Crazy Detective|狂探
A+ a-
Chapitre 147 – Cette fois, ça a dégénéré.

“Oh…” Après que Zhao Yu eut terminé sa phrase, tous les agents présents ne purent s’empêcher de s’exclamer, et leur visage devint même blanc !

“Oh… Je suis désolé, ne vous méprenez pas !” Zhao Yu se rendit compte qu’il avait été négligent dans ses paroles et s’excusa rapidement. “J’ai attendu que le capitaine Miao remonte son pantalon avant de la mordre ! Je l’ai mordue par-dessus ses vêtements ! S’il vous plaît, ne vous méprenez pas !”

“Oh…” s’exclama à nouveau tout le monde, et le visage des agents passa du blanc au vert ! Après leur réaction, il y a eu un silence de mort ! Les lèvres de Miao Ying étaient déjà devenues vertes de colère, et tout son corps tremblait…

En repensant à la grande bagarre à l’académie de police, les deux choses que Miao Ying détestait le plus que les autres mentionnent étaient son pantalon tombé et sa morsure. Mais non seulement Zhao Yu avait dit tout ça à haute voix, mais il l’avait fait devant toute son équipe. Comment pouvait-elle encore rester calme ?

À ce moment-là, elle souhaitait pouvoir renverser la table et frapper Zhao Yu ! Mais… c’était un dîner de fête, et Zhao Yu était le représentant de la branche partenaire, il serait donc inapproprié de le frapper. Après avoir bien réfléchi, Miao Ying a réprimé sa rage brûlante et s’est lentement assise.

Cependant, Zhao Yu avait l’air de s’en moquer et continuait à déguster le délicieux poisson. Il avait dit tous ces mots exprès ! “Huh ! C’est ce qu’on appelle la réciprocité ! Ne pense pas que tu es le seul à pouvoir me féliciter, je peux aussi te féliciter !”

Voyant l’air effronté et agaçant de Zhao Yu, Miao Ying lui lança un regard féroce avant de dire avec colère aux agents : “Très bien, nous avons fini de manger. Allons chanter au Karaoké de Luyin ! Allez d’abord chercher une grande chambre, je vais régler l’addition ici !”

Les agents ont senti que quelque chose ne tournait pas rond. Zhang a rapidement baissé la tête et a demandé : “Capitaine…”

“Allez-y vite !” Miao Ying a fait un signe de la main. “L’agent Zhao et moi serons là sous peu !” Connaissant le tempérament de Miao Ying, personne d’autre n’osa dire quoi que ce soit, et ils allèrent tous chercher leurs voitures.

Après le départ de tous, il ne restait plus que Miao Ying et Zhao Yu dans la pièce. Zhao Yu n’était pas idiot, et il avait remarqué que Miao Ying était extrêmement en colère et exaspéré. Mais quelque chose ne tournait pas rond chez lui, et il continuait à dire effrontément : “Très bien, Capitaine Miao, j’en ai assez ! Mais je ne suis jamais allé au Karaoké de Luyin ! C’est loin !?”

Bish… Un son terrifiant est sorti du poing de Miao Ying alors qu’elle marchait à pas lourds vers Zhao Yu et disait avec insistance : “Zhao Yu ! File aussi loin que tu peux ! Ne me laisse pas te revoir ! Dégage !”

“Eh ?” Bien que Zhao Yu soit déjà mentalement préparé, sa colère s’est également enflammée après avoir vu l’expression furieuse et sans cœur de Miao Ying. Il a répondu avec droiture, “Capitaine Miao, vous avez tort de dire ça ! C’est vous qui avez lancé le sujet, mais vous vous êtes mis en colère parce que vous ne vouliez pas continuer. Quel genre de logique est-ce là ?”

Mais avant que Zhao Yu ait pu terminer, Miao Ying ne souhaitait pas gaspiller son souffle et était déjà partie. Après avoir quitté la pièce, Zhao Yu a vu que Miao Ying était déjà allée chercher l’addition à la caisse. Comme il y avait beaucoup de gens qui faisaient la queue, il semblait que Miao Ying devait attendre un moment avant que ce soit son tour !

