L'Anneau du Dragon Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 23 : L’Anneau de Lune

On entendait partout dans le château des bruits de combats. C’était une bataille acharnée.

– « Pour le moment, nous n’avons récupéré qu’un seul anneau de lune. Il nous en manque encore deux », dit Délia à Bébé.

– « Deux seulement ? Allons tuer deux autres gardes en robe d’or », répondit celui-ci en fronçant les sourcils.

– « Pas de précipitation. »

Linley récupéra l’anneau de lune, le lia avec son sang avant d’en examiner le contenu.

– « Ce garde était vraiment riche », dit-il. « Sa fortune s’élève à plus d’un million de Pierres d’Encre et quelques améthystes. Quelle coïncidence! »

Linley, en effet, avait dépensé beaucoup d’énergie spirituelle lorsqu’il avait été affecté par le poison.

Il prit une améthyste et la rangea dans son anneau Panlong qui la raffina afin que son énergie spirituelle absorbe les essences d’âmes et reconstitue l’énergie perdue par l’océan de sa conscience.

– « Le Patron est malin », dit Bébé à Délia. « Il a pris les trésors. »

N’oublions pas qu’ils étaient autorisés à conserver ce que contenaient les anneaux.

– « Sortons », dit Linley en les précédant. « Et soyez prudents. »

Mais alors qu’il passait la porte, son visage se crispa : une lance fonçait droit sur lui.

Totalement pris au dépourvu, il n’eut pas le temps de réagir et la lance l’envoya voler dans les airs. Il fit un saut périlleux et retomba sur le sol. Son assaillant, un garde en robe dorée qui tenait dans ses mains une lance d’argent le regarda, ahuri.

« Quelle puissante défense », pensa-t-il en constatant que même les vêtements de Linley étaient intacts.

Stupéfaits Bébé et Délia sortirent à leur tour. À leur vue, le garde, qui connaissait ses limites, blêmit : il avait peut-être une chance contre deux Dieux mais contre trois… Et il ne savait pas encore que Linley avait tué son camarade.

Il prit la fuite avant même que Délia ait eu la chance de l’attaquer et parcourut une centaine de mètres en une fraction de seconde.

Soudain, Bébé émit un son strident et fit apparaître derrière lui un Rat Dévoreur de Dieux qui mesurait environ cinq à six mètres de haut, soit la hauteur du couloir.

Les yeux remplis de terreur, le garde s’aperçut alors qu’il ne pouvait plus bouger.

« Que se passe-t-il ? » Se demanda-t-il.

Bébé ouvrit alors grand la bouche et une étrange énergie auréola le garde qui le regardait, incrédule. Son âme frissonnait et son Etincelle Divine se mit à trembler. Jamais encore il n’avait vu quelqu’un capable d’absorber une étincelle en plein combat.

Ses deux étincelles jaillirent de son corps et filèrent droit dans la bouche de Bébé qui les avala.

– « Vous l’aurez cherché », dit-il en filant vers le cadavre, qui portait un anneau de lune et qu’il rangea dans son anneau interspatial. 

– « Et de deux », annonça-t-il avec un petit rire à l’attention de Linley.

– « Ne sois pas pressé d’utiliser ta capacité de Dévoreur de Dieux », répondit Linley qui savait combien cela nécessitait d’énergie spirituelle. « Ce château regorge de dangers et nous devons nous tenir prêts à toute éventualité. »

– « Tout va bien », répondit Bébé. « Ce n’est pas grave si j’utilise un peu d’énergie, d’autant que je ne suis pas en mesure d’effectuer des attaques de l’âme et ne sais pas comment créer une défense. »

Le groupe erra longtemps au second étage du Château du Lac de la Lune sans croiser personne. À l’étage inférieur cependant, on pouvait entendre de faibles bruits de combat.

« Cet étage a été nettoyé », dit Bébé à regrets. « Il ne reste plus que des taches de sang, des morceaux de chair, des artefacts Divins et des étincelles. Je n’ai pas trouvé un seul anneau de lune. N’auraient-ils pas pu en laisser quelques-uns ? »

Linley et Délia, ne purent s’empêcher de rire.

