Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 88 – Désastreuse défaite

Livre 1 chapitre 88 – Désastreuse défaite

Quand était-il venu dans les friches ?

Pourquoi était-il venu dans cet endroit pourri ?

Quel était son vrai nom ?

Quel âge avait-il ?

Autant de mystères dont personne ne connaissait la réponse.

Tout ce qu’ils savaient, c’est qu’il avait une emprise sur une armée de balayeurs et qu’il était l’un des êtres les plus puissants de toutes les terres désolées. Partout où s’engouffrait des tempêtes de sable, les gens étaient venus à l’appeler Calife des Sables.

Depuis l’Antiquité, les démons étaient synonymes de chaos, de guerre, de troubles et de mort. Il y a mille ans, ils avaient été enfermés dans un conflit avec les dieux et avaient été vaincus. Cependant, bien qu’ils n’aient jamais pu se rétablir, les forces du mal n’avaient jamais été complètement éradiquées. Elles avaient attendu dans les coins les plus sombres de la terre, et partout où elles avaient émergé, les conflits et les désastres avaient suivi.

L’une de ces créatures légendaires se tenait maintenant devant eux. Cela semblait si surréaliste. La voix du démon était étrange, et bien qu’ils aient vu où il se tenait, il était difficile de dire précisément d’où venait sa voix. Elle résonnait sur elle-même comme si elle était repliée encore et encore, comme si elle les appelait des profondeurs d’une vallée tranquille. On aurait dit qu’elle venait de toutes les directions à la fois.

Il mesurait un peu plus d’1,80 mètre et avait une silhouette humanoïde typique : un corps, une tête et quatre membres. Seulement, la surface de son corps était sauvage, hideuse et d’un noir absolu. De gros fils cramoisis étaient gravés sur sa peau, qui semblaient briller et pulser comme des vaisseaux sanguins. C’était un spectacle répugnant.

Le visage de la bête était couvert d’un masque rouge – ou, pouvait-on l’appeler un masque ? Il n’était pas placé sur son visage mais semblait avoir poussé naturellement par-dessus. À l’exception des yeux, il n’y avait pas de trous ou de fissures sur sa surface lisse alors que des poils argentés entouraient son visage, créant un étrange contraste. Une cape couvrait la plus grande partie de son corps. Sa caractéristique la plus frappante était probablement une paire d’yeux écarlates, car lorsqu’ils se fixaient sur vous, c’était comme s’ils transperçaient votre âme.

Quand Cloudhawk le regardait, il n’avait pas l’impression de regarder un démon. Il n’avait pas du tout l’impression que c’était un être vivant, mais une porte vers l’ancien temps d’où émanait une brise glaciale – comme un portail vers les profondeurs de l’enfer. Cette sensation sinistre et désolée faisait frissonner tous les humains.

Pas étonnant que les vivants craignaient ces créatures à ce point. En les regardant, on avait l’impression de regarder dans ses propres cauchemars.

Le démon n’avait pas de reliques visibles, mais Cloudhawk pouvait en sentir la résonance. Elles semblaient provenir de son corps, ce qui était très différent des chasseurs de démons. Peut-être les démons étaient-ils capables de se donner du pouvoir de telle manière qu’ils n’avaient pas besoin de reliques pour exercer un pouvoir surnaturel ?

Quoi qu’il en soit, cela n’avait pas d’importance pour l’instant.

Depuis que le démon était apparu devant eux, il n’était pas nécessaire d’avoir des sens aiguisés comme ceux de Cloudhawk pour savoir à quoi ils étaient confrontés. Même Artémis, aussi ternes que soient ses sens, pouvait voir l’ampleur de la force du monstre.

L’hostilité de la reine se déversait. D’innombrables jours et nuits s’étaient écoulés depuis qu’elle avait commencé à le chercher, et dans le processus, elle avait subi de nombreuses tribulations et épreuves. Pourtant, malgré les revers, sa détermination n’avait jamais faibli et avait plutôt grandi de jour en jour.

Elle ne se souvenait pas combien de fois elle avait fantasmé sur le moment où elle l’avait trouvé. Elle s’était imaginé le terrasser avec son épée sacrée, encore et encore, et maintenant, le voilà. Il était plus fort qu’elle ne l’avait imaginé, mais ce n’était pas une excuse pour reculer.

