L’Ere de la Désolation | The Desolate Era|莽荒纪
A+ a-
Chapitre 12 – Six ans

Dans la cour d’entraînement, un jeune homme vêtu d’une fourrure de bête maniait une épée noire émoussée. Il se tenait là, et autour de lui se trouvaient neuf grands et puissants guerriers. Ces vaillants guerriers portaient tous une armure et maniaient de longues lances, des épées, des sabres et d’autres armes dans leurs mains. Mais aucune de ces armes n’avait été taillée ou aiguisée.

Six ans. Ning, qui s’était entraîné pendant six ans, avait maintenant dix ans. Mais comme dans cette vie, il s’était entraîné conformément au [Diagramme pourpre des neuf cieux], il avait déjà atteint une taille de un mètre soixante, soit seulement dix centimètres de moins que dans sa vie précédente. Son apparence était presque identique à celle qu’il avait dans sa vie précédente. C’est peut-être pour cela que l’on dit que “l’apparence d’une personne est le fruit de son esprit”. Si l’on devait trouver une différence… alors la différence était que dans sa vie précédente, son visage était toujours d’une pâleur maladive, alors que dans cette vie, il était rempli d’une vitalité et d’une énergie sans limites.

«Même règle que d’habitude.» Ning fixa les personnes autour de lui, son regard encore plus terrifiant que celui des monstres. «Tant que l’un d’entre vous peut me frapper, chaque personne recevra une tête de bête en or!»

«Grr !»

«Attention, jeune maître !»

«Haha, une tête de bête en or. Mes frères, laissons le jeune maître voir à quel point nous sommes puissants.» Ces braves guerriers se mirent à rugir. Ils étaient les plus puissants guerriers des armées du clan Ji de la préfecture de l’Ouest, les Guerriers de Ninefang ! Pour obtenir le titre de Guerrier Ninefang, il fallait que l’énergie interne ait atteint les limites du niveau houtien et que les guerriers aient une grande expérience de la bataille.

Une tête de bête en or signifiait dix livres d’or. Les pièces d’or étaient utilisées comme une forme de monnaie dans les innombrables tribus, et dix livres d’or, pour ces puissants guerriers, représentaient une offre extrêmement intéressante.

Mais ils n’osaient pas être imprudents, car le pouvoir de Ning s’était répandu dans l’armée depuis longtemps. Il s’était souvent battu dans l’armée avec certains des soldats d’élite… et ainsi, la capacité de Ning avait rapidement augmenté, comme ces guerriers le savaient tous. Même si neuf des plus puissants guerriers unissaient leurs forces contre lui… vaincre Ning serait toujours une tâche difficile. Cependant, c’était encore possible.

L’épée noire émoussée en main, Ning regardait tranquillement les gens autour de lui.

En fait, depuis qu’il avait appris la technique d’épée réputée la plus compliquée les [108 épées des dieux et des démons] et qu’il l’avait maîtrisée au point que son père hochait la tête de satisfaction, s’entraîner avec la marionnette de métal n’avait plus de sens.

Ainsi, il a été autorisé à commencer à s’entraîner avec le plus grand nombre de soldats et de guerriers de leur armée. Pour s’entraîner, ils utilisaient toujours des armes contondantes.

En même temps, son père lui avait donné un ordre strict : «Lorsque tu t’entraînes avec d’autres, tu n’as le droit d’utiliser qu’une seule épée ! De plus, tu n’as le droit d’utiliser qu’un dixième de ta force réelle ! Ce n’est que lorsque tu t’entraînes avec ta mère et moi que tu es autorisé à utiliser les épées jumelles. Rappelle-toi, les épées jumelles sont ton arme secrète. Tu n’es autorisé à l’utiliser que lorsque tu as vraiment l’intention de tuer ton adversaire.!»

Ainsi…

Bien que la renommée de Ning se soit répandue dans toute l’armée et qu’il ait été reconnu comme un talent rare, ce n’était que la partie émergée de l’iceberg. Mais bien sûr, lorsqu’il s’engageait dans une bataille, Ning utilisait toutes ses compétences disponibles dans les

“techniques d’épée simple” et dans les techniques de “jeu de jambes”.

……

Les neuf guerriers entourèrent Ning, marchant en cercle autour de lui tout en le fixant comme s’ils fixaient leur proie.

