Éminence des Ombres | To Be a Power in the Shadows
A+ a-
Chapitre 18 – Continue de regarder du bas de la scène

Messages de Zoro022, à partir de maintenant je serai seul sur ce novel, il y aura certaines différences, ça sera comme j’avais voulu le commencer, j’espère que vous apprécierez, il y a deux narrations, celle du Héros Sid ou Shadow, et la narration ordinaire. La première est au présent, la deuxième au passé. Si quelque chose vous dérange n’hésitez pas à me mp sur Discord. Merci d’avance.

Que diable se passe-t-il ?

Iris traversait la capitale royale à toute vitesse en pleine nuit, ses cheveux roux flottaient derrière elle.

Un bâtiment avait été coupé. Elle avait douté de ses oreilles quand un tel rapport lui était parvenu. Mais alors qu’elle se dirigeait vers la scène, partagée entre la croyance et l’incrédulité, des rapports successifs lui parvenaient continuellement.

Des attaques à grande échelle se produisaient simultanément dans toute la capitale royale.

Il n’avait pas fallu longtemps pour tirer une conclusion. Mais le problème était que les cibles des attaques n’avaient aucun point commun. Une maison de commerce, un entrepôt, un restaurant, la résidence privée d’un noble… le fait que ces attaques aient été préméditées était évident, mais leur but n’était pas clair.

C’était un fait réel que toute la capitale royale était actuellement secouée.

Tous les membres de l’Ordre des Chevaliers avaient été envoyés en intervention d’urgence, et l’évacuation des personnes importantes était en cours. De nombreux citoyens observaient la scène depuis leurs fenêtres malgré l’heure tardive, et peu d’entre eux s’approchaient des sites d’attaque par curiosité.

Iris continuait de se précipiter vers la scène la plus importante, tout en criant aux citoyens qu’elle croisait, de rentrer chez eux.

Ce n’était certainement pas un simple incident.

L’intuition d’Iris le lui avait dit.

Puis, brusquement…

Un cri parvint aux oreilles d’Iris.

“M-, monstre ! C’est un monstre, nous avons besoin de renfort-… !”

C’était la voix d’un chevalier. Il n’était pas loin.

Iris changea de direction et se dirigea droit vers l’origine de ce cri.

Elle tourna au coin, prit une ruelle, puis déboucha sur une avenue principale… un monstre était là.

Un monstre gigantesque et hideux.

Il balança sa main gauche gonflée et tachée de sang, réduisant les chevaliers proches en boulettes de viande.

“C’est quoi ça… ?!”

Bien que surprise, Iris n’arrêta pas de bouger.

“Repliez-vous !”

Elle dégaina dans un mouvement fluide, suivi d’un éclair blanc dans l’obscurité qui traversa le torse du monstre de part et part.

L’énorme monstre avait été abattu, juste comme ça.

“Vous allez tous bien ?”

Sans même prendre la peine de regarder le monstre qui tombait derrière elle, Iris s’adressa immédiatement aux chevaliers.

“Merci de nous avoir sauvés, Iris-sama !”

“Comme on l’attendait d’Iris-sama ! Abattre un tel monstre d’un seul coup !”

Tous les chevaliers semblaient pour la plupart indemnes. Ceux qui étaient encore en vie, en tout cas.

“Nous avons perdu 8 hommes.”

Un seul coup par personne, c’était tout ce qu’il avait fallu.

Les yeux rouge vin d’Iris tremblaient à la vue de leurs cadavres macabres.

“Partez devant et récupérez les restes. Je ferai un rapport à votre chef d’escoua-…”

“IRIS-SAMA !”

Soudain, l’un des chevaliers poussa un cri.

Les autres pointaient également derrière elle avec des cris sans voix.

“Qu-… !”

Iris brandit son épée tout en se retournant.

Au même moment, son épée entre en collision avec le bras gauche du monstre.

“Kuh… !”

Se voyant repoussée, elle libèra immédiatement une énorme quantité de magie pour se renforcer, ce qui lui donna assez de force pour encaisser le coup.

Profitant de l’élan, elle se jetta dans la poitrine du monstre et lui sectionna les jambes. Tout en gardant ses yeux sur le monstre cette fois, elle se retira de son maai. ( rappel, le maai, c’est le champ d’attaque d’une personne, imaginez, vous êtes à l’arrêt, votre maai, c’est la portée de vos poings et pieds )

L’instant d’après, le bras gauche du monstre faucha la position qu’elle occupait, passant si près que la pression du vent sectionna plusieurs mèches de ses cheveux roux.

“Il se régénère… ?”

La blessure bissectrice qu’elle avait infligée juste avant n’était déjà plus visible, et ses jambes se régénèraient également extrêmement vite.

“Impossible… être coupé en deux par Iris-sama mais de continuer à se régénérer….”

“Tu plaisantes, hein… ?”

“Vous tous, repliez-vous.”

Iris appella les chevaliers ébranlés tout en s’avançant pour recevoir l’attaque suivante du monstre.

Cette attaque avait de la vitesse, de la force, et du poids.

Mais c’était trop simpliste.

“Un simple monstre enfin de compte.”

Il n’y avait aucune pitié dans la contre-attaque d’Iris.

Elle lui coupa les bras, lui coupa les jambes, et lui trancha la tête.

Ses attaques pleuvaient sur le monstre de façon incessante, comme si elle disait “Si tu peux régénérer ça, alors voyons jusqu’où tu peux le faire !” dans un défi effronté.

