La Tour des Mondes
A+ a-
Chapitre 149 – Concours de notoriété

Emy met un coup de tête au Pugiliste en regardant Olga du coin de l’œil qui continue d’avancer à un bon rythme. À cette vitesse, elle va lui voler la vedette. En grimaçant à l’idée, elle tourne une fois de plus son attention vers le grimpeur devant elle.

— Vous n’avez personne d’autre à part l’Archimage dans votre camp ?

— Qu’est-ce que ça peut te foutre ?! Je vais te défoncer !!!

Emy est légèrement irritée par sa dernière remarque. Venant d’un grimpeur qui perd dans un duel de sa spécialité… C’est juste ridicule. Bon, il est temps pour elle d’en finir. Elle s’approche du grimpeur et décide de le frapper jusqu’à ce qu’il soit KO. Même avec la « Loi du Talion », une des compétences centrales des pugilistes censés renvoyer les attaques encaissées ne sert à rien face à Emy qui devient plus forte à mesure qu’elle prend des dégâts.

Même si Emy peut sentir la force de ses propres attaques qu’il lui renvoie automatiquement, le pugiliste n’est pas capable de les endurer aussi longtemps qu’elle et n’arrive même plus à la frapper en dehors de sa compétence.

Petit à petit, son corps finit par lâcher et il tombe au sol couvert de sang et incapable de se relever.

Emy récupère alors son marteau, mais ne prend pas la peine de l’achever. Dans son état, il ne se réveillera pas tout de suite. Elle essuie le sang sur son visage et charge en direction des guerriers qui se tenaient à une distance raisonnable du duel. Olga a presque fini de traverser la ligne de guerrier et si elle prend la tête de l’Archimage avant elle, Emy perdra le combat d’aujourd’hui. À moins qu’il y ait d’autres grimpeurs plus fort encore à affronter, mais ce serait étonnant. Emy se jette donc dans la mêlée en frappant de son marteau de guerre des rangées de guerriers qui essaye de fuir à son approche, ouvrant ainsi la voie à ses soldats non loin derrière elle.

Pendant ce temps à l’intérieur de ce même groupe de soldat, Tom est complètement perdu. Impossible pour lui de fuir à cause des ordres d’Emy et impossibles de faire quoi que ce soit à cause de sa peur. Il le savait… il aurait dû prendre la classe de Barde ou de Druide et pas celle de Mage de Guerre… Le nom sonnait bien quand son guide lui a dit que c’était la classe pour laquelle il avait le plus d’affinité. Après s’être entraîné pendant plus d’un an, il pensait qu’il était suffisamment fort pour s’en sortir dans le premier monde. Ensuite, il y a eu le recrutement d’Emy dans une ville côtière où il se trouvait. Cela faisait plusieurs mois qu’il cherchait sa quête sans succès et il a vu le recrutement comme une opportunité de finir le premier monde rapidement avec d’autres personnes. Bon d’accord le mot « guerre » dans ce que lui avait raconté Emy lui faisait peur, mais en tant que Mage de « Guerre » lui-même, il n’y a pas trop réfléchit et c’était dit que c’était l’occasion d’en finir avec la quête du premier monde… mais maintenant qu’il est dedans et que des soldats s’entre-tue à côté de lui…

En montrant à Emy de quoi il était capable pendant le recrutement, elle avait eu l’air convaincue qu’il aurait sa place avec eux. Cependant au lieu de le rassurer, le regard admiratif que la Paladin a posé sur lui l’a vraiment inquiété puisque d’un coup il avait des responsabilités et qu’il n’en voulait pas. Il n’est qu’un froussard et tout le monde la comprit très rapidement lors de la première escarmouche quand il devait participer à une bataille navale et qu’il s’est juste caché dans un coin du navire pendant qu’Emy a passé la bataille entière à le chercher en pensant qu’il était peut-être mort.

L’explication avec Emy par la suite a été difficile et c’est aussi pour ça qu’elle a fait en sorte de l’avoir sous les yeux pendant le débarquement. Mais maintenant qu’il est sur la plage derrière un mur de bouclier avec quelques soldats qui s’assure qu’il avance bien avec le reste du groupe, il est juste tétanisé. Sur le bateau, il a réussi à faire un bouclier magique pour protéger le navire, mais ce qu’il voulait protéger le plus c’était lui. C’était presque gérable sur le pont du navire, mais ici sur la plage ? Entouré par des cadavres, des soldats et des flèches qui pleuvent sans fin et de tout ce chaos…. Comment pourrait-il être capable de faire quoi que ce soit ? Il a juste envie de prendre ses jambes à son cou et sans les soldats qui ont pour ordre de le faire rester avec le régiment il serait déjà parti se réfugier sur le navire en créant une barrière autour de lui pour être sur de ne pas mourir et que personne ne puisse l’approcher.

Tom ne veut pas tuer et il ne veut surtout pas mourir ou souffrir. À aucun moment, il n’a eu l’impression d’avoir sa place ici, dans cette guerre. Au pied de la tour dans sa classe, ça allait parce qu’il n’y avait pas de danger. Cependant ici, il a beau être Mage de Guerre… pourquoi est-ce qu’il devrait prendre des risques pareils dès le premier monde ?