Ning restait juste là, aussi immobile qu’une montagne.

«Shua !» L’un des neuf soldats qui l’entouraient chargea soudainement en avant. Le soldat chauve brandissait une longue lance dans ses mains, et le frappa comme une vipère, arrivant instantanément à côté de Ning.

Face à cette lance féroce, le corps de Ning vacilla et il s’approcha du corps du guerrier chauve, faisant en sorte que la lance manque sa cible.

Les lances étaient plus faibles en combat rapproché !

«Chi !!» L’épée émoussée dans la main de Ning trancha. Alors que l’épée cligna vers lui, le guerrier chauve utilisa précipitamment ses pieds pour donner un coup de pied contre sa longue lance, l’envoyant balayer vers Ning tandis qu’il roulait lui-même en arrière dans la rangée de soldats entourant Ning.

«Wow, c’était dangereux. J’ai presque été achevé en un seul échange. Mes frères, faites attention», rappela rapidement le guerrier chauve en retournant vers les autres.

Ning avait déjà posé le pied sur cette longue lance, fixant les gens autour de lui. «Il est préférable que vous veniez tous en même temps. Sinon, vous n’aurez aucune chance.»

«Allons-y.»

«Allons-y.»

Les neuf guerriers, sentant la disparité de puissance, ne lancèrent pas d’autres attaques de sondage. Ils chargèrent immédiatement en avant à pleine puissance.

Le vent hurla. Les sabres scintillèrent. Les ombres des épées dansaient avec agilité. Les lances sifflaient dans l’air comme des dragons. Les bâtons s’abattirent comme des tigres féroces. Les attaques venaient de toutes les directions en direction de Ning, tandis que ce dernier restait là, ne faisant qu’occasionnellement un pas en arrière ou se tournant. Ces mouvements apparemment infimes firent que beaucoup d’attaques de guerriers échouèrent.

Les bruits des armes qui s’entrechoquent peuvent être entendus comme des coups de tonnerre. Il est clair que ces coups portaient une grande force.

Parfois, le son n’était qu’un chuchotement, un léger claquement.

«Les guerriers de Ninefang portent vraiment bien leur nom. Ces neuf-là ont un très bon esprit d’équipe. S’ils n’étaient que cinq ou six… je serais capable de les battre en un instant. Mais les neuf qui travaillent ensemble m’ont complètement désavantagé.» Ning trouva qu’il était très difficile de faire face à la tempête d’attaques de ces neuf guerriers. Après tout, il n’avait qu’une seule épée. Sous ce genre de pression, il était obligé d’utiliser au maximum ses techniques d’épée et ses techniques de jeu de jambes.

«Hu !»

«Hu !»

L’épée hurla.

Ning se sentit soudainement enivré. En ce moment même, son corps et son épée semblaient être en parfaite harmonie, et il semblait même en quelque sorte sentir le “corps” de l’épée elle-même, et même le vent qui soufflait devant l’épée à grande vitesse.

«Chi !» L’épée noire émoussée hacha doucement un sabre de cavalerie. Elle trembla, mais ensuite, avec une torsion, elle poussa la lame de l’ennemi sur le côté et hors de son contrôle. Et puis, la pointe de l’épée alla vers l’avant, poignardant la poitrine du guerrier. Le guerrier sentit la pression contre sa poitrine, et il recula immédiatement de deux pas, puis s’asseya.

«Hu.» L’épée noire émoussée entailla un motif incurvé dans l’air, évitant facilement la longue lance de blocage de l’adversaire, puis frappant avec le plat contre le visage du guerrier chauve. Avec un bang, une des dents de l’homme vola et fut renversée.

Le temps semblait passer aussi lentement qu’une feuille tombant dans le vent d’automne.

L’épée de Ning était soudainement devenue extrêmement agile, et les mouvements de son épée étaient prudents et minutieux, capables de changer en un éclair. Dans une bataille de vie ou de mort… Un avantage momentané était suffisant pour changer l’issue d’une bataille en une victoire. Ainsi, bien que Ning ait eu auparavant beaucoup de mal à résister à ces neuf guerriers, il était désormais capable, en un clin d’œil, de tous les terrasser.

«Félicitations, jeune maître.»

«Félicitations, jeune maître, votre épée a atteint le stade ‘avancé’, ‘un avec l’épée’.»

