La Renaissance du Plus Puissant des Dieux Épéistes | Reincarnation of the strongest sword god | 重生之最强剑神
A+ a-
Chapitre 1 – Un nouveau départ

Au beau milieu de la nuit. Dans le quartier riche ‘Green Bamboo’ à Jin Hai City.

Shi Feng tenait une pile de documents pendant qu’il était silencieusement assis sur le canapé en cuir. Regardant la piscine à travers la porte-fenêtre, Shi Feng était empli par autant de frustration que de réticences.

Il était le capitaine de [Shadow], un des quatre meilleurs ateliers de jeu de Jin Hai City. Shi Feng était à la tête d’une guilde de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Encore mieux, il était le célèbre expert de Jin Hai City, le magicien de l’épée. En revanche, la seule chose qu’il pouvait faire désormais était de noyer son chagrin dans l’alcool chez lui.

Dix ans qu’il avait passé à jouer.

Dix ans qu’il se battait dans des batailles sanglantes.

Il avait vécu un nombre incalculable d’épreuves et de souffrances. Sous son commandement, [Shadow] avait établi avec succès dix villes-états dans le ‘Domaine des Dieux’. Ils étaient finalement capables de rivaliser avec les guildes de première classe. Cependant, avant qu’il ne puisse profiter de l’interminable gloire, un seul document transforma tout en fumée. Une fois parti, le prestige ne reviendrait jamais.

Shi Feng n’aurait jamais pu penser que ses dix dernières années d’efforts seraient gaspillées. Il sacrifia tellement pour le jeu et pourtant, tout ce qu’il avait accompli n’avait été au final que de préparer le terrain pour les autres. Tout avait commencé parce qu’il s’était opposé à la décision que [Shadow] rejoigne la super-guilde [World Dominators]. Une journée n’était même pas encore passée que le groupe financier ‘Lan Hua’ lui avait donné leur réponse. Il devait supprimer son Épéiste Royal de niveau 200, le compte sur lequel il avait passé ces dix années de sang et de sueur, et récupérer son chèque auprès du service financier.

Il ne reçut que 5 000 000 de Crédits et un seul manoir. Comparé aux dix villes-états qu’il avait bâti qui généraient de l’argent depuis le royaume virtuel, il ne pouvait même pas considérer ça comme une goutte dans l’océan.

Shi Feng pensait à toute la contribution qu’il avait apportée à [Shadow]. Il pensait à combien ses efforts avaient transformé le groupe ‘Lan Hua’ en ce grand groupe financier. Puis, il pensa à comment ils se débarrassèrent de lui, comme s’il n’était rien de plus qu’un déchet ; Shi Feng avait alors juré qu’il prendrait sa revanche pour leurs actions.

“Je ne laisserai pas tomber. Au pire je recommencerai juste de zéro.”

Les yeux de Shi Feng brillèrent avec confiance et résolution ; il déchira le contrat de résiliation en petits morceaux. Attrapant la bouteille de vin sur la table, il descendit plusieurs gorgées.

Même s’il n’avait plus son compte d’Épéiste Royal et même s’il n’avait plus le soutien de son équipe, les compétences et les connaissances qu’il avait obtenues en jeu ne le trahiraient jamais. Tant que ses compétences resteraient, il pourrait toujours se relever une fois de plus dans ‘Le Domaine des Dieux’ ; il pourrait reconstruire un royaume virtuel de lui-même.

—-

Tôt le matin. Le soleil venait juste de se lever.

Di ! Di ! Di !

L’alarme de son téléphone sonnait continuellement.

Shi Feng se réveilla contrarié. Il attrapa difficilement le téléphone au chevet du lit ; les effets de la boisson de la vieille pesaient encore sur lui.

“Hey, quoi de neuf ?”

“Feng mon frère, c’est moi, Blackie. Tu me demandes toujours ce qu’il se passe ? On ne s’était pas mis d’accord sur le fait de devenir des joueurs pro ? L’atelier de Shadow est à notre école pour recruter aujourd’hui. N’as-tu pas toujours voulu devenir un membre important de Shadow ?”

Shi Feng était légèrement confus.

Le groupe financier ‘Lan Hua’ venait juste de le virer, alors pourquoi il devrait participer à l’examen de recrutement de Shadow ?

“Feng mon frère ? Allô Feng ? Tu m’entends ? Ils font passer les tests à dix heures tapantes. Si tu ne te dépêches pas, tu ne seras jamais sur place à temps.”

“Blackie, arrête de plaisanter ; Je viens juste de me faire virer de Shadow.”