Aucune résistance n’était permise. Le monstre ne pouvait que rester sur place et se faire découper sans contre-plaqué.

Mais, même avec ça…

“Tu te régénères toujours ?”

Le monstre vivait toujours.

Profitant d’un bref moment entre les attaques d’Iris, il brandissait son bras gauche, forçant Iris à sauter en arrière.

Puis…

Il leva son visage vers le ciel nocturne et laissa échapper un rugissement aigu.

Presque comme si c’était une réponse, le ciel noir et vide, se mis à pleuvoir.

Cela commençait par une bruine. Puis elle s’intensifia peu à peu, provoquant l’apparition de vapeur blanche partout où l’eau de pluie entrait en contact avec le sang du monstre.

“On dirait que ça va prendre du temps…”

Iris renonça à une conclusion rapide, et réajusta sa position tout en décidant de la manière de se battre.

Elle ne pensait pas pouvoir perdre. En fait, jusqu’à présent, Iris n’avait jamais ressenti une seule fois la possibilité de perdre.

Cependant, il semblait que cela aller prendre un certain temps.

Levant son épée, Iris se précipita une fois de plus vers le monstre.

Mais à ce moment-là…

Avec un son strident, Iris vit son épée voler hors de ses mains.

C’était à cause d’un coup si lourd que même ses mains s’étaient engourdies.

Après avoir jeté un coup d’oeil à son épée bien-aimée qui s’envolait loin derrière elle, Iris lança un regard furieux à l’intrus.

L’intrus jette également un regard à Iris.

Leurs yeux s’entrechoquaient. C’est l’intrus qui rompit le premier le silence.

“Pourquoi ne vois-tu pas qu’elle souffre ? Et que tout ce que tu fais, c’est la torturer ?”

C’était une femme portant un body noir de jais. Son visage était caché, mais sa voix semblait jeune.

“Qui es-tu ?”

Avec sa garde levée au maximum, Iris se décala de façon à pouvoir voir le monstre et l’intrus en même temps.

“Alpha.”

Après ce seul mot, la femme tourna le dos à Iris, comme si elle avait perdu tout intérêt pour elle.

“Attend un moment. Que comptes-tu faire ? Si tu es une ennemie de l’Ordre des Chevaliers, alors nous ne te montrerons pas de pitié -…”

“‘Ennemie’… ?”

Alpha coupait les mots d’Iris et riait sans se retourner.

C’était un rire plein de dérision.

“‘Ennemie’… Penser que la princesse serait capable d’une telle plaisanterie. Mentionner ce mot alors qu’elle ne sait rien… connaîs ta place.”

“Qu’as-tu dit… !”

La magie d’Iris se gonfla. Les augmentations presque explosives provoquaient une vague qui emportait même la pluie et soulevait le vent.

Mais Alpha n’épargna même pas un regard. Elle était toujours dos à Iris.

“Le public devrait continuer à regarder depuis le bas de la scène comme tout public qu’il est et ne pas se mettre en travers de notre chemin.”

Ne laissant derrière elle que ces mots, elle commença à marcher vers le monstre.

Il n’y avait aucune hostilité dans son dos. Il était clair qu’Iris n’était même plus dans son esprit.

“‘Public’…” ( Mdr la princesse doit être dégoûté d’être autant ignoré XD )

Serrant ses poings encore engourdis, Iris ne pouvait rien faire à part lancer un regard silencieux à ce dos dédaigneux.

“Pauvre petite chose. Ça a dû faire très mal, n’est-ce pas ?”

Alpha continuait de marcher vers le monstre tout en lui parlant.

“Tu n’as plus à souffrir. Tu n’as pas non plus à être triste.”

Sa lame noire de jais s’étendit à une longueur plus grande que la hauteur d’Alpha.

“C’est pourquoi, ne pleure plus, d’accord ?”

Puis avec le plus naturel des mouvements, elle fît un pas de plus en avant, et le corps du monstre était à nouveau coupé en deux.

Personne n’a pu réagir.

Pas Iris, pas même le monstre, ne pouvait faire quoi que ce soit avant qu’il ne soit tranché.

C’était trop naturel. Il n’y avait aucune intention de tuer. La coupure semblait s’être simplement manifestée comme si c’était la chose la plus naturelle du monde.

Le grand corps s’effondra. La pluie entra en contact avec son sang, soulevant un énorme panache de fumée blanche. Le corps lui-même rétrécissait, jusqu’à atteindre la taille d’une jeune fille. Puis de sa main droite, une épée courte tomba.

C’est une épée courte sertie d’un joyau rouge.

“A ma fille bien-aimée, Emilia.” ( De la part d’Olba, le premier méchant du culte que Shadow a vaincu )

C’était gravé sur la poignée.

“Je prie… que tu trouves la paix dans ta prochaine vie.”

En disant cela, Alpha disparaissait dans la fumée blanche.

Le tonnerre grondait au loin.

Iris restait simplement abasourdie. La pluie tombante coulait sur ses cheveux et son visage.

Mais son corps frissonnait.

Iris ne savait pas ce que signifiait ce frisson. ( Tu ressens enfin la peur de la défaite )

“Alexia…”

C’est ce que murmura Iris. Sa petite sœur était au milieu de tout cet incident. L’intuition d’Iris le lui avait dit.

“Alexia, s’il te plaît, sois en sécurité…”

Reprenant ses esprits, Iris ramassa son épée, puis partie.

La pluie continuait de tomber abondamment.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 17 – Fragment de diabolos ! Gargouillis Menu Chapitre 19 – Mémoire lointaine