Le Journal d'un Démon | Demon’s Diary | 魔天记
A+ a-
Chapitre 198 – Hu Chunniang

Liu Ming ne s’opposa naturellement pas à cela et sortit immédiatement un sac de sa poitrine.

Le propriétaire Qian l’attrapa et ouvrit la poche. Après avoir inspecté l’intérieur, il hocha la tête et fit un signe.

La magnifique servante s’avança discrètement.

Les manches de Liu Ming tremblèrent et prirent les trois objets du plateau.

Le temps d’une tasse de thé plus tard, lorsque Liu Ming sortit de nouveau par une porte de la grande salle, le cultivateur Nan qui portait un manteau, entra par hasard suivant la direction d’un autre assistant.

Après avoir vu Liu Ming, son corps ne put s’empêcher de trembler légèrement.

« Merci pour votre aide. Autrement, je n’aurais pas pu acheter cette Armure de Combat Mécanique. Cependant, je n’aime pas devoir une faveur aux gens, donc à l’avenir si vous avez besoin d’un dispositif mécanique, veuillez visiter le Temple du Bambou Sud. Je ferai de mon mieux pour vous aider. » Le praticien Nan parla soudainement et secoua ses manches. Une plaque de bambou jaune clair se dirigea vers Liu Ming.

« Dans ce cas, marchander davantage serait impoli. » Bien que Liu Ming ait été un peu surpris, il n’allait naturellement pas refuser une telle opportunité et attrapa le médaillon de bambou d’une une main. Par la suite, il passa devant l’autre personne.

Quand il retourna à son siège, quatre apôtres spirituels portant des masques malveillants noirs et verts étaient déjà apparus sur l’estrade de pierre. Après avoir marché aux quatre coins de la scène, une femme remarquablement belle avec un regard qui surpassait de loin les servantes précédentes marcha avec précaution sur la grande scène, serrant une petite bouteille de couleur dorée.

Après que le maître Mian eut reçu la petite bouteille, il prit une expression solennelle et dit à tout le monde dans la grande salle :

« Le prochain objet sera le dernier bien vendu aux enchères. Il aura également le prix de base le plus élevé parmi tous les objets vendus aujourd’hui. Je suis sûr qu’il y a beaucoup de personnes ici qui ont déjà entendu parler de sa réputation auparavant. C’est vrai, c’est l’objet pour lequel notre Maison des Cent Spirituels a dépensé d’innombrables ressources pour l’acquérir : l’Aura de l’Étoile Céleste ! Cette Aura de Qi Pur est absolument rare et spéciale. Sur tout le continent Yun Chuan, elle n’est pas apparue plus de 5 fois. Utiliser cette Aura de Qi Pur pour condenser un Symbole Qi aura non seulement des effets exceptionnels sur l’attaque et la défense, mais le symbole se connectera également aux étoiles pendant la nuit, aidant la cultivation dans une mesure inconcevable. »

Une fois qu’il eut fini de parler, il ouvrit le couvercle de la petite bouteille et prit une profonde inspiration. Par la suite, il utilisa Fa Li pour accélérer légèrement la bouteille.

“Pu !”

De l’intérieur de la bouteille volait un rayon de soleil doré qui dansait autour de la petite bouteille, faisant briller l’air avoisinant de taches de lumière dorée. Il semblait ressembler à un ciel rempli d’étoiles – légèrement discernable mais éminemment beau.

« C’est l’Aura de l’Étoile Céleste. C’est vraiment extraordinaire ! »

Ceux qui savaient que le dernier objet mis aux enchères serait l’Aura de l’Étoile Céleste fixèrent sans relâche le spectacle extraordinaire sur la scène de pierre.

Quant à ceux qui ne connaissaient pas cet article auparavant, ils étaient encore plus abasourdis, la langue pendante, impressionnés.

En outre, il y avait quelques personnes mystérieuses dans la grande salle qui étaient restées indifférentes durant la première partie de la vente aux enchères. Actuellement, ils étaient tous revigorés et leurs yeux fixaient ardemment la petite bouteille dorée avec un regard frénétique.

« Bien, je n’ai pas besoin de dire autre chose. Une portion d’Aura de l’Étoile Céleste a un prix de base de deux cent mille Pierres Spirituelles. Chaque fois que le prix augmente, il ne peut pas être inférieur à cinq mille Pierres Spirituelles ! » Aîné Mian laissa le tumulte se calmer momentanément avant d’utiliser la petite bouteille pour ranger le coucher de soleil doré. Puis, il parla calmement.

« Deux cent dix mille ! »

Une personne complètement enveloppée par une robe grise donna instantanément un prix !