C’était une chasseuse de démons ! Pour son espèce, il n’y avait pas de plus grande gloire que de se sacrifier pour détruire le mal !

Quand elle avait quitté les terres élyséennes, elle ne s’attendait pas à revenir vivante. Victoire ou défaite, combattre ce tyran des terres désolées était son destin.

Hummmmmm ! Les mains de la reine tremblèrent et une épée d’une sainte splendeur émergea !

« Ah, une lame de lumière sacrée. Cela rappelle des souvenirs. » Une expression de nostalgie traversa les yeux du démon. Il fixa la reine, elle-même parfaitement calme. « Je peux sentir ta haine. Mais tu es trop faible, jeune chasseuse de démons. Ton père n’a pas pu me vaincre. Qu’espères-tu accomplir ? »

Cloudhawk ne pouvait pas voir son expression derrière le masque, mais il pouvait sentir la poussée d’intention meurtrière émanant de la reine. Elle était plus forte que jamais, vaste et sans limite comme un orage, aussi puissante qu’un coup de foudre.

La reine fit son mouvement. Une lumière resplendissante jaillit de ses mains, et sa sainte épée déchira de manière audible l’air. Alors qu’elle coupait avec son arme dans une attaque vicieuse contre le démon, son passage rugissant laissa une tranchée dans le sol.

Tout ce qui se trouvait à moins de trente pieds fut englouti dans une lumière aveuglante. La force projetée par l’épée était comme une vague roulante furieuse qui menaçait d’effacer tout ce qui se trouvait sur son passage.

Aussi Jeune qu’elle soit, elle était une chasseuse de démons de haut niveau. Il y avait peu de créatures vivantes qui pouvaient résister à cette attaque. Cependant, le démon était calme face à son attaque fulgurante. Il leva sa main droite, là où des centaines de milliers de grains de sable avaient commencé à se rassembler en forme d’épée émoussée et dorée. La surface métallique de l’arme était recouverte d’étranges symboles archaïques, et un vent tranchant l’entourait.

Clang ! Les deux épées se rencontrèrent. À ce moment, il y eut une intense libération d’énergie qui éclata tout autour d’elles. Leur affrontement dura trois secondes avant que l’épée de la reine ne soit projetée dans le ciel et n’explose en d’innombrables lumières scintillantes comme une mer d’étoiles, ou des lucioles flottant dans la brise.

Le visage de Cloudhawk s’assombrit. Bien qu’il ait toujours su qu’il y avait une différence de pouvoir importante entre la reine et le démon, c’était pire que ce qu’il prévoyait.

Le démon repoussa son attaque comme si c’était une tâche insignifiante. Ses yeux rouges balayèrent les forces humaines restantes aussi vite que l’éclair et leur parla d’une manière calme et régulière : « Vous avez le choix. Soumettez-vous ou soyez détruits ».

Avant que ses paroles ne s’estompent dans le vent, la reine s’envola dans les airs, brandissant à nouveau son épée éblouissante avec une vitesse et une puissance incroyables.

Le démon se déplaça sur le côté comme un spectre, et l’épée éblouissante de lumière sacrée ne frappa que l’air. La reine fit pivoter sa lame et le frappa quatre ou cinq autres fois, presque trop rapides à suivre du regard, mais le démon vit parfaitement chacun de ses mouvements. Les deux épées de sable et de lumière se rencontrèrent encore et encore, et à chaque fois, elles firent des éruptions d’énergie pure.

Les spectateurs regardaient avec stupeur, la mâchoire grande ouverte. Les puissances suprêmes s’affrontaient donc ainsi ? Les guerres des terres désolées étaient un jeu d’enfant en comparaison !

La reine ensanglantée, qui brandissait son épée sacrée avec une rage débridée, déversait toutes ses forces dans ses attaques. Une fois de plus, son épée fut bloquée, alors que les jets d’énergie lançaient le sable du monstre de toute part, pour mordre le visage des soldats comme des poignards balayés par le vent.

