Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 4 : Avantage numérique

La forme de vie métallique volait à une vitesse élevée, constante. Debout devant la fenêtre de sa chambre, Linley observait le vaste monde où grouillaient de nombreux humains, beaucoup d’hommes-bêtes, des Créatures Magiques et bien d’autres races.

 

« Ce sont tous des saints », pensa-t-il.

 

Dans le Royaume Infernal, la grande majorité était encore au niveau Saint, une multitude de Saints répartis dans tout le royaume. Cependant, rien ne garantissait qu’ils survivent.

 

« Si j’étais entré ici alors que je n’étais qu’un Saint… j’aurais eu des ennuis », se dit Linley. « À l’époque, Hodan tentait de me pousser à m’y rendre. Nul doute qu’il avait de mauvaises intentions. »

 

– « À quoi penses-tu ? Linley ? » Demanda Délia, perplexe.

 

– « À rien », répondit son époux en souriant. « Cela fait maintenant dix ans que nous sommes dans cette créature métallique. Le temps a passé vite! »

 

« Dix ans, c’est exact. Dix ans encore et nous serons certainement à la Cité de l’Érable Bleu. J’espère que d’ici là, tu auras atteint le niveau Dieu dans les Lois Élémentaires du Vent. »

 

– « Tu voudrais que mon clone d’affinité Vent atteigne ce niveau ? »

 

Linley lui-même n’était pas certain de sa capacité à y parvenir. En effet, le passage d’un goulot d’étranglement pouvait se produire très rapidement, mais aussi très lentement… personne ne pouvait être certain du temps que cela prendrait.

 

Dans une autre chambre, Salomon et Nisse discutaient…

 

– « Pourquoi voulais-tu me parler, mon frère ? » Demanda la jeune fille qui, pour l’heure, portait le chapeau de paille que Bébé lui avait donné.

 

– « Tu tiens vraiment à ce Bébé ? » Demanda-t-il gravement, à voix très basse.

 

– « Pour tout te dire, je ne voulais pas aller sur le Continent de la Flotte de Jade. Mais voilà, je ne veux pas me séparer de toi. Quand je pense à ces années que nous avons passées sur ce continent et aux attaques que nous avons subies, je… »

 

– « Je comprends. À présent, qu’avez-vous prévu tous les deux ? »

 

– « Ecoute mon frère, Bébé est quelqu’un de bien. Même s’il aime parfois plaisanter et s’amuser, il est vraiment sincère envers les autres et me traite très bien. Quand je suis avec lui… je me sens heureuse et insouciante », répondit Nisse, tout sourire. « Parfois, quand je n’ai pas le moral, Bébé vient me cajoler. Ne regarde pas seulement son côté plaisantin, il est aussi extrêmement intelligent. Chaque fois que je suis malheureuse, il le sait immédiatement

 

« Je suis navrée, mon frère, mais j’aime être avec lui. »

 

– « Donc tu n’as plus l’intention de m’accompagner sur le Continent de la Flotte de Jade ? »

 

– « Non, je ne pars plus. »

 

Salomon en resta quelques instants sans voix. Cela faisait des années qu’il était avec sa jeune sœur aussi allait-il lui être difficile de s’en séparer.

 

– « Je suis désolée, vraiment. »

 

– « Quoi qu’il arrive, le voyage de retour sur ce continent sera dangereux, aussi vaut-il mieux, en effet, que tu restes avec lui pour le moment. Une fois là-bas et dès que j’aurai tout arrangé, vous pourrez venir me retrouver si vous avez un moment. »

 

– « Mon frère! » S’écria Nisse, ravie, en le serrant dans ses bras.

 

Salomon se mit à rire.

– « Ça va, ça va. Mais surtout, soyez bien prudents tous les deux, car je ne serai pas à vos côtés. »

 

– « J’ai compris, ne t’inquiète pas. D’ici là, nous trouverons bien une mission d’escorte ordinaire, pas trop dangereuse. Regarde, voilà une dizaine d’années maintenant que nous sommes dans cette créature métallique et il ne nous est rien arrivé de particulier. »

 

Tout à coup, une secousse déséquilibra le frère et sa sœur.

La créature rétrécit jusqu’à prendre forme humaine. Ses occupants, soit une centaine de Démons surpris, pour la plupart, en plein entraînement, flottaient désormais dans les airs.

