Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1170 : Une déclaration stupéfiante

Ces mots déclenchèrent un tumulte dans la salle.

– « Toutes nos forces ? » S’écria le Conquérant Sanglant. « Qu’entendez-vous par là ?! »

– « Prenez-le au sens littéral », répondit négligemment Hackzord. « Abandonnez les villes où nous avons exploité toutes les mines, la moitié du continent au Royaume Ciel-Mer et dirigez toutes vos forces vers le Pays de L’Aurore. Je veux dire toutes les troupes, les anciennes comme les nouvelles. La race humaine doit être éradiquée de la surface de cette planète ».

– « Arrêtez, brute insolente! »

– « Êtes-vous fou ? »

– « Où vont aller les millions d’habitants de ces villes ? »

– « Bien qu’Ursrook ne l’ai pas dit explicitement dans sa lettre, je pense qu’il faudrait les reloger dans les Plaines Fertiles. Ce vaste territoire est suffisamment grand pour accueillir ces migrants », répondit le Seigneur Céleste.

– « Nous n’allons pas subir un déménagement massif », renifla le Masque en éclatant d’un rire furieux. « Ce serait suicidaire si nous ne déplaçons pas aussi la Tour des Naissances. Par ailleurs, nous n’avons qu’une seule chance de pouvoir ériger la nouvelle tour après l’arrivée de la Lune Sanglante. Nous aurions pu la construire à Taquila si votre commandant de génie n’avait pas perdu les Plaines Fertiles. N’est-il pas trop tard pour parler de relocalisation ? »

Hackzord avait envie de répliquer que si Ursrook avait dû renoncer à Taquila c’était parce qu’il était limité en forces et que le Roi avait refusé d’envoyer des renforts, mais il s’abstint.

Il devait discipliner son esprit.

– « Nous avons des alternatives », répondit-il. « Par exemple, nous pourrions utiliser le Dieu des Dieux… »

– « Hors de question! » Rétorqua fermement le Conquérant Sanglant « C’est notre seul espoir de repousser l’ennemi au Royaume Ciel-Mer et nous le gaspillerions pour des créatures inférieures ? Cessez donc de dire des sottises! »

– « Le Dieu des Dieux est notre arme ultime », déclara le Roi, « un élément stratégiquement essentiel pour nous et ce n’est pas un nouveau Seigneur qui va changer cela. C’est une affaire réglée. »

Hackzord en fut profondément soulagé car lui aussi estimait que, de ce côté-là, Ursrook était un peu trop audacieux. S’il avait eu le choix, il aurait gardé pour lui le contenu de la lettre.

Quoi qu’il en fût, il avait rempli son devoir envers le Roi.

– « Je trouve également absurde de multiplier les forces par dix… »

Le Conquérant Sanglant s’apprêtait à poursuivre la discussion lorsqu’il fut interrompu par Désastre Silencieux, le gardien de la cité du Roi qui, bien que Seigneur, était assez taciturne et prenait rarement la parole lors des réunions.

– « À mon avis », dit-il doucement et à la grande surprise de tous, « nous devrions prendre l’avertissement d’Ursrook un peu plus au sérieux. »

C’était le plus puissant des neuf. Il méprisait le Masque et Cœur Aigri qui dissimulaient leurs faiblesses sous des vêtements. Lui-même ne quittait jamais son armure noire et brillante dont la visière lui cachait le visage. Il semblait n’avoir que faire de son image personnelle ou de son confort.

– « Et qu’est-ce qui vous fait dire ça ? » Demanda sèchement le Roi.

– « Il y a peut-être dans ce monde des fragments d’héritages qui nous sont inconnus… »

Il y eut un nouveau murmure dans la salle, plus fort cette fois.

– « Comment est-ce possible ? Il n’y a que quatre fragments au total. Ne les avons-nous pas trouvés grâce à leur forme ? »

– « Suggéreriez-vous que, sous prétexte que les êtres humains se seraient améliorés par des moyens inconnus, nous devions mettre toutes nos forces dans ce combat ? »

– « D’où tenez-vous ces informations ? »

Les questions se bousculaient.

