God and Devil World | 神魔世界
A+ a-
Chapitre 62 – La conversation dans la nuit

Lei Chen était l’homme de main numéro un de Wang Wang. Il était l’homme de confiance de Tiger Wang, et le suivait toujours.

Zhang Xiang et Chen Yan étaient les gens talentueux que Tiger Wang avait recrutés parmi les survivants. Zhang Xiang était avant un chef de gang de cinq ou six hommes.

Chen Si qui bloquait le chemin de Yue sur le carrefour est le cousin de Chen Yan. Lorsque Chen Yan a été recruté par Tiger Wang, il avait également sept ou huit hommes sous ses ordres.

Tiger Wang n’avait pas de mal à parler de son passé, c’est pourquoi Guo Yu a osé parler de son passé.

Guo Yu fut capturé par Tiger Wang après avoir pris les armes de la police.

Parmi les femmes survivantes dans celles qui intéressaient Tiger Wang, Guo Yu était la seule qu’il n’avait pas encore touchée. Si Yue n’était pas là, Tiger Wang aurait utilisé Guo Yu pour attirer un autre combattant puissant.

Au delà de Guo Yu, Tiger Wang avait aussi plusieurs autres belles filles vierges. Ces filles étaient celles qu’il gardait pour attirer de puissants combattants.

«Ce chef des bandits est vraiment malin !» Yue Réfléchissa silencieusement tout en pétrissaient la paire de seins dodue et élastique,

Tandis que Guo Yu expliquait l’histoire de Tiger Wang, elle s’était inconsciemment rapproché permettant à Yue de la toucher.

Yue n’était après tout qu’un homme ordinaire, il aimait aussi les belles femmes. Cependant, après la fin du monde, il dut retenir ses désirs. Il n’avait pas touché les filles à cause de ses contraintes morales. Guo Yu était jeune, belle, charmante, et lui avait été donné par Tiger Wang. Guo Yu ne montra aucune objection, aussi ne restreignit-il pas ses propres désirs.

«Yue, que fais-tu ?» Au moment où Yue était sur le point d’embrasser les lèvres de Guo Yu, une petite silhouette se précipita vers Yue et cria de colère.

Yue leva les yeux et découvrit que la petite figure était Lu Wen.

Voyant Lu Wen, Yue ressentit inconsciemment un sentiment de panique. Cependant, son visage resta neutre et il demanda pourquoi elle était rentrée.

Lu Wen voyant que Yue embrassait Guo Yu dans le jacuzzi, était jalouse, en colère et frustrée. Ses yeux étaient rouges et remplis de larmes, comme quand une femme qui venait de surprendre son mari la trompant

Yue dit: «Wen Wen, sors dehors et attends-moi, je dois te parler.»

Lu Wen, après avoir entendu les mots de Yue, quitta la pièce en colère.

– «Maître, c’est votre petite amie ?» Guo Yu regarda Lu Wen, une lueur de haine dans les yeux. Elle détestait Lu Wen, parce qu’en tant que femme, dejà elle devait renoncer à sa dignité pour servir un homme, alors en plus n’être qu’une serviteuse cela l’énerva fortement.

Yue sourit et soupira: «Je ne sais pas.»

Yue avait toujours traité Lu Wen comme une sœur. Dans la ville de Lei Jiang, Lu Wen lui avait avoué ses sentiments, alors il avait commencé à la considérer comme une femme. Mais malgré le temps qui c’est passé, il ne savait toujours pas s’il l’aimait ou non car au moment où ils se rendaient à Long Hai, Yue n’avait pas le temps de réfléchir à ces choses.

N’étant pas d’humeur à continuer à jouer avec Guo Yu, Yue se lava le corps et quitta la pièce.

Lu Wen s’assit avec colère sur le lit, quand elle vit Yue arriver, elle se retourna immédiatement.

Yue était assis en face de Lu Wen, avec Guo Yu et Wang Lan derrière lui.

