Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 140 – Un flamboyant esprit de combativité

« Ahh Zi ! ne me disais-tu pas il y a encore quelques jours que tu voulais demander à Lin Ming de t’aider avec ton épée du degré humain de grade moyen ? »

−Qin Xingxuan possède aussi une épée qu’elle aimerait faire graver par Lin Ming. Vu qu’elle vient des Quartiers du Maréchal, il s’agit probablement d’un trésor du degré humain de grade supérieur. Ah ! que veux-tu que je fasse à part perdre la face en m’amenant devant lui avec mon épée brisée d’ordre inférieur ? Humph ! ces vieillards obstinés de ma famille ne sont que des pingres ! et pauvres en plus ! répondit Murong Zi d’un ton aigri.

Ses mots dégagèrent une odeur acerbe respirable à plusieurs mètres et Bai Jingyun ne put s’empêcher d’éclater de rire.

A force de voir des jeunes issus de grandes familles se pavaner avec des trésors du degré humain de grade moyen sur lesquels trônait le symbole d’inscription signé de la flamme de Lin Ming, Murong Zi avait fini par en venir à la conclusion qu’elle ne pouvait pas laisser passer cette chance et, en usant de tous les moyens imaginables, était parvenu à obtenir une épée du degré humain de grade moyen ainsi que des matériaux rares de la part des aînés de sa famille. Enthousiasmé par ce succès, elle avait attrapé Bai Jingyun et s’était empressée de se rendre à l’Association de l’Inscription pour demander à Lin Ming de placer un symbole sur son arme. Mais elles apprirent en y arrivant que Lin Ming, ayant achevé de rassembler les matériaux qu’il recherchait, avait plié bagage et ne travaillait plus.

Murong Zi en fut bien peinée. Elle rentra donc à la Maison Martiale avec l’espoir de l’y croiser, mais elle apprit qu’il s’était isolé pour s’entraîner et cela acheva de la déprimer.

Bai Jingyun ne la taquina pas davantage et se dirigea vers Lin Ming et Qin Xingxuan pour les saluer, « Jeune condisciple Lin, Mademoiselle Qin.

−Oh ? Condisciple aîné Jingyun ? se tourna Lin Ming en souriant avant de répondre aussitôt, j’espère que vous êtes satisfaite de l’inscription sur votre épée.

−Mm. Oui, elle m’est très utile. Dites-moi jeune condisciple Lin, je ne sais pas si vous avez du temps libre ces jours-ci, mais Murong Zi possède également une épée pour laquelle elle aimerait que vous l’aidiez.

−Aucun problème, nul besoin de me demander. Cela ne devrait pas me prendre très longtemps ; je peux amplement me le permettre, surtout que j’aimerais encore remercier condisciple aîné Jingyun pour l’Obsidienne Stellaire qui m’a été d’une grande aide.

−Jeune condisciple Lin est trop poli », répondit Bai Jingyun en souriant avant d’être interrompu par le tintement retentissant de l’horloge en cuivre de l’autel.

Cette session de la Matrice des Dix Mille Morts avait officiellement commencé.

Une lueur illumina les yeux de Lin Ming. Son esprit de combativité brûlait déjà d’une ardeur sans pareille. Jusqu’à quel point pouvait-il progresser sur la pierre du classement après ces trois longs mois ?

« Est-ce que jeune condisciple Lin va s’installer dès maintenant ? demanda Bai Jingyun.

−Mm, acquiesça l’intéressé. Je vais participer à la première série ! »

Les disciples les plus puissants attendaient généralement la dernière série pour participer, afin qu’un maximum de monde puisse y assister. Mais cela n’intéressait pas Lin Ming. Il était là pour rentrer dans les dix premières places du classement et obtenir la Lance Lourde des profondeurs ; pas pour se donner en spectacle !

« Que tous ceux qui souhaitent prendre part à la première série s’avancent », s’écria le diacre en charge de la Matrice des Dix Mille Morts.