À la base, il était livreur de pizza sur terre et maintenant… il est censé devenir un grand magicien capable de raser des champs de bataille à lui seul ?? Est-ce que quelqu’un se rend compte que ce ne sont pas des mannequins qu’il a devant lui comme à l’entraînement, mais bien des êtres vivants couvert de chair, rempli de sang, mais surtout…. vivant ?

Pour le moment, il a juste l’impression d’avoir mis le doigt dans un engrenage et qu’il s’enfonce de plus en plus dans les entrailles de la machine que l’on appelle « guerre ». À chaque pas qu’il fait sur la plage avec les soldats qui le pousse en se servant de leur bouclier il a l’impression d’avancer un peu plus en enfer. Pire que ça, quand la bataille sera terminée et qu’Emy reviendra le voir, qu’est-ce qu’il pourra lui dire ? Est-ce qu’elle va pouvoir se retenir de le frapper, lui le lâche ? Comment est-ce qu’elle va réagir ? Est-ce que c’est elle qui va le tuer si jamais il survit à cette bataille ?

Pourquoi est-ce qu’il n’est pas resté sur Terre à livrer des pizzas… ?

*

— Olga a l’air de bien s’en sortir. Où est Emy ?

— Juste là ! Ahaha. Elle va péter les plombs si Olga arrive à achever l’Archimage avant elle.

— D’ailleurs, je t’ai pas demandé, mais tu l’as touché où avec le boulet de canon l’Archimage ?

— Je lui ai arraché le bras. Je pensais faire mieux, mais ce n’est pas si précis que ça et puis avec un obus il serait sûrement mort, on en achètera un la prochaine fois, dit ?

— Seulement si on arrive à gagner suffisamment d’argent. Mais un lance-roquette ne serait pas plus efficace qu’un obus non ?

-… Un lance-roquette, c’est ça que je veux ! Oublie l’obus !

— Oui, mais… c’est plus cher…

— C’est toi qui à proposer alors assumes… mon cœur…

— Arf. Pour ça, il faut qu’on gagne suffisamment d’argent donc concentre-toi sur ton fusil. Est-ce qu’il y a d’autres grimpeurs sur la plage ? À part le Pugiliste et l’Archimage ? Est-ce qu’il y a des gens qui donnent des ordres au moins ?

— Euuuh…. Attends….. Je vois bien quelques vikings qui ont l’air de crier sur d’autres, vikings plus que sur nos soldats, ma — …

— Commence à les tuer ça doit être eux. Ça ne sert à rien de perdre du temps. Trouve celui qui a la barbe la plus longue et la plus grise et tire lui dessus.

— Ne me bouscule pas ! Si tu penses que c’est facile avec ce vieux fusil de faire mouche à chaque fois….

— Tiens j’ai l’impression que Tom passe un mauvais quart d’heure. Les soldats l’obligent toujours à avancer.

— Me parle pas de lui il m’énerve.

— Il est vraiment si impressionnant que ça ?

— Ce morveux pourrait massacrer la plage avec un sort s’il le voulait. Tu penses vraiment qu’Emy se traînerait un boulet pareil sinon ?

— Hmm. Je pense que tu peux tirer. Le vent vient d—

Sans même lui laisser le temps de finir sa phrase Equinoxe tire.

« Et PAF ! AHA !Dans la tronche ! Adieu le papi ! »

Equinoxe regarde Solstice en se demandant si elle est saine d’esprit l’espace de quelques instants, mais son affection pour elle reprend le dessus. Elle se met à recharger son fusil tandis que lui regarde la plage en continuant de discuter avec elle. Depuis la vigie sur un des navires ils ont le meilleur point de vue possible pour tirer et tant qu’il n’y a pas de grimpeur qui tire chez les « vikings » il ne risque rien à par quelques flèches que son bouclier peut stopper sans problème. L’Archimage semble avoir disparu du champ de bataille depuis un bon moment maintenant, c’est sans doute à cause de sa blessure. S’ils n’ont pas de Prêtre de leur côté il vaut mieux fuir plutôt que de mourir où d’être obligé de retourner au pied de la tour pour se faire soigner, mais trouver un prêtre compétent relève du miracle s’il considère à la fois le nombre de grimpeurs prenant la classe de prêtre, de mondes et la taille qu’ils font.

La bataille est déjà finie de toute manière. S’ils avaient pu opposer une vraie résistance, il n’aurait probablement pas le temps de discuter avec Equinoxe comme il le fait.

La situation aurait probablement était différente si l’Archimage était en état de se battre, mais c’est aussi pour ça qu’il est fier de Solstice qui en tirant un seul boulet de canon à renversé la bataille en leur faveur. Même si personne à part lui ne le verra de cette façon, pour lui c’est bien elle qui a gagné la bataille.

Emy et Olga qui traverse les lignes de défense une par une sont bien sûr impressionnantes chacune à leur façon, mais sans Solstice, elles seraient toutes les deux encore en train d’esquiver des boules de feu géantes. Mais passons, la victoire et proche et puis, après tout, ce n’est que le début de la reconquête.

(Fin de l’interlude, Nomad au prochain chapitre !)



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 148 – Maestro Menu Chapitre 150 – Un repas digne d’un palais