 

Devant eux se trouvait un si grand nombre de Divinités que les Démons, supposés être les plus forts, en furent effrayés.

 

– « Patron, combien sont-ils ? » Demanda Bébé.

 

– « Environ dix mille, je pense », répondit Linley, nerveux, le cœur soudain serré. « Près de dix mille experts, tous au moins de niveau Dieu et quelques Dieux supérieurs. Si un groupe aussi important venait à nous attaquer, alors ce serait… 

 

« Bébé, nous irons de ce côté après quoi, Délia, tu utiliseras le Golem du Dieu de la Mort. Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rester en vie, Concentrons nos efforts sur la préservation de nos vies. C’est tout ce qui importe. Laissons le Démon Six Étoiles s’occuper de l’ennemi. »

 

– « Ninny, viens ici », dit Bébé.

 

Nisse affichait un large sourire. La situation ne la perturbait pas, du moment qu’elle était avec son cher et tendre.

 

Salomon rejoignit le groupe de Linley.

– « Leur nombre va nous poser problème », dit-il. « Même un Dieu Supérieur trouverait risqué de faire face aux attaques combinées de centaines de Dieux, or ils sont environ dix mille! »

 

– « Vous nous avez arrêtés pour des questions d’argent et nous ne voulons pas nous battre à mort. Ni vous, ni nous n’avons d’intérêt à le faire. Donnez-nous votre prix. S’il est acceptable, je vous payerai sans délai. Vous êtes d’accord ? » Demanda d’une voix forte l’ancien aux cheveux argentés et aux trois cornes noires en pensant : « Depuis quand les bandits sont-ils aussi nombreux dans cette fichue région ? Dix mille hommes dont une vingtaine de Dieux Supérieurs ? Je n’ai jamais entendu parler de ce groupe. »

 

Le chef des bandits, un homme à la tunique rouge et aux longs cheveux roux ardent, éclata de rire.

 

– « Vous paraissez plutôt direct aussi je ne vais pas vous compliquer les choses. Nous sommes dix mille frères ici, aussi je ne vous demanderai pas énormément. Donnez-nous dix milliards de Pierres d’Encre et ça ira très bien. Qu’en dites-vous ? »

 

– « Dix milliards de pierres d’encre ? »

 

L’ancien n’en revenait pas.

 

– « Dix milliards ? Ce prix est vraiment très élevé », murmura Bébé.

 

– « Cette demande est astronomique. J’ai l’air d’un véritable mendiant avec mes cent millions de Pierres d’Encre », constata Linley.

 

– « N’est-ce pas un peu élevé, mon ami ? » Demanda l’ancien d’un ton plus ferme. « Je ne peux pas accepter ce prix. Que diriez-vous de le baisser un peu… »

 

– « Vous le trouvez inacceptable ? » Le chef des bandits regarda ses hommes : « Mes frères, vous avez entendu ? »

 

Bon nombre d’experts se mirent à rire.

 

« Tuez-les! » Ordonna le chef, furieux.

 

– « À mort! À mort! À mort! » Crièrent à l’unisson les bandits, après quoi ils passèrent presque simultanément à l’action, lançant toutes sortes d’attaques de l’âme informes et d’attaques matérielles contre Linley et son groupe.

 

Le ciel tout entier était rempli d’épées, de sabres, de bêtes élémentaires et plus encore…

 

Le puissant Learmonth lui-même ne pouvait gérer les attaques combinées d’autant d’adversaires. Il fut donc contraint de se protéger et de protéger les personnes qui l’accompagnaient.

 

– « Retirons-nous! » Cria Linley à Délia, Bébé, Nisse et Salomon.

 

Ils piquèrent à grande vitesse vers le sol mais les attaques étaient trop nombreuses, trop denses et trop rapides!

 

Délia sortit son Golem pour protéger les siens. Deux attaques d’épée frappèrent cruellement le corps de ce gardien protecteur, déchirant sa couche superficielle de peau et de chair et révélant son corps métallique qui lui, demeurait intact.

 

Cependant les attaques d’âme avaient aucune peine à traverser ce corps.

 

Voyant cela, Linley se plaça devant son épouse pour la protéger tandis que Bébé faisait de même avec Nisse qui en resta un moment stupéfaite.