“Viré ? Bro, combien de verres as-tu bu hier soir ? Même maintenant, tu n’es toujours pas réveillé ? Comment aurais-tu pu être viré si Shadow n’a même pas encore recruté une seule personne jusqu’à maintenant ? Bon tokay, ramène-toi rapidement.»

Blackie raccrocha avant que Shi Feng ne puisse lui répondre.

Quand Shi Feng regarda son téléphone, il découvrit d’un air étourdi que ce vieil iPhone 6 n’était pas son téléphone. Le sien était le dernier iPhone 12.

Immédiatement, Shi Feng inspecta son environnement.

Ce qu’il vit était une chambre en désordre, pas plus grande que 15 mètres carrés. Tout autour, il y avait des manuels de stratégie pour Gamer. Dans un coin de la pièce, sur sa table d’étude, se trouvait un ordinateur complètement obsolète. Dans l’armoire proche du mur, il y avait un tas de vêtement empilés et sur l’armoire, un miroir reflétait à cet instant un visage familier.

Shi Feng sursauta en voyant cette image qui lui ressemblait.

“Comment je pourrais être à nouveau jeune ?” Shi Feng s’approcha immédiatement du miroir. C’est seulement après avoir regardé le reflet qui y était montré, encore et encore, que Shi Feng confirma qu’il était bien redevenu jeune.

Il dormait dans sa chambre luxueuse et spacieuse la veille, mais maintenant il était dans cette chambre miteuse après son réveil. Non seulement cela, mais il avait aussi perdu pas mal d’année. 

Shi Feng avait encore quelques souvenirs de cet endroit. Il avait vécu ici dix ans plus tôt. Durant plus de six mois, Shi Feng avait loué ce studio à contrecœur, juste pour pouvoir jouer au Domaine des Dieux tout en allant à l’université. Ce n’est qu’après avoir gagné une certaine somme dans le Domaine des Dieux qu’il avait loué un plus grand appartement.

Shi Feng repensa à ces années difficiles. Sa situation familiale à l’époque n’était pas des meilleures. Pour que Shi Feng puisse aller à l’université, ses parents avaient accumulé les dettes. Et malgré tout, les parents de Shi Feng continuaient de lui envoyer assez d’argent pour vivre en prenant sur eux-mêmes.

Shi Feng voulait de tout son cœur améliorer la situation de sa famille. Cependant, trouver un emploi bien rémunéré alors que les diplômés universitaires couraient les rues n’était pas une tâche facile ; Il pensa donc aux jeux de réalité virtuelle qui étaient très rentables et se fixa comme objectif de devenir joueur professionnel. 

Durant cette période, ses repas quotidiens étaient composés de pain et de nouilles instantanés. Pour économiser de l’argent, il évitait aussi de participer aux sorties organisées par ses camarades de classe, faisant de lui une existence invisible. Les garçons le regardaient avec dédain, tandis que les filles s’éloignaient de lui. À chaque fois que Shi Feng allait acheter des nouilles, son portefeuille ne contenait pas plus de 10 Crédits. Il n’osait même pas acheter une saucisse de jambon qui ne coûtait pourtant qu’un seul Crédit. Par pitié, la vendeuse lui avait proposé la saucisse à prix réduit. Cependant, la sensation d’un portefeuille vide poussa Shi Feng à refuser avec beaucoup de réticence.

“Quelqu’un me fait une blague ?”

Shi Feng regarda son jeune lui-même dans le miroir et son entourage familier. Il ne pouvait s’empêcher de secouer la tête, niant une telle conclusion.

Même l’Amérique, étant le pays le plus développé au monde, n’avait pas de telle technologie régénérative. D’ailleurs, qui pourrait faire une telle farce à un “vieil oncle” comme lui ?

Shi Feng regarda l’heure sur son téléphone.

19 avril 2129.

“Ne me dites pas que je suis revenu dans le passé ?” Le visage de Shi Feng révélait un sourire amer.

Il se rappelait qu’aujourd’hui était le 5ème jour d’août en 2139. Il n’était donc pas possible d’être en avril 2129, l’année où il fréquentait encore l’université.

Shi Feng secoua la tête pour tenter de se réveiller. Mais au fond de lui, il s’accrochait à ce fil d’espoir de se voir renaître dix ans plus tôt. Il marcha jusqu’au bureau pour allumer l’ordinateur portable.

Si le temps sur son téléphone pouvait être modifié, l’information sur Internet allait être fiable.

