles armes était claire.

Tout ce qui restait à faire était de s’assurer que les soldats auxquels ils avaient confié la tâche, effectuaient leur travail correctement.

Et à cet égard, la confiance de Kimura Yoshio débordait.

Les soldats qui avaient été choisis pour cette mission n’étaient pas des soldats normaux, au contraire, ils étaient tous des gens qui feraient des choses folles comme des attaques de kamikaze si c’était pour la gloire du Japon.

« Bon sang ! »

Cependant, toute la confiance qu’avait Yoshio s’effondra lorsqu’il reçut une certaine information.

‘Pourquoi est-ce qu’Isaac Ivanov s’est réveillé ?’

Il s’agit d’Isaac Ivanov !

Il y avait des nouvelles de dernière minute que le héros était enfin sorti de son coma.

Bien sûr, si c’était le cas, alors Kimura Yoshio n’aurait aucune raison d’être aussi contrariée, mais ce n’était pas le cas.

‘Et pourquoi vient-il ici ?’

Le problème était qu’Isaac Ivanov était en route pour le donjon contrôlé par Kimura Yoshio et ses hommes.

En vérité, il n’y avait rien d’étrange dans ses actions.

Du point de vue d’Isaac Ivanov, les deux personnes présentes dans le donjon sont les deux bienfaiteurs qui lui ont sauvé la vie.

Pourquoi ne se rendrait-il pas à la porte du donjon le plus vite possible ?

C’était plus touchant qu’étrange.

Cependant, c’était quelque chose qui était difficile à accepter pour ceux qui avaient l’intention de tuer Kim Woo Jin.

‘C’est hors de mon contrôle.’

Tout d’abord, il lui était impossible d’arrêter Isaac Ivanov.

‘Je ne peux pas mobiliser les troupes en face d’Isaac.’

Naturellement, il était impossible pour lui d’exercer un pouvoir militaire devant Isaac Ivanov.

‘La probabilité qu’Ito échoue est presque nulle.’

Bien sûr, il n’aurait à mobiliser ses hommes que si Ito Shunsuke ne parvenait pas à tuer Kim Woo Jin dans le donjon, mais il estimait que la probabilité que cela se produise était inférieure à la foudre à l’intérieur d’un bâtiment.

‘Quoi qu’il en soit, ce sera un mal de tête.’

Mais ce serait gênant malgré tout.

Qu’allait-il se passer si ce dernier venait féliciter ses coéquipiers et rencontrer leurs avis de décès ?

Indépendamment de ce qui se passait, il y aurait une agitation.

Et c’était ce que pensait Kimura Yoshio.

Comment minimiser la mort de ses deux coéquipiers ?

C’était alors.

« Isaac Ivanov est arrivé. »

Kimura Yoshio leva la tête lorsque la porte de son bureau de conteneur temporaire fut ouverte et qu’un subordonné entra pour lui faire un rapport.

‘Au moins, nous devrions éviter qu’Isaac Ivanov apprenne la mort de ses coéquipiers juste devant la porte du donjon.’

Il avait l’intention de faire un plan plus détaillé après avoir rencontré en personne le jeune homme.

« D’accord, dites-leur que je les verrai dans un instant.

– Oui, monsieur.’

Après avoir accepté le salut de son subordonné, l’expression de Kimura Yoshio devint aigre.

‘C’est le pire.’

Son expression montrait qu’il sentait que cela ne pouvait pas être pire.

« M-, Monsieur ! »

À ce moment-là, un autre soldat se précipita pour faire son rapport à Yoshio.

« Le donjon a été attaqué !

– Quoi ?

– E-, et il y a eu une alarme biochimique B- !

– Une alarme biochimique ?

– Le p-, le poison se répand de la porte du donjon ! »

« Kim Woo Jin a été blessé. Une alarme biochimique retentit autour de la porte du donjon. Ça devrait être du Poison Sanguin. »

C’était un rapport urgent.

Cependant, en l’écoutant, l’expression calme d’Oh Se Chan ne changea pas.

« Ah, j’ai compris. »

Il parla même d’un ton plutôt calme.

« Ne vous inquiétez pas, c’est un acte planifié.

– Un acte ? »

Oh Se Chan hocha la tête quand son subordonné montra sa surprise.

« Très bien. Un acte. »

Face à cette simple réponse, le subordonné d’Oh Se Chan ne put s’empêcher de poser une question avec une expression montrant qu’ils ne comprenaient pas.

« Pourquoi agit-il ?

– Le niveau d’audience n’augmenterait-il pas si le héros, sorti de son coma, se rendait à la porte du donjon pour attendre les coéquipiers qui lui ont sauvé la vie, pour constater qu’ils avaient été attaqués ? »

Malgré les explications, le subordonné avait l’air de ne pas avoir parfaitement compris ce qu’il disait.

