Le Journal d'un Démon | Demon’s Diary | 魔天记
A+ a-
Chapitre 134 – La glaise du repos

Après avoir examiné la pêche pendant un long moment, à part le fait qu’elle était légèrement plus petite qu’une pêche moyenne, il n’avait vraiment pas d’autres anomalies apparentes.

C’était probablement pour cette raison que toute personne ayant visité cette région ne se doutait pas que ces pêches étaient en fait des fruits spirituels. Autrement, il ne resterait plus une seule pêche sur ces arbres.

Il en ramassa immédiatement quelques-unes et les fourra dans sa robe avant d’utiliser le Mouchoir Sumeru pour emballer le reste. Liu Ming regarda ensuite un pêcher à proximité et s’avança comme s’il avait une idée derrière la tête. Il utilisa ses bras pour enlacer le tronc de l’arbre spirituel et utilisa toute la puissance de son corps pour le secouer brutalement.

Dans un fracas étouffé, le pêcher entier trembla plusieurs fois mais ne se brisa pas.

Liu Ming fut surpris de voir ça. Soudain, il changea ses bras de direction.

Bien que l’arbre spirituel ait légèrement tremblé et que d’innombrables feuilles soient tombées, le grand arbre restait profondément enraciné dans le sol. Il ne semblait pas du tout fragilisé.

Voyant cela Liu Ming ne s’affola pas, au contraire il en fut heureux.

Relâchant son étreinte, il secoua sa manche. Une courte épée azure apparut dans sa main. Après avoir fait demi-tour et marché jusqu’au centre du verger, son poignet trembla soudainement. De nombreuses vagues de Qi d’Épée azur jaillirent, formant un motif entrelacé.

Ensuite, le garçon utilisa l’Épée de Qi pour creuser de force un énorme fossé de trente à quarante pieds de profondeur. Après avoir vu des racines épaisses et denses qui s’enfonçaient dans la terre à une profondeur inconnue, l’expression heureuse sur son visage s’accentua.

Il utilisa immédiatement le Qi pour attaquer le sol sans arrêt. Il creusa jusqu’à ce qu’il y ait un trou de soixante à quatre-vingts pieds de profondeur à travers les racines. Ce n’est qu’alors qu’il trouva enfin un objet en forme de boule d’un doré clair, semblable à de l’argile, cachée au milieu d’innombrables racines denses.

Voyant l’argile dorée, il ne put s’empêcher de la regarder avec un grand bonheur.

Après avoir pris une profonde inspiration, il récupéra immédiatement une boîte de jade. D’une secousse de sa manche, une force paisible s’écoula de l’intérieur. Il extraya alors complètement l’argile dorée de son lieu de repos et la rangea dans la boîte.

Liu Ming se pencha et retira du sol une racine tranchée d’un demi-pied. D’un mouvement de poignet, il la plongea dans l’argile dorée.

Une scène incroyable se produisit.

Au moment où la racine entra en contact avec l’argile, elle se redressa parfaitement et devint complètement verte. Par la suite, elle commença à germer et poussa à une vitesse observable à l’œil nu tandis qu’une fine branche commençait lentement à en sortir.

« Il s’agit bien de la Glaise du Repos ! Si ce n’était pas le cas, ces pêchers normaux ne se transformeraient pas en arbres spirituels célestes ou terrestres. Le fruit qu’ils portent en temps normal ne peut pas avoir pour effet d’augmenter le Fa Li. Si la glaise du repos était emmenée dans le monde extérieur, les Maîtres des Plantes Spirituelles et les Alchimistes deviendrait fous. » Liu Ming murmura avec un bonheur intense, et d’un mouvement de la main, il tira la racine hors de l’argile dorée. Il ferma ensuite le couvercle de la boîte et la rangea avec un soin extrême.

S’il n’avait pas lu un livre qui l’avait déjà mentionné, il n’aurait peut-être jamais pensé à creuser profondément sous terre pour chercher cet objet. Ce n’est que dans les profondeurs d’une zone où dix arbres spirituels ou plus poussaient qu’il y aurait une légère chance de trouver de la Glaise du Repos.

Cette terre semblait être banale, mais dans le monde extérieur, chaque once valait des dizaines de milliers de Pierres Spirituelles. De plus, il s’agissait d’un objet rare à forte demande et à approvisionnement limité.

Bien que la Glaise du Repos ait l’effet incroyable de diminuer le temps de maturation et d’augmenter les effets médicinaux des plantes spirituelles, c’était aussi un élément nécessaire pour créer un chaudron de pilule de qualité totem. Même un peu de cette terre dans un chaudron de pilule de bas niveau normal, équivalent au grade Arme de Praticien de bas niveau, l’outil deviendrait instantanément un chaudron de pilule atteignant les limites supérieures du grade Arme de praticien.