“Huh, tu me dis de me tirer, mais c’est toi qui t’es tiré en premier ?” Zhao Yu marmonnait pour lui-même. S’il allait de l’avant et continuait à se disputer avec elle, ce serait vraiment déplacé. Sur ce, Zhao Yu a pris son manteau et a quitté le restaurant. ( Techniquement, c’est pas la faute de Zhao en plus XD c’est Miao qui a commencé )

Il a regardé à gauche et à droite, et a réalisé que l’endroit était très éloigné de la ville et qu’il n’y avait pas de taxis. Il serait difficile de rentrer sans chauffeur !

Merde… Plus il y pensait, plus Zhao Yu était en colère. “Qu’est-ce que ça veut dire ? Oh, vous me chassez juste en disant que vous ne voulez pas me voir ?” En fait, en plus de se sentir en colère, Zhao Yu se sentait aussi un peu déçu. Il ne voulait pas vraiment en finir avec Miao Ying. Il y avait quelque chose chez Miao Ying qui l’avait déjà profondément attiré, mais il ne l’avait pas réalisé jusqu’à présent !

Comme il n’y avait pas de taxis dans le coin, il a dû utiliser une application de covoiturage ! “Sinon…” Zhao Yu a vu la Volkswagen Phaeton de Miao Ying et s’est dit : “Pourquoi ne pas me cacher derrière la voiture et me faufiler à l’intérieur quand Miao Ying ouvrira la porte !” Au moment où les pensées de Zhao Yu s’emballaient, il a soudainement vu une petite table à côté de la voiture. Il y avait deux personnes qui mangeaient et buvaient. Bien qu’il s’agisse d’hommes, ils avaient tous deux des cheveux longs. L’un était gros et l’autre était mince. Ils avaient tous deux des tatouages sur les bras et ressemblaient aux jeunes voyous du quartier.

À ce moment-là, les deux étaient déjà défoncés et trifouillaient dans un état d’ivresse. Après les avoir vus, Zhao Yu a soudainement eu une mauvaise idée. Il a regardé la voiture de Miao Ying, puis les deux hommes, et sa bouche s’est recourbée en un rictus sinistre. Il a sorti cent RMB de son portefeuille et s’est dirigé vers les deux hommes. “Hé, vous appréciez vos boissons ! Keke…” Zhao Yu a fait semblant d’être ivre et a claqué l’argent sur la table. “Là, tu vois ça ?” Il a désigné la Phaéton de Miao Ying. “Celui qui ira là-bas et pissera sur cette voiture aura cet argent !”

“Quoi !” Le gros homme aux cheveux longs a jeté un coup d’œil à Zhao Yu avant de rugir : “Tu es fou ? Huh !”

Bang ! Zhao Yu sortit son portefeuille et déposa une autre centaine ! Cette fois, les deux hommes se sont regardés et leur expression a changé. “Hé ! Toi…” L’homme mince venait d’ouvrir la bouche quand Zhao Yu a déposé un autre billet.

“…” les deux hommes avaient déjà vu l’argent et se sentaient tentés. Étant un expert en la matière, Zhao Yu a soudainement repris l’argent après avoir vu que les deux hommes étaient tombés dans son piège. “Alors oublie ça ! Faites comme si je n’avais rien dit. Je m’en vais !” Sur ce, il se retourna pour partir, mais l’homme mince le retint immédiatement tandis que le gros homme fit de grands pas vers le Phaéton !

Huh ! Zhao Yu a fait un signe de tête satisfait et a reposé l’argent sur la table. À ce moment-là, le gros homme qui avait atteint le Phaéton regarda autour de lui avant de commencer à enlever son pantalon pour faire pipi ! Zhao Yu voulait attendre que l’homme ait fini de pisser, mais il a vu que Miao Ying avait déjà payé et s’avançait vers lui !

Le cœur de Zhao Yu a sauté un battement et il a rapidement laissé les trois cents RMB avant de partir. Il a accéléré ses pas et a commencé à quitter le terrain, mais à moins de dix mètres, il a soudainement entendu Miao Ying crier derrière lui : “Hé ! Qu’est-ce que tu… ah ! Bâtard ! !!”

