Crazy Detective|狂探
A+ a-
Chapitre 145 – Assister seul

“Capitaine Miao ?” Zhao Yu était dans la voiture de police de Miao Ying. Il s’est senti mal à l’aise et a demandé : “Pourquoi regarde-tu sans cesse dans le rétroviseur ?”

Miao Ying portait une paire d’énormes lunettes de soleil et avait l’air très suave. Elle a jeté un coup d’œil à Zhao Yu avant de secouer la tête. “Grand détective, tu ne devine pas ? Je n’ai vraiment aucune idée de ce que tu fais à la branche de Rongyang. Pourquoi n’y a-t-il personne qui vous suit ?”

“Me suivre ?” Zhao Yu a froncé les sourcils. “Pour quoi faire ?”

“J’ai demandé à l’un de mes officiers de contacter ton chef avant de…” Miao Ying n’a pas répondu à sa question, “Mais tu n’as pas reçu l’appel que lorsque je suis allé te chercher chez toi. Ce genre d’efficacité… tsk tsk…”

“N’importe quoi !” Zhao Yu s’est dit. “D’abord, c’était Luan Xiaoxiao, puis c’était Liu Changhu ! La raison pour laquelle j’avais reçu l’appelle si tard n’était pas due à des problèmes d’efficacité, mais de caractère !”

Surtout Liu Changhu. Quand il a découvert que Zhao Yu avait résolu une autre affaire classée avec la branche de Ruyang, bien sûr qu’il était mécontent ! Il avait probablement voulu causer des problèmes mais n’avait pas pu trouver une raison suffisante, alors il a dû laisser Peng Xin appeler Zhao Yu finalement. Cependant, Zhao Yu fronçait toujours les sourcils parce qu’il pouvait sentir que les mots de Miao Ying semblaient avoir un message caché.

“Hé, Miao Renfeng.” lui a demandé Zhao Yu directement, “Qu’est-ce que tu essaies de dire ?”

“Camarade Zhao Yu.” dit Miao Yu avec une expression vide. “Si j’étais ton supérieur, j’enverrais certainement quelqu’un pour te suivre ! Comment ça pourrait être une coïncidence que tu aies trouvé l’argent de la rançon de l’affaire du kidnapping de Mianling pendant une autre affaire ?”

“Huh ?” Zhao Yu a réfléchi un moment avant de comprendre ce que Miao Ying voulait vraiment dire. Il a rapidement répondu avec indifférence : “Pourquoi ? Tu pense que j’étais le kidnappeur ? Suis-je si vieux ?”

“La jeune fille t’a même appelé son parrain !” Miao Ying aurait pu rire, mais on ne pouvait pas le dire à cause de ses énormes lunettes de soleil.

“Cette fille s’est moquée de moi exprès ! Tsk tsk…” Zhao Yu s’est exclamé. “Capitaine Miao, tu es vraiment bien informée. Pourquoi… tu m’envie, tu essaye d’obtenir des informations de ma part ?”

“L’affaire d’enlèvement de Mianling ! L’affaire classée numéro un de Qinshan !” Miao Ying a dit dédaigneusement. “Tous les policiers de Qinshan se sont déchaînés la nuit dernière. Comment ai-je pu ne pas en entendre parler ? Je suis juste très curieuse. Pourquoi toutes ces choses bizarres et coïncidentes te sont-elles arrivées ?” ( … fallait pas demandé… )

“La réponse n’est-elle pas simple ?” Zhao Yu a profité de l’occasion pour faire son show. “Ne t’ai-je pas déjà dit que je connaissais de nombreux dieux qui sont comme mes frères ! Dès que je crie à l’aide, ils viennent tous m’aider !”

“Ton impudeur est-elle automatique ?” Miao Ying réprimanda et poursuivit ensuite : “Mais j’ai vraiment été trompée par ton air agaçant ! Jeune homme, tu es vraiment quelque chose ! Je n’arrive pas à comprendre comment tu penses. Comment le cas de Jian Wenli était-il lié à la production des clés ?”

