La Renaissance du Plus Puissant des Dieux Épéistes | Reincarnation of the strongest sword god | 重生之最强剑神
A+ a-
Chapitre 58 – Compétition d’équipement

Une vingtaine de minutes après que Shi Feng ait mis les Plastrons Luisants aux enchères, les vingt étaient déjà tous partis. Leur popularité était bien meilleure que celle de l’armure de garnison.

Il y avait même pas mal de joueurs qui montraient leurs achats sur le forum officiel.

Auparavant, ces joueurs devaient mendier, en utilisant diverses méthodes, pour rejoindre un groupe. Maintenant, cependant, avec leur équipement qui leur donnait une apparence majestueuse, un simple cri les amènerait à recevoir des dizaines d’invitations de groupes d’élite.

Suite à sa popularité grandissante, les joueurs qui n’en avaient pas acheté regrettaient amèrement. Ils se haïssaient de ne pas avoir emprunté d’argent pour acheter cet équipement qui n’était plus en vente pour le moment.

Pendant ce temps, l’association des forgerons du village Golden Sand était pleine à craquer.

Le hall spacieux était entièrement occupé par les joueurs. Ils étaient les porte-parole de diverses guildes et étaient ici dans un seul but : recruter Hammer Trading dans leur guilde.

Parmi les guildes présentes, beaucoup étaient très célèbres. Leurs porte-paroles ne manquaient pas. Si c’était dans des conditions ordinaires, ils agiraient fièrement et avec arrogance. Ils afficheraient une attitude condescendante face à un joueur manutentionnaire. Et malgré tout, ces joueurs les traiteraient toujours avec un grand respect. Il y en avait même qui pleuraient d’émotion, vantant leur fidélité à la guilde alors qu’ils signaient rapidement le contrat pour en devenir membre.

Cependant, la tendance actuelle du jeu avait changé. Les supérieurs des guildes avaient insisté sur le fait qu’ils devaient, en tant que porte-parole, réussir à inviter Hammer Trading. Sinon, ils pourraient commencer à faire leurs valises. C’est pourquoi ils étaient comme des petits-enfants obéissants, debout et attendant leur tour dans la salle.

À l’intérieur d’une salle de forge intermédiaire au deuxième étage…

“Frère Hammer, tu es tellement génial ! Je t’admire tellement ! Auparavant, ces guildes de troisième rang ne t’auraient pas recruté, peu importe la raison. Et là, ils ont tellement la pression qu’ils restent bien sages. Ils ne partiraient pas, même si tu les chassais”, déclara une Clerc sexy autour du bras robuste de Hammer Trading. Sa poitrine bombée se frottait contre lui.

Hammer Trading avait un aspect très brutal. Il avait une barbe épaisse, des yeux cernés et sa peau ressemblait à de la cire jaunâtre. À en juger par son apparence, il semblait avoir plus de trente ans. Cependant, personne n’était capable de dire qu’en réalité il n’était qu’un étudiant universitaire. Il avait juste un peu plus de vingt ans.

“Hahaha, c’est juste une petite affaire. Cependant, je dois vraiment remercier le fou qui m’a ouvert la route et qui a même caché son nom. Il a fait comprendre mon importance à toutes les grandes guildes”. Il s’envoyait silencieusement des fleurs pour l’intelligence et la sagesse dont il avait fait preuve pour imaginer un plan qui utilisait la renommée de ce forgeron anonyme. Ce dernier avait lui avait apporté de la chance et permis de devenir l’idole de tous les joueurs. Attends que j’aie rejoint une guilde de premier ordre et gravi les échelons. Ce sera vraiment génial. En ce moment, je montre juste une petite partie de mes capacités. Laisse ces guildes de troisième ordre continuer d’attendre dehors. Je peux les utiliser pour élever ma valeur et ma renommée.”

“Boss, que ferons-nous de toutes les commandes que nous avons reçues ?”, demanda un assassin.

Hammer Trading leva les yeux au ciel en direction de l’assassin, disant avec dédain : “Qui s’en soucie ? Je perds deux pièces d’argent par équipement. Pensent-ils que je dirige un organisme de bienfaisance ? Mon objectif a déjà été atteint. Je n’attends que les guildes de premier ordre. Ne vous embêtez pas avec les autres joueurs, dites-leur simplement que nous sommes trop occupés et que nous n’avons pas le temps.”

