Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 580 : La deuxième mission

Bien que l’ordinateur central l’ait annoncé vainqueur, Qi Yaoyang avait le sentiment d’avoir perdu. Sur un vrai champ de bataille, il serait mort avec Ling Lan alors qu’elle n’était encore qu’une recrue. Qi Yaoyang était dévasté. Pour la première fois, il sentait qu’il vieillissait.

Ling Lan était trop calme. Son expression était froide et indifférente. Qi Yaoyang ne pouvait pas obtenir de réponse de sa part, il ne pouvait qu’accepter ce qu’elle disait.

Il se méfiait des actions de Ling Lan mais cela ne l’empêchait pas d’être extrêmement satisfait d’elle. Ses attaques au corps à corps et à distance étaient presque parfaites. Elle avait réussi à le mettre dans une situation difficile grâce à ses attaques à distance et avait fait preuve d’intelligence au corps à corps. Même après la bataille, elle était restée humble.

Qi Yaoyang avait reconnu Ling Lan. Il se sentait à l’aise pour son petit fils. Il sourit et dit : « Ling Lan, je te confie mon fils désormais. »

« Hein ? » Ling Lan était stupéfaite. N’était-elle pas simplement en mission ? Pourquoi était-elle devenue une nounou tout à coup ? Qui était son fils ?

Qi Yaoyang avait ri quand il avait vu un changement d’expression sur son visage froid. Il ne s’était pas expliqué et avait simplement disparu devant elle. Il avait quitté le monde virtuel.

« Boss, vas-tu t’occuper d’un bébé ? » Petit Quatre pouvait enfin parler. Il avait peur de déranger Ling Lan et s’était donc forcé à rester silencieux pendant la bataille.

Ling Lan se frotta les sourcils en signe de frustration. Elle n’avait pas eu le temps de réfléchir car tout était arrivé soudainement. Maintenant qu’elle s’était calmée, elle trouvait que son examinateur lui semblait familier. Elle était sûre de n’avoir jamais vu son examinateur auparavant, alors c’était peut-être parce que l’un des membres de son équipe lui ressemblait. Si c’était le cas, ce que l’examinateur avait dit à la fin était logique.

À ce moment-là, le colonel senior Mi reprit ses esprits et quitta la tribune des spectateurs. Il aperçut Ling Lan en pleine réflexion dans l’atrium et s’y rendit en toute hâte. « Ling Lan ! »

Il n’avait pas vu la personne qu’il voulait voir, alors il lui avait demandé : « Ton adversaire est-il venu te chercher ? » Son adversaire lui aurait dit si elle était passée ou non.

Ling Lan ne lui répondit pas. Elle avait demandé : « Mon adversaire était-il le Lieutenant Général Qi Yaoyang ? »

Les yeux du colonel senior Mi s’illuminèrent. « Tu l’as découvert toi aussi ? »

« Comme prévu. » Pas étonnant qu’il lui ait dit cette phrase. On aurait dit que Qi Yaoyang était jalouse parce que Qi Long voulait la suivre.

Ling Lan comprenait les sentiments de Qi Yaoyang. Si elle disait à son père qu’elle voulait aller à la 3e division… elle n’osait pas imaginer ce qui se passerait. Quoi qu’il en soit, il n’y aurait pas de bon résultat. Si elle le comparait ainsi, le père de Qi Long était extrêmement bienveillant. Ling Lan avait levé le pouce en l’air pour Qi Yaoyang dans son esprit.

Ling Lan ne savait pas que Qi Long avait été presque battu à mort par son père quand il avait dit qu’il voulait la suivre. Cependant, cela prouvait que Ling Lan avait raison à propos de Qi Long. C’était quelqu’un de très déterminé. Même son père n’avait rien pu faire contre son entêtement et avait fini par le laisser faire.

« As-tu vu le Lieutenant Général Qi Yaoyang ? » Le colonel senior Mi avait répété sa question lorsqu’il avait remarqué que Ling Lan ne lui avait pas répondu.

« Oui », répondit Ling Lan.

« A-t-il dit quelque chose ? » demanda le colonel Mi.

« Il a dit… » Que son fils sera sous ma responsabilité ? Ling Lan regarda le colonel senior Mi d’un air perplexe. Le colonel senior Mi n’était pas du genre à faire des commérages. Pourquoi s’intéressait-il soudain à ces ragots ?

