Éminence des Ombres | To Be a Power in the Shadows
A+ a-
Chapitre 170 – Le rêve de deux hommes

Dans la tente, qui était éclairée par des lampes, Goldoh Kinmekki buvait seul.

L’épreuve était terminée, et le soleil descendait déjà.

A l’extérieur, la fête pour les nouveaux arrivants avait lieu, même s’ils ne savaient pas que cela pourrait être leur dernier repas…

“Ça a bon goût.”

Goldoh-Kinmekki a bu le vin de couleur ambre et a soupiré.

Ce qu’il buvait maintenant était le fameux vin appelé “whisky”.

La société Mitsugoshi, qui produisait ce vin, s’était beaucoup préparée pour créer du whisky, tout en étant sous la protection de la Grande Alliance. Les gens avaient commencé à parler de ce vin bien avant que la société Mitsugoshi ne commence à le vendre. Et Goldoh, qui avait une certaine perspicacité s’y intéressait aussi.

Mais Goldoh était un esclave, il ne pouvait pas acheter un vin aussi cher tout seul.

Quand Goldoh a failli abandonner, son maître Tulpicano, a dépensé son propre argent pour l’acquérir. Mais quand il a essayé de le boire, il l’a recraché instantanément, car le vin était trop fort pour lui.

Goldoh a donc réussi à l’obtenir, par un coup de chance.

Goldoh n’aimait pas Tulpicano, mais il pensait quand même à le féliciter à cause du vin. Ce vin était vendu par des gens 10 fois le prix catalogue. Goldoh croyait fermement que ce chauve ne connaissait même pas la vérité.

Goldoh était en train de boire, quand il a ramassé un CV. L’expérience d’un jeune homme était écrite dessus.

“Sid Kagenou, venu de Midgar…”

Goldoh s’était battu contre lui plus tôt pendant le test. Il a deviné qu’il l’avait déjà rencontré auparavant.

Le test s’est terminé rapidement. Goldoh a battu Sid facilement qui était si effrayé qu’il est resté là. Quand Goldoh lui a donné un coup de poing, il a roulé par terre. Puis ils se sont arrêtés.

Il n’y avait pas besoin de faire attention à lui. Sid n’était qu’un enfant ordinaire.

Mais Goldoh pensait qu’il y avait quelque chose d’étrange chez lui. Il était doué pour deviner la force de son adversaire. Il n’avait rencontré qu’une seule fois un adversaire qu’il ne pouvait pas voir.

“Je me souviens de lui…”

“A quoi penses-tu ?”

Son ami Quinton est entré dans la tente et lui a demandé.

“La fête est finie ?”

“Non, la fête n’est pas finie… mais je ne veux pas me souvenir d’eux, car ils vont tous mourir demain.” ( Je savais que c’était louche )

“Oui…”

Ils avaient tous les deux l’air sombre.

“Alors, à quoi penses-tu ?”

“Ah, je pense à lui, ce jeune homme.”

Goldoh lui a donné le CV de Sid.

“Sid Kagenou… pourquoi tu penses à lui ?”

“J’ai combattu avec lui lors de l’épreuve pendant la journée, je crois l’avoir déjà vu.”

“Quel genre de type est-il ?”

“C’est un enfant ordinaire aux yeux noirs et aux cheveux foncés. Le combat s’est terminé en un instant.”

“Ah, c’est le gars qui est tombé submergé par l’éclair ?”

“Oui, tu te souviens de lui ?”

“Oh. Il était juste en train de me flatter à la fête. Je crois me souvenir de lui, mais pas vraiment. Que penses-tu de ce type appelé Sid ?”

“C’est juste un sentiment. J’ai l’impression de m’être déjà battue avec quelqu’un comme lui. J’ai essayé d’y penser, et soudain je m’en suis souvenu. Quand je pensais à lui, j’avais l’impression de me battre avec Jimina Sehnen.”

“Jimina.”

Le regard de Quinton s’est soudainement aiguisé.

“C’était la seule personne à travers laquelle je ne pouvais pas voir avant. Je me souviens encore de ce jour. Le jour où le Dragon d’Or Gagnant à coup sûr a été vaincu pour la première fois..”

Goldoh a secoué sa tête.

“Mais ça ne doit être qu’une illusion. C’est impossible qu’un autre gars comme Jimina soit là. Et je ne l’ai regardé que pendant un bref instant.”

“Eh bien, tu as raison. Comment Jimina a pu apparaître dans cet endroit. Il est vraiment unique. Je me souviens encore de ma défaite de ce jour-là.”

“Juste parce que nous avons perdu contre ce type, notre destin a été détruit.”

“- ! Je n’étais pas d’accord avec lui. Je ne veux pas admettre la défaite ! Si je ne renverse pas ce type, je ne pourrai pas faire un pas en avant !”

“Je ressens la même chose, mais il est dit que Jimina était en fait Shadow.”

“Il semble que ce soit vrai.”

“Tu ne peux pas vaincre Shadow.”

“Ouais, je ne peux pas.”

Shadow peut vaincre Beatrix et Iris. Même s’ils n’ont pas assisté directement à la bataille, ils savaient qu’ils ne pouvaient pas vaincre Shadow.