 

La première vague d’attaques venait de passer.

 

– « Linley, ça va ? » Demanda Delia, quelque peu inquiète.

 

– « Douterais-tu encore de ma puissance ? »

 

Linley étant spécialisée dans la défense contre les attaques de l’âme, comment une offensive lancée d’aussi loin aurait-elle pu lui nuire ?

 

– « Bébé, Bébé! » S’écria Nisse, morte d’inquiétude. « Tu vas bien ? »

 

Elle était au bord des larmes. Même si cela faisait longtemps maintenant qu’elle le connaissait, jamais encore ils ne s’étaient retrouvés dans une telle situation, aussi ne connaissait-elle pas la force dont il disposait. Elle savait seulement que Bébé n’était qu’un Dieu.

 

– « Trêve de bavardage, on file! » Dit Bébé en la prenant par la taille avant de piquer vers le bas.

 

La jeune fille semblait ravie.

 

– « Ce gamin-là, je pense que je peux lui confier ma sœur », se dit Salomon.

 

Tous les Démons s’étaient dispersés.

 

– « Ha ha! Aucun d’entre vous ne m’échappera. À mort!! » Hurla le chef des bandits.

 

Plusieurs Dieux Supérieurs prirent le commandement de différentes unités et filèrent dans toutes les directions, massacrant les Démons qu’ils croisaient. À la tête de cinq mille autres Dieux, les quelque dix Dieux Supérieurs restants se dirigèrent vers le commanditaire de la mission, l’ancien aux cheveux d’argent.

 

En réalité, ce dernier n’était pas le seul à diriger la mission d’escorte. Il avait pour binôme un ancien aux cornes blanches et aux cheveux argentés.

 

Les deux hommes se regardèrent.

 

– « Monsieur Learmonth, Frères Edwards, nous comptons sur vous », dit l’homme aux cornes noires.

 

– « Ne vous inquiétez pas », répondit calmement Learmonth qui, comme les trois frères, était très confiant.

 

Linley, Délia, Bébé, Nisse et Salomon, quant à eux, étaient poursuivis par des centaines de Dieux.

 

Linley, qui tenait Délia par la main, accéléra de façon spectaculaire. Il faut savoir qu’ayant atteint un goulot d’étranglement dans les Profonds Mystères de la Rapidité et de la Lenteur, il était très proche du niveau de maîtrise. Par conséquent, sa vitesse était supérieure à celle de ces Dieux ordinaires.

 

La vitesse de Bébé était étonnante elle aussi. Quant à Salomon, en tant que Dieu Supérieur, il n’eut aucune peine à rattraper son retard.

 

Ils eurent tôt fait de semer les centaines de Dieux qui étaient à leurs trousses.

 

– « Notre infériorité numérique est une véritable torture », se dit Salomon avec un sourire amer, sachant pertinemment que dix attaques d’âme simultanées pouvaient très bien avoir raison de lui.

 

– « Merci Bébé! » S’exclama Nisse, son petit visage rougissant.

 

– « Pourquoi me remercies-tu, Ninny ? Nous sommes un couple, ce n’est pas nécessaire », répondit-il en souriant.

 

À la vue de cet échange émotif, Linley, Délia et Salomon esquissèrent un sourire à leur tour.

 

– « Un autre groupe de Dieux! Vite, filons! » leur cria télépathiquement Linley.

 

Ils venaient à peine d’échapper à une troupe de Dieux que déjà, une autre les avait repérés. Décidément, ils étaient beaucoup trop nombreux aussi Linley et les siens furent-ils à nouveau contraints de fuir.

 

En termes de vitesse, ils avaient toujours un énorme avantage.

 

Tout à coup… Le monde entier se mit à trembler, et des ondulations spatiales invisibles se propagèrent, pulvérisant tout ce qui se trouvait sur leur passage, les arbres, les pierres, etc.

 

Tous les experts présents, Démons comme ennemis, levèrent la tête…

 

Learmonth balayait l’air de son épée. Plus de dix cadavres de Dieux Supérieurs tombèrent du ciel en même temps et l’on put voir huit clones divins émerger de leur corps et s’enfuir, chacun dans une direction différente.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 3 : La Sonde   Menu Chapitre 5 : L’”Intention” de l’épée