Lin Ming s’élança dans les airs, comme s’il n’était pas plus lourd qu’une hirondelle, et apparut presque instantanément autour de l’autel.

Si la plupart n’y firent même pas attention, Qin Xingxuan et les deux ainés, Xu Fengyuan et Sun Sifan ne manquèrent pas de remarquer cette impression de légèreté dans le mouvement de Lin Ming.

Qin Xingxuan ressentit instinctivement qu’il y avait quelque chose d’inhabituel et d’étrange dans sa manière de se déplacer, sans pouvoir identifier précisément de quoi il s’agissait. Elle ne put que le regarder d’un air pensif ; perplexe suite à ce qu’elle venait de voir.

« Monsieur Sun, auriez-vous également remarqué quelque chose d’étrange dans la manière dont Lin Ming vient de se déplacer à l’instant ? dit Xu Fengyuan en se caressant la barbe.

Sun Sifan essaya de se remémorer la scène qui venait de se dérouler. Les mouvements de Lin Ming n’étaient pas particulièrement rapides, mais ils contenaient effectivement une sorte de mystère. Lorsque vous sautiez dans les airs, la force de la gravité et la résistance de l’air vous ralentissait naturellement pour vous ramener au sol. Pourtant, même si Lin Ming n’avait pas réalisé un saut sur une très longue distance, les yeux les plus attentifs avaient eu le temps de remarquer que son corps semblait flotter telle une plume, comme s’il était en apesanteur et que le vent le poussait vers l’autel.

« Effectivement, il y a quelque chose qui cloche. Ce gamin a disparu seulement quelques jours et semble déjà avoir fait de sacrés progrès. Eh bien ! voyons donc voir de quoi il est capable ! »

Les disciples qui prévoyaient de participer à la première série se ravisèrent en voyant Lin Ming prendre place autour de l’autel, comme s’ils avaient tout à coup changé d’avis. Lin Ming se retrouva donc tout seul à participer à cette première série. A ses yeux, cela ne changeait rien ; et il s’assit en tailleur sur la plateforme de l’autel sans leur prêter attention.

Le diacre Liang Guangfeng énonça son introduction habituelle : « Il n’y a pas de limite de temps. Vaincre un ennemi à l’ouverture de la deuxième étape de la Transformation du Corps rapporte un point, au sommet de la Deuxième étape cinq points, à l’ouverture de la Troisième Etape dix points, au sommet de la Troisième Etape cinquante points, à l’ouverture de la Quatrième Etape cent points, au sommet de la Quatrième Etape cinq cents points, à l’ouverture de la Cinquième Etape mille points et au sommet de la Cinquième Etape cinq mille points. Jeune condisciple Lin, si tu meurs dans la matrice c’est terminé. Maintenant, si tu es prêt, commençons.

−Quand vous voulez ! » répondit Lin Ming. Après quoi la matrice se mit en branle et une douce lumière blanche vint l’envelopper.

Il entrait une nouvelle fois dans cette immensité blanchâtre où l’attendaient d’innombrables armes de toutes sortes.

« Lance : hampe en fer élastique violet byzantium de deux mètre quarante, pointe en fer forgé de veines nuageuses de soixante centimètres. Poids total de huit cent vingt jins ! »

L’image d’Eclair Lunaire se dessina dans l’esprit de Lin Ming et, l’instant d’après, une réplique parfaite apparut entre ses mains.

Le décor changea en même temps et plus d’une dizaine d’artistes martiaux et de bêtes féroces firent leur apparition face à lui. Leur force s’étendait seulement de l’ouverture de la seconde étape de la Transformation du Corps à l’ouverture de la Troisième Etape. Soit pas de quoi représenter la moindre menace pour le Lin Ming d’aujourd’hui qui, sans leur laisser aucune chance d’attaquer, s’élança en avant et apparut immédiatement au milieu de la meute obscure ; qu’il balaya d’un coup de lance, « Mort tournoyante ! »

Tous les spectres explosèrent comme de vulgaires poches de sang, alors que Lin Ming n’avait rien utilisé d’autre que sa force physique, même pas Fluidité de la Soie.

