God and Devil World | 神魔世界
A+ a-
Chapitre 67 – Enchevêtré

Dans les grandes villes, les familles ordinaires devraient avoir plusieurs jours voire dix jours de stockage de nourriture. Le Always Bright Village est un village de campagne. Ils auraient dû avoir davantage de provisions.

Da Gouzi rit amèrement: «Notre village faisait du tourisme agricole, spécialisé dans l’accueil des voyageurs extérieurs. Dans le village, il y a des porcs, du poulet et des poisson élevés en privé. Le jour où il y eu les zombies, ils mordirent plusieurs personnes. Tout le monde a fui ou s’est caché de peur.

«Plus tard, Grand Frère Tigre et les autres sont venus. Ils nettoyèrent les zombies du village, mais les provisions, les cochons et les poulets du village furent tous arrachés par eux. Quand nous courions, personne ne portait beaucoup de nourriture. Donc nous ne pouvons arracher que des légumes et de l’herbe pour vivre.

Yue Zhong pointa du doigt les terres agricoles environnantes: «Pourquoi ne pas semer là-bas ? Tu n’as qu’à planter quelques graines, après quelques mois tu pourras ramasser un peu de nourriture.»

Il n’y avait que des femmes et des enfants à la recherche de légumes dans les champs à l’extérieur du village. Il n’y avait pas de gens cultivant la terre.Ce n’était pas possible de continuer ainsi. Après tout en ne comptant que sur les réserves, même s’il y a une montagne de provisions stockées,au bout d’un moment elles seront terminées.

S’il n’y avait personne affectée à l’agriculture, le problème de la nourriture était suffisant pour que les gens aient un mal de tête sans fin.

Da Gouzi rit amèrement: «Grand frère Tiger a acheté des graines au fournisseur voisin, mais ces graines ont été plantées il y a un moment. Pourtant elles n’ont pas encore germé.»

Le cœur de Yue Zhong s’obscurcit. S’il n’y avait aucun moyen de résoudre le problème de la plantation des graines, la situation future de l’humanité deviendrait de plus en plus difficile. Il y a beaucoup de nourriture et de matériel éparpillé dans le monde, mais après chaque utilisation, il y en a moins. De plus, après un certain temps, la nourriture commencera à moisir et la quantité de nourriture comestible diminuera encore.

Yue Zhong jeta les doutes au fin fond de son esprit, se dirigeant vers les autres endroits du village.

Dans ce village, à l’exception des hommes armés, tout le monde semblait affamé sans espoir dans les yeux, comme des cadavres.

Plusieurs hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, cherchaient des herbes et des légumes.

Le groupe d’enfants qui dérangeait Zhang Xin couraient tous autour du village à la recherche de nourriture comestible. La fin du monde avait déjà pris à ces enfants leur innocence, leur insouciance et les avait amenés à une maturité précoce. Ils commencèrent tous à lutter pour leur survie.

Les zombies entourant le village de Toujours Brillant avaient déjà été éliminés par Tiger. Grâce à cela, les villageois avaient pu chercher de la nourriture à l’extérieur du village.

«Voici deux petits pains cuits à la vapeur. Si toi et l’autre m’accompagnez pendant un jour. Ces deux brioches à la vapeur sont à vous.»

Passant un coin, il y eut une voix misérable.

Yue Zhong fronça les sourcils.

En regardant à l’intérieur d’un bâtiment en briques, un petit tireur avec un fusil 81 tenait deux gros pains à la vapeur blanche et souriait à deux femmes.

La femme âgée avait un peu plus de 30 ans. Elle avait une silhouette pleine, une belle apparence, et portait une blouse blanche avec un jean très classe. La jeune fille n’avait que 11 ou 12 ans. Ses grands yeux regardaient le tireur débordant d’effroi. Dans le même temps, elle regardait fréquemment les deux gros pains à la vapeur. En les voyant, la faim qui l’a travaillait depuis des jours semblait disparaître.

L’ainé bien élevée implora: «Grand frère Xu ! Je vous accompagnerai ! Je vous supplie de relâcher Shanshan ! Elle est encore jeune !»

Le visage du tireur Xu s’affaissa, sa voix froide sans comparaison: «Li Xuan, pas la peine de supplier. Je suis sans vergogne ! J’aime bien la paire mère – fille. C’est ta bonne fortune. Ne refuse pas un toast pour être forcé de boire. * Ne m’embête pas sinon je te jetterais dans le fossé. Si vous mourrez toutes les deux, personne ne viendra vous sauver.»

En voyant le visage maléfique de Gunman Xu, le cœur de Li Xuan devint désespéré. Après que son homme ait quitté le village pour trouver de la nourriture, il n’est jamais revenu. Sans la protection de son mari, ce Xu regardait toujours son corps et en profitait.

Une lumière astucieuse brilla dans les yeux de Xu Wei, le ton changea: «Li Xuan, si toi et ta fille me suivent, je te garantis que tu n’auras pas faim tant que je suis vivant.»

Xue Wei utilisa la carotte et le bâton. Li Xuan n’avait pas de plan. Si c’était avant la fin du monde, elle pourrait mettre cet homme à sa place avec juste un coup de téléphone pour ne jamais recevoir un second regard de sa part. Mais maintenant …

Il n’y avait aucune loi dans le Always Bright Village. Xu Wei pouvait les tuer à sa guise, et personne ne viendrait les aider. Pour elle, suivre Xu Wei n’était pas un problème, mais Li Xuan ne voulait pas embarquer sa propre fille dedans.

Xu Wei regarda Li Xuan et sa fille chérie Zou Shanshan avec des yeux avides. Il continua à les menacer: «Ma patience a des limites !»

Entre ces mots, Xu Wei détacha le fusil de type 81 sur son dos et le plaça à côté de la nourriture.

En voyant Xu Wei comme ça, Li Xuan était encore plus effrayé.

– «Attendez un instant !» À ce moment, il y eut une voix à l’extérieur de la porte. Yue Zhong entra à l’intérieur.

Le visage de Xu Wei changea en voyant Yue Zhong franchir la porte. Il attrapa son fusil de type 81 et fixa nerveusement Yue Zhong: «Yue Zhong, que veux-tu ?»

Les manières de Yue Zhong étaient froides. Fixant Xu Wei, il demanda: «Que fais tu ?»

Xu Wei eut peur à cause des manières de Yue Zhong, et il recula de deux pas. «Je fais juste une transaction avec elles. Deux petits pains cuits à la vapeur pour les prostituer pendant une journée. C’est du libre échange avec elles. Va dire à grand frère Tiger, je n’ai pas peur.»

Debout à côté de Yue Zhong, Lu Wen ne put s’empêcher de maudire: «Sans vergogne !»

Les autres filles ne pouvaient pas croire que Xu Wei osait dire ces mots ouvertement.

Chi Yang regarda les yeux de Yue Zhong à ce moment. Un regard meurtrier apparut.

Yue Zhong secoua la tête vers Chi Yang

Yue Zhong sortit deux sachets de biscuits compressés de ses poches. Il dit indifféremment à Li Xuan: «Voici deux sachets de biscuits compressés. J’utilise ça pour vous en acheter deux ! Après m’avoir suivi, vous n’avez plus qu’à faire le travail qui vous a été donné, et vous ne mourrez pas de faim.»

*Métaphore pour dire de ne pas le forcer à faire une action en la refusant



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 66 – Instinct de survivant Menu Chapitre 68 – Accorder de la bouillie