Crazy Detective|狂探
A+ a-
Chapitre 256 – Venu préparé

Le corps rétréci était beaucoup plus petit que celui de la mémoire de Zhao Yu. De plus, le corps était noirci, ressemblant plus à de la viande pourrie. Ce qui est encore plus étrange, c’est que le corps était à l’intérieur d’un sac en plastique sous vide, presque comme une sorte de nourriture emballée que l’on voit dans un magasin. L’intérieur du sac était complètement hermétique, laissant apparaître la forme du corps, qui était rigide et dure.

Le corps était couché sur le côté et rétréci. Même si ses bras s’enroulaient autour de son corps noirci, il montrait encore la moitié de son visage. Les cheveux à l’intérieur étaient particulièrement clairs, et avaient l’air particulièrement terrifiants ! Zhao Yu a finalement compris ce que Liu avait voulu dire lorsqu’il a dit que personne n’était mort sauf une personne morte.

“Zhao Yu, je ne t’ai pas dit de ne pas entrer.” Wang Xin a vu Zhao Yu s’approcher du cadavre et s’est approché, essayant de l’arrêter.

“Chef de département Wang, ce… comment est-ce arrivé ?” Les yeux de Zhao Yu étaient larges et confus. “Il est si petit. Est-ce que ça pourrait… être un enfant ?”

“Yu, ce n’est pas un enfant, mais une personne âgée !” Hu Bin à côté de lui expliqua : “Le corps est dans le sac sous vide, c’est pourquoi il semble plus petit que d’habitude !”

“Alors… pourquoi est-il si noirci ?” Zhao Yu a demandé.

“C’est pourri !” Hu Bin a expliqué à nouveau. “Même si le corps a été scellé par le vide, les bactéries à l’intérieur l’ont quand même fait pourrir ! Mais la pourriture est moins importante que celle des corps non scellés sous vide ! De plus, il semble que ce corps soit assez vieux !”

“Pourquoi les voleurs de banque se seraient emparés de ce cadavre ?” Zhao Yu ne pouvait pas comprendre.

“Ça ne semble pas être quelque chose que les braqueurs ont laissé.” Wang Xin travaillait en expliquant à Zhao Yu. “D’après la scène de crime, il semble qu’il ait été conservé dans un coffre de sécurité.”

“Quoi ?!” Zhao Yu était complètement abasourdi, encore plus incrédule qu’avant. “Pas possible ? Un cadavre dans un coffre de sécurité ? Qui est aussi fou ? Ça ne sent pas mauvais ?”

“Les sacs sous vide sont complètement étanches aux odeurs. De plus, le corps était dans un coffre scellée, tu vois…” Hu Bin a montré la valise à côté du corps. “D’après les traces de frottement, on peut dire que la valise a été retirée du coffre ! Par conséquent, le corps a dû être mis sous vide, puis placé dans la valise, et enfin déposé dans le coffre ! Trois couches de protection, pour que personne ne s’en rende compte !”

En suivant le geste de Hu Bin, Zhao Yu a vu une boîte de sécurité rectangulaire avec de nombreuses couches, la porte avait été ouverte de force. Cette sorte de boîte de sécurité devait être la plus chère, coûtant quelques milliers chaque année. Habituellement, les gens ne choisissent pas un coffre de sécurité aussi grand.

Mon Dieu ! Zhao Yu a senti le froid remonter le long de son dos, lui donnant la chair de poule partout ! Dire qu’il y avait un cadavre scellé sous vide dans le coffre-fort ?!

Quelques minutes plus tard, en tant que chef d’équipe remplaçant, Miao Ying a également participé à l’enquête sur le coffre-fort. Même si elle connaissait déjà la situation, en voyant un cadavre aussi étrange, elle n’a pu s’empêcher de faire une pause, choquée par cette bizarrerie.

Mais ce qui était étrange, ce n’était pas seulement la présence d’un cadavre extrêmement vieux dans le coffre, mais aussi l’identité des voleurs, qui était très suspecte ! Pourquoi n’ont-ils pris que les coffres-forts ? De plus, avec autant de coffres, comment se fait-il qu’ils n’en aient ouvert que dix ? De plus, ils ont laissé un bon nombre de trésors derrière eux. Il est clair que les voleurs n’ont pas tout pris. Même l’argent de Zhao Yu n’avait pas été touché !

Se pourrait-il que… ces voleurs ne soient pas venus pour l’argent ? Avaient-ils une arrière-pensée ? Cela avait-il un rapport avec ce corps scellé sous vide ? Ont-ils fait exprès de sortir le corps et de le laisser à la police ? Mais pourquoi ?

