Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 173 – Degré Céleste de grade bas

Na Yi réalisait parfaitement l’embarras dans lequel sa demande plaçait Lin Ming. Il ne pouvait pas vaincre Chi Guda, c’était sans espoir, tant la disparité de niveau séparant un artiste martial au Façonnage Osseux et un autre à la Condensation de l’Impulsion était considérable ; sans compter qu’il n’était déjà plus qu’à un pas du Houtian.

Selon elle, la force de Lin Ming ne pouvait pas dépasser le Façonnage Osseux ; la différence avec un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion était trop importante.

« Je ne te demande pas de le tuer dès maintenant. Je suis prête à attendre quelques années », lui dit-elle.

A ses yeux, ce serait déjà un miracle qu’il puisse y parvenir d’ici les cinq prochaines années. Lin Ming avait seulement quinze ans. Ce serait un record sans précédent dans l’histoire récente des Etendues Sauvages Australes s’il parvenait à rivaliser avec un artiste martial à un pas du Houtian à vingt ans !

Lin Ming ne fit pas de commentaire à ce sujet et dit à Na Yi : « Attendons que je ressorte de la Pagode du Sorcier avant de décider ou de planifier quoi que ce soit. »

Il ne savait pas ce qu’il allait récupérer de l’héritage du Sorcier, ni à quel point sa force pouvait en bénéficier. Cela ne rimait à rien de faire des promesses irréfléchies en l’état.

« Donne-moi la clé du Sorcier. » Il prit le pendentif entre ses mains et, agrippant fermement la hampe de la Lance Lourde des Profondeurs, se dirigea vers la Pagode du Sorcier.

On considérait que seize ans était l’âge idéal pour s’y aventurer. Lin Ming allait les avoir d’ici deux mois. Le moment était donc très bien choisi pour participer.

La pagode en elle-même mesurait une centaine de mètres de haut et était entouré d’un léger nuage de jade. A son sommet, une sphère immense et bleue comme l’océan rayonnait d’une éblouissante lumière azur. Elle était elle aussi en forme d’œil, semblable au pendentif que Lin Ming tenait entre ses doigts.

En forme d’arche, la porte était encadrée par deux statues haute de trois mètres représentant des bêtes divines mythiques. Au-delà de la porte, un voile blanc impénétrable s’étendait sans que l’on puisse en distinguer les contours ou les limites.

Lin Ming ressentit une énergie du ciel et de la terre incroyablement riche à mesure qu’il approchait. C’était l’énergie originelle, à la source de toute pratique des arts martiaux. La ‘véritable énergie’ n’étant, en réalité, que de l’énergie du ciel et de la terre transformée en énergie personnelle. Il en était de même pour les pierres de véritable énergie, qui se formaient en condensant une forte concentration d’énergie du ciel et de la terre. La ‘cultivation martiale’ dépendait entièrement de cette énergie du ciel et de la terre, peu importe que ce soit à l’étape de la Transformation du Corps ou aux étapes plus lointaines du Houtian et du Xiantian.

« Quelle puissante énergie du ciel et de la terre ! S’entraîner ici, c’est deux fois plus de résultats pour moitié moins d’efforts ! »

Lin Ming entra finalement dans la Pagode du Sorcier tout en absorbant avec avidité toute l’énergie qu’il pouvait.

Le décor changea alors soudainement autour de lui. Il arriva dans un lieu vide et plongé dans l’obscurité. Une plateforme en jade géante se trouvait sous ses pieds et, lorsqu’il levait les yeux, il pouvait apercevoir des étoiles briller comme dans le ciel de la nuit. Des rayons de lumière s’en échappaient pour tomber sur le sol de jade tels des fils de soie d’argent.

Le monde illusoire à l’intérieur de la pagode était particulièrement beau. Cependant, l’énergie du ciel et de la terre y était nettement plus faible ; comme partout ailleurs à travers les terres des Etendues Sauvages Australes.