Les guerriers étaient à la fois choqués et excités. Ils le félicitèrent tous.

Un jeune homme de seulement dix ans était capable d’atteindre le stade “avancé” du maniement de l’épée, et de devenir “un avec l’épée”. C’était plus incroyable que les exploits de son père, “l’Épée Goutte de Pluie”, Ji Yichuan.

«Hahaha…» Ning était extrêmement excité lui aussi. Six ans. Six ans d’entraînement constant à l’épée. Chaque jour, à part le temps qu’il passait à s’entraîner au tir à l’arc à l’extérieur de la ville à l’aube, il passait pratiquement tout son temps à s’entraîner à l’épée. Parfois il s’entraînait avec son père, parfois il s’entraînait avec les disciples de son père. Parfois, il s’entraînait contre les soldats de l’armée.

L’épée s’était depuis longtemps imprégnée dans ses os.

Après s’être entraîné dix millions de fois avec l’épée, sa précision avec l’épée avait atteint un niveau terrifiant depuis bien longtemps.

Et, avec sa capacité à diviser son esprit, ses techniques d’épée devinrent encore plus insaisissables et imprévisibles.

Il avait le corps d’un Dieu Fenu, et en termes de raffinement du Ki, il avait déjà atteint le sommet du stade Houtian en énergie interne. Ses attaques à l’épée étaient donc inarrêtables.

Et enfin, aujourd’hui !

Toutes ces expériences accumulées formèrent un tout cohérent, et il entra dans le stade ” avancé ” du jeu d’épée, ” un avec l’épée ” !

«Tout le monde, aujourd’hui vous m’avez aidé à faire une percée. Bien que je n’aie pas beaucoup d’argent, je donne à chacun d’entre vous une tête de bête d’or. N’essayez pas de refuser.» Ning se mit à rire bruyamment.

Les neuf guerriers échangèrent un regard, puis dirent à l’unisson : «Merci, jeune maître !».

S’ils avaient simplement perdu, ils ne l’auraient pas accepté. Après tout, ces guerriers de Ninefang avaient leur propre fierté et dignité. Mais pour le jeune maître Ning, atteindre le niveau “un avec l’épée” était une occasion majeure et joyeuse. Une occasion aussi joyeuse… Il était juste et approprié qu’ils reçoivent eux aussi des cadeaux.

«Neuf d’entre eux.»

Les deux servantes, Spring Grass et Autumn Leaf, se précipitèrent avec des plateaux en pierre. Au-dessus des plateaux de pierre se trouvaient neuf têtes de bêtes en or. Elles étaient toutes en or de la plus haute qualité ! Les neuf guerriers rirent en les acceptant, tout en étant émus… le jeune maître Ning était vraiment puissant. Mais ils avaient tous vu de leurs propres yeux combien Ning avait travaillé dur au cours de ces années.

«Félicitations, jeune maître. Félicitations, jeune maître.» Après le départ des neuf guerriers, Herbe de Printemps et Feuille d’Automne laissèrent leurs visages se couvrir de joie et de célébration.

Six années avaient passé, et les deux servantes avaient maintenant vingt ans. C’était l’âge le plus envoûtant pour une femme. Les servantes comme elles étaient habituellement les femmes de leur maître, c’est pourquoi elles avaient depuis longtemps décidé dans leur cœur de considérer Ning comme leur monde, comme leur dieu. Pour voir leur jeune maître devenir si puissant, elles étaient naturellement extrêmement heureuses.

«Hahaha…» Ning ria également.

N’importe qui serait excité. Après tout, il s’était entraîné amèrement depuis qu’il était jeune. Comment pourrait-il ne pas être excité par sa réussite ?

Ce n’est qu’après s’être entraîné à l’épée pendant deux ans que son père avait décidé que son ” corps ” et son ” esprit ” étaient prêts à apprendre des techniques d’épée. Ce n’est qu’alors qu’on lui enseigna la technique des [108 épées des dieux et des démons].

Après une année supplémentaire, lorsqu’il maîtrisa le premier niveau, son père l’autorisa à s’entraîner avec d’autres.

Après trois autres années, qui culminèrent en ce jour, il avait enfin atteint le deuxième niveau, le niveau ” avancé “, devenant ” un avec l’épée “.

