Les Marques du Dragon | Dragon Marked War God | 龙纹战神
A+ a-
Chapitre 98 – La bataille de Nan Bei Chao

La colère de Nan Bei Chao. Aux yeux de cette nouvelle étoile montante de la province Qi, les règles ne signifiaient rien. Sans parler des règles de la compétition de la province Qi, il pouvait ignorer toutes les règles de la province Qi.

Essayer de restreindre Nan Bei Chao avec des règles était impossible, du moins c’était ce que pensait Jiang Chen. Nan Bei Chao était un tigre parmi les hommes, il était né avec un grand destin, et il avait l’aura d’un roi qui l’entourait. Un tel génie, ses futures réalisations n’avaient pas de limites. Il était comme ces super génies du Continent Divin, il était qualifié pour regarder les cieux.

Nan Bei Chao se considérait comme le plus grand, personne n’avait le droit de l’insulter. C’était pourquoi il voulait tuer Jiang Chen, il voulait laisser Jiang Chen mourir à genoux.

“Il est mort, cette fois, il est vraiment mort !”

“Nan Bei Chao est trop arrogant, il ne permettrait à personne d’insulter sa dignité ! Cette fois, même Guan Yi Yun ne pourra pas protéger Jiang Chen !”

“Le fait est que ce Nan Bei Chao est trop fort, Guan Yi Yun est aussi fort, mais il ne peut même pas résister à une seule attaque de Nan Bei Chao ! A mon avis, Nan Bei Chao serait capable de se battre avec un guerrier du Noyau Divin !”

“Un tel individu ne peut même pas être trouvé en mille ans, la province Qi n’a jamais produit quelqu’un comme lui ! Il est la plus grande fierté du Pavillon du Ciel Brûlant, il n’obéira jamais à aucune règle !”

…………

Beaucoup de gens soupiraient. Nan Bei Chao était trop brutal, personne ne pouvait lui résister. Jiang Chen était fini, aujourd’hui, il ne pouvait aller nulle part pour survivre. Comme Nan Bei Chao voulait le tuer, personne ne pouvait le sauver ; même ces ailes de sang étaient inutiles. Personne ne pouvait s’échapper de Nan Bei Chao.

“Casse-toi !”

Nan Bei Chao était très rude, il venait de dire froidement deux mots à Guan Yi Yun.

“Nan Bei Chao, ne penses pas que tu es au-dessus de la loi et de l’ordre !”

Guan Yi Yun devenait incroyablement furieux, même une poupée d’argile pouvait ressentir de la colère dans sa situation actuelle. En tant que leader de la Secte Noire cette fois-ci, même s’il n’était pas l’égal de Nan Bei Chao, il ne pouvait toujours pas rester assis et regarder un disciple de la Secte Noire se faire tuer par Nan Bei Chao.

Liang Xiao qui se tenait à l’écart avait un rictus sur le visage. Il se tenait comme s’il ne faisait que regarder un bon spectacle. Il voulait voir comment exactement Guan Yi Yun allait arrêter Nan Bei Chao.

À ce moment précis, une main tapota l’épaule de Guan Yi Yun par derrière, c’était la main de Jiang Chen. Jiang Chen sortit de derrière Guan Yi Yun et se plaça devant Nan Bei Chao.

Jiang Chen portait une robe blanche, il avait un mince sourire sur le visage, et ses vêtements et ses cheveux ondulaient sous l’imposante aura de Nan Bei Chao. Le sourire sur son visage n’avait pas changé du tout, ses yeux étaient vifs. Il regardait dans les yeux de Nan Bei Chao, la manière dont il agissait ne le faisait pas paraître plus faible que Nan Bei Chao.

“Une si bonne présence ! Rien que son courage fait de ce Jiang Chen un grand homme !”

“L’attitude de cet homme est vraiment quelque chose, mais elle ne correspond pas à son âge ! On dirait qu’il n’a pas peur que Nan Bei Chao le tue d’une simple gifle !”

Tout le monde était ému par les actions de Jiang Chen, même Guan Yi Yun ne s’attendait pas à ce que Jiang Chen ait un tel courage. Il pouvait faire face à Nan Bei Chao avec une attitude si calme sans montrer aucune crainte.

“Tu n’as pas peur de moi ?”

Le regard de Nan Bei Chao était comme une lame froide grattant férocement le visage de Jiang Chen. Il ne pouvait pas attaquer et tuer Jiang Chen. En tant qu’individu fier, il voulait savoir comment Jiang Chen pouvait se tenir devant lui si calmement, et pourquoi il ne s’agenouillait pas devant lui.

“Pourquoi devrais-je avoir peur de toi, ne devrais-tu pas avoir peur de moi ?” dit Jiang Chen avec un sourire.

“C’est moi qui devrais avoir peur de toi ? Haha, quelle blague, quelle grosse blague ! Tu crois vraiment que je ne peux pas te serrer à mort comme une fourmi avec rien d’autre que mes doigts ?”

