Le Journal d'un Démon | Demon’s Diary | 魔天记
A+ a-
Chapitre 164 – Clan Bai

Liu Ming était naturellement alarmé, et avant qu’il n’ait le temps de réagir, cette force mentale se précipita violemment dans la conscience de Liu Ming, faisant gonfler sa force mentale à une vitesse effrayante.

« C’est… »

Presque instantanément, il se souvint de l’absorption passée de son Fa Li par la bulle et envisagea de l’extraire.

Cette scène semblait familière, mais ce n’était pas une réaction du Fa Li cette fois-ci mais plutôt une infusion de force mentale.

Une rapide réflexion lui donna la réponse à un tel évènement. Il se souvint soudainement de la Salle de Conscience et de la scène où la force mentale du Maître Six Yin fut écrasée et dévorée par la pièce gris cendré. En un éclair, Liu Ming comprit tout.

Cependant, ces pensées n’étaient qu’un flash de souvenir. En raison de la violente poussée de force mentale, il était incapable d’analyser profondément et était contraint de lancer des techniques de toutes ses forces. Alors qu’il chantait les mots de sa nouvelle Méthode du Cœur Démoniaque, il essayait vigoureusement de protéger le peu de conscience qu’il lui restait. Sans ses efforts, cette énorme force mentale aurait percé pour le faire s’effondrer.

Pourtant, plus il maintenait sa conscience, plus il sentait sa force mentale s’étendre furieusement. En peu de temps, elle doubla puis tripla.

Même en voyant une telle amplification de sa force mentale, il utilisait sa Méthode du Cœur Démoniaque pour protéger son d’esprit. Le corps de Liu Ming trembla légèrement alors qu’il laissait sa tête supporter la pression. Sur son visage pâle et effrayant, des veines apparurent sur les côtés de son front avec de légères traces de sang noir coulant sur son visage.

Dans un moment de désespoir, Liu Ming utilisa son talent à faire deux choses à la fois. Avec deux consciences, il accéléra sa Méthode du Cœur Démoniaque pour se protéger à peine de l’impact de l’énorme flux mental.

Un moment plus tard, Liu Ming poussa un énorme cri, faisant trembler toute la grotte. Puis, il tomba dans son dos et s’évanouit.

Après un laps de temps inconnu, Liu Ming reprit lentement conscience, un goût acide dans la bouche.

Au moment où il ouvrit les yeux, il fut choqué de voir que tout ce qu’il voyait était un rideau de sang rouge.

Aussi alarmé qu’il soit, il comprit immédiatement ce qui s’était passé. Une énorme boule d’eau claire apparut au-dessus de lui. Pointant son doigt vers le bas, une cascade d’eau jaillit en un instant.

Il leva la tête, l’eau purgea tout le sang qui lui couvrait ses yeux. Puis utilisant une main pour tisser à nouveau des signes, de la vapeur chaude jaillit du corps de Liu Ming, séchant ses vêtements. Alors qu’il poussait un long soupir, il utilisa ses doigts pour masser les deux côtés de sa tempe légèrement douloureuse.

La scène qui venait de se produire était encore assez effrayante !

Si ce n’était pour ses efforts à maintenir sa force mentale avant qu’il ne s’évanouisse, causant l’arrêt de l’assaut de flux mental, la tête de Liu Ming aurait probablement explosé sous la pression.

Il sentit que la taille de son océan de conscience avait probablement triplé ou quadruplé par rapport à sa force mentale initiale. L’énorme quantité de force mentale semblait inonder chaque centimètre de sa conscience ; chacun de ses petits mouvements faisait mal à toute sa tête.

Il semblait que pour contrôler ce courant de force mentale avec facilité, une courte période de temps ne suffirait pas à apprendre à le faire.

La force mentale effrayante qu’il possédait n’était peut-être pas inférieure à celle d’un Maître Spirituel.

Liu Ming y pensa et se souvint soudain de quelque chose. Il balaya immédiatement son esprit vers l’intérieur de son corps alors qu’il scrutait sa Mer Spirituelle.

Effectivement, la mystérieuse bulle avait disparu à nouveau.

Liu Ming rétracta son esprit, puis il caressa son menton de la paume de la main, laissant une expression pensive s’échapper de ses traits.

Sa supposition initiale était probablement correcte et le fort retour de Force Mentale provenait probablement de la Salle de Conscience du Maître Six Yin.