– « Visiblement, nous n’avons plus rien à faire ici », dit Délia. « Allons-nous au troisième niveau? »

– « Entendu », répondit Linley qui n’avait rien de mieux à proposer.

Il venait d’acquérir deux anneaux de lune. Il en manquait un.

Ils s’engagèrent avec précaution dans le sombre escalier de pierre, s’attendant à tout moment à une embuscade. Le troisième étage était vaste et le groupe emprunta le couloir principal.

Soudain, ils entendirent, dans une pièce devant eux, les bruits d’une bataille acharnée. Ils se regardèrent et s’approchèrent en silence.

Trois personnages sortirent prudemment de la pièce. Lorsqu’ils virent qu’il s’agissait de Linley et des siens, ils n’attaquèrent pas.

– « Bonne chance à tous les trois », dirent-ils et sans tarder, ils partirent.

« Ce sont des candidats comme nous », dit Linley qui les avait reconnus. Les Divinités, en effet, avaient une excellente mémoire et ils n’étaient que mille dans la créature métallique.

Soudain, un cadavre vola hors de la pièce, heurta violemment le mur avant de retomber sur le sol. Linley reconnut aussitôt l’un des participants aux épreuves.

« Il doit y avoir des gardes en robe d’or dans cette pièce », pensa-t-il et aussitôt, tous trois volèrent à l’intérieur. Mais avant même qu’ils n’aient eu le temps de s’approcher, un jeune homme aux cheveux d’or récupéra le cadavre. Il semblait ravi.

Puis il aperçut Linley et ses proches et ils se reconnurent mutuellement comme des participants.

« Est-il possible que, pour un anneau de lune, il aille se retourner contre son camp ? » Pensa Linley, se remémorant ce que lui avait dit le vieil homme aux cheveux argentés du Château du Démon. « Visiblement oui. »

Le jeune homme aux cheveux dorés jeta un coup d’œil à Linley, puis sans perdre de temps, partit. 

– « Soyons prudents », dit Linley en avançant.

En effet, il y aurait peut-être d’autres candidats qui chercheraient à les tuer et récupérer leurs anneaux de lune. En empruntant un étroit couloir, ils aperçurent quatre silhouettes familières : quatre hommes qui étaient assis derrière eux dans la créature métallique.

– « Linley ? C’est vous ? » Demanda en souriant leur chef, un homme chauve et musclé.

– « Fettes ? » Linley sourit à son tour, mais ni lui ni les siens n’étaient totalement détendus, d’autant qu’ils venaient de voir des gens de leur camp s’entre-tuer… ou plus exactement d’autres participants, mais ils ne se connaissaient guère.

Fettes, suivi de trois autres, s’approcha en souriant :

– « Alors ? Comment avez-vous fait ? Combien d’anneaux de lune avez-vous acquis ? »

En entendant ces mots, Linley envoya aussitôt une mise en garde à Délia et Bébé :

– « Faites attention car même si, durant le voyage, ces quatre types étaient plutôt en bons termes avec nous, il est possible qu’ils aient des intentions sur nous. »

– « Compris, Patron », répondit Bébé. « Quelque part, je l’espère. »

Linley acquiesça.

– « Combien ? Si nous en avions suffisamment, il y a longtemps que nous aurions quitté le château! » Répondit-il en souriant.

Fettes et les trois autres se dirent que Linley devait bien avoir acquis un ou deux anneaux de lune.

– « Pareil pour nous », répondit Fettes. « Bonne chance à vous! »

Linley eut un signe de tête amical. Ils s’avancèrent comme s’ils avaient simplement l’intention de passer devant eux mais les trois Dieux, qui étaient sur leurs gardes, accumulaient de l’énergie afin de pouvoir, à tout moment, lancer leurs plus puissantes attaques.

Fettes et ses comparses passèrent soudain à l’action, pensant qu’à une aussi courte distance, Linley et les siens n’auraient pas le temps de réagir mais comme ils se tenaient prêts, ces derniers attaquèrent presque au même moment.