« Deux cent trente mille ! »

Une autre personne portant un masque fantôme n’hésita pas à en ajouter vingt mille.

« Deux cent quarante mille ! »

Une voix éminemment sombre traversa la grande salle comme un démon.

« Hmph, en ajoutant de si petites quantités. Combien de temps dois-je attendre avant que nous n’en finissions ? Je dirai trois cent mille pierres spirituelles. Voyons voir qui ose encore rivaliser avec moi. » Une voix âgée laissa échapper un rire sauvage.

Une fois que ce prix avait été donné, non seulement d’innombrables personnes dans la grande salle se vidèrent de tout espoirs, mais ceux qui avaient enchéris étaient aussi extrêmement choqués.

Pendant un instant, toute la grande salle fut complètement silencieuse !

Une heure plus tard, Liu Ming apparut seul dans une rue apparemment isolée. Des deux côtés, mis à part quelques magasins d’apparence minable, la rue ne semblait pas très passante.

Néanmoins, il n’hésita pas à marcher lentement. Après s’être tourné vers l’est et l’ouest, il entra rapidement dans une autre ruelle vide.

Le regard de Liu Ming balaya les lieux. Tout à coup, sans tourner la tête, il dit :

« Depuis que j’ai quitté la vente aux enchères, mon camarade me suit. Ta culture est assez proche de la mienne. Crois-tu vraiment pouvoir échapper à mon attention ? »

« Hmpf ! Vous êtes vraiment le célèbre Monsieur Qian, nouvel invité de la Maison des Cent Spirituels ! Si c’est vraiment le cas, alors je voudrais demander à monsieur pourquoi il a gâché mes actions pendant la vente aux enchères ? » Une silhouette apparut soudainement à l’entrée de l’allée. Elle était mince et fine, déterminée et taciturne.

« Il s’avère que c’est Hu. Je pensais que la probabilité pour que ce soit le type nommé Shi était plus élevée. » Liu Ming répondit indifféremment avant de finalement se retourner.

Non loin derrière lui se trouvait une jeune femme portant une écharpe blanche sur le visage, la tête couverte de joyaux verts, mais avec une paire d’yeux indignés. Elle était en train de le regarder froidement.

Bien que la plupart du visage de cette femme soit couvert, ses yeux et ses sourcils dégageaient un sentiment de familiarité. Cela figea légèrement Liu Ming alors qu’il ne pouvait s’empêcher d’examiner de près le visage de son adversaire avec un air suspicieux.

« Je ne savais pas que Monsieur Qian était également un pervers ! »

Lorsque la femme au visage couvert vit Liu Ming la regarder, elle s’énerva et son ton devint encore plus froid.

« Eh, qu’avez-vous dit, camarade Hu ? Je suis désolé, j’ai tout à coup découvert que vous ressemblez beaucoup à quelqu’un. Par conséquent, j’étais un peu distrait. » A cet instant, Liu Ming venait juste de se réveiller. Il rit brusquement et joignit ses poings vers la demoiselle.

« Semblable à quelqu’un ? Est-ce que Qian croit que je vais vraiment croire ça ? Peu importe. Ma question n’a toujours pas obtenu de réponse ! » Hu Chunniang était un peu sceptique, mais son expression finit par se calmer un peu.

« Comment puis-je répondre ? J’ai apprécié ces objets mécaniques et j’ai naturellement fait une offre. Avez-vous d’autres questions ? » Liu Ming sourit légèrement en réponse.

« Même si Qian a agi involontairement, une telle chose a ruiné mes plans majeurs. Que faites-vous de cela ? » Hu Chunniang continua.

« Je n’avais pas le choix ! Camarade Hu ne peut que considérer cela comme de la malchance. Cependant, si tu te sens toujours lésée, nous ne pouvons que nous battre. Après tout, pour nous, praticiens libéraux, le plus fort a toujours raison. » Liu Ming rit.

« Très bien. Je veux aussi faire l’expérience des véritables compétences de Monsieur Qian. Je ne sais pas quand Monsieur a du temps libre pour m’affronter ! » Face à cette situation, la jeune femme était un peu suspicieuse, mais ne la laissait pas transparaître sur son visage.

« Un autre jour n’aurait pas le même que celui de notre rencontre. Pourquoi pas maintenant ? Bien sûr, cet endroit ne convient pas au combat. Que diriez-vous d’aller au sommet de la Montagne de Fer à quelques kilomètres de la porte ouest de Xuanjing ? Je partirai d’abord et je vous attendrai là-bas. » Liu Ming laissa échapper un rire. Sa silhouette bougea alors et il passa devant la jeune femme comme un vent léger.

