Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 179 – Trois trésors époustouflants

« Meurs ! »

Lin Ming fit un pas en avant et sa lance s’abattit en avant tel un serpent venimeux ; Fleurs dans la Tempête !

Il échangea une multitude de coups en un instant avec le bretteur. L’épée avait beau être plus légère que la lance, les attaques de Lin Ming n’étaient pas plus lentes pour autant.

« Pouvoir du Tonnerre ! »

Le son crépitant de l’électricité gronda dans l’air et un éclair violet frappa l’artiste martial à la Condensation de l’Impulsion. D’abord ébloui, il fut ensuite complètement engourdi.

Lin Ming en profita pour lever sa lance et l’attaquer de nouveau, mais l’artiste martial à la hallebarde apparut alors brusquement sur son flanc.

Bam !

Lin Ming utilisa sa lance pour parer l’attaque et les deux armes se percutèrent avec violence. La Lance Lourde des Profondeurs se défendit admirablement contre l’imposante hallebarde.

Cette attaque contenait la force brute d’un artiste martial à la maîtrise de la Condensation de l’Impulsion, pourtant, Lin Ming avait réussi à la repousser.

« C’est fini pour toi ! » lui dit-il alors en activant la Force des Dieux Infernaux.

Une grande quantité d’énergie de feu et de tonnerre fusionna pour former une boule de feu parcourue d’éclairs à la pointe de la Lance Lourde des Profondeurs.

« Annihilation du Tonnerre de Feu ! »

Baoum !

La force hautement comprimée du feu et du tonnerre surgit d’un seul coup en provoquant une explosion cataclysmique. Dix mille lames brillant d’une lumière dorée transpercèrent la noirceur du ciel nocturne et une puissante onde de choc se répandit dans toutes les directions en projetant violemment dans les airs les quelques artistes martiaux les plus proches.

L’artiste martial à la maîtrise de la Condensation de l’Impulsion fut complètement enveloppé par le pouvoir destructeur de l’explosion qui ravagea son corps. Tous ses organes furent carbonisés et il mourut sur le coup.

Lin Ming venait d’éliminer son plus puissant adversaire d’un seul coup au nez et à la barbe de tous les artistes martiaux qui l’entouraient. Il fut le premier à en être étonné. Ses capacités au combat avaient progressé à ce point !

La vague d’énergie du ciel et de la terre qui se déversa alors dans son corps était encore plus pure, puissante et abondante qu’auparavant. Elle traversa l’ensemble de ses os et de ses muscles en nourrissant sa véritable énergie. Lin Ming venait d’atteindre le Façonnage Osseux que sa cultivation se consolidait déjà !

Il fut surpris. A ce rythme-là, son niveau de cultivation pouvait même progresser jusqu’au sommet du Façonnage Osseux.

Jusqu’où iraient ses capacités au combat si cela arrivait ?

Maintenant qu’il était débarrassé de ce puissant adversaire, l’étrange attraction gravitationnelle qui entravait ses mouvements se dissipa ; ce qui réduisit d’autant plus la pression à laquelle il était confronté.

Il n’avait plus besoin de battre constamment en retraite et d’employer des tactiques de diversion. Il allait maintenant pouvoir foncer droit dans le tas !

Les artistes martiaux au sommet du Façonnage Osseux ne représentaient plus une menace pour lui. Plusieurs d’entre eux furent violemment tués d’un seul coup par la Lance Lourde des Profondeurs. Lin Ming devenait de plus en plus fort à mesure que le nombre d’ennemis diminuait.

Plus d’une dizaine de cadavres s’effondrèrent au sol en seulement le temps d’un demi bâton d’encens, et il ne resta bientôt plus que quatre artiste martiaux à la Condensation de l’Impulsion face à lui ; alors même que son niveau de cultivation atteignait le large succès du Façonnage Osseux.

Il n’y avait plus aucun suspens quant à l’issue de ce combat.

Ces artistes martiaux à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion n’étaient désormais plus, eux non plus, des adversaires à sa taille.

Il les abattit tous les quatre avec une seule respiration, et l’énergie du ciel et de la terre qu’ils lui apportèrent éleva son niveau de cultivation jusqu’au sommet du Façonnage Osseux !

« Sommet du Façonnage Osseux… » murmura-t-il en inspirant profondément et en serrant le poing. Il sentait son corps bouillonner d’une formidable énergie. Il était plus fort que jamais !

Sa force avait progressé dans des proportions démesurées au cours de cette cinquième épreuve. A tel point qu’il croyait vivre un rêve éveillé.

Quoiqu’il en soit, il n’aurait jamais pu franchir ce monde des Mortels sans cette évolution soudaine de sa force.

Atteindrait-il la Condensation de l’Impulsion si la sixième épreuve permettait elle aussi d’accroître le niveau de cultivation ? Ou encore le large succès de cette ultime étape de la Transformation du Corps ?