Oh Se Chan ne prit pas la peine de donner plus d’explications après avoir vu cela.

« Maintenant, appelons le Chevalier Noir qui combattra le gouvernement japonais au nom de Kim Woo Jin. »

Au lieu de cela, il donna un autre ordre subordonné.

« Contacte Park Yong Wan. »

[Isaac Ivanov se réveille !]

Il ne fallut pas longtemps pour que la nouvelle du nouveau héros, le réveil d’Isaac Ivanov, se répande dans le reste du monde.

– Wow ! Isaac est de retour !

– Kuh ! Isaac est vivant !

– Les héros ne meurent jamais !

Et il ne fallut pas longtemps pour que les gens deviennent excités par les nouvelles.

[Le coéquipier d’Isaac Ivanov est victime d’un acte terroriste !]

[Le coéquipier d’Isaac Ivanov est grièvement blessé !]

Et il ne fallut pas longtemps pour que l’eau froide se déverse sur l’atmosphère chauffée.

– De quoi parlent-ils ? Terrorisme ?

– Terrorisme ? Le coéquipier d’Isaac Ivanov était-il victime de terrorisme ? Au Japon ?

– Les joueurs japonais ont-ils attaqué son coéquipier dans le donjon ? Pourquoi feraient-ils cela ?

L’atmosphère après les éclaboussures d’eau froide était, bien sûr, remplie de confusion.

[Le Japon attaque l’équipe d’Isaac Ivanov !

[Le nouveau coéquipier d’Isaac Ivanov est coréen !]

[Y a-t-il des tensions entre le Japon et la Corée ?]

[Le Japon révèle ses vilaines ambitions !]

Les médias déversaient constamment des articles non prouvés, mais extrêmement stimulants sur la situation.

– Ces fils de putes ! Ils osent toucher son coéquipier ?

– Ça a toujours été comme ça. Ces bâtards montreront une apparence calme à la surface alors ils feront des choses comme ça quand personne ne s’y attendra.

– Néanmoins, c’est pratiquement un crime de guerre.

Et le public commença à évacuer sa colère envers le Japon.

– Ces ****** salauds ! (terme très offensant sur les japonais, censuré par le trad ang)

Parmi eux, c’était la colère de Park Yong Wan qui était la plus intense.

Et c’était compréhensible.

Après tout, ce dernier détenait la plus grande part d’Isaac Ivanov. Du point de vue de Park Yong Wan, tout dommage à son adversaire était pour lui.

« Alors, comment va Kim Woo Jin en ce moment ? »

Par-dessus tout, ce qui choquait le plus Park Yong Wan était le fait qu’il ne s’agissait nul autre que Kim Woo Jin.

Bien sûr, ce n’était pas parce qu’il aimait ou chérissait Kim Woo Jin.

« Il est sorti de la chirurgie, mais ils doivent quand même surveiller son état.

– Putain, savez-vous combien j’ai investi pour l’avoir à ses côtés ? »

Il avait déjà investi une bonne partie de lui pour le placer dans une bonne position.

« Il n’y a personne pour le remplacer ! »

Et il n’y avait actuellement personne d’autre sous Park Yong Wan qui pourrait prendre la place de Kim Woo Jin.

C’était aussi l’une des raisons pour lesquelles la colère de Park Yong Wan était aussi féroce.

Ce sont eux qui l’ont attaqué sans une raison claire.

« Putain de salauds, c’est leur vengeance pour ce qui s’est passé avec la Guilde du Crâne, n’est-ce pas ? »

Après tout, est-ce que ce n’était pas Park Yong Wan qui avait piétiné la Guilde du Crâne, qui était l’avant-poste des Coréens, et les avait forcés à rentrer au Japon ?

En d’autres termes, il n’avait pas d’autre choix que de considérer cela comme une attaque personnelle plutôt que comme une erreur ou un accident.

C’est pourquoi Park Yong Wan ne pouvait pas laisser tomber.

« Appelez immédiatement la Maison Bleue.

– Avez-vous dit la Maison Bleue ?

– Un joueur coréen a été sévèrement blessé par le terrorisme organisé par des joueurs japonais alors qu’il menait une activité d’attaque de donjon au Japon, bien sûr, le gouvernement devrait faire un pas en avant. »

Park Yong Wan jeta un regard étrange à sa secrétaire surprise.

« Nous devons recevoir des excuses et une compensation. »

Une guerre avait commencé.

(Note du trad ang:

1. Cheongwadae, également connue sous le nom de Maison Bleue, est le bureau de direction et la résidence officielle du chef de l’État de la République de Corée, le Président de la République de Corée, situé à Jongnogu gu de la capitale, Séoul.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez pour lire Kille the Hero en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 169: Éveil (3) Menu Chapitre 171 – Éveil (5)