Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 108 – Travailler dessus

Livre 2, Chapitre 108 – Travailler dessus

Quelle relique ! Cloudhawk était très impressionné.

Le temps que l’armure se replie dans le casque, son corps était trempé de sueur. En regardant le cratère à ses pieds, il avait du mal à croire que c’était lui qui l’avait fait. Ce genre de dégâts était comparable à ce que pouvait faire un chasseur de démons de haut niveau.

Cloudhawk savait à quel point il était inférieur aux chasseurs de démons vétérans, c’est pourquoi la force qu’il avait produite était si choquante. Et alors qu’il était certainement surpris par le résultat, les trois instructeurs le fixaient comme s’ils avaient vu un fantôme.

Les énergies psychiques du jeune homme étaient définitivement inférieures à celles de Dumont. Le vieil homme pouvait faire briller tout le costume d’un blanc éclatant, surchargé par son flot d’énergie psychique. Bien que les capacités de Cloudhawk soient manifestement inférieures, grâce à une opération spéciale, il avait pu rassembler toute l’énergie de la combinaison en un seul point. Toute son énergie condensée de cette manière n’était pas moins terrifiante que celle que Dumont pouvait générer. Elle était peut-être même un peu plus forte.

Absolument incroyable, impensable ! Un coup comme ça pouvait tuer un chasseur de démons vétéran en un coup de poing !

Collecter l’énergie dans son bras comme ça le rendait plus efficace. Beaucoup d’énergie était perdue lorsque Dumont la diffusait à travers tout le costume et fonçait sur ses ennemis. L’empiler dans un poing et l’enfoncer dans la poitrine de l’adversaire était comme tirer une charge creuse mortelle. Dumont avait été stupéfait par les implications.

Natessa possédait au moins trois reliques. En comparaison, Dumont n’en avait qu’une. Cependant, en ajoutant tous les outils ensemble, elles ne se mesuraient toujours pas à l’armure de combat Dawnbreaker. Cela serait particulièrement vrai une fois qu’il aurait maîtrisé cette nouvelle compétence.

Le vieux bavard ne pouvait guère faire plus que bégayer.

Une fois le choc passé, une expression d’autosatisfaction se dessina sur le visage de Cloudhawk. C’était exactement la réaction qu’il espérait. « Courir sur le champ de bataille comme une comète fonctionne très bien en guerre ouverte, mais ce n’est pas adapté au combat en un contre un contre un adversaire puissant. C’est trop de gaspillage – vous pourriez avoir deux fois plus de réserves psychiques et vous vous fatigueriez quand même beaucoup plus vite que votre ennemi. Si vous rendiez chaque attaque plus efficace, vous seriez plus menaçant. »

Dumont fixa les yeux écarquillés sur le cratère dans le sol entre eux. Quel spectacle incroyable ! Plus menaçant, c’est vrai !

La vérité était qu’il avait été un peu déçu quand tout ce qu’il avait obtenu du crâne était quelques souvenirs. Après tout, les pensées d’un moribond mort depuis longtemps ne se traduisaient pas par de la nourriture dans son ventre, et il ne pouvait pas non plus les enfoncer dans la gorge d’un ennemi. Il commençait à comprendre à quel point il avait sous-estimé le don de son prédécesseur.

La connaissance était le pouvoir. Le pouvoir était la connaissance.

Pour ses propres reliques, la cape d’invisibilité était certainement de haut niveau. L’Évangile des Sables était un artefact de niveau épique. Apprendre à utiliser pleinement ces deux objets lui permettrait d’augmenter considérablement ses capacités de combat. Quelle puissance avait eu l’Évangile dans les mains du démon ? Avant, il pouvait invoquer une petite tempête localisée et peut-être créer quelques flèches de sable. Cela valait à peine la peine d’être mentionné par rapport à ce dont la relique du démon était capable.