La reine se battait déjà avec tout ce qu’elle avait, mais le démon détourna son blitz avec sa seule main, avec facilité et compétence. « Si vous vous étiez entraîné pendant encore cinq ans, peut-être que l’humanité aurait un grand et jeune chasseur de démons. Hélas, vous êtes à court de temps ! »

Peu importe la force avec laquelle elle le frappait, l’épée de la reine ne pouvait pas briser sa défense. L’épée granuleuse de cette créature était aussi impénétrable qu’un rideau de fer. Elle bloquait et paraît facilement l’assaut de la reine, emplie de rage. Lorsque le monstre parlait, sa voix ne contenait ni inimitié ni colère. Au contraire, elle évoquait presque de la pitié. Son ton faisait plus que mettre les spectateurs mal à l’aise. Elle était une chasseuse de démons ! Qu’est-ce qu’un chasseur de démons ? Comme son nom l’indique, ils étaient maîtres dans l’art d’éradiquer ces créatures maléfiques. Ce monstre impie pouvait-il éprouver de la pitié pour celui qui était déterminé à le tuer ?

Non seulement la reine l’avait chassé pendant un an à travers les terres désolées, mais elle avait aussi tué ses sept disciples ! À ses oreilles, son tempérament désobligeant était un affront ! Un pouvoir latent éclatait en elle, et son épée brillait de plus en plus. C’était un brasier de jour qui menaçait de fendre la nuit en deux. Des fissures commencèrent à apparaître dans l’arme du démon. L’épée de la reine pouvait couper la sienne à tout moment !

À ce moment, les canaux veineux du bras gauche du démon s’enflammèrent d’une lumière inquiétante. Le sable commença à s’accumuler. Alors que son épée menaçait de céder, il poussa sa paume vers la reine, et une dizaine d’éclats ressemblant à des poignards furent fouettés ensemble pour former une tornade mortelle qui se dirigea vers elle. Elle frappa avec suffisamment de force pour la faire reculer, tandis que les sables coupants s’enfonçaient dans sa chair, laissant un brouillard sanglant sur son passage.

Thud !

Au moment où elle toucha le sol, la reine était dans un sale état. Elle n’avait même pas la force de se lever. Le collier de croix blanc pur se trouvait à un mètre d’elle, mais toute son énergie s’était dissipée. Pouce par pouce, elle le tâtonnait, rampant piteusement sur le sol.

Le démon poussa un soupir. Il avait dépensé plus d’énergie aujourd’hui qu’il ne l’avait prévu. Cependant, la reine était maintenant épuisée. Elle ne pouvait plus se battre. Elle était si jeune et pleine de potentiel, mais venir ici toute seule était insensé. En quoi cela était-il différent du suicide ?

Les autres regardaient avec horreur et inquiétude. Cloudhawk, en particulier, ne pouvait pas imaginer voir la reine à ce point battue. Pendant tout le temps qu’ils avaient passé ensemble, personne n’avait pu se mettre en travers de son chemin !

Le démon tourna à nouveau son regard vers les autres. « Quelle est votre décision ? »

« Nous nous rendons ! »

« Ne me tuez pas ! »

Un par un, les guerriers de l’avant-poste déposèrent leurs armes. Voyant la force de leur ennemi, Artémis avait également perdu tout goût pour le conflit. Elle parlait presque avant de pouvoir penser : « Je me rends. Ce n’était pas ma décision, c’était le plan du chasseur de démons ! N’est-ce pas, Cloudhawk… ? »

Il n’y avait aucune chance que la reine puisse gagner. A part se rendre, quelle autre option avaient-ils ?

Artémis se retourna pour entendre la réponse de Cloudhawk mais fut surprise de constater qu’il n’était pas là.

Que s’était-il passé ? Il était juste à côté d’elle. Comment avait-il pu disparaître ?

Soudain, quelque chose arracha la reine du sol et s’enfuit avec elle. Elle s’était envolée aussi vite que le vent, et en un clin d’œil, elle avait été emportée à des dizaines de mètres.

« Un autre chasseur de démons ? Non… non, ce n’est pas vrai. Celui-ci est trop faible », se marmonnait le démon en signe de perplexité. Quel profiteur avait la capacité d’utiliser des reliques ? Alors que Cloudhawk s’enfuyait, le démon ne lui accordait que peu d’attention. Il n’était pas pressé de le suivre, puisque, grâce à ses capacités, il pouvait le rattraper sans effort.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 87 – Vaincu Menu Chapitre 89 – L’affrontement