Après avoir navigué sur le web plusieurs minutes…

Shi Feng était complètement dévasté. Toutes les informations sur Internet prouvaient qu’il était bien en 2129, le 19 avril. Même la tant attendue date de sortie officielle du Domaine des Dieux était clairement affichée sur le site officiel, annonçant le décompte des six jours restants avant le 25 avril.

“Je suis vraiment en 2129 ! ?” Shi Feng regardait avec fermeté les nouvelles infos du Domaine des Dieux, des larmes d’émotion coulaient au coin de ses yeux.

Les sentiments de Shi Feng étaient difficiles à décrire en ce moment. Il ressentait à la fois du regret, de la tristesse et de la joie.

C’était comme si tout avant n’avait été qu’un rêve.

Néanmoins, le bruit des insectes et le vent froid qui soufflait de sa climatisation lui prouvaient le contraire.

Regardant dans son téléphone la photo de famille qu’il avait prise en entrant à l’université, Shi Feng prit conscience qu’il n’avait jamais réalisé à l’époque que ses parents avaient des cheveux blancs. Les contours des yeux de sa mère étaient même ridés. Leur regard n’était même plus aussi animé qu’avant ; ils avaient vraiment vieilli.

Dans le passé, il avait fallu un an et demi à Shi Feng après la sortie du Domaine des Dieux pour réaliser à quel point ses parents étaient âgés. Les grosses quantités de dettes, la charge excessive de travail et de stress avaient rendu ses parents gravement malades. Les soigner aurait demandé des millions de crédits mais, à cette époque, Shi Feng n’était qu’un capitaine d’escouade dans Shadow. L’argent qu’il gagnait été loin d’être suffisant pour de telles dépenses.

Shi Feng essaya tout ce qu’il pouvait pour gagner de l’argent, mais ça ne suffisait toujours pas. Même en donnant tout ce qu’il avait, les parents de Shi Feng s’en étaient allés quelques mois plus tard.

Dans sa vie précédente, il n’avait pas réussi à prendre soin de ses parents correctement.

Après que Shi Feng ait gagné des millions de Crédits, cette douleur resta ancrée dans son cœur pour toujours.

Il n’aurait jamais pensé que le destin lui ferait une telle blague. Il retourna inopinément au point de départ, repartant de zéro.

“Super ! C’est juste génial ! Hahaha ! Si j’ai la chance de pouvoir recommencer, je me dois de tout changer. Je vais gagner assez d’argent pour soigner mes parents et leur laisser vivre une vie sans aucun souci.” Shi Feng en fit le serment en essuyant ses larmes.

Alors que Shi Feng commençait déjà à son futur, l’appel de Blackie sonna encore, pressant continuellement Shi Feng d’aller à l’université pour le test.

Mais Shi Feng ne se précipita pas. Il s’habilla à un rythme lent, puis s’arrangea, avant de partir pour l’université de Jin Hai.

Personne ne connaissait Shadow aussi bien que lui.

Il se rappelait toujours que lorsqu’il fréquentait encore l’université, Lan Hailong, le fils prodigue du groupe Hua, avait créé l’atelier de jeu Shadow pour entrer dans le Domaine des Dieux. Lan Hailong avait investi une somme considérable pour le recrutement d’élèves experts de l’université Jin Hai. Shi Feng avait participé à l’examen de Shadow à ce moment-là, devenant un membre important de l’atelier, tandis que Blackie, lui, était entré en tant que membre extérieur. Shi Feng avait été heureux durant longtemps encore après cette réussite. 

Après trois ans sous le commandement de Shi Feng, L’atelier Shadow avait permis au groupe Lan Hua de gagner d’importants profits depuis le Domaine des Dieux, devenant rapidement un grand groupe financier. Cependant, Shi Feng n’aurait jamais imaginé que Lan Hailong aurait été celui qui le congédierait personnellement.

Puisqu’il avait une seconde chance, il avait un avantage absolu dans le Domaine des Dieux que les autres n’avaient pas. Naturellement, il ne se joindrait pas à Shadow pour devenir un de leurs simples outils. Il voulait suivre une voie différente, une voie où il ne se battrait pas pour les autres mais pour lui-même. Il voulait que ses parents n’aient plus à lui envoyer d’argent. Il voulait rembourser toutes les dettes qu’ils avaient accumulées. Pour ce faire, il voulait prendre le risque de monter son propre atelier, sa propre entreprise et construire son propre royaume virtuel… Tout cela pour vivre une vie meilleure.