Cloudhawk se tenait devant eux trois, les bras croisés, aussi grand qu’un sommet de montagne. La confiance dégoulinait de lui tandis qu’il déclarait : « Alors, qui d’autre a besoin d’être convaincu ? »

« Hé ! Et moi alors ? ! »

Eckard avait finalement laissé tomber sa fierté. Il devait accepter que ce type était une sorte d’incroyable monstre de la nature.

Il lui rappelait Sélène Cloude, qui avait rejoint les chasseurs de démons à l’âge de huit ans et était devenue une chasseuse de démons de haut rang à l’âge de quatorze ans. Il y avait toujours des choses dans ce monde qui défiaient la compréhension, qui défiaient les attentes et qui remettaient en question tout ce que vous pensiez savoir.

« Oh. J’ai failli l’oublier. »

C’était un peu plus difficile pour Cloudhawk. Ses talents impliquaient les reliques et leur utilisation, il n’avait donc pas de révélation aussi choquante pour l’artiste martial. Cependant, même s’il n’était pas aussi pratiquant en arts martiaux, il était sûr d’avoir quelque chose pour satisfaire Eckard.

Il répéta les détails de Fer de lance qu’il avait partagé plus tôt avec Drake. Il passa en revue les améliorations tactiques et les compétences nécessaires pour améliorer l’efficacité de l’attaque. Si Eckard pouvait maîtriser ces modifications, il en tirerait un grand bénéfice.

Ce type connaissait même les secrets des arts martiaux ? Il ne pouvait même pas faire ce qu’il décrivait !

À présent, il pouvait voir sur leurs visages que ses instructeurs étaient complètement convaincus.

Dumont s’avança, les yeux fixés sur Cloudhawk, et se dressa sur ses orteils pour attraper le jeune homme par les épaules. « Je savais qu’il y avait quelque chose de différent chez toi dès que je t’ai vu. Tu es unique sur un million. Tu sais, il se trouve que j’ai une nièce… jolie comme un morceau de jade, elle ressemble à une déesse. Tu es célibataire. Elle est célibataire. On dirait que vous êtes faits l’un pour l’autre… »

« Ça suffit, Dumont ! » Natessa ne pouvait plus supporter ses bêtises. Elle s’était retournée vers Cloudhawk, le jaugeant. « Il est tard. Retrouve ton équipe et partage la nouvelle. Vous partez dans une demi-heure. »

« Oui, madame ! »

Cloudhawk s’extirpa de Dumont et s’enfuit aussi vite que ses pieds pouvaient le porter.

« Ah, je n’avais pas fini de lui parler. »

Dumont fronça les sourcils alors que Cloudhawk s’échappait. Le jeune homme n’avait même pas fait semblant de montrer du respect au vieil homme. Il se fit la réflexion de lui donner quelques coups de fouet supplémentaires la prochaine fois qu’il en aurait l’occasion.

Eckard avait l’air découragé. Il avait un pressentiment tenace que ce petit bâtard était tout sauf une bonne nouvelle. Il s’était pointé et lui avait torché le cul avec sa prétendue supériorité. C’était eux qui lui montraient du respect après l’avoir nommé capitaine de sa propre escouade. Ils allaient tous montrer aux instructeurs ce que Cloudhawk avait fait ?

« De quel trou ce gamin est sorti ? » Eckard marmonna. « Tu sais quelque chose sur lui, Windham ? »

« J’ai vérifié », répondit Natessa. Elle était aussi profondément curieuse de savoir quelle était la réponse à cette question. « Il est venu sur recommandation de la famille Polaris, mais tout autre détail a été difficile à trouver. Le mieux que je puisse dire, c’est qu’il venait des régions frontalières et qu’il a immédiatement eu un différend avec la famille Cloude lorsqu’il est entré dans le domaine. Avant ça, rien. Pas d’histoire. J’ai demandé autour de moi, mais je n’ai reçu aucune réponse. »

« Ils savent certainement ce qui s’est passé dans les terres incultes, mais ce qui s’est passé récemment était trop soudain. » Le sourire obscène de Dumont s’effaça. « L’attaque de Wolfblade, puis cette mission… étrange, tout partout semble étrange. J’ai l’impression que quelque chose d’important se profile à l’horizon. Qu’en pensez-vous ? »

« Quoi qu’il en soit, il n’y a rien que nous puissions faire. Occupons-nous d’abord de cette mission et partons de là. » Les trois instructeurs se regardèrent en silence.