Nan Bei Chao riait fort, c’était sans aucun doute la blague la plus drôle qu’il ait jamais entendue, cela n’était jamais arrivé auparavant.

“Parce que tu sais que mon potentiel n’est pas pire que le tiens, et qu’il est même plus élevé que le tiens ! C’est pourquoi tu as hâte de me tuer, tu as peur que lorsque je deviendrai plus fort, je revienne te tuer !” dit Jiang Chen en prononçant clairement chaque mot

Tout le monde sur la place l’entendit. Cela faisait admirer son courage encore plus. Et en même temps, beaucoup d’entre eux commencèrent à penser que ce que Jiang Chen avait dit était en fait juste.

“Ce que Jiang Chen a dit est vrai, avec le potentiel qu’il a montré aujourd’hui, il n’est vraiment pas plus faible que celui de Nan Bei Chao, et il pourrait même être plus élevé que le sien ! Il est vraiment possible qu’il le supprime à l’avenir ! Nan Bei Chao a peur que Jiang Chen devienne plus fort que lui dans le futur, donc, il ne peut pas attendre pour le tuer !”

“Quelle blague ! Quand Nan Bei Chao veut tuer quelqu’un, a-t-il besoin d’une raison ? Néanmoins, l’existence de Jiang Chen représente vraiment une menace pour lui !”

Les mots de la foule étaient passés dans les oreilles de Nan Bei Chao, et ces mots avaient sans doute provoqué son orgueil. S’il tuait Jiang Chen aujourd’hui, alors il allait devoir porter le nom de quelqu’un qui avait peur de Jiang Chen.

“Jiang Chen, tu dois comprendre que devant moi, tu n’es rien d’autre qu’une fourmi. Avec mon statut d’élite, me tenir ici et te parler autant est déjà un grand honneur pour toi ! Si je veux te tuer, alors je n’ai besoin d’aucune raison !”

Nan Bei Chao avait toujours l’attitude de quelqu’un qui était au-dessus de tout le monde. Une aura de puissance couvrait tout son corps, comme s’il était l’élite de ce monde.

“Nan Bei Chao, retiens ton aura ! Devant moi, ne montre pas ton aura, ne penses jamais que tu es le plus grand génie de ce monde ! Donne-moi un an, alors tu sauras qui est le plus grand entre nous !”

Jiang Chen se mit à renifler froidement, il eut la même attitude arrogante, et sa réaction effraya beaucoup de gens. C’était probablement la première personne qui osait agir avec autant d’arrogance devant Nan Bei Chao, et il pouvait montrer son arrogance si naturellement sans aucune crainte. Grâce à son seul courage, il gagna l’admiration et le respect de tous.

“Hahaha……”

Nan Bei Chao se mit soudainement à rire, il fit un pas en avant, et il se tint si près de Jiang Chen que leurs corps se touchaient presque. D’une voix froide et sévère, il dit : “Jiang Chen, tu es très intelligent, utiliser ce tour pour sauver ta propre vie ! Félicitations, tu as réussi ! Je te donne un an ! Dans un an, toi et moi aurons un match à mort ! Je vais voir combien tu peux grandir en un an !”

Après avoir dit cela, Nan Bei Chao se retourna et s’envola dans le ciel, disparaissant bientôt de la vision de tous. Au même moment, sa voix retentit dans le ciel : “Jiang Chen, profite de la dernière année de ta vie !”

L’expression de Jiang Chen ne changea pas, mais il expira secrètement un soupir de soulagement dans son esprit. Dans la situation actuelle, à part cette méthode, rien ne pouvait le sauver.

Jiang Chen avait une vision précise, il pouvait facilement dire quel genre de personne était Nan Bei Chao. Ce genre d’homme, chaque partie de lui était remplie d’orgueil, le genre d’orgueil qui coulait au fond de ses os. Il n’admirait personne.

C’est pourquoi il utilisa le temps d’un an pour jouer avec la fierté de Nan Bei Chao. Il prédit que Nan Bei Chao allait sûrement être d’accord avec lui. Il y avait trop de gens ici, le concours de la province Qi représentait presque toute la province Qi. Avec l’identité de Nan Bei Chao, s’il le tuait encore après que Jiang Chen dit toutes ces choses, alors les gens allaient penser qu’il avait peur de Jiang Chen.

Le fier Nan Bei Chao n’avait jamais peur de personne. C’était pourquoi Nan Bei Chao accepta l’accord d’un an et partit.

“Merde, Nan Bei Chao est parti comme ça… Ce Jiang Chen est vraiment quelque chose, il ose vraiment faire un combat dans un an… Avec seulement un an, peu importe à quel point il est un génie, il n’y a aucune chance qu’il puisse égaler Nan Bei Chao…”

“C’est vrai, ce Jiang Chen est tout simplement trop arrogant ! Il veut en fait se battre dans un an seulement ! Il n’est qu’un guerrier à la base du Noyau Mortel, même si la culture de Nan Bei Chao ne progresse pas cette année, Jiang Chen ne pourra jamais atteindre le même niveau que lui !”