« Il y a donc moins d’énergie du ciel et de la terre à l’intérieur de la pagode ? » se demanda Lin Ming avec incompréhension. Il s’attendait à ce que ce soit le contraire.

« Cette Pagode du Sorcier ressemble de très près à l’Eclatante Pagode des Sept Trésors. »

Lin Ming se souvint avoir déjà vu un endroit similaire lors de l’examen d’entrée de la Maison Martiale des Sept véritables.

En y repensant, quatre mois seulement s’étaient écoulés depuis cet examen et ses premiers jours à la Maison Martiale.

Sa force avait considérablement changée en à peine six mois de temps. Lin Ming passant d’un jeune homme fragile à l’Entraînement de la Chair à celui qu’il était aujourd’hui, avec une force comparable à celle d’un artiste martial à l’ouverture de la Condensation de l’Impulsion.

Lin Ming n’aurait jamais osé dire qu’il était le plus fort de ses pairs, mais en termes de progression, personne ne pouvait rivaliser avec lui à travers le Continent du Grand Dévers !

« J’imagine que la ‘volonté du Sorcier’ dont parlait Na Yi correspond en réalité à la capacité de chacun à franchir les niveaux de la Pagode du Sorcier. Je serais bien curieux de savoir jusqu’à quel étage de l’Eclatante Pagode je serais capable d’aller avec ma force actuelle ! »

L’Eclatante Pagode des Sept Trésors fonctionnait différemment de la Matrice des Dix Mille Morts. La force des ennemis ne dépendait pas du niveau de cultivation mais de l’âge de l’artiste martial. Plus vous étiez âgé et plus les ennemis étaient forts.

Par conséquent, l’Eclatante Pagode servait uniquement à mesurer le talent !

L’aîné responsable de l’examen d’entrée avait expliqué qu’il suffisait de franchir le premier étage pour se qualifier. Pour le reste, vous étiez ‘bon’ en franchissant le second étage, ‘excellent’ en franchissant le troisième, un ‘génie’ si vous dépassiez le quatrième, et s’agissant du cinquième étage – c’était tout simplement impossible !

Mais cette explication n’était que partiellement vraie. L’aîné s’était basé sur la force des candidats pour porter un jugement. Car une élève de la Maison Martiale était déjà parvenue à franchir le cinquième étage de l’Eclatante Pagode – Qin Xingxuan !

Lin Ming, lui, avait réussi à se hisser jusqu’au cinquième étage, mais il s’y était fait éliminer presque instantanément.

Ces souvenirs du passé lui emplir le cœur d’une combativité sans pareille. Il brûlait d’impatience de voir son véritable niveau !

« Arme, lance ! Trois mètres trente, mille deux cents jins, fabriquée en argent lourd !

Une longue lance argentée se matérialisa alors entre ses mains. D’apparence similaire à la Lance Lourde des Profondeurs, celle-ci n’en était pas moins de qualité inférieure ; Lin Ming pourrait à peine y faire couler sa véritable énergie.

La Pagode du Sorcier mesurait le talent des artistes martiaux. Les armes et armures prodigieuses et toutes ces choses permettant d’améliorer la force d’un individu de manière artificielle étaient réduites au strict nécessaire.

Un spectre commença alors à prendre forme face à Lin Ming, devenant de plus en plus réel. C’était un épéiste habillé entièrement en noir. Sa cultivation était au sommet de la deuxième étape de la Transformation du Corps.

Lin Ming se remémora son expérience au sein de l’Eclatante Pagode, le premier ennemi qu’il avait eu à y affronter n’était qu’à l’ouverture de la Deuxième Etape. Cet ennemi ci était donc nettement plus fort. C’était probablement dû aux quelques mois qui s’étaient écoulés entre temps.