“C’est simple !” Zhao Yu savait qu’il devait rapporter le processus de résolution de l’affaire de Jian Wenli tôt ou tard, il n’avait donc pas besoin de le cacher. Il a raconté à Miao Ying comment il avait senti que le meurtrier n’était pas un voleur expérimenté, et comment il s’était inspiré de la clé et de la serrure. Il a également dit que même si cela semblait être une coïncidence que Mi Aijun et Lin Meifeng aient choisi le même jour pour tuer quelqu’un, il a réalisé qu’il devait y avoir quelque chose de plus après avoir bien réfléchi.

Cependant, il y a des causes et des effets dans ce monde. Si Lin Meifeng était entré dans la maison de Jian Wenli avant Mi Aijun, tout aurait été différent ! En entendant Zhao Yu parler de façon si logique, Miao Ying n’a pu s’empêcher de hocher la tête. Il semblait que Zhao Ying devait avoir un certain niveau de capacité pour être capable de résoudre ces grandes affaires en si peu de temps ! Ce n’était définitivement pas quelque chose qui pouvait être facilement expliqué !

“Alors.” Miao Ying en profita pour demander, “Peux-tu me dire comment tu as bloqué le service cellulaire de tout le monde dans la station cette fois-là ?”

Mince ! Zhao Yu a fait la moue. Il ne s’attendait pas à ce que cette femme s’accroche encore à leur pari. “Je ne t’ai pas menti à ce sujet !” Zhao Yu ne voulait naturellement pas dire la vérité. Il a répondu sérieusement : “J’ai vraiment des pouvoirs surnaturels ! J’ai exercé mes pouvoirs cette fois-là et j’ai utilisé mes six mois de pouvoir !” ( Et bien… ce n’est pas si faux, c’est surnaturel et il sait pas combien de temps il lui faudra pour récupérer un brouilleur )

“…” Miao Ying était sans voix, malgré son éloquence habituelle. Si seulement elle n’était pas en train de conduire… Elle avait vraiment envie de frapper ce Zhao Yu sans vergogne !

Ils se sont tous deux arrêtés de parler, et la voiture est restée silencieuse. Zhao Yu aurait dû être très endormi à ce moment-là, puisqu’il n’avait pas dormi la nuit précédente, et parce qu’il avait également eu affaire à Maître Hong et à sa bande pendant la journée, cependant, les yeux de Zhao Yu étaient grands ouverts et il ne se sentait pas du tout somnolent. Il a continué à regarder Miao Ying du coin de l’œil et a trouvé que Miao Ying était très belle ! Miao Ying avait un tempérament très rafraîchissant. Elle était jeune et avait un esprit héroïque. Miao Ying était belle et suave à la fois ! Sa coiffure noire et brillante en forme de champignon était propre et simple, et les contours de son visage étaient nets et clairs. Zhao Yu a eu envie de l’embrasser après l’avoir regardée pendant un moment.

Bien que Yao Jia soit également d’une grande beauté, elle était belle et gracieuse comme une fille riche et princesse, ce qui rendait toujours Zhao Yu un peu distant. En regardant la suave Miao Ying, Zhao Yu était un peu étourdi. Il avait l’impression que le tempérament de Miao Ying ressemblait davantage à celui de Yao Jia dont il était follement amoureux dans sa vie précédente ! Alors qu’il la regardait, les hormones de Zhao Yu ont commencé à agir et il s’est mis à fantasmer. Son esprit était rempli de la silhouette de Miao Ying, de ses regards, de son caractère… ( oui mais une fois en Combat elle est folle… comme toi c’est trop parfait mdr )

“Hé !” Miao Ying a remarqué les yeux frivoles de Zhao Yu et a rapidement crié : ” À quoi penses-tu ?”

Zhao Yu sursauta et déglutit avant de bégayer : “Mmm… je… je pense à… ce qui va arriver à Lin Meifeng !”.

“Oh…” Les mots de Zhao Yu ont réussi à détourner l’attention de Miao Ying. Après avoir réfléchi, elle a dit : “Bien que le véritable meurtre ait été découvert, il n’en reste pas moins que Lin Meifeng avait l’intention de tuer quelqu’un ! La gravité dépend de la façon dont cette affaire est traitée. Elle pourrait écoper d’une lourde peine si c’est grave, ou d’un avertissement si elle a de la chance !”