C’était toutefois peu probable. Augmenter sa force en absorbant d’importantes quantité d’énergie du ciel et de la terre ou en utilisant des matériaux rares et précieux revenait au même. On ne pouvait pas le faire à l’infini, au risque de créer de dangereuses instabilités.

Yan Mo réapparut alors à ce moment-là. Il regarda longuement Lin Ming avant de lui dire : « Félicitations. Tu es le jeune le plus talentueux des dix-neuf derniers millénaires à avoir participé à cette épreuve de l’évaluation de la destinée. J’ai hâte de voir comme tu t’en sortiras au sixième niveau. Personne n’a encore réussi à en triompher ! Tu disposes de trois heures pour reprendre des forces d’ici là.

     – Personne n’a encore réussi à passer le sixième niveau ? demanda Lin Ming avec surprise en fronçant les sourcils. Dans ce cas-là, le septième n’est-il pas tout simplement inaccessible ? Le Sorcier n’aurait-il pas fixé la difficulté à un niveau trop élevé ?

     – C’était la décision de mon maître et je n’ai nullement le droit de commenter le processus ou les règles qu’il a déterminés. Peut-être a-t-il surestimé le talent des habitants des Etendues Sauvages Australes, ou alors peut-être était-ce volontaire. La Pagode du Sorcier continuera d’exister pendant des dizaines, voire des centaines de milliers d’années. Ce n’est pas parce que personne n’a réussi à franchir le sixième niveau au cours des dix-neuf derniers millénaires qu’il n’y aura pas pour autant de remarquables génies dans le futur qui seront capables de saisir cette opportunité. J’imagine que c’est comme cela que mon maître voyait les choses. Accessoirement, il a laissé trois trésors pour récompenser les braves qui réussiraient à compléter les sept épreuves. Mais cela signifie qu’il y en aura un de moins à chaque fois que quelqu’un ira jusqu’au bout de l’épreuve d’évaluation de la destinée. En d’autres mots, si c’était plus facile, il ne resterait déjà plus rien, répondit Yan Mo.

     – Combien d’individus ont participé à cette épreuve au cours des dix-neuf derniers millénaires et jusqu’où sont-ils allés ? demanda Lin Ming.

     – Trente-deux personnes y ont pris part depuis sa création. Trois d’entre-elles ont été arrêtées au monde des Animaux et vingt-six autres par l’Esclave de la Sorcière. De ces vingt-neuf personnes, sept sont mortes ! Vous n’êtes que trois à avoir franchi le quatrième niveau, et jusqu’à aujourd’hui une seule personne était parvenue à triompher du monde des Mortels. Avec toi, vous êtes désormais deux à y être arrivé. J’espère que tu réussiras à triompher des deux autres épreuves et que tu recevras l’un des trois trésors laissés par mon Maître. »

« Triompher des deux autres épreuves ? » Lin Ming inspira profondément à cette idée. Pour être honnête, après être arrivé au quatrième niveau, il n’avait plus eu aucune assurance de réussir à continuer. La difficulté s’était tout simplement drastiquement élevée à partir de là et il ne serait jamais parvenu à arriver jusqu’ici si son niveau de cultivation n’avait pas bondi brusquement.

« Quels sont ces trois trésors dont vous avez parlé ? Puis-je y jeter un œil ? demanda-t-il poliment.

     – Tu peux », répondit Yan Mo. Il n’avait rien à cacher aux candidats. En réalité, il aurait même dû les lui montrer plus tôt pour lui permettre de réfléchir à son choix.

D’une pensée de Yan Mo, l’espace se tordit et trois trésors apparurent alors face à Lin Ming.

Le premier était un parchemin en or foncé de trente centimètres enroulé autour d’un os d’animal antique. L’ensemble était particulièrement raffiné, les extrémités de l’os étant parfaitement lisses comme de la soie et le rouleau épais. Un coup d’œil suffisait pour ressentir un souffle vaste et infiniment ancien s’en écouler. 

Le deuxième était un cristal en quartz d’un profond rouge carmin au centre duquel on pouvait apercevoir un petit filament écarlate, comme scellé à l’intérieur de la pierre.

Le quartz était un type de cristal minéral assez commun qui prenait souvent une forme longue et étirée et qui contenait en son sein un matériau figé semblable à une aiguille.

Cependant, aussi curieux que cela puisse paraitre, le filament à l’intérieur de ce cristal de quartz semblait onduler lentement à la manière d’un petit serpent. L’on aurait dit qu’il contenait un liquide. C’était un phénomène merveilleux, à la fois magique et mystérieux.

Quant à la troisième récompense, il s’agissait d’une bouteille en jade blanc nacré recouverte de motifs raffinés. Le seul fait de la regarder lui donna la chair de poule, alors même qu’il n’avait aucune idée de ce qu’elle pouvait bien contenir. Les motifs colorés dont elle était décorée semblaient dégager une puissante aura dans laquelle se perdait le regard.

Lin Ming resta bouche bée en découvrant ces trois trésors. Il s’attendait à ce que le Sorcier ait laissé une arme légendaire ou quelque chose de cet acabit, et non pas trois trésors dont il ignorait totalement l’utilité.