« Tu as réussi ? » Le Colonel Senior Mi était resté sans voix. Ling Lan n’était-elle pas inquiète ?

« J’ai perdu, non ? » Ling Lan haussa les épaules. Au moment où elle avait quitté la bataille, elle savait qu’elle avait perdu. Cependant, elle n’était pas déprimée. Perdre signifiait qu’elle n’était pas assez forte. C’est pourquoi son père avait demandé au Lieutenant Général Qi Yaoyang d’être son adversaire. Il voulait qu’elle comprenne sa propre force.

Depuis que Ling Lan était devenue une pilote de classe impériale, elle avait commencé à devenir arrogante. Elle pensait qu’elle ne pouvait être vaincue que par de vrais pilotes de classe impériale. Cependant, Qi Yaoyang l’avait battue aujourd’hui. Cela lui avait rappelé qu’au sein de la Fédération, il y avait peut-être beaucoup de gens comme Qi Yaoyang. Elle n’était pas aussi forte qu’elle le pensait. Elle devait travailler plus dur.

Comme prévu, ses parents la comprenaient bien. Son père avait dû remarquer son arrogance il y a longtemps et il avait utilisé cette méthode pour lui rappeler qu’elle n’avait pas encore le droit d’être si fière. Elle devait travailler plus dur.

Le colonel senior Mi avait entendu la réponse de Ling Lan et avait compris qu’elle avait mal compris les règles. Il sourit et dit : « Tu pensais que la réussite ou l’échec de la mission dépendait de ta victoire ou de ta défaite ? »

Ce n’était pas le cas ! Les yeux de Ling Lan s’illuminèrent. Même si elle n’était pas déprimée par sa défaite, elle serait plus heureuse si elle pouvait continuer ses missions.

Le colonel senior Mi hocha sérieusement la tête. Ling Lan était ravie. Elle se souvenait de ce que Qi Yaoyang lui avait dit et savait qu’il essayait de lui dire qu’elle avait réussi.

Elle était si stupide ! Ling Lan se frappa la tête avec colère. Elle dépendait davantage des autres depuis qu’elle vivait avec ses parents. Elle n’était plus aussi vive et vigilante qu’avant. Dans le passé, elle aurait remarqué un indice aussi évident depuis longtemps. Mais aujourd’hui, elle avait besoin que le colonel senior Mi le lui rappelle pour le comprendre.

C’était la bonne décision de quitter ses parents. Elle grandirait plus vite sans la protection de Ling Xiao.

Ling Lan pensait que Ling Xiao serait capable de les protéger, elle et Lan Luofeng. Mais, elle se sentait plus en sécurité si elle avait la capacité de se protéger elle-même. Le coupable qui avait fait du mal à Ling Xiao la dernière fois se cachait toujours parmi les chefs de l’armée. Ling Xiao n’avait réussi à déterrer que quelques personnes sans importance après des années d’enquête. Le cerveau n’avait pas encore été retrouvé. Un sentiment de danger enveloppait la famille Ling. Personne ne savait quand le cerveau allait frapper à nouveau.

« Tu as trouvé la réponse. » Le colonel senior Mi sourit à la frustration de Ling Lan. Il devina qu’elle était passée puisque son expression était détendue à l’instant.

À ce moment-là, le communicateur du colonel senior Mi sonna. Il répondit et son expression changea. Il regarda Ling Lan avec pitié dans les yeux. Le cœur de Ling Lan se serra. Avait-elle tiré une mauvaise conclusion ? Avait-elle échoué à la première mission ?

Le colonel senior Mi n’avait pas le temps de répondre à ses questions. Il avait fait signe à Ling Lan de le suivre tandis qu’il envoyait des messages sur son communicateur.