Pour utiliser Shi Feng comme un tremplin, il avait utilisé toutes les pièces d’argent appartenant à ses camarades de classe. Il avait également dépensé beaucoup de crédits pour acheter beaucoup de matériaux et de pièces d’argent. Pourtant, il n’avait forgé que dix Plastrons Sauvages à partir de tous ces matériaux. Ainsi, vendre chaque pièce à un maximum de 4 pièces d’argent lui infligea une perte majeure. Cependant, tous ses sacrifices en valaient la peine. Tant qu’il était recruté par une guilde de premier ordre, il pourrait obtenir autant de matériel qu’il le voudrait, un salaire énorme et même une file de joueuses désirant attirer son attention. Il se sentit revigoré juste en pensant à tous ces avantages.

Soudain, un Berserker entra dans la salle de forge avec un air paniqué.

“Qu’est-il arrivé, Hadron ? Vu que tu es si pressé, est-ce qu’une guilde de premier ordre est arrivée ?”.

“Gros problème ! De nombreux équipements de premier choix sont soudainement apparus à la salle des ventes. Tous les joueurs sur le forum officiel du jeu en discutent maintenant, et le nombre de clics sur le post augmente rapidement. La publication enregistre actuellement plus de cinq millions de clics et de nombreuses guildes ont commencé à le remarquer. De plus, le matériel est vendu par le même faussaire anonyme. Le prix de l’équipement est fixé à 4 pièces d’argent au minimum. Tout le monde commence à s’interroger sur l’identité du forgeron et plus personne ne vous prête attention.”

“En plus, quelques guildes de premier ordre ont déjà fait une déclaration sur le forum. Ils sont disposés à engager ce forgeron avec un salaire élevé et à en faire le forgeron en chef de leur guilde. Quelques représentants des grandes guildes en bas ont également commencé à partir pour la salle des ventes.”

L’expression de Hammer Trading se figea en entendant les paroles de Hadron.

Il n’avait réussi à attirer l’attention de guildes de premier ordre qu’après de nombreuses difficultés. Mais ce forgeron anonyme lui volait ses projecteurs. S’il ne les récupérait pas, ces guildes de premier ordre l’oublieraient probablement.

“Il a vraiment beaucoup de courage pour oser me faire ça. Qu’il ne me blâme pas si je deviens impoli. Faire ce type d’équipement a un coût élevé et un faible taux de réussite. Si tu les vends à 4 pièces d’argent, j’en vendrai à 3. Je me demande à quel point tu pourras te permettre de perdre ton argent ?” Hammer Trading se leva brusquement. Il voulait faire savoir à Shi Feng qu’il ne laisserait certainement pas la position de ‘Forgeron en chef’ et son futur ‘bonheur’ disparaître.

Il subissait déjà une perte de 2 pièces d’argent pour chaque Plastron confectionné qui avait des statiques médiocres. De l’autre côté, son concurrent devait perdre au moins 4 à 5 pièces d’argent pour chaque équipement qu’il vendait. Peut-être même plus. Hammer Trading croyait pouvoir lui survivre.

“Mais, patron, il ne nous reste plus beaucoup de pièces d’argent. Tout au plus, nous pouvons nous permettre de forger dix autres Plastrons Sauvages”, déclara Hedron avec inquiétude.

“De quoi pourrait-on avoir peur ? J’ai encore des fonds. Le pire appel au pire, je dépenserai encore des crédits pour acheter des matériaux et des pièces d’argent si besoin. Je suis sûr que je peux me débarrasser de ce petit bâtard. Pour chaque pièce d’équipement qu’il vend, il doit perdre au moins deux ou trois fois plus que nous. Pourquoi devrions-nous avoir peur ?” Il était certain que Shi Feng, lui aussi, essayait d’attirer l’attention des guildes de premier ordre en faisant de telles affaires. Cependant, ce serait certainement lui le dernier à rester debout.

Une heure plus tard, quelques Plastrons Sauvages supplémentaires apparurent à la salle des ventes de White River. Leur prix de vente de départ était de 3 pièces d’argent chacun.

Au même moment, un nouveau message apparut sur le forum officiel du jeu.

Pour le bénéfice des masses, moi Hammer Trading, j’ai décidé de vendre mes armures à 3 pièces d’argent chacune. Je vais me battre jusqu’au bout contre ce forgeron au cœur sombre ! Je demande votre aide et vos encouragements !