La signification d’un chaudron de pilule de niveau totem pour un alchimiste était quelque chose que chaque praticien comprenait clairement.

Par exemple, s’il y avait un choix à faire entre dix totems de bonne qualité et un chaudron totem de bas niveau, n’importe quel Alchimiste choisirait ce dernier sans la moindre hésitation.

Cela était dû au fait qu’avec un chaudron de pilule de qualité totem, pouvant du coup être raffiné et lié à la conscience propre d’un alchimiste, pour cet alchimiste les chances de succès lors de la fabrication des pilules pourraient augmenter d’un quart, ou même d’un tiers !

Avec un tel effet d’amplification, un chaudron totem était un trésor que n’importe quel alchimiste rêverait de posséder.

De plus, la Glaise du Repos était anormalement lourde. La merveille que Liu Ming venait de ranger n’était que de la taille d’un poing, mais elle pesait plus de trois livres.

Juste en regardant sa valeur, cette poignée de terre avait déjà dépassé toutes les précédentes trouvailles de Liu Ming.

Cependant, si cet objet devait être vu par d’autres personnes – peut-être même des disciples de la même secte que lui, comme Yang Qian – ils ne pourraient pas s’empêcher de se battre pour lui, les gens d’autres sectes seraient encore plus tentés.

Liu Ming réprima avec force l’excitation de son cœur, et avec d’un seul mouvement, il vola hors du trou comme une plume, retournant au-dessus du sol. Cependant, quand il regarda autour de lui, il ne put s’empêcher d’être légèrement surpris.

Il vit que la douzaine de pêchers étaient maintenant tous flétris et que toutes leurs feuilles étaient tombées. On ne plut pas voir la moindre trace de vert sur ces arbres.

Liu Ming réfléchit rapidement à une solution avant de former soudainement des signes de sa main. Une douzaine de boules de feu jaillirent dans toutes les directions.

A cet instant, tous les pêchers furent enveloppés par les flammes et transformés en cendres noires.

Liu Ming ne s’arrêta pas là. L’épée courte azure brilla une fois de plus alors qu’une série de sept ou huit vagues de Qi d’épée s’abattaient sur l’énorme trou au centre du verger.

Tout l’espace fut immédiatement recouvert des fosses et de cratères sortant impitoyablement de nulle part et détruisant tout ce qui se trouvait à proximité. Il ne restait plus aucune trace de son apparence passée.

Ce n’est qu’une fois qu’il eut fini que Liu Ming rangea l’épée azur avec satisfaction. Il tourna les talons et retourna à la grotte. Il commença alors à méditer, raffinant le Yuan Li pur de la pêche qu’il avait mangée plus tôt.

Deux heures plus tard, lorsque Liu Ming rouvrit les yeux, il affichait une expression sérieuse.

Le Yuan Li de la chair de la Pêche Spirituelle était plus pur que ce qu’il avait soupçonné à l’origine, il fut donc capable de le raffiner complètement en peu de temps. Cependant, il n’avait pas converti une grande quantité de Fa Li, juste assez pour compenser environ un mois d’entraînement intensif.

Heureusement, il avait récupéré près d’une centaine de ces Pêches Spirituelles de cette récolte. Tant qu’il en mangeait la moitié, cela suffirait à booster son Fa Li jusqu’au sommet du domaine d’Apôtre Spirituel.

Cependant, si ces Pêches Spirituelles faisaient partie de son butin, il devrait en remettre une grande partie à la secte. Si cela se produisait, son plan d’augmenter son Fa Li serait ruiné.

Il semblait qu’il devait trouver une chance de manger une grande partie de ces Pêches Spirituelles quelques jours avant de quitter le Domaine Secret.

Liu Ming y réfléchit avant de se lever pour quitter la grotte. Il continua de chercher d’autres remèdes spirituels sur la montagne.

Le frère et la sœur Lan ouvrirent leurs yeux presque en même temps. Après s’être regardés, ils volèrent directement vers le sommet de la montagne sans dire un mot.

Une heure plus tard, ils se tenaient tous les deux dans une zone spacieuse, qui était le point culminant du sommet. Ils regardaient autour d’eux.

« Frère, nous allons compter sur tes capacités sensorielles. » La jolie fille parla sérieusement, s’adressant à son frère.

« Ne t’inquiète pas. Même s’il se cachait à des dizaines de milliers de mètres sous terre, je pourrai toujours le trouver. » L’homme parlait avec une lueur enthousiaste dans les yeux. Par la suite, il ferma les paupières et commença à former des signes de mains à la vitesse de l’éclair. Au même moment, des inscriptions bleu clair apparurent avec un flash sur les deux côtés de son visage.