Très vite, le Colonel Senior Mi avait amené Ling Lan dans l’arène de combat en équipe. Il lui dit d’un ton sérieux : « La deuxième mission est une mission d’équipe. Tu dirigeras une équipe de six pilotes Mecha et vous affronterez une autre équipe sur la même carte. Vous ne gagnerez que si tous vos adversaires sont vaincus. Comme tu es le leader, tu ne dois pas être vaincu avant les membres de ton équipe. »

Ling Lan demanda sans hésiter : « Où sont mes équipiers ? »

Le colonel senior Mi se dirigea vers un écran et y entra quelques informations. Puis il demanda à Ling Lan de s’approcher. « Voici la liste des noms de tous les membres des forces spéciales. Tu peux choisir cinq membres de la liste. Tu as seulement une demi-heure pour choisir tes membres. Si tu ne peux pas prendre de décision dans la demi-heure, l’ordinateur central choisira tes membres au hasard. »

« Je ne peux pas choisir des pilotes Mecha virtuels ? » Ling Lan fronça les sourcils. Elle ne s’attendait pas à ce que ses membres soient issus des forces spéciales. Ce n’était pas une bonne nouvelle. Les membres des forces spéciales étaient tous indisciplinés et difficiles à gérer. Ils n’écouteraient pas les ordres d’une recrue. Comparé à eux, Ling Lan préférait utiliser des pilotes Mecha virtuels. Ils étaient au moins obéissants.

« Non. C’est l’ordre du Général Ling Xiao. » Le colonel Mi secoua fermement la tête.

Ling Lan n’avait d’autre choix que de regarder la liste des noms des forces spéciales. Elle tapota sur un nom et les informations de la personne apparurent.

Lame Volante : Pilote as à longue portée (7 ans d’expérience) : Spécialisé dans le sniping. Technique ultime : Congrégation des neuf étoiles (sept étoiles) !

Ling Lan réfléchit à quelque chose et appela Petit Four. « Petit Quatre, j’ai besoin d’un tireur d’élite à longue portée, de trois forts pilotes de combat rapproché et d’un pilote de Mecha équilibré. Ce serait bien que l’un d’entre eux était aussi un conseiller. »

« Compris ! » Ling Lan tria instantanément la liste des noms pour trouver les candidats qui lui conviendraient.

Le Colonel Senior Mi avait hésité en voyant le sérieux de Ling Lan. Finalement, il demanda : « As-tu besoin de suggestions ? »

Ling Lan leva les yeux au ciel, surprise. Le colonel senior Mi n’était pas du genre à donner des conseils.

« Si tu peux, choisis une personne dont le nom contient le mot “lame”. » Le colonel senior Mi termina rapidement sa phrase et scruta ensuite son environnement. C’était la première fois qu’il faisait une telle chose et il se sentait donc coupable.

Ling Lan savait que le Colonel Senior Mi l’aidait, elle y avait pensé et avait ordonné à Petit Quatre : « Trouve des pilotes dont le nom contient le mot ‘lame’. J’ai besoin d’un sniper à longue portée, d’un opérateur de combat rapproché et d’un opérateur de Mecha équilibré. Tu peux décider des deux derniers membres toi-même. »

Très vite, les informations de cinq personnes étaient apparues devant Ling Lan.

Lame dominatrice : Pilote as du combat rapproché (17 ans d’expérience). Technique ultime : Combo en chaîne !

Lame Démon : Pilote As de Mecha équilibré (16 ans d’expérience). Technique ultime : Combo en chaîne ! Élément supplémentaire : Conseiller.

Lame Divine : Pilote as à longue portée (16 ans d’expérience). Technique ultime : Tir instantané !

Guerrier Fou : Pilote As du combat rapproché (17 ans d’expérience). Technique ultime : Annihilation totale !

Esprit de Glace : Pilote As du combat rapproché (15 ans d’expérience). Technique ultime : Frappe maelstrom !

Petit Quatre remarqua que Ling Lan ne disait rien, il pensa donc qu’elle n’était pas satisfaite de la sélection. Il s’était rapidement expliqué : « Boss, leurs informations ont l’air simples mais ils ont tous été pilotes as pendant au moins 15 ans. Ils connaissent plus de techniques que ce qui est écrit. Je me souviens aussi que tu as dit que les pilotes vraiment puissants ont une technique ultime simple. Ainsi, la puissance des techniques sera bien plus grande. »

« Tu te souviens de ce que j’ai dit », complimenta Ling Lan à Petit Quatre.

Elle n’avait rien contre la liste de personnes que Petit Quatre lui avait donnée. Elle était juste curieuse à propos de Esprit de Glace. Elle avait l’impression que ce surnom était féminin. Pourrait-il s’agir d’une femme pilote ? Si elle avait deviné juste, ce serait la première fois qu’elle rencontrerait une femme pilote as. Ling Lan était excitée. « Je vais choisir ces cinq personnes. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 579 : Défaite Menu Chapitre 581 : Subjuguer le dragon