Un seul geste pour tout éradiquer, sans que rien ne subsiste !

Un autre groupe d’ennemis apparut après le temps de plusieurs respirations. Cette fois, la plupart d’entre eux étaient au sommet de la Troisième Etape ; il y en avait même un à l’ouverture de la Transformation Musculaire.

Mais ce niveau était tout aussi insignifiant que celui de la vague précédente pour Lin Ming !

Il empoigna fermement Eclair Lunaire et fit un mouvement rapide de la main avant de se jeter dans la mêlée. Une bête féroce à l’apparence d’un taureau s’élança dans sa direction ; elle possédait une force similaire à l’étape de la Transformation Musculaire. Son corps massif de plusieurs milliers de jins fondait sur Lin Ming. Le piétinement de ses sabots faisait trembler le sol et un nuage de pierre et de poussière s’élevait dans son sillage.

Elancé à toute allure, la puissance redoutable de l’animal aurait suffi à renverser un palais tout entier sous la force de l’impact.

Face à ce monstre agressif, Lin Ming ne chercha pas à esquiver ou à fuir. Il poussa un rugissement et son aura imposante jaillit de son corps comme un volcan infernal, « Le Dragon Impérial Surgit des Flots ! »

Eclair Lunaire transperça cet énorme taureau. L’impact fut si fort que la lance parvint à déchirer la peau particulièrement épaisse de la bête comme si c’était du cuir décomposé, avant de venir se ficher au milieu du corps de la bête.

La tension qui s’exerça alors vint plier la lance tel un croissant de lune. Lin Ming avança le pied droit dans un élan de férocité et s’enracina dans le sol. Il était semblable à une montagne, ne faisant plus qu’un avec la terre.

« Ahh ! » Le corps de Lin Ming débordait d’une véritable énergie particulièrement épaisse. Il se replia sur la taille et tout son corps fléchit comme un ressort. Puis, ses deux bras s’élevèrent soudainement et la bête féroce de plusieurs milliers de jins fut envoyée voler derrière lui en passant au-dessus de sa tête. L’élan qu’il avait pris en se rabaissant lui avait permis de déployer une force incroyable dans un seul mouvement. Il cria à nouveau et s’élança de plus belle dans la mêlée. Une majesté épique émanait de son corps. Eclair Lunaire était tel un dragon abyssal plongeant au milieu d’une mer tourbillonnante de douleur. Là où le dragon frappait, le sang giclait, les os se brisaient et les muscles se déchiraient !

Chaque coup de Lin Ming entraînait la mort d’au moins deux de ses adversaires. Si bien que les ennemis fantomatiques disparaissaient plus vite que le Matrice des Dix Mille Morts n’arrivait à les générer.

Il ne resta bientôt plus que sept artistes martiaux et bêtes féroces face à lui. La plupart ayant été touché par sa lance, ils avaient soit les jambes brisées, les bras arrachés ou la colonne vertébrale éclatée. Leur capacité à combattre était quasiment nulle et ils n’allaient pas faire long feu.

A l’extérieur de la matrice, un quatrième bâton d’encens brûlait déjà. Lin Ming était assis avec la même expression d’indifférence qu’au moment de commencer, visiblement encore bien loin d’atteindre ses limites.

« Le quatrième bâton d’encens a déjà été allumé ! Lors de la dernière guerre du classement, Lin Ming semblait déjà bien affaibli à ce stade. Malgré cela, il avait tué ses ennemis si rapidement qu’il était parvenu à atteindre la soixante-deuxième place. Vu l’état dans lequel il est maintenant, il semblerait qu’il puisse tenir jusqu’au sixième ou septième bâton d’encens sans trop de problème. Vu que sa force a augmenté, il doit très probablement se débarrasser des projections fantomatiques à une vitesse encore plus élevée que la fois précédente ; peut-être en a-t-il déjà tué suffisamment pour que la matrice fasse apparaître des ennemis au Façonnage Osseux. Un artiste martial à l’ouverture du Façonnage Osseux rapporte mille points. Je ne peux même pas imaginer jusqu’où Lin Ming pourrait aller dans le classement, commenta Bai Jingyun en regardant le bâton d’encens se consumer.