Cloudhawk était de retour à la caserne, sifflotant joyeusement et portant Oddball dans une main. Ses coéquipiers l’entourèrent avant même qu’il n’ait eu le temps d’entrer.

«  Ay-ya , capitaine ! Tu es parti si longtemps qu’on avait peur que quelque chose te soit arrivé. »

« Putain ! Ne t’approche pas de moi, tu veux ? »

Caspian se précipita sur lui, les mains tendues pour lui faire un massage des épaules, mais Cloudhawk le fit fuir d’un coup de pied. La personne qui le dérangeait le plus dans toute cette équipe n’était pas Claudia, même si elle était une épine constante dans son pied. C’était en fait cette tapette à mains.

Il se moquait de l’orientation sexuelle, et les goûts de Caspian n’étaient pas un secret. Il y avait beaucoup d’homosexuels à travers les terres désolées, il n’y avait donc rien d’étrange. Ce type salace cependant, il n’était pas bien. Il était beau et bien foutu, le seul de l’escouade Tartare qui pouvait faire mordre la poussière à Gabriel en matière d’apparence. Comment ça se fait ?

Il avait une théorie à ce sujet.

Frost était lui-même un beau garçon. Il avait tellement de fans qu’ils pouvaient faire cent fois le tour de la caserne. Il était aussi extrêmement paranoïaque et un vrai connard. Gabriel et Caspian étaient aussi des beaux gosses. L’un était un psychopathe aux multiples personnalités, et l’autre un obsédé sexuel androgyne.

La conclusion évidente était que les beaux mecs étaient tous foutus dans la tête.

« Aw Capitaine, pourquoi êtes-vous toujours aussi méchant avec le grand frère Caspian ? » Felina apparut à ses côtés sans être vue ni annoncée. « Les gens se soucient de toi ! Nous apprécions ton aide. Sans toi, beaucoup d’entre nous auraient déjà été mis à la porte. Si quelque chose t’arrivait, qui serait notre chef ? »

« Quand est-ce que cette salope s’est approchée de moi ? ! « Chaton démoniaque » lui allait très bien. »

Il était avec la petite bande depuis deux mois maintenant. Il n’avait pas d’attente. Il avait toujours été facile à vivre et n’était pas très intéressé par le gain personnel. Il ne cherchait pas les honneurs ou les récompenses. Mais, il avait sauvé les stagiaires de plus d’une raclée, alors il s’était forgé une solide réputation.

Pour l’instant, ils ne savaient pas qu’il avait passé un accord avec les instructeurs. Il allait devenir une figure encore plus importante dans le camp d’ici peu.

La lourde silhouette de Drake traversa la foule. « Alors, quel est le mot ? »

Cloudhawk secoua la tête. « Ce n’est pas très clair pour le moment. Rassemblez tout le monde. Nous partons bientôt. »

Tout le monde se mit à applaudir. Enfin, ils pouvaient dire adieu à cet entraînement douloureux !

« Hé Gabby, viens ici une seconde. »

Gabriel s’approcha. L’expression timide de son visage était toujours la même. « Qu’est-ce qu’il y a ? », murmura-t-il

Cloudhawk lui expliqua brièvement la situation. « Frost sera là. C’est lui qui dirige tout. Il a demandé spécifiquement l’escouade Tartare. À mon avis, il cherche à s’en prendre à nous. Tu devrais être prudent. »

Gabriel se frotta le nez. « Alors, c’est ça le truc. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 107 – Dawnbreaker Menu Chapitre 109 – Balayer et nettoyer