L’Ere de la Désolation | The Desolate Era|莽荒纪
A+ a-
Chapitre 14 – La cage

[Sutra de la goutte de pluie]. Le principe qui le sous-tendait était celui du dicton “l’eau qui coule peut éventuellement creuser un tunnel à travers un rocher”.

Ses attaques étaient douces mais inépuisables, aussi inépuisables que les gouttes de pluie tombant du ciel pendant un orage, et l’ennemi avait du mal à esquiver. En retour, ses défenses étaient totalement hermétiques… et en même temps, lorsque des dizaines de millions de gouttes de pluie convergeaient vers un point, elles pouvaient former une force explosive terrifiante. Même des gouttes d’eau ordinaires pouvaient éventuellement percer un tunnel à travers un rocher, l’épée qui avait été transformée en “gouttes de pluie” contenait naturellement une puissance inébranlable et inflexible.

«Le [Sutra des gouttes de pluie] est vraiment profond et merveilleux.» Ning hocha la tête en le lisant, puis prit le deuxième livre, le [Manuel secret de Polaris].

Le [Manuel secret de Polaris] faisait partie du légendaire [Manuel de l’épée de Polaris]. Il était divisé en sept positions d’épée différentes, connues sous les noms de Dubhe, Merak, Phecda, Megrez, Alioth, Mizar et Alkaid. Ces sept positions d’épée majeures contenaient toutes le pouvoir des étoiles. Elles pouvaient être aussi féroces et sauvages que la vorace épée-loup d’Alkaid, ou l’extrêmement douce et sinistre épée mélodieuse de Megrez…

((Note Traducteur : pour ceux qui se demande la technique de polaris fait référence au étoile qui compose celle de la grande ourse voila cetait le petit moment astrologie XD ))

Cette technique d’épée était insondablement mystérieuse, et il était très difficile de se défendre contre elle.

«Quelle bonne technique d’épée !» Ning soupira d’étonnement en lisant, avant de ramasser les trois autres livres.

[Épée de flammes du tonnerre]. C’est un objet que les ancêtres du clan Ji, lorsqu’ils erraient et s’entraînaient ailleurs dans le monde, avaient eu la chance de trouver. Ils avaient trouvé les restes d’un livre à moitié brûlé, et les mots qu’il contenait n’étaient pas très clairs. Seuls deux mots sur le titre pouvaient être vus : Flamme du Tonnerre ! De plus, ils n’avaient pu récupérer que trois mouvement d’épée complètes dans le livre.

Toutes les strophes étaient utilisées pour attaquer. Lorsqu’elles étaient utilisées, c’était comme si elles contenaient la puissance du tonnerre céleste et des flammes infernales. Il ne faisait aucun doute qu’en termes de puissance d’attaque, c’était le champion incontesté des techniques d’épée du clan Ji ! Pour que trois positions seulement lui permettent d’être classée parmi les cinq techniques d’épée majeures du clan Ji, on pouvait imaginer à quel point cette technique d’épée complète sans nom… surpassait de loin les quatre autres techniques d’épée.

Cependant, bien que ses forces soient apparentes, ses faiblesses l’étaient également. C’est parce que ces positions vicieuses… étaient seulement au nombre de trois. Ainsi, elles n’étaient pas parfaitement liées les unes aux autres. De plus, ces trois positions étaient purement offensives, sans aucune position défensive. Comment des experts, engagés dans une bataille, pourraient-ils n’avoir aucune posture défensive ? Ainsi, très peu de personnes choisissaient de s’entraîner à cette technique d’épée.

«J’ai vraiment envie de voir à quoi ressemble l’Épée des Flammes du Tonnerre complète.» Ning n’avaient pu s’empêcher de soupirer.

«Si nous avions une copie complète», répondit Yichuan tout proche, «alors ce serait, sans conteste, la technique immortelle numéro un de la Montagne des hirondelles.»

Ning hocha la tête, puis ramassa le quatrième livre.