“Oh…” Zhao Yu faisait semblant d’écouter attentivement, mais ses yeux fixaient toujours Miao Ying de façon incontrôlée. Il se débattait intérieurement, se demandant s’il devait utiliser un de ses dispositifs invisibles sur elle !? ( … il est à fond le petit )

“Nous avons déjà contacté le mari de Lin Meifeng, et il a dit qu’il engagerait le meilleur avocat pour défendre Lin Meifeng.” Miao Ying a poursuivi : “Je pense… qu’il devrait y avoir une bonne fin !”

“C’est bien, c’est bien…” Zhao Yu hocha la tête distraitement.

Une fois que la voiture a atteint la branche de Ruyang, Zhao Yu a coopéré avec Miao Ying et son équipe, et a effectué quelques interrogatoires et suivis sur le cas de Jian Wenli. Une fois le rapport terminé et les procédures standard suivies, il était déjà huit heures du soir. Voyant que l’affaire était close, Zhao Yu voulait rentrer chez lui pour continuer sa discussion avec Yang Hong et Huahua, mais Miao Ying a soudainement pris la tête de son équipe d’agents d’enquête sur les affaires clés et a entouré Zhao Yu. En regardant les expressions et les postures des agents, ils ne semblaient pas avoir de bonnes intentions.

“Camarade Zhao Yu !” Miao Ying a souri et a tendu la main : “Merci pour ta coopération, ça a été dur pour toi ! Nous allons à Haiguantun pour fêter ça ce soir. Pourquoi ne viendrais-tu pas ?”

Hein ? En voyant Miao Ying sourire, Zhao Yu a senti que quelque chose n’allait pas. Il était conscient que, même s’il s’agissait d’une enquête conjointe, Miao Ying et son équipe avaient une certaine animosité envers lui. Pourquoi l’auraient-ils invité à dîner avec eux ? N’avaient-ils pas peur qu’il leur fasse perdre l’appétit ?

“Capitaine Miao…” Zhao Yu tendit lentement la main et serra celle de Miao Ying. “Je me souviens que tu as dit que tu ne m’inviterais jamais à manger. Pourquoi as-tu soudainement changé d’avis ?”

“Keke…” Miao Ying a souri. “Je ne reviens jamais sur ma parole, mais cette fois-ci, c’est notre unité d’enquête sur les affaires clés qui se réunit. C’est officiel, donc ce n’est pas moi qui t’invite ! Alors… tu viens ?”

“Oh…” Zhao Yu regarda les agents et vit qu’ils le regardaient tous en attendant sa réponse.

Hmm… Zhao Yu a pu constater que les agents étaient tous sur la brèche ! Il pensa : “Ne me dites pas que vous pensez tous que je n’ai pas le courage d’y aller ? Huh ! Si c’est le cas, alors vous avez tous tort ! Je ne suis pas une poule mouillée ! Même si vous organisiez un banquet pour me piéger, j’oserais quand même y aller seul ! Très bien, puisque vous n’avez pas peur que je vous coupe l’appétit, pourquoi devrais-je m’inquiéter ? De plus, je peux passer plus de temps avec la suave Miao Ying. C’est bon de voir mon plaisir des yeux !”

Avec cette pensée, Zhao Yu a serré les poings et a dit : “Bien sûr, je vais accepter l’invitation ! J’ai aussi faim !” Après que Zhao Yu ait dit cela, de nombreux agents ont gémi et ont eu l’air déprimé. Seule une femme portant des lunettes a souri et a crié : “Ah ! J’ai gagné ! J’ai gagné !” ( … c’est quoi le plan ? Ils avaient parié que Zhao Yu n’oserait aller à un dîner entouré “d’ennemis”, et seul la femme a lunette a parié en faveur de Zhao Yu )



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 144 – Qui est à la porte ? Menu Chapitre 146 – Même les louanges peuvent être offensantes