Bébé laissa échapper un rire excité et sauvage tandis que Linley sortait son épée adamantine.

Ils étaient deux contre lui tandis qu’un autre s’occupait de Bébé et un quatrième de Délia. L’adversaire, en effet, avait compris que Linley était le plus puissant des trois.

Il y eut un bref échange et deux des hommes de Fettes s’écroulèrent, l’un éliminé par l’Épée du Vide Pulsatile et l’autre par le poignard de Bébé.

La lame de l’ennemi s’abattit sur la tête de Linley mais celui-ci était protégé par son Armure Anti Pulsations. Finalement, Linley eut raison de Fettes.

Quant à celui qui combattait Délia, empêtré dans le « Vent Spatial » et ne pouvant s’approcher d’elle, il fut frappé à la poitrine par la Lance de Cortez mais, rapide, il parvint à s’échapper.

Les deux survivants, voyant qu’ils étaient en mauvaise posture, s’enfuirent aussitôt.

Soudain, un clone divin surgit du corps de Fettes, récupéra l’anneau interspatial et prit la fuite.

C’est alors que Linley fit apparaître Sang Pourpre et exécuta son Décapiteur Dimensionnel.

Si, cinquante ans auparavant, Linley ne connaissait que dix pourcents de ce qu’il y avait à savoir sur les aspects “Rapidité” et “Lenteur”, il les maîtrisait désormais à moitié et avait acquis quatre ou cinq fois plus de pouvoir.

Or le clone n’était qu’un Demi-Dieu et Linley eut tôt fait de le scinder en deux.

Délia regarda le corps en pensant : « Ce Fettes voulait sans doute que ses clones deviennent des Divinités par leurs propres moyens plutôt que de fusionner avec des Étincelles Divines. »

Linley étendit la main et stocka le second cadavre dans son anneau interspatial.

– « Allons voir s’il y a d’autres anneaux dans cette pièce », dit-il en les précédant vers ce qui semblait être une pièce de rangement.

Fettes étant le chef du groupe, il devait y avoir des anneaux de lune dans son anneau interspatial mais pour en être certain, il devait vérifier.

Tous trois entrèrent dans la pièce et furent surpris : un des murs avait été déplacé, révélant un tunnel qui semblait descendre vers le quatrième niveau.

« Un passage secret ? » Pensèrent-ils en se regardant.

– « Ne nous précipitons pas », Dit Linley. « Inutile de prendre des risques alors qu’il y a peut-être un anneau de lune dans l’anneau interspatial de Fettes. »

Soudain, une silhouette humaine traversa en coup de vent le tunnel.

– « Régina ?! » S’écria Bébé.

– « À l’aide! » Cria la femme mais en reconnaissant Linley et les siens, elle les rejoignit et Regina poussa un soupir de soulagement.

Deux autres personnes sortirent du sombre tunnel mais voyant que Regina avait trouvé du renfort, ils firent demi-tour et disparurent dans l’obscurité.

– « Tuez-les! » S’empressa de dire Régina. « Ils ont un Golem du Dieu de la Mort! » 

– « Qu’est-ce que c’est ? » Demanda Bébé, confus.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Christopher
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. jack975
  • 4. AnthonyP
  • 5. guillaume
  • 6. benoit
  • 7. PascalW
  • 8. Raphael
  • 9. Emilie
  • 10. Zargax
  • 11. Cedric
  • 12. Cesar
  • 13. Alexandra
  • 14. Poke
  • 15. Meng
  • 16. Moscato
  • 17. Léo
  • 18. Arthur Landuré
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • benoit
  • Moscato
  • AnthonyP
  • Léo
  • Cedric
  • Emilie
  • Poke
  • Alexandra
  • jack975
  • Alexis
  • Raphael
  • Meng
  • Arthur Landuré
  • Zargax
  • guillaume
  • Christopher
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Livre 14 : Le Démon – Chapitre 22 : Le Golem du Dieu de la Mort Menu Livre 14, Démon – Chapitre 24, Gardes en robe noire