Pourtant, ce genre de réactions ne s’était produite qu’après plusieurs jours, ce qui était très différent de la purification du Fa Li.

Il prit note d’être très prudent s’il devait se retrouver à nouveau dans une telle situation.

Cette fois, il avait été chanceux que la force n’ait pas fait exploser sa tête. S’il se retrouvait encore dans cette situation, peut-être n’aurait pas autant de chance.

Quoi qu’il en soit, si ce moyen était utilisé et bien fait, il augmenterait la force mentale de Liu Ming d’une ampleur inimaginable. Il ne put s’empêcher de sentir son cœur battre plus vite en pensant aux attrait d’une telle méthode.

Cependant, quand il se souvint de la situation précédente où la force mentale envahissait sa tête, il sentit un frisson parcourir son cœur et laissa rapidement cette pensée disparaître.

De plus, il ne savait même pas s’il allait tomber sur une autre salle dite de Conscience. Même s’il en avait vraiment la chance, s’il n’avait pas de plan de sécurité, cela n’aboutirait qu’à un suicide.

Dans le temps qui suivit, Liu Ming examina son corps à la recherche de blessures. Ne voyant aucun signe d’autres blessures, il se détendit un peu et commença à chanter des mots et à faire des signes d’une seule main.

L’État de Fenyun était l’un des soixante-douze états du pays de Da Xuan, la ville de Lushui étant l’une des trois plus grandes villes de Fenyun. Dans le pays de Da Xuan, Lushui était considéré comme un lieu de rencontre pour les praticiens connus.

Construite le long d’une rivière, la ville possédait de grandes parcelles de terres propices à la culture du riz juste à l’extérieur de ses murs. Elle contrôlait également une région voisine où des métaux précieux pouvaient être extraits des veines de minerai. Tout cela permettait la ville de Lushui de prospérer. On ne savait pas combien de puissances de différentes tailles habitaient cette ville.

Pourtant, l’un des plus vieux clans de Lushui, le Clan Bai, était devenu de plus en plus actif au cours du dernier mois. Non seulement la célèbre fille aînée de la Maison Bai était revenue, mais le clan avait également ouvert ses portes pour recruter des praticiens. Il commençait également à s’étendre à une vitesse effrayante, détruisant un certain nombre de forces opposées.

Aux yeux du perspicace, la dernière expansion du Clan Bai, c’était il y a quelques années quand un descendant du Clan Bai, Bai Chongtian, était devenu un disciple de la Secte du Fantôme Barbare. Cela permis au Clan Bai de quitter le statut de clan de troisième ordre pour devenir soudainement l’un des clans les plus respectés de la ville de Lushui. Pourtant, cette fois, le Clan Bai a essayé de s’étendre sans aucun signe de pouvoir, sans plus grands clans de la ville de Lushui n’essaient de restreindre de telles actions. C’était comme si le Clan Bai ne violait pas leur rayon de pouvoir, les autres clans faisaient fi de ses progrès.

Peu de temps après, il y eut des nouvelles du jeune maître du Clan Bai : Bai Chongtian. Il allait épouser la fille bien connue du Clan Mu plusieurs mois plus tard. Les rumeurs selon lesquelles le jeune maître du Clan Bai était classé dans le top dix de la Secte du Fantôme Barbare se sont progressivement répandues dans le monde des praticiens et les clans.

En conséquence, d’autres praticiens et petits clans réalisèrent soudainement la signification des mouvements du Clan Bai. Ils se précipitèrent pour devenir des invités du Clan. En une seule nuit, il eut assez de pouvoir pour garder les autres clans praticien sous son contrôle puisqu’il occupait maintenant près de la moitié de la ville de Lushui.

À ce moment, la Maison Bai pouvait être considérée comme le point culminant de Lushui.

Pourtant, ce jour-là, devant l’énorme Clan Bai, un jeune en robe verte apparut soudainement. Il pencha la tête en arrière pour lire le panneau horizontal suspendu au sommet de la porte principale. Après avoir balayé du regard le garde à l’air robuste, il marcha sans hésitation en direction de la porte principale.

« Voici le Clan Bai. Qui es-tu pour oser entrer ? »

Devant la porte se trouvaient quatre gardes. Naturellement, il était impossible de laisser cet étranger entrer de cette façon. Les quatre gardes bloquèrent brusquement la porte, refusant de laisser passer cet étranger. Le responsable était évidemment le grand gros homme d’une complexité sombre. Il fixa le jeune homme avec ses petits yeux perçants et laissa échapper un grognement sourd.