Quoiqu’il en soit, à en juger par l’aura qui s’en dégageait, ces trois objets étaient extraordinaires ; cela ne faisait aucun doute.

Le rythme cardiaque de Lin Ming s’accéléra. Il ne voulait pas avoir à choisir et aurait bien aimé emporter les trois trésors. Malheureusement… il ne pouvait en choisir qu’un seul, et encore à condition de triompher du septième niveau !

« A quoi sert chacun d’entre eux ? » demanda-t-il. Puisqu’il devait faire un choix, autant le faire avec soin.

Mais, contre toute attente, Yan Mo lui répondit : « Je suis désolé mais je ne peux pas te répondre, ni te montrer les effets de chacun de ces trésors. Il s’avère qu’ils n’ont pas la même valeur et, par conséquent, tu devras choisir par toi-même afin de garantir l’impartialité de l’épreuve d’évaluation de la destinée de la Pagode du Sorcier.

     – Ces trésors n’ont pas la même valeur ? » Lin Ming était contrarié. Il allait visiblement devoir compter sur sa chance. Lequel d’entre eux fallait-il mieux choisir ?

Chacun d’eux semblait être un trésor antique des plus précieux. Il élimina toutefois rapidement le parchemin ancien en or sombre. C’était probablement une technique d’entraînement ou une compétence martiale, voire un manuscrit d’alchimie ou de raffinage.

Peut-être même qu’il s’agissait de la méthode d’entraînement personnelle du Sorcier qu’il décidait de transmettre aux générations futures des Etendues Sauvages Australes à travers cette épreuve.

Evidemment, une telle méthode était inestimable. L’on pouvait même considérer que c’était l’aspect le plus essentiel et vital de la fondation des arts martiaux pour un pratiquant. Cependant, Lin Ming ne manquait pas de ce genre de choses et allait probablement en obtenir davantage à l’avenir. Ce qui réduisait nettement l’intérêt qu’il pouvait porter au parchemin face à lui.

Cela laissait donc la bouteille de jade finement décorée et le quartz refermant un filament rouge en son sein.

Lequel de ces deux trésors était le plus précieux ?

Selon lui, la bouteille en jade contenait très probablement une sorte d’élixir miraculeux.

La plupart de ces substances servaient à accroître le niveau de cultivation, quand certaines d’entre elles permettaient même d’améliorer la force physique ou de purifier le corps.

Quant au quartz rouge, Lin Ming n’avait absolument aucune idée de ce que c’était ni ce à quoi cela pouvait bien servir. Il tenta à tout hasard de le sonder avec sa force d’âme, mais sans rien découvrir, celle-ci ne pouvant pénétrer à l’intérieur du cristal. C’était comme si le quartz renfermait un espace à part, une autre dimension. Lin Ming ne savait pas du tout si ce filament rouge était un être vivant ou une substance inerte, mais cela l’intriguait.

« Qu’est-ce que cela peut bien être ? S’il s’agit d’une créature vivante, est-ce que ça pourrait être un familier ou une bête intelligente ? Et à quoi cela servirait-il ? Ou alors c’est un objet inerte servant à raffiner des artéfacts ou des trésors ? Peut-être même que l’on peut le consommer pour augmenter son niveau de cultivation ? »

Les questions fusaient dans son esprit sans qu’il puisse y répondre. Plus il regardait le cristal de quartz et plus il était tiraillé par cette envie compulsive de le choisir afin d’être fixé sur son utilité.

Yan Mo ne l’influença pas le moins du monde. Il resta à l’écart en silence, tranquillement suspendu dans les airs tandis que Lin Ming essayait continuellement de sonder les trois trésors avec sa force d’âme.

Un quart d’heure s’écoula ainsi avant que Lin Ming ne se décide enfin : « Je choisis le cristal de quartz rouge ! »

Il n’avait pas réussi, en fin de compte, à réprimer cette envie intense qui s’était développée dans son cœur. Les élixirs miraculeux et autre pilules médicinales pouvaient être particulièrement intéressantes pour le renforcement physique, mais son état corporel était déjà excellent et il allait très probablement obtenir de nouvelles occasions de l’améliorer davantage dans le futur.

Quant au fait d’accroître sa cultivation, rien ne permettait de se soustraire à un entraînement assidu et régulier. De plus, il venait de gagner une incroyable quantité d’énergie qu’il allait devoir assimiler avec le temps.

Il ne restait par conséquent plus que le quartz rouge envers lequel Lin Ming avait, sans savoir pourquoi, le pressentiment qu’il manquerait une formidable occasion s’il ne le choisissait pas.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Guillaume
  • 🥈2. Léo
  • 🥉 3. Lionel
  • 4. Alexis
  • 5. Wakou
  • 6. Thomas
  • 7. Martin
  • 8. 94macadam
  • 9. Cédric
  • 10. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 178 – Façonnage Osseux Menu Chapitre 180 – Faire face au Houtian