Éminence des Ombres | To Be a Power in the Shadows
A+ a-
Chapitre 67 – Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh

Le week-end est arrivé, et avec lui, le début des préliminaires du Festival du Dieu de la Guerre.

Je suis assis avec Hyoro dans les sièges du public de l’arène de combat, et je regarde les matchs. Le soleil est encore haut dans le ciel, et les spectateurs sont peu nombreux. Après tout, ce ne sont que les préliminaires. Plutôt, ce nombre est une assez bonne participation pour les préliminaires.

En fait, j’ai déjà disputé deux matchs la nuit dernière. Pas dans l’arène de combat, mais dans des endroits herbeux au hasard. Oui, le premier et le deuxième tour des préliminaires ont lieu dans les prairies à l’extérieur de la capitale royale. Personne ne vient voir ces matchs. La qualité de mes adversaires était également la pire. Je les ai battus tous les deux en les assommant avec un lariat peu enthousiaste. Les deux victoires étaient totalement dépourvues de joie.

Puis à partir du troisième match, c’est enfin l’arène de combat ! À ce stade, la qualité des combats a finalement atteint un niveau tout juste acceptable. Bien que peu nombreux, il y a au moins quelques spectateurs, ce qui est aussi une grande amélioration. Ce à quoi la plupart des gens font référence lorsqu’ils évoquent le Festival du Dieu de la Guerre, c’est le tournoi proprement dit, après tout.

“Oh oui, où est Jaga ?”

Je demande donc à Hyoro, qui semble prendre des notes en quelque sorte.

“Il a dit qu’il était rentré chez lui pour faire de l’agriculture.”

(T/N : La blague ici est que le nom de famille de Jaga est ‘Imo’, donc quand vous le mettez ensemble, son nom est ‘Jagaimo’ = pomme de terre. Et il fait de l’agriculture. Lol.)

“Je vois.”

Hyoro continue de prendre des notes avec enthousiasme tout en regardant le match. Autour de son cou se trouve le collier de l’épée sacrée, le souvenir que je lui avais offert en rentrant de la Terre Sainte. Je suis heureux qu’il l’aime assez pour le porter. Mais plus encore, j’ai des doutes sur son sens du goût, pour aimer quelque chose comme ça…

“Alors, qu’est-ce que tu fais ?”

“Je collecte des données de combat. Les novices parieraient en se basant simplement sur leur intuition, mais je suis différent. Je collecte des données, j’applique des statistiques, et je parie en fonction des probabilités.”

“Fu~n.”

Je jette un coup d’oeil au bloc-notes de Hyoro.

“Probablement fort”, “Probablement faible”, “Aucune idée”, voilà ce qui est écrit. ( … bon, c’est mieux que rien mdr )

“Les gains aux paris sont considérés à partir du total cumulé.”

C’est ce que dit Hyoro avec assurance tout en continuant ses notes.

“C’est donc ça.”

“Les noobs parient sur un match et appellent ça une victoire ou une défaite. Mais je suis différent. Je ne fais pas une fixation sur les résultats d’un seul match. J’augmente le nombre d’essais, je combine les probabilités, et je gagne par unités de 10 matchs.”

“C’est ainsi.”

“Car je suis un homme qui gagne par totaux…”

“Tant mieux pour toi.”

Je baille.

“C’est une conversation intéressante que vous avez là-bas.”

A ce moment, un jeune homme apparaît derrière nous.

“Notre conversation est intéressante ?”

“Elle l’est en effet !”

En réponse à ma question, le beau blond au fond presque entouré d’étincelles sourit en prenant la pose.

“Vous, vous êtes… !”

“Tu le connais, Hyoro ?”

“Vous êtes le mythe invincible, Goldoh Kinmekki-san !!”

(T/N : Quand on lit ensemble, son nom signifie ‘dorure/placage’.)

Goldoh-san se brosse les cheveux en réponse au regard révérencieux de Hyoro.

“Ce surnom est assez embarrassant. Par tous les moyens, appelez-moi plutôt Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh Kinmekki !”

“O-, oui, bien sûr ! Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh-san !” ( … c’est horrible ! )

Eh, je préfère ‘Mythe invincible’.

“Tu récupères des données de combat ?”

“Oui, c’est ça !”

“C’est bien. Moi aussi, je ne renonce jamais à la collecte de données de combat.”

“Je…, c’est vrai ? !”

“En effet. Toujours à la poursuite de la victoire… tu vois ?”

“TELLEMENT COOL ! Vous pouvez m’en dire plus ? !”

“Yare yare, juste un petit peu alors.”

J’ai le sentiment que cela va prendre un certain temps.

Mon entrée est sur le point d’arriver aussi, donc c’est un bon timing.

“Je vais aller chier.” ( … un peu plus de … tact )

“Vas-y.”

Je me change dans les toilettes, puis me dirige vers la salle d’attente des participants.

******

Hyoro écoutait la théorie de la victoire assurée de Dragon d’Or Goldoh Kinmekki avec une attention soutenue.

“Par exemple, regarde. Prend le prochain match comme exemple.”

“Oui, monsieur !”

Il se trouvait que les participants du prochain match furent appelés dans l’arène.

“Round 3, Match 12 ! Gonzales contre Jimina Sehnen !” ( Mdr tu parles d’un exemple )

Les deux Mages Épéistes s’affrontèrent.