À ce moment-là, tous les enquêteurs ont fait leur rapport à Miao Ying. D’abord, selon le PDG de la banque, ce boîtier de sécurité utilisait une technologie antivol d’un autre pays. S’il était ouvert de force, la porte se fermait automatiquement et l’air à l’intérieur de la pièce était aspiré en dix secondes, de sorte que les voleurs étaient immédiatement assommés. Mais la technologie anti-vol ne s’était pas activée. Ils ont déjà découvert que les voleurs avaient coupé de manière préventive l’alimentation électrique du système antivol. Apparemment, l’emplacement de l’alimentation est généralement caché, et les gens normaux ne savent pas où il se trouve.

De plus, les voleurs ont choisi un moment très opportun, juste au moment où les gardes de sécurité de la banque changeaient de poste. Non seulement il y avait très peu de gardes dans le hall, mais il n’y avait même personne dans la salle de surveillance. Il est clair que ces voleurs se sont bien préparés pour cette tentative, et qu’ils connaissaient très bien le fonctionnement interne d’une banque.

Miao Ying a immédiatement ordonné aux enquêteurs d’aider la banque et de voir si cela aurait pu être fait par quelqu’un de la banque. Rapidement, toutes les caméras de surveillance de la banque et tous les témoins ont été recensés. Il y avait un total de cinq voleurs, ils portaient des tenues de camouflage, des fusils de chasse et des masques. Dès qu’ils sont entrés dans le hall de la banque, ils ont immédiatement maîtrisé les travailleurs. Quelques travailleurs ont tenté d’appeler la police en silence, mais ils ont été arrêtés par l’un des braqueurs ! Les voleurs ont utilisé des otages pour forcer les employés à quitter leur poste de travail, puis ils ont rassemblé tout le monde dans un coin et ont fermé la porte, ne laissant personne d’autre entrer.

Puis, laissant deux des voleurs monter la garde, les trois autres ont pris le cadre du hall d’entrée et se sont immédiatement dirigés vers l’entrepôt du coffre-fort. Le cadre n’a pas osé résister et leur a ouvert la porte de la réserve. Les voleurs ont ensuite ligoté le cadre et lui ont même mis un sac sur la tête pour qu’il ne puisse pas voir leur processus de vol.

Selon le cadre, avant d’entrer dans la zone de stockage, il a vu les voleurs sortir des haches, des pieds-de-biche et autres. Mais lorsqu’ils ont commencé à forcer les serrures, il n’y a pas eu beaucoup de bruit, et cela n’a pris presque pas de temps. Il ne leur a fallu que trois ou cinq minutes avant de partir. Le cadre avait été attaché très serré, et finalement, il a été libéré par d’autres travailleurs.

Apparemment, les boîtiers de sécurité avaient leurs propres dispositifs antivol. S’ils étaient déverrouillés avec force, ils se refermaient automatiquement. Apparemment, les voleurs avaient déjà fait des recherches sur ces boîtes de sécurité et étaient préparés à l’avance.

Un enquêteur chargé de suivre les voleurs a noté qu’après avoir terminé, ils sont partis dans une camionnette Nissan noire. Selon l’enquêteur, la voiture est entrée dans une vieille zone de la ville autour de la banque. Ils ont trouvé la voiture, mais les voleurs avaient disparu. De plus, cette zone était très ouverte et manquait de surveillance. Il serait difficile de trouver des vidéos de surveillance décentes.

Les enquêteurs ont trouvé les vêtements que les voleurs portaient pendant le braquage, même les masques et les fusils de chasse, mais ils n’ont pas trouvé de biens monétaires. De toute évidence, les voleurs ont changé de vêtements et se sont enfuis.

Miao Ying a immédiatement ordonné aux forces de police de verrouiller la zone, puis de fouiller chaque foyer et d’embarquer toute personne suspecte. Elle leur a ordonné d’accorder une attention particulière aux endroits où les gens pouvaient se cacher, même les égouts. Ensuite, Miao Ying a demandé aux portraitistes de terminer rapidement le portrait des voleurs et de le comparer à la base de données pour voir si quelqu’un s’est manifesté. Enfin, elle a demandé au département médico-légal de déterminer rapidement la cause de la mort du cadavre, et de voir si ce corps scellé sous vide avait un rapport avec cette mystérieuse affaire de vol.

En voyant tous les membres de la police si occupés, Zhao Yu ne pouvait s’empêcher d’être frustré !

Il ne pouvait s’empêcher de blâmer le Système Miraculeux. Quel genre de problème est-ce là ? Il allait enfin pouvoir se reposer, mais soudain, une affaire étrange comme celle-ci est apparue ? Même s’il venait juste de commencer cette affaire, Zhao Yu avait l’impression que ces voleurs étaient bien préparés. C’était une affaire soigneusement préparée ! Résoudre cette affaire ne serait pas facile ! De plus, le cadavre scellé sous vide, découvert au hasard, ajoutait encore plus de difficulté à cette affaire ! À qui était ce cadavre ? Mais… que s’est-il passé ? ( Tout est louche, et son cahier de notes ? Il a été volés ou pas ? )



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 255 – Un cadavre particulier Menu Chapitre 257 – Pour une autre raison ?