«Herbe de printemps, Feuille d’automne, venez avec moi», les appela Ning. Ce qu’il voulait le plus faire en ce moment était d’aller voir ses parents.

……

Au plus profond des chaînes de montagnes, on entendait une série de hurlements furieux.

Il y avait un grand nombre de cavaliers en armure noire, et ces cavaliers en armure avaient tous des armures extrêmement épaisses, toutes couvertes de pointes également. Leurs montures étaient de grandes et puissantes bêtes à fourrure avec une seule corne. Ces bêtes à fourrure avaient deux crocs recourbés et féroces qui brillaient d’une lumière froide. Leurs quatre sabots étaient épais et robustes. Lorsqu’elles couraient, la terre elle-même tremblait.

Les cent cavaliers en armure noire dégageaient tous l’aura de puissants experts.

«Huh ?» Les cavaliers en armure noire se retournèrent tous pour fixer un endroit proche. Ils virent une montagne lointaine devenir rapidement rouge, puis se transformer en lave brûlante. Une grande quantité de lave commença à se déverser de quelque part dans la montagne, et faiblement, une silhouette humaine pouvait être vue marchant au sommet de la lave, son corps entier couvert de flammes. Il marchait droit vers eux.

Hu.

D’un seul pas, il sauta au sol. Il était accompagné d’une bête à écailles féroce de couleur brun noirâtre. Derrière lui, il y avait aussi une bête à quatre sabots qui marchait aussi. Rapidement, la silhouette humaine s’envola du milieu de la lave, révélant son visage… c’était le visage d’un vieil homme, avec des cheveux rouge feu et un petit serpent écarlate accroché à son oreille. La bête à quatre sabots marcha également aux côtés de l’aîné des vipères, semblant extrêmement obéissante.

«Maître.» l’appelèrent respectueusement Les cent cavaliers en armure noire.

L’aîné des vipères éclata de rire. «Nous sommes venus chasser, mais je ne m’attendais pas à ce que nous tombions sur un Wyrm blindé. Ma chance n’est pas mauvaise. Ce Wyrm Blindé est très proche de devenir une forme de vie Xiantian. Quand je rentrerai chez moi, je devrai passer du temps à l’élever.»

«Maître, maître !» Une voix résonna soudainement dans les cieux.

Ji Lee leva la tête.

Dans les airs, on pouvait voir une énorme bête volante avec des ailes à plumes bleues, sur laquelle était assis un homme portant une peau de bête exquise. Après que la bête volante ait atterri à grande vitesse, le cavalier sauta immédiatement et atterrit sur le sol, puis se mit à genoux. «Maître, il y a des nouvelles de la préfecture.»

«Parle.» Lee fronça les sourcils.

«Le fils de Yichuan, Ning, est entré dans l’étape ‘un avec l’épée’ aujourd’hui», disa respectueusement l’homme.

Lee le fixa, le feu entourant son corps s’enflamma de plus en plus. Il était tellement en colère que son corps entier se mit à trembler. Soudain, il écrasa le Wyrm Blindé qu’il avait capturé sur la falaise de la montagne. La lourde bête monstrueuse, qui pesait au moins 10 000 livres, devint floue. Elle s’écrasa avec fracas contre la falaise, et une énorme crevasse apparut, entourée de fissures de cent mètres de long. Le Wyrm Blindé gisait là, dans la crevasse, le sang coulant de sa tête, et ses écailles brisées. Il avait été écrasé à mort.

«Retournez à la Préfecture de l’Ouest !» Lee serra les dents pendant un long moment avant de finalement hurler cet ordre.

«Oui», répondirent les cent cavaliers en armure noire à l’unisson. Bien qu’ils pensaient que jeter le cadavre du Wyrm Blindé était un énorme gaspillage, leur maître, Ji Lee, était actuellement dans une rage royale. Naturellement, personne n’osait le contredire.

Rumble rumble.

Lee, sur sa bête monstrueuse à quatre sabots, était suivi de ses cent cavaliers en armure noire. Ils quittèrent la profonde et mystérieuse forêt de montagne et disparurent rapidement, ne laissant derrière eux que le Wyrm Blindé dans cette crevasse à flanc de montagne, son sang coulant toujours le long de la falaise.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 11 – Entraînement à l’épée Menu Chapitre 13 – Les cinq techniques majeures de l’épée