L’artiste martial tout de noir vêtu se jeta vers Lin Ming, qui ne prit même pas la peine d’utiliser sa lance et envoya seulement un coup de poing. Plus de cent filaments de véritable énergie s’élancèrent depuis son poing et traversèrent le corps de son adversaire comme des serpents venimeux.

L’épéiste s’effondra sur le sol, mort sur le coup.

Un artiste martial au sommet de la deuxième étape de la Transformation du Corps ne valait désormais plus rien face à Lin Ming.

En réalité, c’était déjà une belle réussite pour un jeune de quinze ou seize ans d’avoir un niveau de cultivation au sommet de la Deuxième Etape.

Par exemple, Na Yi était considérée comme un talent rare pour avoir atteint le Façonnage Osseux à quinze ans.

Quant à Lin Ming, qui avait atteint la Transformation Musculaire au même âge et dont les capacités au combat rivalisaient avec celles d’un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion, il n’existait aucun mot pour décrire quelque chose d’aussi terrifiant.

Ce premier niveau était tout simplement trop facile. Mais alors que Lin Ming s’apprêtait à se diriger vers le deuxième, le corps de l’artiste martial qu’il venait de tuer se décomposa en une énergie invisible qui entra dans son corps. Revitalisante comme une pluie printanière, cette énergie vint nourrir l’ensemble de ses membres et de ses os en se répandant à travers sa chair et son sang jusqu’au plus profond de ses organes. Même ses méridiens qui étaient encore fermés semblèrent se desserrer un petit peu sous son effet.

« Mm ? » s’étonna Lin Ming. « Serait-ce le pouvoir du Sorcier ? Mais oui, je comprends ! Si l’énergie du ciel et de la terre est plus faible à l’intérieur de la pagode, c’est uniquement parce qu’elle est condensée à l’intérieur de ces spectres ! Le ‘pouvoir du Sorcier’ c’est simplement une version purifiée d’énergie du ciel et de la terre. Plus je tuerai de spectres et plus je pourrai en absorber ! C’est fabuleux ! »

En faisant circuler sa véritable énergie, il fut agréablement surpris de découvrir que son étape de la Transformation Musculaire était plus stable et il eut le sentiment qu’il était en train de faire un bond en avant vers le sommet de la Transformation Musculaire.

Il en fut fou de joie. Les soixante-douze pagodes construites par ce ‘Sorcier’ étaient tout simplement merveilleuses. Ce puissant aîné devait être quelqu’un d’extraordinaire pour parvenir à inventer une méthode permettant ainsi de gagner de l’énergie du ciel et de la terre. Cette pagode était probablement une matrice géante servant à absorber l’énergie des alentours.

La véritable énergie pouvant ainsi être stockée était toutefois limitée. Ce qui expliquait que seules les ‘élues’ parmi les sorcières pouvaient pénétrer la Terre Sacrée du Sorcier et hériter de son pouvoir.

Lin Ming continua plus avant et apparut dans le deuxième niveau de la pagode. Un adversaire à la troisième étape de la Transformation du Corps l’y attendait, lui aussi habillé tout en noir.

Ce niveau de cultivation correspondait aux standards pour qu’un jeune de quinze ans soit qualifié de génie. Lors de l’examen d’entrée de la Maison Martiale, Wang Yanfeng était à l’ouverture de la troisième étape.

Lin Ming venait d’arriver qu’il claqua des doigts et huit cent fils de véritable énergie vibrante vinrent s’écraser contre le corps de l’artiste martial, lui transperçant la chair et brisant ses organes.

Il cherchait à franchir les premiers niveaux de la Pagode du Sorcier en dépensant le moins d’énergie possible. Car la difficulté allait augmenter drastiquement à partir du quatrième niveau.

Il absorba une nouvelle fois l’énergie du ciel et de la terre relâchée par le spectre, et sa véritable énergie s’épaissit encore davantage.