“Ma théorie me permet de mesurer la force générale de la plupart des gens avant même qu’ils ne commencent. Considérons d’abord Gonzales. Sa force physique peut être déterminée en regardant son équilibre musculaire. Ses yeux et son expression lui donnent l’aura d’un vétéran qui a traversé de nombreux champs de bataille. En un coup d’oeil rapide, sa puissance de combat est de 1 364.”

“P-, puissance de combat ? ! C’est quoi ça !!”

“Après avoir rassemblé et analysé les données de combat d’un combattant, je les quantifie. Une puissance de 1 364 n’est pas un mauvais chiffre.”

“Génial !”

“En revanche, Jimina Sehnen… fumu.”

Dragon d’Or Goldoh Kinmekki fixa Jimina avec des yeux aigus, se taisant.

“C, comment es-t’il ?”

“Non, comment pourrait-il… Mais, c’est…”

“G-, Goldoh-sensei ?”

“Désolé pour ça. J’étais simplement un peu décontenancé.”

“Se pourrait-il que Jimina soit en fait … ?!”

“En effet, cet homme… Jimina Sehnen est… du menu fretin !”

“Eh… ? Du menu fretin ?”

“Aucun doute là-dessus ! Je n’ai pas la moindre idée de comment il a réussi à se frayer un chemin jusqu’au troisième tour ! Peut-être par miracle ?”

“Il a l’air un peu faible…”

“Visage faible, corps faible, et aura faible ! La puissance de combat de Jimina est de 33 ! Haha, il est le fond du baril en tant que Mage Épéistes !”

“Ce qui signifie que ce sera la victoire de Gonzales ?”

“Avec un seul coup, très probablement. Il n’y aura rien à voir dans ce match.”

Alors le match commença.

Celui qui se déplaçait en premier fût Gonzales.

Avec une vitesse qui ne correspondait pas à son grand corps musclé, il se précipita vers Jimina, en brandissant son épée.

Ses mouvements étaient un cran au-dessus de la plupart des autres participants à ce troisième round. L’évaluation de Goldoh, qui le considérait comme un vétéran du champ de bataille, ne semblait pas totalement infondée.

Jimina ne réagissait même pas à l’attaque de Gonzales.

Tout le monde était sûr de la défaite de Jimina.

Mais, à ce moment…

Gonzales… trébucha. ( Comme par hasard )

Juste en face de Jimina, Gonzales trébucha et roula.

Puis dans le même mouvement, sa tête frappa le sol, et il perdit connaissance.

L’arène entière était devenu complètement silencieuse. Tout le monde se disait : “Allez, il va se relever, non ?”

Mais Gonzales ne broncha même pas.

Jimina rengaina son épée et se tourna pour partir, alors que le juge n’avait pas encore réagi.

“V-, vainqueur, Jimina Sehnen !”

“C-, C’ÉTAIT QUOI CE BORDEL ? !”

“RENDEZ-MOI MON ARGENT !”

Les railleries tombaient comme une pluie sur le pauvre Gonzales inconscient.

Ne sachant pas comment réagir, Hyoro regarda le visage de Goldoh Kinmekki, le Dragon d’Or Gagnant à coup sûr.

“E-, eh bien, ça arrive aussi, de temps en temps.”

C’est ce que disait Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh Kinmekki avec un visage légèrement crispé.

“Les données de combat peuvent nous aider à prédire le résultat. Cependant, rien n’est jamais certain dans un combat. C’était une bonne leçon, n’est-ce pas ?”

“N-, ne me dites pas que Sensei avait vraiment prédit que cela arriverait… ?”

“Hmph…”

Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh Kinmekki souriait simplement en réponse.

“Laisse-moi t’apprendre quelque chose de bien.”

“Eh… ?”

“Il y a deux façons de gagner un pari. La première est de chercher un participant fort, et de parier sur ce participant. L’autre façon est de chercher un participant faible, et de parier sur l’adversaire de ce participant.”

Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh Kinmekki se leva et tourna le dos.

“Demain, Round 4, Match 6, sera le Dragon d’Or Goldoh Kinmekki contre Jimina Sehnen.”

“Qu-… vous voulez dire !”

Dragon d’or Gagnant à Coup Sûr Goldoh Kinmekki se retourna, et pointa Hyoro du doigt.

“Est-ce que toi… aussi tu as trouvé la formule de la victoire assurée ?” ( … c’est quoi cette phrase et cette position… il s’y croit trop mdr )

Puis il partit en brossant ses cheveux blonds étincelants.

“T-, tellement cool…… !” ( Mais non…. )

Hyoro avait vu partir Dragon d’Or Goldoh Kinmekki avec un visage étonné.

“Yo, je suis de retour de mes toilette.”

Un adolescent aux cheveux noirs retourna à sa place.

“Oi, Sid ! Demain il y a un match avec victoire garantie ! Parie tout ton argent dessus !”

“Eh, je ne veux pas.”

“Fais-le, fais comme si tu avais été piégé par moi !”

“Non merci.”

“Tch, oublie ça alors. Ne viens pas pleurer après !” ( On va voir qui va pleurer mdr )

Puis, les deux jeunes hommes avaient recommencé à regarder les matchs.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 66 – Le Poyoyon inoffensifs et la taupe Menu Chapitre 68 – Le match où le plus fort reçoit toute l’attention