La dixième place correspond probablement à huit ou neuf mille points. Avec les points déjà accumulés, il lui suffit d’éliminer quatre ou cinq projections au Façonnage Osseux pour rentrer dans le top dix. »

Un jeune de quinze qui parvenait à rentrer dans le top dix était un résultat absolument terrifiant à ses yeux.

Pendant que Bai Jingyun parlait, Murong Zi était assise en tailleur dans l’herbe, les deux mains sous le menton pour soutenir sa tête. Elle fixait Lin Ming du regard, sans vraiment être surprise. Probablement qu’elle était devenue insensible à tout ce que Lin Ming pouvait réaliser d’extraordinaire suite à tous les miracles qu’il avait accompli dernièrement. Ou alors elle était trop paresseuse pour être surprise.

Comme le supposait Bai Jingyun, Lin Ming faisait face à des ennemis à l’étape du Façonnage Osseux au sein de la Matrice des Dix Mille Morts. Cependant, ceux-ci n’étaient pas à l’ouverture mais au sommet du Façonnage Osseux.

Bai Jingyun avait largement mésestimé la vitesse à laquelle il se débarrassait de ses adversaires.

Lin Ming venait tout juste de poser le pied dans la quatrième étape de la Transformation du Corps. Cela signifiait que face à des adversaires au sommet du Façonnage Osseux, son niveau de cultivation était inférieur de plus d’une étape et demi.

« Sommet du Façonnage Osseux ? » Lin Ming s’humidifia les lèvres avec avidité, ses yeux brillant d’un brillant esprit combatif. Le sang qui lui couvrait le visage et qui souillait ses habits lui donnait un air particulièrement féroce.

La pression qu’il ressentait augmentait à mesure que les projections devenaient plus puissantes. Sa force surpassait déjà celle d’un artiste martial ordinaire au sommet du Façonnage Osseux. Toutefois, il lui était bien difficile de parvenir à atteindre un tel adversaire quand toute son attention était distraite par le groupe d’ennemis qui l’encerclaient de toutes parts.

Lin Ming engagea une lutte acharnée avec un artiste martial au sommet du Façonnage Osseux. Celui-ci utilisait un bâton en guise d’arme, fait plutôt rare. En s’abattant, le bâton pouvait déployer une force dévastatrice.

Lin Ming brandit Eclair Lunaire et les deux armes s’entrechoquèrent.

Des étincelles crépitantes jaillirent dans l’air tandis que la lance et le bâton se courbaient sous le formidable impact.

C’est dans ce genre de situation que l’élasticité d’une arme trouvait tout son intérêt. Si le bâton n’avait pas été élastique, la main de l’artiste martial aurait été paralysée à cause des vibrations.

Un artiste martial au sommet du Façonnage osseux possédait une force incroyable, mais Lin Ming l’était encore davantage. Grâce au soutien des vertus Chaotiques des Méridiens de Combat et la puissance de Fluidité de la Soie, la hampe d’Eclair Lunaire était comme la grande marée d’une mer éternelle.

La lance qui était pliée en arc de cercle retrouva sa forme originelle en un instant, envoyant voler l’artiste martial à l’armure noire avec une violence inouïe.

Contrairement à son adversaire, Lin Ming ne recula même pas d’un demi pas.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Guillaume
  • 🥈2. Léo
  • 🥉 3. Lionel
  • 4. Alexis
  • 5. Wakou
  • 6. Thomas
  • 7. Martin
  • 8. 94macadam
  • 9. Cédric
  • 10. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 139 – Deux génies Menu Chapitre 141 – Vitesse extrême