– « Ce n’est qu’une hypothèse dont je n’ai aucune preuve », répondit Désastre Silencieux. « Un jour, j’ai vu quelque chose d’incompréhensible dans le Royaume Divin… »

– « Pouvez-vous nous dire ce que vous avez vu ? » Demanda le Roi en posant sur lui la moitié de ses yeux.

– « C’est indescriptible », répondit Désastre Silencieux en inclinant la tête : « Lisez plutôt dans mes souvenirs. »

Tous les yeux du roi s’ouvrirent brusquement! L’espace d’un instant, un tremblement incontrôlable parcourut Hackzord dont l’instinct de résistance atteignait son apogée.

Sous l’effet de l’injection d’une autre conscience, Hackzord, mal à l’aise, s’agita sur son siège. 

Mais comme il devait absolument rester fidèle au Roi, le Seigneur Céleste réprima toute résistance et laissa pénétrer sa conscience.

D’étranges images pénétrèrent alors dans son esprit et lui glacèrent le cœur. Il vit un homme, non loin de là, qui l’observait avec détachement et semblait prendre plaisir à le voir se débattre. Ce n’était pas une illusion. Des tentacules noirs, qui représentaient la corruption, se précipitèrent vers lui. Si Hackzord ne prenait pas la fuite immédiatement, il finirait noyé dans le Royaume de l’Esprit.

En tentant de fuir, il brisa l’un des accoudoirs de sa chaise.

L’instant suivant, Hackzord se réveilla en sursaut et sentit un frisson lui parcourir le dos. Les autres seigneurs haletaient, le souffle court : visiblement, ils ressentaient la même chose.

Tout le monde comprit alors ce que Désastre Silencieux avait voulu dire.

C’était un fait bien connu que les fragments étaient connectés les uns aux autres et lorsqu’ils les utilisaient pour communiquer, ils devaient en payer le prix. En général, c’était celui qui en savait le moins sur le Royaume de l’Esprit qui payait le plus cher. Ils n’auraient pas été aussi surpris si cette personne du Royaume Divin avait été une sorcière, car il était rare que celles-ci visitent le Royaume de l’Esprit. Ce n’était que de temps à autre qu’elles y faisaient une incursion et ce de manière insignifiante.

Cependant, la personne dont il s’agissait était un homme et en mille ans d’histoire, jamais les hommes n’avaient montré de signes de magie.

Il n’y avait aucune explication plausible à ce phénomène à moins que les êtres humains aient évolué.

Hackzord comprit alors pourquoi Désastre Silencieux n’avait jamais partagé cet incident auparavant. Personne n’aurait admis qu’une créature inférieure l’ait fait bondir de son siège.   

Hackzord se demanda si Désastre Silencieux rougissait sous son casque. De toute évidence, son armure n’était pas totalement inutile.

Est-ce la vraie raison pour laquelle il avait demandé à démissionner de son poste de gardien ?

C’est alors que l’un des Seigneurs se tourna vers Hackzord :

– « Votre seigneurie, avez-vous également… »

– « Non, les rares fois où je me suis rendu dans le Royaume Divin, je n’y ai rien remarqué d’étrange », répondit celui-ci en redressant un peu le torse. « Si c’était le cas, je l’aurais aussitôt signalé au Roi. Je pense que les choses auraient été très différentes s’il était agi de moi, étant donné ce que je sais du Royaume de l’Esprit », ajouta-t-il en jetant un regard froid à Désastre Silencieux.

– « Intéressant », dit soudain une voix claire et argentine.

“Cauchemar”, le premier qui était venu prendre place, vêtu d’une robe blanche, ouvrit son troisième œil et rompit le silence qu’il avait réussi à garder depuis le début de la réunion.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Julien
  • 6. Guillaume Vomscheid
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Cesar
  • 11. Damou
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1169 : Conseil au Saint-Siège Menu Chapitre 1171 : Le double plan