Le [Sutra de l’illusion]. À proprement parler, il ne s’agissait pas d’une technique d’épée, car une fois que l’on comprenait vraiment la signification du mot ” Illusion “, on pouvait exécuter une technique de ” sabre d’illusion “, de ” lance d’illusion ” ou de ” bâton d’illusion “… Il s’agissait d’une technique d’attaque insidieuse et puissante qui permettait de cacher ses véritables capacités et actions. Les adversaires mouraient souvent avant même de savoir ce qui s’était passé.

Cette technique était sinistre à l’extrême.

«Ça ne convient pas à mon tempérament». La première technique que Ning écarta était le [Sutra de l’illusion]. Choisir une technique adaptée à une personne était très important. Une technique opposée aux instincts naturels d’une personne, aussi profonde soit-elle… serait incroyablement difficile à entraîner. Naturellement, Ning l’écarta immédiatement écarté.

«Hmm, le dernier était à l’origine la plus grande force du clan Ji.» Ning commença à feuilleter la [Mélodie des dix mille épées].

La [Mélodie des dix mille épées] était considérée comme la plus compliquée des cinq techniques d’épée, bien plus compliquée que les [108 épées des dieux et des démons] que Ning avait précédemment apprises. Mais même si elle était compliquée, une fois qu’on la maîtrisait vraiment, la [Mélodie des dix mille épées] pouvait être simplifiée en trois positions principales. La posture ” Une épée, dix mille ombres “, ” Dix mille épées deviennent une ” et la ” Mélodie des dix mille épées”.

……

Ning ferma les yeux et réfléchissait.

Pour ce qui était du plus impressionnant et du plus compliqué, ou peut-être même du plus simple, ce serait la [Mélodie des dix mille épées].

Le [Sutra de l’illusion] est le plus insidieux et le plus difficile à combattre.

Pour ce qui est de l’orthodoxie, il s’agit du [Manuel secret de Polaris].

Pour ce qui est de la défense la plus efficace, il s’agit du [Sutra de la goutte de pluie].

Pour ce qui est de l’attaque la plus puissante et des principes les plus profonds, ce serait [l’Epée de la flamme du tonnerre].

«Tout d’abord, le [Sutra de l’illusion] peut être exclu. Il ne convient pas à mon tempérament !» Ning réfléchissait. «Le [Manuel secret de Polaris] fait partie du [Manuel de l’épée de Polaris]. En termes d’attaque, il n’est pas très fort. En défense, il ne l’est pas non plus. Il n’est pas non plus très exquis… Il est relativement moyen, mais il n’est pas faible non plus. Quand on se bat contre des experts, on doit avoir un avantage ! Le [Manuel secret de Polaris] peut aussi être exclu.»

«Il n’en reste que trois. La [Mélodie des dix mille épées], le [Sûtra de la pluie] et [l’Epée de la flamme du tonnerre].»

«Le [Sutra de la goutte de pluie] est indispensable !» Se disais Ning.

Le Sutra de la Goutte de Pluie était comme un rideau de gouttes de pluie sans fin. C’était la technique la plus défensive parmi les cinq techniques d’épée majeures.

Dans une bataille, les capacités défensives étaient encore plus importantes que les capacités offensives !

Dans sa vie passée, Ning avait assisté à de nombreuses compétitions d’arts martiaux. Tous les champions étaient des experts en esquive et en défense. Même dans le football et le basket-ball, il y avait le dicton “la défense est reine”. Bien que les attaques soient jolies à regarder… c’est la défense qui donnait vraiment les meilleures chances de victoire.

Le lieu était différent, mais la logique était la même !

Dans les combats de vie et de mort, la défense était également importante. Lorsque l’on rencontre un expert plus puissant que soi, on peut arriver au point de ne pouvoir que se défendre et non attaquer. Si la défense était forte, on pouvait peut-être encore vivre. Mais une fois que ces personnes axées sur l’attaque rencontraient des personnes encore plus fortes qu’elles, une fois que leurs attaques n’étaient pas capables de blesser l’adversaire, elles étaient finies.