S’il n’avait pas été capable de lire les gens, il aurait déjà appelé les autres pour se débarrasser du jeune grossier. Pourtant, d’un coup d’œil, il était certain que ce jeune homme devant lui n’était pas un être ordinaire.

Ce jeune était naturellement Liu Ming qui venait d’arriver à la hâte. Voyant cette scène devant lui, il ne parla pas mais jeta un morceau de jade jaune clair dans la main de l’homme. Sans rien montrer d’émotion, il dit : « Remettez ceci au maître du clan. Dis-lui juste que je suis là. »

Ce morceau de jade était le pendentif exact de Bai Chongtian. Au moment de prendre sa place, il l’avait emporté avec lui dans la Secte du Fantôme Barbare. Maintenant, le pendentif était à nouveau utilisé.

« Je suis là ? Qu’est-ce que cela signifie ? Vous jouez avec moi ? » Avec ses réflexes, l’homme à la peau sombre attrapa le pendentif de jade. Pourtant, après avoir entendu la demande de Liu Ming, son visage devint rouge vif.

Conscient de l’énorme augmentation de pouvoir du Clan Bai au cours des deux derniers mois, il était de notoriété publique que ces gardes n’étaient naturellement pas des personnes que l’on voulait provoquer. Penser que le garçon qui venait de sortir de nulle part était si mal élevé remplit le cœur de l’homme de colère.

En entendant sa réponse dégoûtée, Liu Ming fixa froidement le gros homme noir et recula soudainement d’un pas.

« Que pensez-vous faire ? Pensez-vous vraiment que si vous reculez, je ne le ferai pas… D’accord. Monsieur, veuillez patienter un instant. Je transmettrai votre pendentif de jade à la Maison. » Juste au moment où le gros homme sombre répondait vicieusement, ses yeux se posèrent sur le sol où se trouvait autrefois Liu Ming. Son visage devint soudainement plus complexe.

Se sentant déconcertés par le changement de ton de leur chef, les trois autres gardes tournèrent leur regard vers le sol. De la même manière, ils sautèrent d’étonnement.

Le calcaire autrefois lisse sur le sol avait maintenant deux empreintes profondes gravées. Les empreintes avaient une profondeur d’environ un pouce de profondeur et étaient aussi vierges que l’on pouvait en avoir – presque comme un tailleur de pierre les avait découpées avec le plus grand soin.

En tant que gardes du Clan Bai, il était naturel qu’ils soient en contact avec certains praticiens au fil des ans. Voyant que le jeune devant eux n’était pas un être ordinaire, tous devinrent respectueux envers le garçon.

Observant le gros homme noir prendre le penchant de jade dans la main et courir à l’intérieur, Liu Ming attendit tranquillement devant la porte principale.

Cela ne prit pas longtemps. En fait, c’était le temps qu’il fallait pour préparer une tasse de thé !

Tout à coup, des tambours se mirent à jouer au sein du Clan Bai, suivis d’une belle musique. De la maison principale marchaient deux colonnes de serviteurs accompagnés d’un vieil homme aux cheveux blancs comme neige. Faisant un bond en avant, il aperçut immédiatement Liu Ming, qui se tenait droit comme une baguette. Avec un sourire sur le visage, il se précipita et s’inclina pour montrer ses respects.

« Jeune Maître Chongtian, vous êtes enfin de retour. Le Vénérable Maître et la Jeune Mlle parlaient de vous récemment, disant qu’il y avait une possibilité pour votre retour au Clan Bai. Moi, je ne m’attendais pas à rencontrer le jeune maître aujourd’hui. Si le Vénérable Maître et la Jeune Mlle le savaient, qui sait à quel point ils seraient ravis ? »

« Qui es-tu ? Tu me connais ? » Demanda Liu Ming.

« Le jeune maître doit plaisanter. J’étais votre vieil esclave Bai Pan ! J’ai vu le jeune maître grandir. » Répondit le vieil homme en souriant.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Thomas
  • 🥉 3. Gunts92
  • 4. PascalW
  • 5. Wakou
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas
  • Cesar
  • Wakou
  • Gunts92
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 163 – Fantaisie aux mille visages et technique des os interchangeables Menu Chapitre 165 – Discussion secrète