Soudain, une vague de joueurs suivit l’article, l’envoyant au sommet du forum. Chacun d’entre eux soutenait ses bonnes actions.

À la suite de cet incident, toute la ville de White River devint animée. Tout le monde comprit qu’il s’agissait d’une compétition entre deux forgerons capables de forger des équipements rang bronze. Tous les joueurs regardaient avec anticipation. Ils finiraient certainement par être ceux qui profiteraient le plus de ce bras de fer. Il ne leur faudrait pas longtemps pour pouvoir acheter les équipements à bas prix.

Les différentes guildes guettaient également depuis le côté, n’exprimant plus aucune de leurs intentions. Ils attendaient tous de voir le vainqueur final, tout en achetant tous les équipements pour développer la force de leur guilde.

Cependant, Shi Feng lui-même n’était pas au courant de cette affaire. Il venait juste de finir d’acheter les pierres et les pierres dures. Juste après être entré dans la salle des ventes, il découvrit que le nombre de joueurs avait encore augmenté. Ce n’est qu’alors qu’il prit connaissance de cet incident.

“Tu veux te battre ?” Il sourit faiblement, “Alors ramène-toi !”

Il appela l’interface de contrôle, mettant tous ses [Plastron Luisant] aux enchères. Il assigna vingt armures à vendre toutes les heures, pour un total de 120 plastrons en 6h. Un tel nombre serait certainement suffisant pour tourmenter Hammer Trading.

Par la suite, il utilisa l’argent gagné en vendant les derniers plastrons pour acheter des pierres dures et des jeux de cartes. Après avoir acheté tous ces objets, il découvrit soudainement qu’il possédait encore un peu plus d’une pièce d’or.

De temps en temps, il recevait une notification du système qui lui signalait qu’une autre vente avait été effectuée et qu’une certaine quantité de pièces d’argent avait été déposée dans son sac.

Il réalisa que plus il dépensait, plus il avait d’argent. Le montant total qu’il possédait ne semblait pas diminuer le moins du monde…

Shi Feng envisagea de vendre certaines de ses pièces d’argent au Centre d’échange virtuel [1], pour les échanger contre de l’argent de poche dans la vie réelle. C’était beaucoup mieux que de simplement garder ces pièces.

[1] Centre d’échange virtuel : C’est un peu comme une bourse en ligne pour la monnaie et les objets du jeu, où vous pouvez vendre / acheter des pièces pour de l’argent réel (crédits).

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Loudji
  • 🥈2. gurdill
  • 🥉 3. AnthonyP
  • 4. RedChi-san
  • 5. BRIAN
  • 6. Lawliet
  • 7. XavierS
  • 8. PascalW
  • 9. Lauvel
  • 10. CAPSOLINA
  • 11. Alexis
  • 12. Kharl
  • 13. 94macadam
  • 14. ethaniel
  • 15. EliiXiiR
  • 16. guillaume
  • 17. Martin
  • 18. pierre
  • 19. GuyTimmy
  • 20. el
  • 21. Cesar
  • 22. Etienne
  • 23. Cédric
  • 24. Cindy
  • 25. OyaTec_Suko-??
  • 26. Mouslime
  • 27. Cheji
  • 28. Hichiri
  • 29. Zargax
  • 30. Kheldar
  • 31. Ronan
  • 32. Quentin
  • 33. Jerome
  • 34. IceCream
  • 35. Loic
  • 36. TrusT
  • 37. hamapo
  • 38. Morris
  • 39. ContreUno
  • 40. Crycks
  • 41. Mahdi Salih
  • 42. Yoda
🎗 Tipeurs récents
  • el
  • AnthonyP
  • Etienne
  • TrusT
  • Yoda
  • Jerome
  • Mouslime
  • Ronan
  • Cédric
  • OyaTec_Suko-??
  • ContreUno
  • Cheji
  • IceCream
  • Martin
  • 94macadam
  • Cesar
  • Alexis
  • RedChi-san
  • Loudji
  • pierre
  • Hichiri
  • Quentin
  • hamapo
  • Mahdi Salih
  • ethaniel
  • CAPSOLINA
  • Crycks
  • Cindy
  • Kheldar
  • Lauvel
  • Zargax
  • BRIAN
  • EliiXiiR
  • gurdill
  • Morris
  • XavierS
  • Lawliet
  • guillaume
  • Kharl
  • GuyTimmy
  • Loic
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 57 – Hammer Trading Menu Chapitre 59 – Violet Cloud