“La vie est vraiment dure.”

“Ouais…”

Ils ont soupiré ensemble.

“Alors, comment se passe le plan ?”

Goldoh lui a demandé.

“Le nombre total de nouveaux arrivants est d’environ 100. Le nombre de gars que nous pouvons probablement utiliser est de 5.”

“Quand ils auront terminé notre plan, je m’arrangerai pour qu’ils deviennent des esclaves. Et pour le reste ?”

“Le reste ne peut pas travailler. Ils seront abandonnés comme prévu.”

“Le plan n’a pas changé, n’est-ce pas ?”

“Oui. Tulpicano va se rebeller. Le risque est élevé, mais s’il ne ment pas, la rébellion a une certaine valeur. Si nous réussissons, nous redeviendrons des hommes libres.”

“Nous allons attaquer le seigneur qui a trahi les Royalistes ce soir…”

“Oui. Le nom du seigneur est le Comte de Rajta. Il semble que Rajta ait pris des tonnes de trésors quand il a trahi les Royalistes. Bien que les royalistes veuillent récupérer les trésors, ils sont assez loin de la capitale. Cela va leur prendre du temps. Le temps presse. Nous attaquons le comte Rajta ce soir, prenons tous les trésors, puis fuyons à l’étranger. Ce n’est qu’en temps de guerre que notre plan peut réussir.”

“Ce plan est vicieux, quelque chose que Tulpicano ferait. Mais quand même, le risque est trop élevé. Bien que ce ne soit qu’une petite ville, il y a 500 soldats réguliers dans la ville, et nous n’avons que 100 personnes.”

“Donc, nous allons simplement abandonner la plupart des gens demain soir, tout en prenant le trésor et en fuyant par nous-mêmes. Laissons les personnes abandonnées s’occuper des problèmes, il n’y a pas besoin de gagner.”

“Mais toutes les personnes abandonnées vont mourir.”

“Je sais. Mais nous sommes des esclaves, nous ne pouvons qu’obéir aux ordres du maître ! Nous devons le faire si nous voulons un jour être libérés.”

Quinton a crié fort et a donné un coup de poing sur la table.

“Désolé, j’avais tort. Nous devons simplement obéir aux ordres. Après ça nous serons libérés et tout sera fini…” ( Tu crois au Père Noël )

Goldoh a soupiré et a abandonné la discussion.

Ils ont gardé le silence pendant un moment. La fête dehors était ennuyeuse et ils pouvaient l’entendre clairement.

“La vie n’est pas parfaite tout le temps. J’avais l’habitude de croire que je pouvais faire mieux…”

“…Oh oui.”

“Hé, Quinton. Que vas-tu faire après la rébellion ?”

“Qu’est-ce que je peux faire ? Après tout, je suis fauché, je ne peux gagner de l’argent qu’avec l’arène.”

“Alors… Je vais retourner à la campagne. Ensuite, j’ai l’intention d’ouvrir un dojo.”

“Dojo ? Tu es sûr m ?”

Quinnton fixait le visage de Goldoh de côté.

“Je peux enfin voir mes limites. J’ai toujours visé le pinacle, je croyais que si je ne perdais jamais, je me tiendrais au sommet un jour. Mais peut-être que c’est juste impossible…”

“Goldoh, alors tu as essayé de ne pas perdre, hein.”

Goldoh a plissé les yeux avec un sourire solitaire.

“Mais les gens comme moi ont au moins quelque chose. Ce sont mes yeux, ma capacité à voir à travers la force des gens. C’est ce qu’il me reste. Avec ça, j’ai l’intention de trouver et de cultiver quelques talents. Voir à travers leur talent et les guider. Ça a l’air bien, non ?

“Ouais, ça a l’air plutôt sympa…”

Quinton lui a montré un doux sourire.

“Un jour, je formerai un disciple qui pourra surpasser Shadow. Je lui confierai alors mes rêves et mes désirs inassouvis. Quinton, veux-tu te joindre à moi ?”

Goldoh a rougi et s’est gratté le visage.

“hu⋯⋯”

Quinton a ri.

“Donne-moi du vin.”

Goldoh versa à nouveau le whisky ambré dans son verre et le tendit à Quinton. Quinton l’a bu d’un trait.

“Toux, toux !”

Il a avalé le vin.

“Ce, ce vin est vraiment fort, c’est la première fois que je bois un vin aussi fort.”

“Ça s’appelle du whisky. On dit qu’il est fait en utilisant une nouvelle technologie appelée distillation. C’est très parfumé, non ?”

Quinnton a tendu la tasse en silence.

Après que Goldoh ait à nouveau versé le vin, Quinnton l’a lentement et succinctement goûté avec sa langue, puis il a dit.

“Oh, c’est vraiment bon.”

“Après tout, c’est un vin de grand prix.”

“Donc, le vin a fait de son mieux.”

“Oh oui…”

“Tu penses que je pourrais enseigner aux autres un jour ?”

“C’est tellement drôle.”

La tente dans laquelle ils se trouvaient est restée allumée jusqu’à très tard.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 169 – Dans cette troupe, vous gagnerez beaucoup d’argent Menu Chapitre 171 – Voyage d’étude d’un mob