Yue regarda Lu Wen, les yeux pleins d’amour: «Wen Wen, tu sais que je te considère toujours comme une sœur. Même maintenant, je t’aime comme ma sœur. En tant que frère et sœur, je prendrai toujours soin de toi ne t’inquiète pas.»

Après avoir écouté les mots de Yue, le visage de Lu Wen commença à changer. Elle se jeta dans le bras de Yue en pleurant et dit: «Grand frère Yue ! Je ne veux pas être ta sœur. Je veux être ta femme. Je sais que j’ai mal réagi, je ne me mettrai plus en colère et ne serai plus jalouse , ni ne m’opposerai à tes contacts avec d’autres femmes. Mais Grand frère Yue ne m’abandonne pas, tu es le seul qui me reste. Si tu ne veux pas de moi, je ne n’aurais plus de raison de vivre.»

Le monde a changé, Lu Wen a vu à quel point le monde peut être cruel et effrayant. Surtout après son arrivée au Always Bright Village, la cruauté de ce monde post apocalyptique lui avait été révélée. Sans la protection de Yue, elle ne savait pas comment elle pourrait survivre dans ce monde cruel.

Yue voyant Lu Wen pleurer tellement dans ses bras, son cœur commença à s’adoucir, et il lui tapota doucement le dos: «Très bien ! Très bien ! Je ne t’abandonnerai pas, Wen Wen mais je veux juste t’aimer en tant que sœur.Tu sais je ne suis pas aussi bon que tu le penses. Je ne suis qu’un homme ordinaire, pas digne de ton amour.»

Voyant Yue réconforter Lu Wen, Guo Yu et Wang Lan étaient envieuse.

Lu Wen était une personne importante pour lui. Contrairement à Guo Yu: il était attiré par sa beauté, et n’avait pas de sentiments particuliers ou de préoccupations au sujet d’elle.

Dans ce Always Bright Village, Tiger Wang et ses hommes ne voyaient pas les femmes comme des personnes. Ils les voient juste comme des outils pour les soulager ou encore comme une monnaie d’échange. Zhang Xiang était le plus pervers, il aimait torturer les femmes et les enchaîner comme des animaux. Toutes les femmes avaient peur d’être entre les mains de Zhang Xiang. Dans ce monde post apocalyptique, être protégé et respecté par un homme fort tel que Yue était une sorte de chance.

Lu Wen avec des yeux larmoyants, regarda Yue et dit avec audace: «Mais je ne veux pas être ta sœur. Je ne le veux vraiment pas. Grand frère Yue, je t’aime, je t’aime. Je veux que tu sois mon homme ! À part toi, personne d’autre ne le sera.»

Avant la fin du monde, Lu Wen était une fille très audacieuse et enthousiaste, osant toujours dire des choses embarassantes. Dans ce post apocalyptique, sans le contrôle de ses parents, elle craignait pour l’avenir, et était de plus en plus enhardie. Bien sûr, dans le passé, même si elle aimait Yue, elle ne serait pas aussi audacieuse et courageuse de tout lui avouer. (1)

Lu Wen tenait à Yue, se souvenant quand Lu Wen avait pris soin de lui quand il était grièvement blessé. Son cœur s’adoucit et il dit doucement: «Très bien ! Très bien ! Très bien ! À partir d’aujourd’hui, tu es ma petite amie.»

Juste après que Yue ait dit cela, une vaillante et belle silhouette apparut dans son esprit.

Lu Wen cessa de pleurer en tenant Yue, rit et dit: «Hey Hey ! Grand frère Yue, c’est ce que tu as dit ! A partir de maintenant, je suis vraiment ta petite amie. Peu importe combien de femmes tu as, elles doivent m’appeler grande sœur !»

(Salut ! Voici la définition de Enhardie, Enhardie: La personne puise une énergie insoupçonnée et a l’assurance nécessaire pour réaliser une action qui lui semblait insurmontable. )



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 61 – Le jacuzzi Menu à suivre...