“Bâtard ! Bâtard !” Miao Ying était vraiment en colère, giflant et criant en même temps, et sa voix a même changé. “Bâtard ! Tu ferais mieux de lécher ma voiture aujourd’hui avant même de penser à t’enfuir !”

Ouf… Zhao Yu a poussé un soupir de soulagement et s’est dit : “Heureusement que Miao Ying ne m’a pas vu. Si elle savait que c’est moi qui suis derrière tout ça, je serais condamné !” Zhao Yu avait voulu se retourner pour regarder, mais il avait peur d’être vu par Miao Ying, Il a rapidement baissé la tête et a continué à sortir.

Après seulement quelques pas, le rugissement de l’homme mince est à nouveau venu de derrière. “Eh ? Pourquoi toi, une femme, tu nous frappes ? Nous pouvons discuter, mais pourquoi nous frapper ? Eh…eh ? Qu’est-ce que tu veux ? Eh eh eh eh…”

Bam… Boom… L’homme mince a également poussé une série de cris ! Il avait dû être sévèrement battu par Miao Ying ! “Que quelqu’un nous aide ! Quelqu’un nous frappe ! A l’aide…ah…” Après avoir été battu, l’un des hommes a crié à pleins poumons, et quelques personnes qui mangeaient des brochettes grillées en face se sont rapidement précipitées.

Quelques secondes plus tard, on entendait d’autres bruits de combat là où se trouvait Miao Ying. Zhao Yu a froncé les sourcils et n’a pu s’empêcher de se retourner pour regarder. Sous la faible lumière, il y avait une masse de têtes qui bougeaient, et Miao Ying avait déjà été entourée par de nombreuses personnes.

Tsk tsk… L’intention de Zhao Yu était de jouer un tour à Miao Ying, mais il ne s’attendait pas à provoquer une telle scène ! Si ça continue, ce sera difficile à gérer ! Au moment où Zhao Yu réfléchissait à ce qu’il devait faire, les portes à volets à côté de lui se sont soudainement ouvertes, et cinq ou six hommes à l’allure de gangsters en sont sortis ! Ces hommes venaient de jouer au mahjong à l’intérieur, et il y avait encore une pile d’argent sur la table de mahjong ! Parmi eux, un homme au visage balafré a demandé “Pourquoi ? Que s’est-il passé ?”.

Un autre a dit : “J’ai entendu Tallie crier à l’aide à l’instant. Quelqu’un l’a frappé ? Vite, va jeter un coup d’oeil !” Zhao Yu jeta un coup d’œil à l’intérieur de la maison et vit qu’à part la table de mahjong, il y avait aussi beaucoup de grosses boîtes. Les grandes boîtes avaient toutes des mots coréens dessus, et certaines avaient même des images de téléphones portables. On pouvait également voir clairement qu’à l’intérieur des boîtes ouvertes se trouvaient de nombreux câbles de téléphones portables et des produits électroniques tels que des écouteurs, etc.

Grâce aux connaissances qu’il a acquises dans sa vie passée, Zhao Yu a immédiatement compris que quelque chose n’allait pas dans cette maison. Soit ils faisaient de la contrebande, soit ils vendaient des produits piratés. Sinon, pourquoi y aurait-il autant de jeunes hommes forts pour la garder ? En voyant Zhao Yu regarder à l’intérieur, l’homme au visage marqué lui a crié férocement : “Hé ! Qu’est-ce que tu regardes ?” Juste après ça, il a rapidement ordonné à l’homme derrière lui de fermer la porte, et les portes à volets sont descendues.

“Patron, je crois qu’ils se sont vraiment battus !” Quelqu’un a pointé du doigt l’endroit où se trouvait Miao Ying et a crié.

“Allons jeter un coup d’oeil !” Dès que l’homme au visage écarlate l’a ordonné, tout le monde a foncé !

“Oh mon dieu, putain de merde… c’est mauvais !” Le cœur de Zhao Yu a sauté un battement. “C’est vraiment devenu incontrôlable cette fois !!!”



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 146 – Même les louanges peuvent être offensantes Menu Chapitre 148 – N’a pas pu s’empêcher