L’homme se mit à marcher lentement. Bien que ses yeux soient fermés, il contournait les quelques grands arbres sur son chemin, comme s’il pouvait voir normalement. Il marchait pas à pas, dans une direction.

La jolie fille leva un sourcil et suivit de près sans faire de bruit.

Après le temps nécessaire pour boire une tasse de thé, le garçon de la race maritime s’arrêta soudainement et cria avec excitation : « Il devrait être ici ! »

Dès qu’il eut fini de parler, il ouvrit les yeux, mais après avoir vu l’énorme objet devant lui, il ne put s’empêcher d’être un peu stupéfait.

Devant lui se tenait un énorme rocher blanc grisâtre de plus de cent pieds de haut.

« Frère, est-ce vraiment là où tu l’as senti ? » Après avoir regardé le rocher devant elle plusieurs fois, la jolie fille parla avec les sourcils froncés.

« Ça devrait être correct. » L’homme de la race maritime marcha autour de l’énorme rocher plusieurs de fois en parlant avec un ton sérieux.

« Alors ce sera facile. Sommes-nous sûrs de devoir de briser la roche pour vérifier s’il y a quelque chose à l’intérieur ? » La jolie fille parla avec un léger rire.

« C’est raisonnable. Recule. » L’homme hocha immédiatement la tête. Après avoir écrasé un Glyphe dans sa manche, une épaisse barrière de lumière bleue apparut autour de son corps. Dans une profonde respiration et ses doigts écartés, il poussa ses deux paumes sur le rocher en même temps.

L’instant suivant, ses dix doigts tremblèrent légèrement et dix ondes de vibrations étranges entrèrent dans la structure de la roche sans un bruit.

Après un fracas, l’énorme rocher s’effondra en un tas de pierres.

Le garçon s’envola immédiatement d’une centaine de mètres dans un balancement de son corps avant de regarder nerveusement la roche en même temps que sa sœur.

Cependant, il était vide à l’intérieur, sans même la moindre trace de l’ombre du Dragon Écarlate.

Le jeune homme ne put s’empêcher de regarder fixement l’amas rocheux.

Quant à la jolie fille, un flash de lumière apparut dans ses yeux, elle marcha alors vers le tas de roches. Après une petite inspection, elle ramassa un objet.

C’était en fait une écaille scintillante de la taille d’une main. Elle brillait d’une faible lumière rouge.

« Écaille de dragon ! Impossible, ne me dit pas que c’est cet objet que j’ai senti ? » Voyant cela, l’homme de la race maritime ne put s’empêcher d’être surpris et furieux en même temps.

« Ce n’est pas nécessairement vrai. L’aura d’une écaille de dragon normale au milieu de nulle part et ne peut pas t’attirer ici. À moins que ce ne soit l’une des rares Écailles Inversées du cou du dragon écarlate ! » La jolie fille parla lentement.

« Écaille inversée ? C’est encore plus impossible. Chaque Écaille Inversée est au second rang des objets les plus important du dragon après sa perle. Comment pourrait-il l’abandonner ici ? » L’homme de la race maritime était extrêmement surpris.

« C’est vraiment ça. Cependant, si le Dragon Écarlate était dans un état proche de la mort, une seule Écaille Inversée ne peut naturellement pas être considérée comme quelque chose d’indispensable. Frère, tu devrais d’abord nettoyer ces rochers et voir s’il y a quoi que ce soit en dessous. » La jolie fille sourit un peu avant de donner son avis.

« Très bien. »

Le garçon étendit immédiatement ses deux bras et une énorme force jaillit de son corps. Il repoussa avec force la plupart des rochers.

En dessous des rochers, un trou noir dans le sol apparut.

« Il y a en effet d’autres mécanismes mystérieux en dessous. Le Dragon Écarlate doit se cacher à l’intérieur. » Voyant cela, l’homme de la race maritime s’exprima immédiatement avec excitation.

« Si le Dragon Écarlate est vraiment là, tu dois être très prudent. » Une étincelle traversa les yeux de la jolie fille, elle avertit son frère.

« Je le sais naturellement. » Avec une secousse de sa manche, une lame courte et brillante apparut immédiatement dans la main du garçon Lan. Après avoir répondu sérieusement, il forma un signe d’une seule main et une boule de feu fut lancée dans l’énorme grotte.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Thomas
  • 🥉 3. Gunts92
  • 4. PascalW
  • 5. Wakou
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas
  • Cesar
  • Wakou
  • Gunts92
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 133 – Fruit Spirituel Menu Chapitre 135 – L’Ombre Monstrueuse