«La défense est la même chose que la préservation de ma vie. D’abord, je dois préserver ma vie, ensuite seulement, je pourrait prendre la vie des autres. De plus, c’est la technique que mon père a utilisée pour devenir célèbre. S’il m’instruit personnellement, je progresserais rapidement. Le [Sutra de la goutte de pluie] est indispensable.» Ning continua à réfléchir avec attention. “Quant à [l’Epée de Flamme du Tonnerre] et à la [Mélodie des dix mille épées]…»

«D’accord, ce sera donc [l’Épée de la flamme du tonnerre] !» Ning prit rapidement sa décision.

S’il était comme une personne ordinaire qui ne pouvait utiliser qu’une seule technique d’épée, Ning aurait probablement choisi entre le [Sutra de la goutte de pluie] et la [Mélodie des dix mille épées].

Cependant, comme il utilisait des épées jumelles, il avait déjà le [Sutra de la goutte de pluie] pour se défendre. Ainsi, pour la deuxième épée, il avait choisit [l’Épée de Flammes du Tonnerre], la plus puissante des épées offensives. [L’Epée de feu de tonnerre] n’avait pas de techniques défensives, mais en tant que manieur d’épées jumelles, ce n’était pas un défaut du tout. Il avait déjà choisi le [Sutra de la goutte de pluie] pour se défendre, et ce dont il avait vraiment besoin, c’était une puissante technique pour tuer.

«Le [Sutra de la goutte de pluie] et l'[Epée de la flamme du tonnerre].» Ning se décida. «Le [Sutra de la goutte de pluie] est excellent en défense, tandis que [l’Épée de Flamme du Tonnerre], malgré ses trois coups, possède trois coups mortels d’une puissance incomparable.»

«De plus, une fois que mon [Diagramme éclatant des neuf cieux] aura atteint le niveau Xiantian, mon tatouage Divin du Soleil et mon tatouage Divin de la Lune me permettront de contrôler le feu et l’eau. L’eau convient parfaitement au [Sutra de la goutte de pluie], tandis que le feu convient parfaitement à [l’Epée de la flamme du tonnerre]. Je suis sûr qu’ils seront d’une grande aide pour mon maniement de l’épée.»

«En défense, ma défense doit être si serrée que pas une seule goutte d’eau ne pourra la traverser !»

«En attaque, mes attaques doivent être aussi puissantes qu’un volcan en feu !»

«J’ai deux épées jumelles. Une pour la défense, une pour l’attaque. Ou peut-être que je peux utiliser les deux pour la défense. Ou les deux pour l’attaque. Je ferai ce que je veux !» Ning commença rapidement à évaluer ses possibilités futures en combat, et il vit le chemin avec une clarté cristalline. Il savait… que ce n’était qu’une fois que l’on en avait une compréhension totale de la façon dont on se développera et progressera que l’on pourra éviter de prendre un mauvais chemin. Cela aiderait à se développer plus rapidement !

Dans une guerre, les stratégies étaient plus importantes que les tactiques.

Dans la croissance d’une personne, il y a un dicton qui dit que la planification compte plus que l’effort.

Si l’on connaissait la bonne façon d’avancer, même si l’on ne faisait pas d’énormes progrès tous les jours, après dix ou vingt ans, on atteindrait quand même un niveau élevé. Mais si on n’avait pas d’objectif clair et que l’on se contentait de travailler aveuglément, on risquerait de faire du sur-place sans s’améliorer, voire de régresser !

……

Son examen minutieux des livres lui avait pris deux heures. Cette énorme bougie était déjà à moitié consumée. Yichuan et Snow attendaient là tranquillement, échangeant de temps en temps quelques mots.

«Père, Mère», Ning parla soudainement.

«Hmm ?» Yichuan et Blanche se sont toutes deux tournées pour le regarder. Yichuan a parlé. «Tu as choisi ?»

Ning hocha la tête.

«Ning, mon fils, qu’as-tu choisi ? Un ou deux ?» Demanda Blanche.

«J’en ai choisi deux.» Ning tendit les deux livres. «L’un est le [Sutra de la goutte de pluie]. L’autre est [l’Épée de la flamme du tonnerre].»