Hu Chunniang fut choquée, mais finalement, elle regarda Liu Ming se précipiter dans la rue et marcher vers la porte ouest de Xuanjing.

« Très bien, j’aimerais voir quel genre de démon vous êtes. Quelle bravoure inattendue ! » Le visage de la jeune femme sous la mousseline changea froidement, mais elle le suivit finalement.

Plusieurs heures plus tard, sur un petit sommet de montagne à l’extérieur de la porte ouest de Xuanjing.

Liu Ming et Hu Chunniang se faisaient face de loin.

« Puisque c’est une compétition, il doit naturellement y avoir un pari. Si je gagne, Monsieur Qian me remettra les pièces mécaniques nouvellement acquises. D’un autre côté, si vous voulez gagner, je vous offrirai cette Aura de Feu Pur ! » Hu Chunniang regarda froidement Liu Ming pendant un moment avant de parler franchement et révéla une bouteille rouge claire dans une main.

« L’Aura de Feu Pur ! Il s’est avéré qu’un tel objet est tombé dans vos mains. Pas étonnant que vous ayez été impuissante à concourir pour cette Armure Mécanique. Cet article est à peu près au même prix que le mien. Bien, nous ferons donc ainsi. » Le regard de Liu Ming brilla et son expression devint plutôt sérieuse pour la première fois.

« Très bien, alors je vais laisser Monsieur Qian être témoin de la puissance de ma fameuse Technique de Danse des Papillons. » Hu Chunniang répondit. Après avoir rangé la petite bouteille, ses manches tremblèrent brusquement et de multiples nuages de lumières apparurent.

Ces nuages de lumière se condensèrent extrêmement rapidement. Ils se multiplièrent rapidement et en un instant, ils avaient recouvert presque la moitié de l’espace environnant.

Voyant cela, les yeux de Liu Ming ne purent s’empêcher de rétrécir.

Hu Chunniang poussa soudain un cri délicat et toutes les boules de lumière se mirent à tourbillonner et elles se transformèrent en d’énormes papillons de cinq couleurs. Lorsque leurs ailes se déployèrent et tremblèrent, le ciel tout entier devint une magnifique silhouette de papillon qui se précipita vers Liu Ming.

En même temps, le corps de la jeune femme se tordit et, dans un mouvement indistinct, se dissous dans l’énorme silhouette de papillon, disparaissant sans laisser de trace.

Le cœur de Liu Ming trembla légèrement, mais il fit soudain un signe d’une main. Instantanément, des taches de lumière verte brillèrent devant lui et sept à huit Lames de Vent poussèrent un cri aigu et se précipitèrent violemment en avant.

“Dang, dang !”

Les lames de vent vertes passèrent dans le corps de la silhouette du papillon, mais furent repoussées par quelque chose à l’intérieur.

Voyant cela, Liu Ming ne dit rien et secoua sa manche. De l’intérieur jaillirent quelques boules de feu écarlates.

Quelques bruits de “hong” retentirent.

Les boules de feu n’avaient pas encore atteint la silhouette du papillon quand elles furent brisées en morceaux par une lumière froide qui jaillit de l’intérieur de la silhouette.

Le visage de Liu Ming s’assombrit et le gaz noir à la surface de son corps se mit soudain à déferler. Instantanément, il se transforma en tentacules noirs qui dansaient violemment.

Juste à ce moment, la silhouette du papillon s’enroula brusquement et enveloppa Liu Ming d’une illusion magnifique.

Liu Ming était déjà sous la protection du voile de lumière dégagé par la violente danse des tentacules noirs. Il se tenait au loin et regardait froidement le magnifique papillon qui dansait tout autour de lui. Son regard bougeait continuellement d’avant en arrière et une légère épée cyan apparut dans sa main.

Soudain, la silhouette du papillon tout puissant se figea légèrement et de deux directions complètement différentes, une lumière froide traversa l’espace.

“Dang, dang !”

Le poignet de Liu Ming trembla et deux Qi d’épée cyan se fendirent vers l’extérieur. Ils repoussèrent avec précision les deux lumières froides.

Après cela, il poussa un rugissement bas, brandit une fois l’épée cyan et soudain, d’innombrables auras d’épée surgirent, se transformant en une pleine lune cyan qui se précipita dans le ciel.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Thomas
  • 4. Cesar
  • 5. Gunts92
  • 6. Wakou
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas
  • Cesar
  • Wakou
  • Gunts92
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 197 – Le vaisseau volant de la Caverne Verte Menu Chapitre 199 – Échange