Lin Ming progressait irrésistiblement. Deux artistes martiaux au sommet de l’Entraînement des Entrailles apparurent au troisième niveau.

Lin Ming secoua la lance d’argent et s’élança avec le Roc Déchirant le Vide. Il apparut instantanément face à eux et, avant même qu’ils aient le temps de réagir, les transperça de la pointe de sa lance.

Alors qu’il absorbait l’énergie de ces deux spectres, Lin Ming sentit que sa véritable énergie atteignait un point critique. Il n’était plus qu’à deux doigts d’atteindre le large succès de la Transformation Musculaire.

« L’énergie qui se trouve dans cette Pagode du Sorcier est vraiment formidable. Si ma cultivation n’était pas aussi solide et ma véritable énergie aussi épaisse, j’imagine que j’aurais atteint le Façonnage Osseux bien avant d’arriver au troisième étage. »

A ce moment-là, l’espace devant Lin Ming se mit à scintiller. Une sphère rouge sang apparut de nulle part. De petite taille, elle était entièrement recouverte de motifs complexes. Sur la partie qui lui faisait face, il remarqua un petit renfoncement de forme circulaire dont les contours correspondaient à la forme de la clé du Sorcier.

Na Yi l’avait prévenu, seul les détenteurs de la clé pouvaient continuer au-delà du troisième niveau.

Lin Ming la ressortit de son anneau spatial et la plaça soigneusement dans la sphère. La clé sembla se fondre à l’intérieur, et l’orbe cramoisie émit immédiatement une intense lumière rouge flamboyante, comme si elle s’embrasait.

Une série d’incantations résonnèrent alors dans les oreilles de Lin Ming. L’on aurait dit les prières récitées par Na Yi un peu plus tôt.

« Mm ? Cette incantation… »

Le cœur de Lin Ming fut secoué comme si un tremblement de terre résonnait en lui. Na Yi avait récité quelque chose de similaire au moment d’ouvrir la matrice de téléportation de la Terre Sacrée du Sorcier et la porte menant à la pagode. Mais elle avait marmonné à voix basse et de manière peu audible, Lin Ming n’avait donc pas prêté beaucoup d’attention et s’était dit qu’il s’agissait simplement d’une sorte de prière transmise entre les adeptes du Sorcier.

Mais maintenant qu’elle résonnait directement dans ses oreilles, Lin Ming put clairement entendre chacune des syllabes. Cette incantation était dans un langage ancien, celui du Domaine des Dieux !

Lin Ming avait absorbé l’âme de deux puissants aînés du Domaine des Dieux. Même s’il s’agissait uniquement de fragments de leurs âmes véritables, en mélangeant leurs souvenirs respectifs, il était en partie capable de comprendre la langue du Domaine des Dieux.

Une voix monotone résonna à l’intérieur de la sphère : « Evaluation du rang de talent : degré Céleste de grade bas. Satisfait aux prérequis de téléportation. »

Lin Ming resta sans voix. Les talents pouvaient eux aussi être évalués selon des critères multiples ?

Et il était lui-même un talent du degré Céleste de grade bas ! 

Même s’il n’avait aucune idée de ce que cela pouvait signifier, il était certain d’une chose, à travers l’ensemble du Royaume du Grand Avenir, les Etendues Sauvages Australes ou les deux cent mille kilomètres de terres sur lesquelles régnait les Sept Profondes Vallées, il n’y avait que très peu de gens de son âge capables de le surpasser.

Et que pouvait bien vouloir dire le fait qu’il satisfasse aux prérequis de téléportation ? Où allait-il être envoyé ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Guillaume
  • 🥈2. Léo
  • 🥉 3. Lionel
  • 4. Alexis
  • 5. Wakou
  • 6. Thomas
  • 7. Martin
  • 8. 94macadam
  • 9. Cédric
  • 10. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 172 – Le ressentiment de Na Yi Menu Chapitre 174 – Les secrets de la Pagode du Sorcier