“Soupir… Il ne peut vivre qu’une année de plus, et une fois cette année terminée, il sera tué par Nan Bei Chao.”

“Je suis assez intéressé de voir le match dans un an ! Jiang Chen n’a pas l’air d’une personne imprudente, attendons de voir ! Dans un an, nous pourrons assister à un bon spectacle !”

“C’est vrai ! Le match à mort entre Jiang Chen et Nan Bei Chao, deviendra sûrement le centre d’attraction de la province Qi ! Le jour qui suivra un an sera sûrement très mouvementé ! Jiang Chen a rejoint la Secte Noire, il aura sûrement de meilleures ressources !”

Tout le monde devint sentimental, la compétition de la province Qi d’aujourd’hui ne s’était pas bien déroulée. Les progrès spectaculaires avaient finalement pris fin de manière inattendue.

Jiang Chen était évidemment le plus grand vainqueur de cette compétition, un cultivateur inconnu se présentant comme un cheval noir, battant tous les disciples du cercle extérieur des quatre grandes sectes et prenant la première place par lui-même. Il était maintenant devenu vraiment célèbre.

Le nom de Jiang Chen allait bientôt se répandre dans toute la province Qi, et tout le monde allait connaître son nom.

Il y eut trop d’événements inattendus durant la compétition. Qui pouvait penser que le champion en titre allait mourir d’une mort atroce ? Son corps fut coupé en deux morceaux, et qui pouvait penser que la tête du talentueux Ling Ao allait être coupée ?

Pour la Secte de l’Épée Céleste et le Pavillon du Ciel Brûlant, la mort de Li Wu Shuang et de Ling Ao était la plus grande perte de cette compétition.

Quant à la Vallée du Bonheur, il ne faisait aucun doute qu’ils étaient simplement devenus des participants à ce concours. En fait, la Vallée du Bonheur était globalement très forte, mais cultiver l’art de la séduction était en soi considéré comme une voie maléfique. Il était très difficile pour des guerriers forts de sortir de la Vallée du Bonheur, c’était pourquoi, dans l’histoire de la province Qi, la Vallée du Bonheur n’occupait jamais la première place.

D’après la façon dont Yi Qing Zi admit sa défaite, on pouvait facilement en connaître la raison. Une fois que la compétence de séduction perdait son effet, ils perdaient leur plus grand avantage.

“Hmph ! Un combat en un an ? Voyons si tu as la capacité de vivre au-delà de cette année !”

Liang Xiao laissa échapper un reniflement froid, il se retourna et se prépara à partir. À ce moment-là, un disciple de la Secte de l’Épée Céleste se détacha et dit : “Disciple senior Liang, ce Jiang Chen et ce gros chien jaune sont dans la même bande ! Demandez-lui de nous livrer ce chien !”

“Quoi ? Le chien qui a libéré ces bêtes démoniaques dans la Tour de la Prison des Démons ?”

Liang Xiao fut surpris, il avait déjà entendu parler de l’incident concernant la Tour de la Prison des Démons. Il y avait quelque temps, un chien cruel avait fait des ravages dans le cercle extérieur de la secte.

“Oui ! C’est ce chien mort !” dit le disciple en grinçant des dents.

“Jiang Chen, donnes-moi ce chien !”

Liang Xiao se retourna et regarda Jiang Chen.

“Liang Xiao, quel chien ? Ne sois pas ridicule !” dit Guan Yi Yun avec une expression insatisfaite.

“Guan Yi Yun, tu peux protéger Jiang Chen, mais ne me dis pas que tu veux protéger un chien ? ! Aujourd’hui, s’il ne livre pas ce chien, ne me reproche pas d’avoir attaqué !”

Liang Xiao était furieux, il ne pouvait pas tuer Jiang Chen ici, mais s’il ne pouvait même pas avoir le chien qu’il voulait tuer, alors il allait mourir de colère.

Les gens qui étaient prêts à repartir concentrèrent de nouveau leurs regards sur le centre de la place, il semblait que la Secte de l’Épée Céleste et la Secte Noire allaient se battre pour un chien.

“Je n’ai rien à voir avec ce chien, si tu en es capable, allez juste l’attraper ! Pourquoi me demandes-tu un chien ? Quand as-tu déjà vu un chien à côté de moi ?” ricana Jiang Chen.

Ce chien n’était pas facile à attraper. Même s’il voulait leur remettre, il n’y avait aucun moyen pour lui de le faire.

“Ce chien est là !” cria quelqu’un parmi la foule.

C’était un des hommes qui perdit son pari contre Grand Jaune.

Swoopsh !

Juste après que cet homme finit de parler, quelques disciples de la Secte de l’Épée Céleste se précipitèrent immédiatement à cet endroit avec une vitesse extrêmement élevée.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 97 – La colère de Nan Bei Chao Menu Chapitre 99 – C’est ma fiancée