«[Sutra de la pluie] ?[L’Épée de la flamme du tonnerre] ?» Yichuan hocha légèrement la tête. En tant qu’expert numéro un du clan Ji de la préfecture de l’Ouest, bien qu’il n’ait pas gagné de mérites au combat après la naissance de son fils, sa réputation n’avait fait que croître. C’est parce que personne ne savait à quel point Yichuan était devenu puissant… mais personne ne pouvait contester qu’en dix ans, Yichuan était déjà devenu l’expert numéro un de la préfecture de l’Ouest.

Son jugement était donc exceptionnel.

«Bien.» Yichuan hocha la tête.

«J’aimerais entendre vos conseils, Père», dit Ning avec empressement.

«Pas de précipitation.» Yichuan secoua la tête. «J’ai quelques idées sur le [Sutra de la goutte de pluie], mais tu ne t’y es jamais entraîné auparavant. Ainsi, même si je t’expliquais mes idées, tu ne serais pas capable de les comprendre. Tu dois d’abord t’entraîner durement, et même t’engager dans des combats à mort, avant que je puisse te guider avec succès.»

«Demain à l’aube, je vous donnerai les copies complètes du [Sutra de la pluie] et de [l’Épée de la Flamme du Tonnerre]. À ce moment-là, tu les exécuterez une fois devant moi. Tant que les postures et les mouvements sont corrects, cela suffira.» Yichuan hocha la tête. «Trois jours plus tard, tu commencera à t’engager dans de vrais combats. Ces combats d’entraînement que tu fait habituellement sont trop simples et trop mous. Tu dois te battre dans de vraies batailles de vie ou de mort.»

Ning était perplexe.

«Père, n’ai-je pas déjà participé à des batailles de vie ou de mort ?» Ne pouvant pas s’empêcher de demander Ning. «Dans le passé, lorsque tu as reconnu que ma compétence avait atteint le premier niveau de l’entraînement à l’épée, le niveau de base, ne m’as-tu pas fait combattre et tuer des prisonniers qui avaient été condamnés à mort ?»

Il se souvenait encore de la première fois où il avait tué quelqu’un. À ce moment-là, son corps entier tremblait, de façon incontrôlable. Même s’il savait rationnellement qu’il ne devait pas avoir peur, il ne pouvait s’empêcher de trembler. D’après ce que son père avait dit… à part quelques rares personnes qui vivaient pour le massacre, c’était la réaction normale de la plupart des gens la première fois qu’ils tuaient quelqu’un.

Après avoir tué des dizaines de personnes condamnées à mort, il s’était calmé.

«Ce n’était pas une bataille. C’était juste pour entraîner ton courage.» Yichuan secoua la tête. «Se battre contre des condamnés ? Ils étaient tous plus faibles que toi. Comment peut-on appeler ça un combat à la vie à la mort ? Dans trois jours… Je m’arrangerai pour que tu t’engages dans un véritable combat contre des bêtes monstrueuses, des puissantes qui ont déjà atteint la maîtrise du niveau Houtian.»

«Des monstres ?» Le visage de Ning a changé.

«Ces monstres capturés deviendront fous et féroces pour la nourriture et pour avoir la chance de vivre. De plus, ils n’auront aucune pitié pour toi.» Yichuan regarda son fils. «Devant une cage massive, tu vas te battre contre les bêtes monstrueuses, un contre un. C’est la bataille que tous les descendants importants du clan Ji doivent traverser, la ‘Bataille de la Cage’. Plus de la moitié de ces descendants importants mourront dans cette cage.»

La moitié ?

Ning fut brièvement choqué, mais il redevint calme. Il savait en effet que les femmes et les esclaves des différentes tribus étaient très fertiles, mais la population totale ici n’avait jamais changé. Pourquoi ? Parce que l’environnement sauvage obligea les tribus à lutter contre les cieux, contre la terre, contre les monstres terrifiants cachés dans les montagnes et les vallées, et même contre les autres tribus. Seules quelques personnes avaient pu survivre ! Même s’il était né dans le clan Ji, il devait encore faire face à un entraînement dur et acharné. Seule l’élite pouvait survivre.

C’était précisément parce que tous les membres du clan Ji étaient si forts que le clan Ji était célèbre et était devenu une hégémonie local !



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 13 – Les cinq techniques majeures de l’épée Menu Chapitre 15 – Combat en cage