Dès que Shi Feng arriva au premier bloc d’enseignement, il aperçut une grande et fine silhouette devant le bâtiment. Le jeune homme bronzé faisait les cent pas dans le couloir. Cette personne qui semblait paniquée était Blackie.

Blackie dit anxieusement après avoir vu Shi Feng “Feng mon frère, tu te montres enfin. Heureusement, les inscriptions ne sont pas encore fermées, alors dépêchons-nous et enregistrons-nous.”

Shi Feng secoua la tête, disant sérieusement, “Blackie, je ne rejoindrai pas Shadow, je vais ouvrir mon propre atelier. Tu veux te joindre à moi ?”

Blackie était quelqu’un que Shi Feng avait rencontré dans un autre jeu de Réalité Virtuelle et il avait d’assez bonnes compétences. Ils avaient tous les deux affronté de nombreux défis ensemble et ils n’étaient pas différents de vrais frères à ce stade. Pendant qu’ils travaillaient ensemble dans Shadow, Blackie avait démontré un réel talent en matières administratives, même s’il manquait de talent pour jouer. Il gérait efficacement et méthodiquement les cent mille joueurs de la guilde. Si Shi Feng pouvait avoir Blackie qui l’aidait cette fois, ses plans seraient avancés d’une étape. Dans tous les cas, il respecterait la décision de Blackie quelle qu’elle soit. C’est parce que Shi Feng n’avait rien pour le moment et la famille de Blackie n’était pas dans de bonnes circonstances non plus. Blackie avait choisi de devenir un joueur pro uniquement pour gagner quelques Crédits et pouvoir en vivre.

D’abord surpris par les mots de Shi Feng, le jeune homme baissa la tête et garda le silence. C’était trop soudain. De plus, le Shi Feng d’aujourd’hui semblait différent. Contrairement à son usuelle attitude, plutôt impatiente, il émanait de lui une forme d’assurance inébranlable.

Après une minute complète, Blackie releva sa tête pour regarder son ami.

“Bro, arrête de dire n’importe quoi. Tu sais combien coûte un casque de Réalité Virtuelle ? C’est 8000 Crédits. Tu as aussi besoin d’au moins six personnes pour commencer un atelier. Et pour le lieu de travail, les salaires, et tout le reste ? Rien que les fonds initiaux pour la start-up demanderaient de 70 à 80 000 Crédits. Il y a aussi les investissements qui suivent. C’est beaucoup de Crédits. As-tu autant de Crédits ?” Blackie était bien au courant de la situation de Shi Feng. Il savait que Shi Feng n’était pas aussi aisé, alors il voulait persuader Shi Feng de renoncer à ces idées folles.

“Tu as raison. Actuellement, je n’ai même pas assez de Crédits pour un casque de jeu virtuel pour le Domaine des Dieux.” Shi Feng acquiesça d’un signe de tête. Blackie disait vrai. Même 70 à 80 000 Crédits étaient considérés comme une petite somme. Shi Feng se rappelait que Lan Hailong avait dépensé plus de 5 000 000 de Crédits pour l’atelier de cent personnes qu’il avait recruté. Il avait aussi dépensé plus dans les développements futurs pour améliorer la qualité et la force de son atelier.

“Puisque c’est comme ça, plutôt que de prendre le risque, ne serait-il pas plus sûr de rejoindre Shadow ? Au moins, Shadow pourrait nous fournir un casque de Réalité Virtuelle. Sinon, sans même parler de devenir des joueurs pro, on ne serait même pas capable de jouer au jeu.” Voyant que Shi Feng avait compris le cœur du problème, Blackie soupira en tirant Shi Feng vers le bloc d’enseignement.

Ce dernier écarta la main de Blackie, en le fixant sérieusement du regard avant de dire d’un ton grave : “J’ai toujours l’intention de commencer mon propre atelier. Je ne veux pas être contrôlé par les autres. Alors, Blackie, te joindras-tu à moi ?”

Shi Feng n’insisterait pas auprès de Blackie puisqu’il n’avait aucune garantie. Il ne pouvait pas non plus révéler son secret. Il ne pouvait qu’espérer que Blackie croirait en lui.

Voyant l’expression sérieuse de Shi Feng, Blackie sentit que son ami agissait bizarrement aujourd’hui. C’était de la folie. Tout le monde savait qu’on ne pouvait pas gagner de l’argent durant les phases initiales des jeux virtuels. Est-ce que Shi Feng avait un moyen de se faire de l’argent dans le Domaine des Dieux ? Même si c’était le cas, ce serait après quelques mois. Ils n’avaient pas autant de temps.

Après avoir hésité un long moment, Blackie répondit à contrecœur : “J’ai compris. C’est toi le boss. Je vais commencer un atelier avec toi mais comment on fera pour les casques virtuels ? On ne pourra pas jouer au jeu sans eux ?”

Les sourcils froncés de Shi Feng se détendirent immédiatement alors qu’il tapotait l’épaule de Blackie : “voilà, ça c’est mon frère ! Ne te fais pas de soucis pour les casques. Je me rappelle que le Domaine des Dieux à une période d’essai disponible pour les étudiants universitaires. Chaque université a un point de distribution et, tant que tu leur montres ta carte d’identité d’étudiant, alors pour dix jours, tu peux avoir un casque gratuitement. Allons-y et jetons un œil.”

“Qu’est-ce qu’on fera après dix jours ?” Le visage mate de Blackie devint soudainement pâle. Il avait l’impression que son futur allait s’assombrir. Pourquoi avait-il cru en Shi Feng ? Est-ce que ça pouvait être à cause de l’assurance qu’il dégageait ? Il n’y aurait pas de problème dans cette aventure avec Shi Feng, n’est-ce pas ?

Que pourrait-on faire en seulement dix jours dans le Domaine des Dieux ?

Après un si court délai, ils auraient sûrement raté la période de recrutement des divers ateliers. À la fin, Ils auraient toujours à acheter le casque de jeu mais d’où sortiraient-ils l’argent ?

Même un joueur pro avec un groupe ne pourrait se faire 16 000 Crédits en dix jours à peine après l’ouverture du Domaine des Dieux.

“Laisse-moi gérer la question de l’argent.”

Shi Feng révéla un sourire mystérieux alors qu’il pressait ses mains sur les épaules de Blackie.

Gagner 16 000 Crédits en dix jours était en effet une pure fantaisie. Cependant, il avait ses 10 années d’expérience. Peu importe les défis, il les surmonterait tous et la sortie du Domaine des Dieux serait le point de départ de son ascension.

Par la suite, Shi Feng amena Blackie récupérer les casques de réalité virtuelle. Il utilisa ensuite tout son argent pour acheter deux larges boîtes de nouilles instantanées, les plaçant sous son bureau. Après avoir informé Blackie sur certaines choses à propos du Domaine des Dieux, Shi Feng attendit patiemment l’ouverture du jeu.

25 avril, 9 heures du matin. 

Dans sa chambre sombre et silencieuse, quelques rayons de lumière scintillaient.

Shi Feng s’allongea sur son lit et pressa gentiment le bouton de démarrage avant de fermer les yeux.

“Domaine des Dieux, me voilà.”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Loudji
  • 🥈2. gurdill
  • 🥉 3. RedChi-san
  • 4. BRIAN
  • 5. Lawliet
  • 6. XavierS
  • 7. PascalW
  • 8. Lauvel
  • 9. Kharl
  • 10. CAPSOLINA
  • 11. Alexis
  • 12. 94macadam
  • 13. ethaniel
  • 14. EliiXiiR
  • 15. Martin
  • 16. pierre
  • 17. guillaume
  • 18. GuyTimmy
  • 19. Cesar
  • 20. Etienne
  • 21. Cindy
  • 22. OyaTec_Suko-??
  • 23. Mouslime
  • 24. Cheji
  • 25. Zargax
  • 26. Hichiri
  • 27. Cédric
  • 28. Jerome
  • 29. Quentin
  • 30. IceCream
  • 31. TrusT
  • 32. Loic
  • 33. hamapo
  • 34. ContreUno
  • 35. Morris
  • 36. Crycks
  • 37. Mahdi Salih
  • 38. Yoda
  • 39. Kheldar
  • 40. Ronan
🎗 Tipeurs récents
  • Etienne
  • TrusT
  • Yoda
  • Jerome
  • Mouslime
  • Ronan
  • Cédric
  • OyaTec_Suko-??
  • ContreUno
  • Cheji
  • IceCream
  • Martin
  • 94macadam
  • Cesar
  • Alexis
  • RedChi-san
  • Loudji
  • pierre
  • Hichiri
  • Quentin
  • hamapo
  • Mahdi Salih
  • ethaniel
  • CAPSOLINA
  • Crycks
  • Cindy
  • Kheldar
  • Lauvel
  • Zargax
  • BRIAN
  • EliiXiiR
  • gurdill
  • Morris
  • XavierS
  • Lawliet
  • guillaume
  • Kharl
  • GuyTimmy
  • Loic
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Plus Rien Menu Chapitre 2 – La requête de Sherlock